Menu
Filles de 20 ans: 7 raisons de les préférer

est-il vraiment raisonnable d’envisager du sérieux avec une fille de 20 ans (ou moins) ?

Stéphane,

Si je t’écris c’est que j’ai besoin de ton avis. Je ne suis pas sûr d’avoir besoin d’un phone coaching, peut-être que je m’inquiète alors qu’il n’y a aucune raison. Une chose est sûre, je ne dois pas prendre de décision importante dans les heures à venir mais je suis dans une période décisive pour la suite de ma relation: la fameuse période de négociation dont tu parles dans le séminaire Relations longues I.

La fille dont je vais te parler est celle du récit Douce nuit de révision sur le forum. J’y ai décrit mes trois premiers rendez-vous avec elle. C’est une fille de 19 ans (j’en ai 22) qui est avec moi en cours, donc que je suis amené à voir tous les jours. On s’est rencontré pendant les révisions, avons passé quelques soirées ensemble, couché 4-5 fois et avons recommencé les cours depuis 3 semaines. Depuis notre premier rendez-vous il ne s’est écoulé même pas un mois et demi. On se côtoie tous les jours en cours depuis 3 semaines mais depuis notre rencontre les rendez-vous sont de l’ordre d’une fois par semaine.

Depuis quelques jours je la sens un peu différente, très pensive, moins souriante, stressée et souvent ailleurs lorsqu’on est ensemble. Je l’ai même surprise à se ronger les ongles. Pour ma part je n’ai rien changé à mon comportement et fait comme si de rien n’était.

On déjeune ensemble ce midi et je la sens vraiment ailleurs et perturbée par quelque chose. Feignant de ne pas comprendre je lui demande de m’en parler. Après avoir bataillé un moment elle se livre et me dit qu’elle a peur de trop s’accrocher à moi. Elle me fait comprendre qu’elle a beaucoup souffert avec ces exs et qu’elle ne voudrait pas que ça se reproduise… bref tu connais le refrain. Je ne fais qu’acquiescer et je la laisse parler. Elle me dit qu’elle a l’impression de n’être là que pour qu’on s’envoie en l’air et elle ne sait pas si on est juste deux personnes qui couchent ensemble ou alors un peu plus. Elle a besoin de mettre une étiquette sur ce début de relation. Elle trouve que je suis vraiment un mec bien et elle est persuadée que toute les filles me courent après. Elle a peur que je sois comme je suis avec elle avec d’autres fille. Comme je suis très occupé et que j’ai une vie bien remplie elle se demande si ce n’est pas le défile de fille à mon appartement. (Oui je sais je te vois sourire à ce moment là, on connait la chanson)

Après l’avoir bien laissé parler je lui explique que pour l’instant on est juste deux personnes qui apprennent à se connaitre. On s’est vu 5-6 fois (ce qui n’est pour le moment pas grande chose) et on se découvre mutuellement. Je lui explique que le peu que je connais d’elle me donne envie d’en connaitre d’avantage, tout simplement. Bien qu’elle m’ait sorti le refrain classique du « j’ai tellement souffert », « je me demande si tu as d’autres filles »… , après avoir plaisanté en répondant que oui c’était le défilé à mon appart tous les soirs, je la rassure quand même. Je lui demande d’où elle tient l’idée que je ne veux la voir que pour coucher avec. En environ 6 rendez-vous, on a fini 4 fois sous les draps et tout ça en un mois et demi. Je lui rappelle aussi les rendez-vous où on s’est vu en dehors de chez moi et où on a tout simplement passé un bon moment les deux. Je la rassure aussi sur le fait que si je ne voulais que coucher avec je ne me serais pas comporter ainsi, que ça soit sous les draps ou à travers mes gestes.

Elle m’a aussi expliqué qu’elle avait peur de trop s’accrocher, de vouloir me voir tout le temps et de me pourrir la vie. Je l’ai tout de suite coupée en lui expliquant clairement mais avec le sourire que de toute façon je ne la laisserais pas faire.

C’est difficile de synthétiser une discussion de 45 minutes mais en gros j’ai essayé de ne pas me laisser entraîner dans ses filets avec les grands classiques de la fille qui a tant souffert, et de quand même la rassurer sur les points qui me semblaient importants.

Je voudrais aussi te préciser que du peu que je la connais, elle a eu une enfance saine et équilibrée avec des parents présents et pas de gros traumatismes qui rendraient les choses délicates. C’est par contre peut-être une fille qui manque de confiance en elle (une low-self-esteem) ou simplement une fille très intimidée lorsqu’elle est avec moi. Quelque chose qui m’inquiétait aussi c’est que cette phase de négociation, qu’elle a tenter d’amener, arrive après tout juste un mois, ce qui me semble assez précoce.

