Léo adore les filles de 20 ans, pour des raisons que vous ignorez probablement

Elles se définissent comme étant “pétillante”, “chiante”, “naturelle” et voulant du fun. Les jeunots se (c/t)ouchent en pensant à elles, les garçons de leur âge les courtisent, et les nouveaux adultes les pénètrent. Je veux bien sûr parler des filles de 20 ans.

Même ici, le patron des lieux, met en garde quiconque voudrait s’en acoquiner. Mais entre nous, on les aime bien; ces petites, ces gamines, qui sentent la rose de supermarché et qui courent partout, avec leurs Stan Smith aussi blanches que leur sourire.

Quand elles crient à tue-tête à qui veut bien l’entendre ces phrases toutes faites avec cette odeur de déjà-vu :

“Je veux rester folle, vivre ma vie comme je la rêve, et non de la manière imposée par les autres”

La naïveté les honore et leur propension à demeurer insaisissable parfois nous envoute.

Quelles sont ces 7 raisons qui souvent nous séduisent et d’où vient ce sentiment que la jeunesse nous apporterait amour et eau fraiche, à satiété ? (Question qui avait été également posée lors de ces longs dimanches pluvieux)

1. Girly girly girly

Elle arbore dans ses cheveux ce noeud noué, frais, rose ou de tout autre couleur. Chaque commissure de son apprêtement fait vibrer notre masculinité. Elle exalte tous les marqueurs de sa revendiquée féminité. Son pas léger, nous fait penser qu’elle ne pèse rien, qu’elle danse en équilibre sur son nuage de bonheur. Ses cils maquillés et son teint pouponnesque nous apparaissent naturels, comme si dès l’aube, elle avait embrassé un rideau de pureté.

Sa manière de faire sa petite chose quand elle est à nos côtés, comme si les embruns de la vie risquaient de l’écorcher, et de garder comme seul bouclier, notre torse sur lequel elle aime poser sa tête pour nous dire à quel point “elle se sent bien avec nous”.

Girly, la fille de 20 ans redonne à notre part d’enfant sa raison d’être, notre immaturité n’est plus disqualifiée et son inconscience nous redonne espoir.

2. Cap’ ou pas cap’ (ou pourquoi la femme de 20 ans est la seule avec qui vous pouvez faire des bêtises)

A 20 ans, elle ne veut que se faire du mal, se sortir de la voie dans laquelle “tout le monde veut la mettre”. Elle esquinte son corps dans ses frasques et ses débauches. Mais c’est bien la seule qui vous accompagnera avec joie et malice dans vos excès, vos vices, vos fredaines et votre inconduite.

Elle aime commettre ces bêtises avec vous, c’est son agenda du moment, et sa façon à elle de se connecter à vous. La transgression est un plaisir pour elle, et qu’y-a-t-il de plus érotisant qu’une fille qui se livre sans retenue (ou simulée) à vos envies de danger et d’incertitudes ?

Embrasser les frivolités risquées de la vie est un argument qui fera mouche dans son coeur coloré de teenage.

3. Être l’initiateur de “premières fois”

Il se peut, comme c’est écrit dans leurs magazines, que vous soyez sa “première fois”. Même si tout au cours de leur vie elles auront beau répéter “qu’elle n’ont jamais connu une pareille sensation”, il y a bel et bien toujours une première fois.

Si vous n’avez pas eu la première fois horizontale, vous en aurez d’autres. Ces moments d’initiation pour elle, qu’ils soient des ébats ou des expériences nouvelles de toute autre aspect, resteront éperdument rattachés à votre personne, ils incarneront le souvenir; votre primeur sera ancrée en elle, et sera la forme d’une connexion inamovible. Tous les lieux seront nouveaux à ces yeux, chaque endroit sera à cocher dans sa liste, et l’expérience inédite aura un gout d’exclusivité et d’inconnu.

Elle, n’est autre que la persona absolue qui gravera en son intérieur, la trace de toutes les premières fois que vous lui aurez fait vivre, ce qui confère un avantage certain si un jour vous venait l’idée de la retrouver à nouveau.

