Vous êtes secrètement performant au travail : les signes qui ne trompent pas



Penses-tu être performant au travail ? Il n’est pas toujours facile d’évaluer si on est bon dans son boulot, surtout si on manque de confiance en soi. Cependant on le remarque souvent, les gens sont très exigeants et plus enclin à émettre des critiques négatives que positives. Dans ces conditions, comment évaluer ses performances sans aller à la pêche aux compliments ?

être performant au travail aller à la pêche aux compliments

Il existe certaines règles importantes pour être efficace dans son travail. Tu doutes de toi ? Quand tu vas les lire ça va te rassurer. Si-non, prends des notes.

1. Gérer ses priorités d’une main de maître

On remarque toujours celui qui sait gérer son temps et ses priorités. Tu ne ferais pas confiance à quelqu’un qui a l’air débordé voire en panique ? Le maître-mot est donc : l’organisation. En effet, il y a des jours où l’on est submergé de dossiers, de mails, de réunions … Bref, bien gérer ses priorités est primordial pour être performant au travail.

Comment faire ?

Amy Jen Su (co-dirigeante de Parvis Partners) recommande l’utilisation d’un graphique en carrés (quadrants) qui va permettre de hiérarchiser tes responsabilités. Il met en évidence ce qu’apporte la tâche que tu dois effectuer pour l’entreprise (contribution) par rapport à ton implication dans cette tâche (passion).

Pour t’aider à prioriser, remplis le tableau comme suit :

être performant au travail graphique de Jen Su

  1. Q1 tâches que tu aimes et qui sont importantes pour l’entreprise donc priorités number 1
  2. Q2 celles que tu n’aimes pas mais qui contribuent à l’entreprise (on ne fait pas que ce que l’on aime)
  3. Q3 celles que tu aimes faire mais qui n’ont pas grande importance pour l’entreprise (du moins, aujourd’hui)
  4. Q4 celles que tu n’aimes pas et n’ont pas d’intérêt significatif pour l’entreprise.

Si tu as compris, tu n’as plus qu’à appliquer, sinon je t’invite à regarder la vidéo d’Amy Jen Su.

2 Se challenger et booster ses performances

être performant au travail se challenger

Tu veux te démarquer, être performant au travail ? Alors, il faut prendre une habitude simple : établir des objectifs ambitieux. Ce comportement permet de se différencier des « bons élèves ». De plus, l’ambition d’atteindre des résultats exceptionnels et de se perfectionner, motive les collègues, ce qui donne une bonne dynamique.

Pour être performant au travail, rembobine le film de ta journée, passe en revue ce qui a bien marché, tes résultats et ton niveau de satisfaction. Prendre du recul, permet de voir ce qui doit/peut être amélioré et aussi de trouver des solutions.

3 Etre capable de résoudre les problèmes

Le big boss n’a pas de temps à perdre à gérer les problèmes que tu n’as pas essayés de résoudre par toi-même. Surtout dans les réunions. N’expose pas le problème. Demande-lui plutôt son avis sur la résolution, après avoir envisagé toi-même les solutions. Il te saura gré du précieux temps que tu lui feras gagner. C’est ce qu’a mis en place Leon Shimkin, directeur des éditions Simon & Schuster. Le temps des réunions aurait drastiquement diminué de 75 %.

4 Etre performant au travail = rouler pour l’entreprise

être performant au travail rouler pour l'entreprise

Tu es un rouage de l’entreprise, en ce sens tu as des responsabilités dans la bonne marche et la réussite de cette entreprise. Poses-toi une simple question :  suis-je remplaçable par un intérimaire ?

5 Apprendre à dire « non »

être performant au travail apprendre à dire non

Si si c’est possible. Même au boss. On évitera quand-même de lui asséner un « non » catégorique et brutal, pour éviter la rupture. S’il te demande un boulot et que tu as déjà des priorités, il s’agira de lui expliquer que tu es déjà sur tel ou tel projet. Ce dernier peut-il être traité ultérieurement ? Pas de refus.

6 Respecter ses engagements

La bonne attitude en entreprise est de toujours respecter ses engagements. J’ajouterai, dans un lapse de temps assez restreint. Si tu t’engages à faire quelque chose et que tu le fais 6 mois après, ça n’a pas d’impact.
De même, s’engager à tenir les délais est une règle d’or.