Dans l’attente de ta réponse je t’envoie mes meilleures salutations

Simon

P.S. Merci pour tes séminaires séduction et développement personnel. Ils sont vraiment une mine précieuse d’informations et je suis persuadé d’avoir, grâce à ton travail, gagné un bon nombre d’années d’expériences.

Que répondriez-vous à Simon ?

Est-il vraiment raisonnable d’envisager du sérieux avec une fille de 20 ans (ou moins) ?

Pages : 1 2


SEMINAIRE SUR CE THEME
Commandez le séminaire "intelligence sociale" -
  1. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  2. Agrandissez votre réseau
  3. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  4. Terrassez la timidité à grands coups de poings dans la g.
SEMINAIRE SUR CE THEME
Commandez le séminaire "la mécanique des sex friends" -
  1. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  2. Découvrez la puissance d'avoir une connexion sexuelle avec quelqu'un

11 commentaires

  • .

    Article plein de poésie en effet et qui m’a rappelé de doux souvenirs…
    En même temps je suis assez d’accord avec Mwu, elles ont d’abord besoin « d’avoir un mec » et si possible « un mec qui a de l’expérience ». Plus que les qualités réelles ou supposées de ce mec, elle pourra prétendre surclasser ses copines du même âge.
    Par ailleurs, à un âge où généralement le manque de moyens est patent (statut d’étudiante a priori, ou début de carrière à la limite), sa vénalité peut vite s’exprimer.

  • .

    Tiens, un article qui a été écrit par quelqu’un qui n’y connait rien aux filles, et qui a un cerveau trop reptilien pour en apprécier les subtilités.

  • .

    « Elles aiment l’idée d’être en couple », oui évidemment, mais je mettais surtout en avant, qu’elles ne font pas (encore) de course à la calorie..

    Pour l’initiation, je crois qu’il ne faut pas en attendre de la gratitude, mais simplement l’idée d’avoir déposé un souvenir.

  • .

    Ma vision est certes citadine, je vous l’accorde. Après, pour tes « catastrophiques » rencontres, il faut justement un peu de poésie et de rêverie pour jouir à cet âge. Insouciance insouciance..

  • .

    5. Elle vous aime, vous

    Nah, elles aiment l’amour c’est TRES différent de nous aimer « nous »,.
    Si elles veulent être en couple, elles aiment l’idée d’être en couple et l’amour, mais vous, vous restez un élément interchangeable de cette envie. Elle est en couple avec vous, mais elle aurait pu être en couple avec un autre, l’important pour elle est d’être en couple. point. C’est une des nombreuses expériences qu’elle veut faire.

    Et pour avoir initié pas mal de jeunes filles à de nouvelles choses je nuancerai très fortement a quel point cela les marques. Les filles de moins de 25 ans sont des enfants, comme tout enfant elles sont égoistes, tout leur est du, leur faire découvrir quelque chose de nouveau peut être apprécié mais la gratitude est limitée.

    J’aime la glace a la pistache, je n’ai aucune idée de qui m’a initié pour la première fois a cela lorsque j’étais enfant alors je dois beaucoup de plaisir a cette personne
    A l’inverse je me souviens distinctement des femmes m’ayant fait découvrir de nouveaux plats alors que j’étais adulte.

    Personnellement je suis à cette phase assez ennuyante ou les filles de 20-25 m’attirent physiquement alors que du point de vue mental ou moral elles me débectent. Ce qui amene a cette conclusion provisoire :

    En dessous de 25 = only for sex.

  • .

    J’ai rencontré pas mal de branques catastrophiques à cet âge: selfies à la pelle et pyjama party immatures entre filles,rien de bien sexué.Léo n’es tu pas un peu trop poète parfois?;) Et que vos analyses sont assez tournées vers Paris?Je vis en province,mes amis et moi ne vivons pas cette réalité.Super travail d’analyse de l’équipe en tout cas merci.

  • .

    Oui, c’est pour ça que je spécifie bien que c’est le statut calorifique qui est moins recherché. Mais ce n’est évidemment pas binaire, 0 ou 1.

  • .

    Les filles de 20 ans se soucient bien du statut. Moins que les autres, dans un certain sens, mais dans un autre sens, elles sont nombreuses à s’en soucier.

    Petite nuance.

  • .

    « Ces petites, ces gamines, qui sentent la rose de supermarché et qui courent partout, avec leurs Stan Smith aussi blanches que leur sourire. »
    Le parfum de supermarché, les Stan Smith… je me suis arrêté là ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conditions générales de vente - sitemap