4. Devenir celui qui a compté (et qui peut revenir)

Conséquence du point précédent, en étant devenu acteur et réalisateur d’un certain nombre de scénarii initiatiques, et comme le dit le dicton “c’est la première impression qui compte”, votre valeur dans sa mémoire poétique peut devenir inégalable pour un certain nombre de ses futurs prétendants.

Etre celui qui a compté, c’est demeurer sur une durée indéfinie le détenteur d’un passe-droit “de visite” auprès d’elle, avec peu d’obligations et peu d’engagement nécessaires (à condition d’être celui qui soit parti en premier).

En tant qu’individu mâle, c’est à dire ne suscitant pas le désir immédiat depuis la naissance (en opposition à une jolie fille, qui dès le plus jeune âge voit que le monde et les étoiles se tournent vers elle quand se met à battre des cils), il est toujours bon pour la fameuse “confiance en soi” de savoir, que quelque part, un être nous attend, apprêté et peut être disponible.

Lorsque je deviens celui qui a compté, j’assoie mon sentiment de séduction, et mon assurance retrouvée chasse les démons de mes pensées.

5. Elle vous aime, vous (À 20 ans, votre statut n’a peu d’importance; pas encore…)

Encore loin de ses considérations, de besoin de foyer, de sécurité, de statut, ou de “calories”, ne sont pas encore ses priorités. Son projet de vie se définit autre part, dans l’accumulation d’expériences que vous pouvez lui faire vivre. Dès lors, le relation établie procure ce sentiment naïf d’être aimé pour soi, ou pour des qualités un peu plus intrinsèques.

Le chanteur, le baroudeur, le bohème, l’artiste ou le poète semblent avoir encore toute leur chance avec la jeunesse, le regard juvénile qui leur est porté ne se fait pas à l’aune de leur compétence calorifique, mais au regard de leur aptitude à dévergonder, créer l’expérience, en bref, à des leviers qui semblent plus justes et élégants que le simple besoin de mettre de la paille dans la chaumière.

Votre énergie, votre tchatche, votre impertinence prévalent sur les critères (très opposés) qui demain seront les leurs.

6. 20 ans: une sensation d’infinie, où tout est possible

Elle ne veut rien planifier, vit au jour le jour et effleure la vie comme si elle n’avait pas de fin. Ses yeux sont remplis d’espoir, elle veut être “attachée de presse à New York/Paris”, “travailler dans la mode”, “blogueuse”, “jouir de la vie et profiter”.

Dans cet élan frénétique où la rêverie est sans limite, elle donne parfois une résonance à vos aspirations enfouies, elle vous répète sans relâche “que tout est possible”, “que l’on peut faire ce que l’on aime toute sa vie”, vous vous prenez au jeu et vous ressortez du placard ce vieux projet que vous aviez humblement mis de côté. Vous vous dites pourquoi pas ?

Après tout, à quoi bon ! Cette petite créature pourrait avoir raison d’avoir cette foi en vous, vous poussant à entreprendre coûte que coûte pour atteindre un absolu idéal. Son regard vous fait entendre que les obstacles n’existent plus et que le monde n’est fait que d’opportunités à saisir.

Elle vous jette avec sa candide parole dans une foule qui dope votre soif d’envie.

7. Pour entendre “je t’aime” sortir facilement (et sincèrement)

Elle le dira même avant vous. Trop tôt certainement, mais qu’importe. Ces mots ont été surement inventés par quelqu’un (un homme ?) en manque d’amour, alors écoutons-les, peut-être faut-il les croire, de toute manière, ils sonnent toujours agréable à l’oreille.

7.bis A 20 ans, le corps est ferme et lisse. Et sans efforts.

Je vous avoue que dans le café où je suis, j’ai à l’instant sous les yeux une jeune nymphe vêtue de ces nouveaux “tops”, qu’on appelle “crop-top”. Blanc, avec ses cheveux blonds bouclant à leur extrémité. Son corps est tendu et sa peau lisse n’a subi aucune épreuve du temps. Elle bronze joliment et les traits de son visage n’ont pas encore l’empreinte de ses expériences auto-destructrice (cf. point numéro 2).