7 Se former, toujours se former

être performant au travail apprendre

Les métiers évoluent ainsi que les technologies… Ne passe pas à côté de nouvelles infos. D’autant plus qu’elles peuvent t’apporter toujours plus de créativité, d’inspiration et surtout de rester au top. Beth Comstock (vice-présidente de General Electric) déclarait « passer 10% de mon temps par semaine à lire, aller sur des sites comme Singularity, TED, discuter avec des gens, aller à des événements dans mon secteur, demander au gens : quelles tendances voyez-vous? De quoi êtes-vous inquiet? Qu’est-ce qui vous emballe? »

8 Travailler en collaboration

La capacité à travailler en équipe est en fait très appréciée. Le but principal d’une organisation est, de toute évidence, de créer plus de valeur en travaillant ensemble. Sinon tout le monde travaillerait en solo, voire chez soi.
En outre, aider ses collaborateurs permet d’être performant soi-même. Adam Grant explique, dans son ouvrage « give and take », pourquoi la volonté d’aider les autres aide à la réussite.
Attention, on a dit « aider », sans s’égarer, sans s’épuiser. D’après Grant, l’épuisement ne vient pas du fait que l’on donne trop, mais d’avoir l’impression que notre aide ne sert pas. Veille à ce que ton aide marque une différence. Planifie l’aide, tu ne peux pas être dispo pour les autres, tout le temps. Dernier point : n’aide pas au détriment de ton propre travail.

9 Stop aux « distracteurs« 

Cela paraît évident, on ne peut être performant au travail si on se laisse polluer. J’ai nommé : les alertes mails, réseaux sociaux, sms … Pendant que tu passes ton temps à répondre aux mails, tu n’es pas vraiment productif. Là encore, il faut prioriser.
J’ai toujours du mal à comprendre comment les gens arrivent à trouver le temps, au boulot, de poster des c…chats ou autres sur leur Facebook, ou autre (et pourquoi, mais ça, c’est une autre histoire). Même si ça reste strictement professionnel, on peut avoir la boîte mail tellement surchargée ! Expédie les plus importants et utilise ton temps à être productif.

être performant au travail stop aux distracteurs
credit photo : Ryan Mc Guire

Par la même, pense à dire stop aux envahisseurs. On parle du collègue qui vient remprunter l’agrafeuse comme prétexte à te raconter son week-end ou sa dernière blague. Comment l’éviter sans coller un panneau « ne pas déranger » sur la porte de ton bureau (si tu as la chance d’avoir une porte) ? La solution de Timothy Ferriss, (auteur de La semaine de 4 heures), recommande la stratégie des écouteurs sur les oreilles. «Si quelqu’un s’approchait de moi malgré cette manœuvre dissuasive, je faisais semblant d’être au téléphone.»

10 Ne pas perdre son temps à réseauter

Grant affirme que même si le réseautage peut rendre prospère, il faut voir les choses dans un autre sens : c’est atteindre le succès qui aide à établir des liens. Il faut donner la preuve aux autres que vous pouvez leur être utile. Le réseau professionnel est important, mais il doit se construire naturellement. Il n’est toutefois pas interdit de demander de l’aide si besoin.
Fait un travail remarquable, les personnes influentes pourraient le voir…

Alors tu es rassuré ou non ? Si tu penses ne pas être performant au travail, tu sais maintenant ce qu’il te reste à faire. Non ? Si tu doutes encore de tes performances, dis-nous pourquoi.

Tu peux aussi partager avec nous d’autres critères de performance qui te semblent importants ?

LaureG

crédit photo : Ryan Mc Guire


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Recontacter une fille"
  1. Osez aborder les gens qui vous intéressent
  2. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  3. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  4. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "multipliez votre productivité par 10"
  1. Appliquez les techniques de séduction au monde professionnel
  2. Améliorez votre performance

LaureG

Rédactrice Web et Graphiste, la créativité et la curiosité sont mes moteurs, les mots et les images sont mes outils, et tout sujet, toute info, le carburant. Rédactrice pour Hommes d'Influence, c'est retranscrire les vidéos de Stéphane Edouard et rédiger certains articles sans déformer sa vision à travers ses lunettes de sociologue. Bonne lecture !

Voir tous les articles

1 commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • M ouais. .. Et on fait comment quand on occupe un poste sous qualifié, où on s’ennuie à mourir, où on travaille seul, et où toute volonté ou proposition reste lettre morte ?