Bonjour Stéphane,

Je m’appelle Rachell, j’ai 31 ans et je t’écris pour avoir tes éclairages sur une situation, car ce n’est pas une relation, que je vis avec un homme qui s’appelle Guillaume et qui a quelques années de plus que moi.

J’ai rencontré Guillaume sur Tinder au début de l’année 2016, en Février. Nous avons très immédiatement et par messages, eu une relation que je qualifierais d’intense et de spéciale. Nos échanges étaient fréquents et sur des sujets très variés. Nous étions très souvent sur la même longueur d’ondes avec une sorte de croissance exponentielle dans la profondeur des débats mais aussi dans l’humour (je l’ai ressenti comme tel) et dans l’intérêt pour l’autre.

Nous nous sommes vus au bout d’une ou deux semaines. Il a eu un choc électrique hormonal et une attraction physique instantanée. Les échanges écrits et oraux (via messages vocaux) ont continué avec régularité. Nous nous sommes revus une semaine plus tard et après une très belle soirée, avons fait l’amour.

Nous habitions loin l’un de l’autre. En reparlant de cette nuit par message, j’ai fait un commentaire qu’il a mal pris et nous avons eu un échange qui a dans la foulée poussé Guillaume a me dire qu’il souhaitait arrêter toute tentative de relation autre qu’ « amicale ». J’ai « accepté » son souhait. Il a été très surpris par mon détachement et nous avons continué à débattre de ce sujet. Le lendemain il s’est ravisé, m’a dit qu’il avait réfléchi, a justifié sa manière de communiquer et à proposé que l’on se revoie pour en parler. Je n’ai pas accepté tout de suite.

Un peu de temps a passé et il m’a proposé de le voir sur Avignon où il devait passer l’après-midi. J’ai accepté, nous nous sommes vus. Rien à voir avec les fois précédentes. Aucune tension. De la froideur presque de sa part. De la distance en tout cas. Nous nous sommes quittés en nous faisant la bise après quelques heures, plutôt banales, voire pesantes, passées ensemble.
Je n’ai pas compris l’intérêt de tout ceci.

Enfin, pour faire court. Nous avons gardé contact. Au début nous nous écrivions assez fréquemment. Nous avons continué à échanger sur les thèmes actualité/banalités/culture/tension sexuelle. Plus de lien « affectif » ou poétique, ou « intime », je ne sais pas quel serait le bon mot. Il m’a proposé entre ce moment et l’été 2017 de nous revoir 2 ou 3 fois et même si j’aurais aimé le revoir, cela ne s’est pas fait pour diverses raisons. Lorsque je suis montée dans le Nord pour le travail, nous avons cessé de nous parler.

Il y a quelques semaines je lui ai écrit. Je redescends en Provence définitivement. Nous avons repris les échanges sur le mode banalités/qques échanges dignes de ce nom/tension sexuelle. Mais beaucoup sur l’envie sexuelle. En effet, il m’a assez vite proposé de le « rencontrer ».

Il se trouve que le moment où j’ai repris contact était concomitant avec la découverte de tes contenus. Je lui ai parlé de toi au détour d’une réflexion. Il m’a dit avoir fait partie des VIP sur ta plateforme.

Nous parlons des relations homme/femme et là il me redit (car il l’avait déjà mentionné au début de notre rencontre) qu’il ne peut atteindre un degré d’intimité élevé avec une femme. Je lui demande pourquoi et il ne répond pas …. deux fois. Je laisse tomber.

Le lendemain, au hasard des vidéos youtube, je tombe sur l’étude de cas n°12 je crois. Et là, en quelques secondes, je crois reconnaître sa voix, sous le pseudonyme de Vincent et l’histoire avec une fille brillante qui lui plaisait et qui avait été manifestement traumatisée dans son enfance. J’ai le très bon souvenir qu’il m’avait parlé de cette femme. Je ne suis évidemment pas sûre mais j’ai cru reconnaître ses tics de langage, son lexique, ses expirations, son rire, etc.

☎ Le fameux coup de fil de Guillaume !

Enfin, passons. Je lui envoie donc un message pour lui dire que j’ai compris pourquoi il ne pouvait pas être « intimate » avec une femme (raison que Vincent donne dans l’entretien). Il répond que ce n’est pas ça mais qu’il

« ne peut juste pas être en relation car (il est) trop différent »

Guillaume


Je pense qu’il essaie clairement de me faire comprendre qu’il me veut simplement dans ses draps, ce que j’avais compris et ce que j’accepte sans aucune autre attente.

Ma question est :

Que veut dire cette phrase et que cache-t-elle ?

« je ne peux juste pas être en relation car je suis trop différent»

Guillaume

Si tu ne trouves pas le temps ou l’intérêt suffisant pour faire une réponse à ce courriel, je souhaiterais t’appeler dans le cadre de l’étude de cas pour demander tes conseils sur un point de curiosité. 

Je te souhaite une belle journée.

Rachell


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Dégagez l'énergie d'un boxeur"
  1. Ayez confiance en vous pour oser plus
  2. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  3. Améliorez votre performance
  4. Assumez et développez votre masculinité
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "connexion sexuelle" (anciennement : amant idéal)
  1. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  2. Améliorez votre performance
  3. Découvrez la puissance d'avoir une connexion sexuelle avec quelqu'un
  4. Assumez et développez votre masculinité

1 commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.