Le sein doit être ferme et les lèvres gentilles. Air chétif, mais surement peu farouche, elle veut tout expérimenter, tout subir, pour faire d’elle une femme, une vraie. Elle se plaindra surement de vous plus tard en disant “que vous l’avez fait beaucoup souffrir”, mais aujourd’hui cette douleur lui sied et son corps maintenant doté de toutes ces nouvelles fonctionnalités ne cherche qu’à s’entrainer et à découvrir ses déterminants extérieurs, cause de tout.

Et vous, pour quelles raisons sortez-vous avec des filles de 20 ans ?

Léo
directeur de la publication

Page suivante: courrier des lecteurs, est-il vraiment raisonnable d’envisager du sérieux avec une fille de 20 ans (ou moins) ?


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "techniques de séduction à l'écrit"
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Captivez et convainquez à l'écrit
  3. Appliquez les techniques de séduction au monde professionnel
  4. Décrochez votre dream-job
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Etre sexué"
  1. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  2. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  3. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  4. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  5. Assumez et développez votre masculinité

30 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • a gerber cet article un frustrer libidineux qui a du l’ecrire j’espere qu’il n’a pas de fille de 20 ans ou moins, il n’y a que les hommes peu sur d’eux pour vouloir rechercher une gamine, vous vous sentez ecrasé par une vraie femme ou n’avez connu que des mégères ma foi, la je comprend les feministes quand je vois que l’image glauque macho pervers est aussi répandu en toute normalité.

  • Houla, (Ma première conscience de la température espace commentaire)

    L’article ne laisse pas indifférent et donner des avis hyper tranché au 2 extrèmes . Même si j’ai eu une vie émotionnelle de merde au point de devoir me vérouiller émotionnellement, ce que j’en tire comme leçon, Putain que j’ai été éduqué dans un environnement familial avec des croyances en décalage total avec la réalité et qui m’ont conduit en travers avec les espoirs/réalité de la fille de 20. J’en ai été frustré, trahis, abandonner et j’ai tellement désiré. Mais, j’étais « gentil » (con). Je n’avais pas comprit et personnes ne voulaient me faire comprendre ce que dit une fille de 20 à 10h30, 10h34 est une autre époque. Elle ne dit pas ce qu’elle pense, ne pense pas ce qu’elle dit et le faire encore moins.

    Bref, le logiciel de F à ma sauce de ‘Franco-Quoi’. Elle ne se prive pas, car elle le PeuT et c’est une question de SurVie.

    Cette liberté à esquiver toutes formes de responsabilités que je peux tardivement comprendre et que je peux enfin appuyer à une source/modèle qui n’existe pas au QC (Merci Edwouard ). Mon regard se tourne sur notre environnement social. Est-ce que se constat ne serait pas un gap causé par le « progrès » qui a eu pour conséquence de mettre en collision le logiciel de SurVie de F avec un monde d’on notre environnement est totalement artificiel, détaché de la loi naturelle et que la lutte pour la survie a été remplacée par le salaria? Le logiciel de survie de F dans un enclot qui la gave de ; plus je me déresponsabilise, plus je suis libre et plus je vais « loin » (Pour ne pas dire vers le bas). C’est comme foutre un animal sauvage dans un parc de Walt disney qui donne nourriture bien sucré, câlin à profusion et plus besoin de chasser par nécessité, mais pour le « sport ». Si tu n’es pas une gentille petite matou dégriffé on te retir tous. Retour à la misère de devoir trimer pour survivre à la loyale sans griffe.

    Les filles aujourd ‘hui n’ont plus de rôle familiale n’y combat/lutte naturel. Leur choix. Travailler de misère ou jouir sans effort? Si un gars pouvait ce le permettre j’ai ma petite idée je l’avoue. Mais, je n’ai pas 50 ans encore moins les millions.

