Le cas présent de cette analyse est celui de Stéphanie. En raison de son incapacité à gérer sa relation avec un homme qui lui plaît, mais dont le comportement lui a déplu, elle contacte Stéphane pour l’aider à trouver une solution sur la manière de lui faire comprendre qu’elle ne veut plus le revoir. Ce cas étant dans la mesure du possible généralisable, il s’agit ici de réfléchir aux manières de repousser un homme.

Faut-il coucher au premier rendez-vous ? Stéphane repoussé par lui-même

Pour répondre de manière nuancée à l’interrogation de sa cliente, Stéphane nous raconte une expérience vécue. L’exemple le plus frappant qui illustre le dilemme de Stéphanie est le suivant. Tonton Stéphane rencontre par hasard une jeune femme délicieuse assise en terrasse d’un café parisien. Il décide alors d’entamer une conversation avec elle, suite à quoi un échange de coordonnées se fait.

Comme on pouvait s’y attendre, les rendez-vous se succèdent, mais le rapport intime ne se finalise pas. Comme quoi, ce n’est pas en ayant toutes les cartes en main qu’on gagne forcément la partie.

Que s’est-il passé pour qu’une histoire amoureuse si bien commencée finisse aussi mollement ? Tout d’abord, quelques éléments de contextes ! Le premier rendez-vous a été effectuée chez Stéphane, devant un film. Le deuxième s’est produit dans une chambre de l’hôtel L’Amour, à Paris. Rendez-vous où la prétendante ramena d’ailleurs un bouquet de fleurs symbolisant le désir. Il faut préciser, pour la défense de notre protagoniste masculin, qu’il ignorait alors la signification desdites fleurs. Le troisième et dernier rendez-vous s’est fait chez la jeune femme, dans sa colocation, et dans le but de « boire un verre ». Bien que Stéphane aurait voulu poursuivre l’aventure entamée, la jeune femme arrêta là cette histoire, et ne voulu plus le voir.

Que s’est-il donc passé pour que, justement, il ne se passe rien ?

Les attentes tuent les opportunités.

Stéphane avait trop d’attentes, il a donc tué l’opportunité qui aurait pu voir naître une belle histoire. Plus clairement, la leçon que Stéphanie a besoin de comprendre, c’est que ce n’est pas en attendant, ni en anticipant une belle histoire, qu’elle se produit. C’est en saisissant l’opportunité au vol, le kairos comme diraient les anciens Grecs qu’on peut la vivre.

Repousser un homme, résultat probable
Ça, c’est un homme triste après avoir repoussé une bonne opportunité. Ne compatissez pas, vous en pâtirez.

Comme le dit Stéphane, changez votre état d’esprit pour vivre la magie que vous souhaitez dans votre vie. Autrement c’est au regret que cette opportunité cèdera le pas, et vous ne pourrez qu’en vouloir à vous-même.

Dans le cas précis de Stéphanie, c’est à un homme d’une plus grande stature qu’elle qu’elle cherche à se faire valoir. Le repousser n’aura aucun intérêt si il ne lui accorde pas la valeur qu’il accorde à sa propre vie. La seule solution qu’il lui reste, c’est de changer. C’est-à-dire de donner de la valeur à sa propre existence afin qu’elle puisse saisir les opportunités qu’elle pense mériter.

N’oubliez pas d’aller consulter les autres études de cas, certaines font écho à celle que nous venons de présenter. Prenez soin de vous les chatons !

Thibault


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "techniques de séduction à l'écrit"
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Captivez et convainquez à l'écrit
  3. Appliquez les techniques de séduction au monde professionnel
  4. Décrochez votre dream-job
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "intelligence sociale"
  1. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  2. Agrandissez votre réseau
  3. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  4. Terrassez la timidité à grands coups de poings dans la g.

thibault.b

Hello, moi c'est Thibault,

Un diplôme de Philosophie, un autre de Data Science, et une passion pour la compréhension des femmes comme des hommes.

Il était donc tout naturel de rejoindre l'équipe de rédaction de Stéphane Édouard pour l'aider à entraîner ses chatons de combat.

Au plaisir de vous écrire, et à bientôt sur le site !

Voir tous les articles

2 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Hello. Merci pour cette vidéo. J’ai besoin d’un avis sur une situation.

    J’ai mi la charrue avant les bœufs avec une meuf à laquelle je tiens BEAUCOUP. J’étais sorti avec au collège (donc il y a de très longues années) et je l’ai recontactée récemment (car jamais totalement oubliée).

    Nous nous sommes revus (dans un cadre particulier que je ne détaillerai pas plus ici) puis très vite elle m’a carrément invité chez elle avec une ambiance particulière (super plateau apéritif, me laisse choisir ses vynils, attitude plutôt attentionnée). On se marre, on discute pas mal (elle se livre un peu même) mais rien de fou non plus car récupérer 20 ans en étant face à face avec la personne chez elle, c’est plutôt spécial.

    Et en partant, excès de zèle de ma part. Pas à assez à l’écoute des signaux qui n’étaient pas TOUS au verts (même pas tant que ça en réalité), je tente un baiser, pas forcément pour qu’elle me le rende, mais aussi pour vérifier le niveau de complicité après tous ce temps (car nous étions vraiment fusionnels à un moment). Je désirai secrètement qu’elle me repousse avec un petit sourire : à la place, râteau magistral renchérit d’un « c’est pas l’moment » assez ferme… Derrière, silence radio depuis des semaines maintenant.

    J’ai tenté deux messages où j’explique mon geste, lui fait comprendre qu’elle me plaît toujours et que j’aimerai qu’on rapprenne tranquillement a se connaître (rien de +, pas de déclaration amoureuse enflammée). Sans suite. Ma question aux experts : est-ce mort ? Récupérable ? dois-je me faire oublier ? ou insister ?