    PS: Désolé pour l’orto, j’y ai passer 1h. Faut savoir livrer comme dirait mon boss

  • quand on voit les réactions des bonnes femmes sur ce site on ne peut se dire qu’ une seule chose
    ca sent bon la mentalité d’un troisième reich sentimentalo psychologique au niveau des valeurs
    ca me donne littéralement envie de vomir et de chercher clairement a l’étranger…

  • Aujourd’hui, on a la chance d’avoir plein de jeux vidéos, de livres, dépeignant des univers toujours plus fantastiques pour nous faire oublier et nous mettre à l’abri des femmes toxiques. Aujourd’hui, quelle est la valeur ajoutée, dans un couple, de la française moyenne ? Elle est quasi-nulle. La femelle hystérique, toujours dans la revendication, toujours le logiciel programmé pour recracher mot pour mot ce que lui inculque la pensée dominante. L’homme n’est qu’une marionnette, un faire-valoir qui lui permet de réaliser son petit rêve de conformisme conformément à ce que lui inculque la société de consommation.
    Les hommes en couple avec de Françaises ont pour point commun d’avoir dfbpietes exigences vis-à-vis d’eux-même, vis-à-vis de tout en général. Ils acceptent l’inacceptable et c’est cela qui est triste. L’exigence vis-à-vis de soi-même, l’exigence vis-à-vis d’autrui ont été remplacés par une espèce d’aveuglement imbécile qui consiste à tout trouver « cool et sympa ».

  • Bonsoir Léo, je suis en ce moment entrain d’écrire ma dissertation juridique. Néanmoins, je ne sait pas comment je me suis retrouvée là pour tout dire.(les joies d’internet :) ) J’ai 20 ans et je ne me suis pas du tout retrouvé dans tout vos points et surtout pas dans les commentaires. J’ai 20 ans et je peut te dire que les filles ne sont pas insouciante ou soit certaines d’entres elles mais ne faites pas une majorité. J’ai 20 ans et je compte mes calories car malheureusement nous somme dans une société ou la minceur est un critère de beauté( et je ne suis pas la seule). J’ai 20 ans et certes je ne fait pas attention au statut sociale mais un minimum quand même et je pourrait en dire autant pour les hommes. J’ai 20 ans et je suis libre de disposer de mon corps car voyez vous monsieur on est en 2020 (votre commentaire de 2019),mais les mœurs son plus libérée. J’ai 20 ans et je n’ai pas la peau parfaite et toute lisse quand vous me le faisait comprendre , toutes les autres filles de 20 ans non plus … et s’il vous plaît ne complexer pas les jeunes femme comme moi avec vos dictats sur la femme de 20 ans toute mignonne à la peau toute ferme et lisse. J’ai 20 ans et les commentaires que je lis sont vraiment affligeant …la femme jeune n’est pas une potiche et elle n’est pas une jeune femme « just for sex ».. Nous autres femmes de 20 ans avons des sentiments et oui on peut ressentir de l’Amour avec un grand A car ce n’est pas réservé qu’au vieux de 50 ans hein ! Enfin si je devait finir sur une choses ça serait celle ci, toutes les femmes de 20 ans sont différentes comme tout les femmes tout court d’ailleurs. Votre article est poétique et bien beau mais ne fait-il pas trop l’ode à la jeunesse ? Cette article ferait complexer plusieurs femme à mon humble avis, cela ne serait pas très judicieux. Je voudrais finir mon message sur une dernière chose, mon message à un but constructif et je ne veut en aucun cas qu’il soit lue sur une ton hautain car cela n’était en aucun cas mon intention. Bien à vous Monsieur Léo Bonne soirée

  • c’est incroyable le niveau d’égoïsme de ces bonnes femmes quand je vois leurs réactions sur cette page web (il suffit de voir la réaction de la dernière après celui du prince charmant déçu d’avoir raté sa vie et de finalement ne pas avoir eu de chance c’est marche ou crève avec les françaises d’aujourd’hui c’est a vomir

    aucune empathie et aucune considération envers celui qui n’a pas eu de chances
    tout pour elles rien pour les autres et ce que j’ai constaté a titre personnel c’est leur vacherie intrinsèque et le niveau incroyablement dégueulasse et surélevé de manque de compassion qu’elles ont pour les hommes qui ne correspondent pas a leur inconscient collectif
    parce que leur logiciel égoiste de féministe 3.0 leur commandent de dire
    c’est que si t’as rencontré que des merdes dans la vie c’est que t’es toi-même une merde et ceci est leur raisonnement a plus de 90% ce qui a mon avis explique en grande partie les réactions des minorités ethniques a leur égard dans la rue.
    je me demande toujours aujourd’hui a 50 ans comment elles ont pu avec une telle mentalité rencontré leur premier copain
    je n’ai toujours pas la réponse aujourd’hui!

  • Tout est vrai ^^

    J’ai été une fille de 20 ans (18 plus exactement en 1987) avec un homme de 28 et ça a été le premier, et j’en ai chié de ouf durant des années mais je ne l’oublierai jamais.
    Et malgré tout le mal qu’il a pu me faire et que je n’occulte pas pour autant, c’est quelqu’un dont j’ai besoin dans ma vie, même si l’on n’a fait que se croiser entre nos clash. Nous ne nous étions plus parlés depuis près de 10 ans et pourtant je l’ai recontacté récemment pour renouer, ce qu’il a accepté – parce que pour lui, malgré toutes les autres conquêtes, les deux autres gosses et les deux mariages, curieusement, il ressent la même chose -. Je n’ai pas envie de quitter ce monde en étant en froid avec lui. Et quand je lis les récits des premières fois de certaines nanas, j’ai eu une putain de chance
    C’est aussi celui que j’ai choisi pour être le père de mon fils unique en 1993

    Je te valide Léo ;)

  • Personnellement, je trouve l’article particulièrement partial, à l’effigie de son auteur, qui lâche ses propres frustrations sur son objet de travail. Or, vous passez volontiers sous silence la quantité PHARAONIQUE de femmes totalement délurées, les vénales, les voleuses, les violentes, bref toutes les tarées que cette société supporte et encourage dans leurs travers, à force de rabâcher aux Hommes qu’ils devraient redevenir les princes charmeurs qu’ils auraient été de par le passé. Alors vu depuis mon siège d’ex-PrinceParfaitementCharmant, une bonne quantité de femmes ne mériteraient que la maison de redressement, et pas pour le fantasme des menottes mais bel et bien pour corriger les dégénérescences galopantes qui remplissent leur cerveaux. Non, nous n’avons pas besoin de faire des efforts pour les menteuses, les hypocrites ni les rapiats de tous genre et sexe, dont bon nombre ne sont dignes que des hooligans puants et bourrés d’alcool en plein after-match … Trouver une femme qui ne soit pas instantanément sur la défensive/agressive lorsqu’on lui fait part de notre intérêt est devenu quasiment aussi rare que de croiser le trèfle à 4 feuilles, de nos jours. Ceci indépendamment du lieu . A tel point que l’on en arrive à trouver louche une femme qui serait sympathique dès le prime abord. Quant aux commentatrices, ne restez surtout pas sur vos illusions : vous voulez croire que vous plairez à tout le monde, c’est totalement faux. Vous voulez croire que l’on va se plier à vous ? C’est encore plus faux ! La moralité de l’histoire, c’est que les hommes qui font les efforts de s’instruire et de prendre soin d’eux-mêmes sont de plus en plus dégoûtés par la femme moderne, véritable amatrice de tout ce qui peut être abject et contraire au savoir-vivre. Evitez les beuglements stridents lorsque vous vous croisez, évitez de mâcher du chewing gum comme les marins mastiquent la chique, et évitez les attitudes de prostituées que certaines stars de vos magazines-chéris adoptent pour faire parler d’elles. Vous n’êtes pas ces stars-là. Soyez juste celle de VOTRE homme, cela suffira largement. Et accessoirement rendra deux personnes heureuses, ce qui n’est pas trop demander, de nos jours. J’envoie promener d’avance toutes celles qui ne verront dans cette réponse que l’amertume qu’elles et leurs consorts génèrent chez les hommes… finalement, vous aviez raison : vous n’avez pas besoins d’hommes mais d’un chihuahua pour vivre.. et mourir.

  • Bonjour Marie,

    Je suis l’auteur de l’article mais je ne comprends pas tout à fait l’objet de votre critique. Avec lequel de ces 7 points êtes-vous en désaccord ?

    Bien à vous

  • Je viens de te découvrir sur youtube (pas l’auteur de l’article « leo » mais vous avez l’air d’être en accord sur pas mal de trucs) au début très intéressant, mais à force d’affirmations douteuses, j’ai creusé et me voici sur ton site. Déjà le nom, ça va les chevilles?? C’est super gourou des temps modernes, tu proposes donc le salut, dois-je donc t’appeler le sauveur ou simplement maître?
    Je ne remet pas en cause tes connaissances, tes apprentissages, expériences, parcours de vie, que je ne connais pas. Mais de là à sortir des affirmations pareilles, je trouve ca super dommage, t’es qui pour dire ca? T’as pas tirer de ton parcours intellectuel qu’il n’existe pas de vérité, quid de l’impermanence des choses, des exceptions à la règles, de l’aléatoire? Jveux bien que certains aient besoin d’affirmation de type guide spirituels pour aller mieux, mais du coup quelle fierté à annoncer le salut par la lucidité si c’est pour faire comme les religions et récupérer des brebis égarées qui sauteraient dans les bras du premier berger venu?
    Le sujet de l’article maintenant, je l’ai lu, vous avez rien d’autre de mieux à faire que de parler de catégorie de personne QUE VOUS N ETES PAS??? C’est quoi ces généralités stéréotypées sur des jeunes adultes là?? Vous avez pas honte?? ?Foutez leur la paix et travaillez et étudiez votre comportement, là c’est intrusif et irrespectueux, on dirait que vous parlez d’objet ou de pièce de viande…
    J’écoute la video en même temps, c’est encore pire, au passage insulter tes détracteurs de « mongols » c »est pareil, si t’as passé les 14ans ca passe pas, pour quelqu’un qui pense avoir tellement de lucidité qu’il peut offrir le salut…

  • J’ai jamais rien lu d’aussi narcissique, consumériste et rabaissant la femme au rang d’objet et de potiche à faire valoir. Préférez les… pas sûr que ce soit réciproque.

  • Il faut juste goûter et découvrir ses filles que l’on ne peut pas qualifié de femme pour comprendre la véracité de l’article.

    C’est hilanrant

  • Bonjour,
    Une critique une femme de 20 ans c’est plus agréable au lit.
    Mais faire sa vie avec une femme de 20 ans c’est du suicide!

  • Lecteur, votre commentaire rejoint mon expérience. Mon ex’, une espèce de beaufette française acroc aux voyages ne jurait que par les beaux gosses dans sa jeunesse. Quand je suis tombé sur une photo, le mec était un pur cliché… Et bien sûr, elle les a TOUS rencontré via des sites poubelles du genre AUM. No comment. Aux dernières nouvelles, elle a pondu après avoir vendu du rêve a un pauvre gars qui s est bien fait avoir…

  • Expliquer aux hommes les « raisons » pour lesquelles il faudrait viser des femmes jeunes et jolies ? j’imagine le mec qui ne vise que des femmes de 50 ans et qui se dit « ah oui!! finalement je vais opter pour les jeunettes ». Mais TOUT LES MECS iraient vers des nanas de 20 ans .. s’ils avaient le choix.

    Article complétement naïf en ce qui concerne le « cout » que représente le fait de s’entourer de filles de 20 ans ou d’en avoir une comme partenaire (sommet de la difficulté). Le moins qu’on puisse dire c’est que ce n’est pas pour tout le monde (euphémisme).

    L’offre masculine étant élevée pour des femmes tout à fait banales, elle atteint des dimensions proverbiales en ce qui concerne des nanas de 20 ans. C’est au delà de toute évaluation. Dans ce contexte, on se fout complétement des « raisons » pour lesquels il faudrait se mettre avec ces femmes.. c’est hors sujet. ce qui importe c’est ce que ELLES veulent.

    Oui, votre argent ne compte pas à cet age, pas parce qu’elle ne s’intéresse pas au luxe ou à l’argent, mais parce qu’à 20 ans, elles ont à disposition des hommes prêts à leurs offrir tout ca sans engagement sexuelle. Elles sont invités un peu partout et baignent dans ce milieu de paillettes (surtout lorsqu’elles sont jolies).

    Une fille Française de 20 ans cherche un beau gosse proche de son age. Un point c’est tout. Elle veut un trophée qu’elle puisse exhiber pour rendre jalouses ses copines. L’éternel brun « ténébreux » avec la mâchoire carrée et les yeux bleus (tall, dark and handsome). Elles resteront dans ce mode « consommation » de beaux gosses jusqu’à 25 voire 30 ans. C’est THE prérequis indispensable à cet age. Toutes les qualités annexes (fun, humour, entouré..) sont réécrites dans leurs esprit une fois ce premier critère validé.

    Si le gars n’a pas le bon physique, ca sera très compliqué parce qu’il faut avoir les moyens de lui offrir ces expériences inédites issue de la panoplie du fantasme touristique de la beaufette (bateau entre les petites iles en Thailande, trip en Australie, Grand canyon.. ) il faut allonger les pépettes .. problème : avec la crise économique, la paupérisation, c’est compliqué d’avoir ce type de moyens à 25 ou 26 ans lorsqu’on est un mec en France.

    Au final, seuls les jeunes beaux gosses ou les mecs agés ET millionnaires peuvent se taper de la jeune nana urbaine occidentale de 20 ans. Comme toujours, c’est LA réalité qu’on omettra soigneusement de vous dire dans les articles dit de « séduction ». On vous vend le rêve du « game », sensé être un moyen d’atteindre des femmes à priori inaccessibles (pour des questions d’age, de moyens ou juste d’exigences physique) et comme toujours il y aura des pigeons.

  • Les jeunes femmes françaises, le niveau zéro de la relation humaine. Je suis sorti 3-4 ans avec une fille de presque 25 ans à notre rencontre. Hormis les paillettes du début, je me serais bien passé du reste. Et quand je tentais de rompre, tout ce qu’elle savait faire était de m’enfourcher pour me retenir avec son c.. . On parle ici d’une femme capable de vous laisser plusieurs mois pour partir en voyage avec une copine alors
    que vous êtes ensemble depuis un an… Vous voyez le niveau… Heureusement, j’ai mis un terme à ce désastre. La seule chose que je regrette, c’était son chat, une adorable femelle qui n’avait rien à voir avec sa maîtresse.

  • article invraisemblable qui reflète ce que l’auteur souhaite de la vie et de cette catégorie de population sans que cela reflète en quoi que ce soit la réalité.
    moi ma réalité ca a été de découvrir leur pourriture comportementale et leur racisme anti-homme invraisemblable a cet age doublé d’une misandrie pathologique.

    avec une découverte c’est que les années ne changent rien a cet état de fait.
    comment peut-on envisager sérieusement meme de sortir avec des gens dont la valeur morale s’arrete a partir en vacance a l’UCPA par ex en corse en juillet ensemble (5 bordelaises dans mon cas) pour vous traiter de tete de mongole a peine descendu du car pour vous rendre dans votre bungalow .
    les autres hommes n’ayant pas eu un traitement différent apres moi jusqu’a provoqquer une bagarre en mon absence puisque j’ai foutu le camp aussitot quand j’ai vu ca.
    c’est peut etre cela pour vous d’etre une chieuse.
    et il semble que 25 ans plus tard alors que j’ai plutot un physique d’acteur américain ca n’est pas changé puisque j’ai été obligé de virer une hotesse de caisse (une merdeuse de 20 ans)
    qui s’est permise de me faire de la misandrie alors qu’elle venait de commencer son contrat de travail dans un leclerc
    résultat elle a perdu aussitot son boulot.
    en matière d’intelligence c’est le Zéro total
    et quand on rédige un article monsieur Léo on s’informe un minimum comme par ex se mettre en couple ca ne les dérange pas c’est pour ca peut-etre que les jeunes hommes célibataires a paris sont tellement nombreux a avoir un chat pour ne pas finir désespéré qu’ils en battent les femmes de leur catégorie d’age dans la capitale dans les appartements (source sondage réalisé par une entreprise d’alimentation pour animaux)
    vos arguments monsieur ne convaincront personne.
    car entre ce que j’ai constaté et la réalité il y a un gouffre abyssale

  • Je suis une fille de 20 ans (une « petite créature » ???) et ce genre d’article fait froid dans le dos hmm j’ai passé l’intégralité de la lecture à essayer de déterminer si c’était du second degré ou si c’était vraiment sérieux. C’est une vision superficielle et surannée d’une catégorie de population basée uniquement sur un sexe, un âge, et une pile de clichés. J’ai jamais entendu parler de stan smith lorsque je parlais à mes pairs (entre petites créatures), j’imagine que vous parlez d’adidas. Enfin bref.
    (PS « 20 ans (ou moins) » descendez pas trop en dessous quand même je suis presque sûre que c’est illégal)

  • Article de frustré qui passe pas mal de temps sur la catégorie Teens de Youporn…

  • Article plein de poésie en effet et qui m’a rappelé de doux souvenirs…
    En même temps je suis assez d’accord avec Mwu, elles ont d’abord besoin « d’avoir un mec » et si possible « un mec qui a de l’expérience ». Plus que les qualités réelles ou supposées de ce mec, elle pourra prétendre surclasser ses copines du même âge.
    Par ailleurs, à un âge où généralement le manque de moyens est patent (statut d’étudiante a priori, ou début de carrière à la limite), sa vénalité peut vite s’exprimer.

  • Tiens, un article qui a été écrit par quelqu’un qui n’y connait rien aux filles, et qui a un cerveau trop reptilien pour en apprécier les subtilités.

  • « Elles aiment l’idée d’être en couple », oui évidemment, mais je mettais surtout en avant, qu’elles ne font pas (encore) de course à la calorie..

    Pour l’initiation, je crois qu’il ne faut pas en attendre de la gratitude, mais simplement l’idée d’avoir déposé un souvenir.

  • Ma vision est certes citadine, je vous l’accorde. Après, pour tes « catastrophiques » rencontres, il faut justement un peu de poésie et de rêverie pour jouir à cet âge. Insouciance insouciance..

  • 5. Elle vous aime, vous

    Nah, elles aiment l’amour c’est TRES différent de nous aimer « nous »,.
    Si elles veulent être en couple, elles aiment l’idée d’être en couple et l’amour, mais vous, vous restez un élément interchangeable de cette envie. Elle est en couple avec vous, mais elle aurait pu être en couple avec un autre, l’important pour elle est d’être en couple. point. C’est une des nombreuses expériences qu’elle veut faire.

    Et pour avoir initié pas mal de jeunes filles à de nouvelles choses je nuancerai très fortement a quel point cela les marques. Les filles de moins de 25 ans sont des enfants, comme tout enfant elles sont égoistes, tout leur est du, leur faire découvrir quelque chose de nouveau peut être apprécié mais la gratitude est limitée.

    J’aime la glace a la pistache, je n’ai aucune idée de qui m’a initié pour la première fois a cela lorsque j’étais enfant alors je dois beaucoup de plaisir a cette personne
    A l’inverse je me souviens distinctement des femmes m’ayant fait découvrir de nouveaux plats alors que j’étais adulte.

    Personnellement je suis à cette phase assez ennuyante ou les filles de 20-25 m’attirent physiquement alors que du point de vue mental ou moral elles me débectent. Ce qui amene a cette conclusion provisoire :

    En dessous de 25 = only for sex.

  • J’ai rencontré pas mal de branques catastrophiques à cet âge: selfies à la pelle et pyjama party immatures entre filles,rien de bien sexué.Léo n’es tu pas un peu trop poète parfois?;) Et que vos analyses sont assez tournées vers Paris?Je vis en province,mes amis et moi ne vivons pas cette réalité.Super travail d’analyse de l’équipe en tout cas merci.

  • Oui, c’est pour ça que je spécifie bien que c’est le statut calorifique qui est moins recherché. Mais ce n’est évidemment pas binaire, 0 ou 1.

  • Les filles de 20 ans se soucient bien du statut. Moins que les autres, dans un certain sens, mais dans un autre sens, elles sont nombreuses à s’en soucier.

    Petite nuance.

  • « Ces petites, ces gamines, qui sentent la rose de supermarché et qui courent partout, avec leurs Stan Smith aussi blanches que leur sourire. »
    Le parfum de supermarché, les Stan Smith… je me suis arrêté là ;)