Menu
Suis-je trop exigeante, ou bien ai-je trop de H (courrier des lectrices)

Suis-je trop exigeante, ou bien ai-je trop de H (courrier des lectrices)

Une fois n’est pas coutume, un courrier des lectrices bien écrit, avec une belle syntaxe, et une bonne profondeur d’analyse. Azèle est-elle, comme elle le prétend, trop exigeante pour être en couple ? Cela a t-il un rapport avec son taux de masculinité ? Comment notre sociologue à lunettes préféré peut-il l’aider à se comprendre et à comprendre les hommes ?

Cher Stéphane,

Un mois et demi seulement que je connais ton site et je ne pouvais m’empêcher de t’adresser ce mail. C’est en lisant un article qui se voulait « critique » à ton encontre que j’ai voulu creuser davantage qui tu étais réellement et quel était ton travail. Je suis alors tombée sur ta chaine Youtube et j’ai parcouru pendant des heures tes vidéos. J’ai ainsi découvert un sociologue à lunettes qui a su mettre les mots et développé des concepts tout aussi proches de mes réflexions personnelles ; réflexions peu partagées par les gens qui m’entourent. Passons…

Moi (en bref)

Brièvement, je suis une jeune femme d’une vingtaine d’années (plus proche du 20 que du 25), étudiante, venant d’une famille de classe moyenne, vivant encore chez ses parents en région parisienne.

Forte en thème, (trop) franche et serviable

Pour étayer davantage (peut-être est-ce utile pour ton analyse), je suis perçue par les autres comme étant une personne qui a réussi académiquement (intelligence scolaire ?), je fais ce que l’on appelle de « grandes études ». Il arrive qu’on me reproche d’être trop franche (sans pincettes), trop exigeante et trop radicale (je me tiens aux décisions que je prends coûte que coûte en donnant rarement une seconde chance à une personne qui m’a réellement déçue ou blessée). A contrario, on me perçoit comme une personne réellement gentille (apparemment, dans le vrai sens du terme, on m’a même dit « pure » à plusieurs reprises), serviable (on m’a déjà verbalisé le fait que je sois un soutien moral, les autres m’appellent en premier lorsqu’ils sont en recherches de réconfort ou de conseils) et les gens apprécient ma compagnie.

Je suis le contraire de ma grande soeur, qui est une femme enfant

En outre, je suis perçue comme une personne accomplie malgré mon jeune âge. On m’a souvent dit (adultes de mon entourage ou même corps professoral) que j’étais très mature. Je pense que cela est dû au fait que je suis la dernière d’une fratrie avec des frères et sœurs beaucoup plus âgés. D’ailleurs, je me suis construite en opposition totale à ma grande sœur, près de 10 ans mon aînée. Dès l’adolescence, je ne voulais absolument pas lui ressembler. Je voulais peut être m’en démarquer. Premier enfant de mes parents, ils lui cultivent littéralement un culte. Très jeune, lorsque j’ai pris conscience de mes capacités intellectuelles, j’ai souhaité faire mes preuves là où elle, en revanche, avait du mal. Ma sœur est une F-pure et ce que je qualifierais malgré son âge (nouvellement trentenaire) une femme-enfant. C’est fou, toutes tes analyses sur les femmes-enfants coïncident tellement avec sa personnalité et ses expériences passées. Je précise qu’elle a un physique très avantageux. A peine cliché…

J’ai presque 50% de H !

J’ai fait ton test je suis à 56% F et 44% H (je l’ai refait, la première fois, les proportions de F et celles de H étaient strictement inversées). Je me reconnais beaucoup dans certaines caractéristiques de F comme le fait que nous ne comprenions pas qu’un homme ne veuille pas de nous quand nous trouvons normal de refuser un homme.

Je m’entends relativement bien avec les hommes H-purs mais uniquement lorsque pris individuellement sinon ils m’ennuient profondément. Mes amis masculins dont je suis le plus proche ont une part de F modérée (20 à 25%). Mes amies, dans une très large proportion, ne sont pas des F-pures (je leur ai fait passé le test). Rétrospectivement, je peux même affirmer que je me suis rarement attachée à une F-pure (même si elles ont tendance à chercher mon amitié). Quant aux hommes avec une très grande part de F (j’entends ici mon alter ego parfait en termes de pourcentages), je n’en ai connu que très peu et je crains de les trouver beaucoup trop mélodramatiques.

À lire :   L'amour au bureau vaut-il la peine de quitter sa femme ?

Pourquoi suis-je encore célibataire ?

Ce qui est assez curieux, c’est que les petits copains de mes rares copines F-pures ou à très grande proportion de F les questionnent systématiquement sur mon célibat. Ils me perçoivent comme une « femme idéale » et ne comprennent pas que je ne trouve pas chaussure à mon pied. Et à chaque fois, ils se donnent pour mission de me trouver quelqu’un dans leurs cercles de potes.

Je précise que physiquement, je ne pense pas avoir un physique disgracieux. J’ai des atouts pour lesquels je suis souvent complimentée par des hommes comme par des femmes. Certains me trouvent jolie d’autres sûrement lambda. Je suis assez coquette et soignée mais je ne suis pas un « avion de chasse ». En tous cas, j’ignore si un homme « très exigeant » me jugera comme telle.

Je n’ai jamais été amoureuse

Pour revenir à l’objet de mon courrier, j’aimerais obtenir gracieusement de ta part quelques pistes de réflexion sur ma situation. A ce jour, je n’ai jamais eu de vraies relations amoureuses. Ce que j’entends par « vraie relation » c’est d’être véritablement en couple : les deux parties se reconnaissent mutuellement comme partenaires, avec un élément de temporalité (relation dans le temps), avec un partage de vie (vivre des choses en commun, faire des activités ensemble), une connexion (qui passerait par une belle complicité) et enfin – mais pas des moindres – un sentiment amoureux.

Je n’ai rien eu de tout ça. Uniquement deux très courtes histoires auxquelles j’ai mis un terme par manque de compatibilité criante et des obsessions amoureuses. Dans un premier temps, je vais t’exposer le type de propositions que j’obtiens et ensuite les profils qui m’ont, par le passé, intéressés. Pour teaser, je dirais que je n’ai jamais ceux que je veux mais toujours ceux que je ne veux pas… Et je pense aujourd’hui que c’est parce que je ne regarde pas dans la bonne direction !

Il m’arrive de fasciner les hommes

Les garçons qui s’intéressent à moi développent systématiquement une fascination que je perçois très rapidement et qui a tendance à m’effrayer. Dans 90% des cas, cela débouche sur une obsession amoureuse. J’ai le droit à un « harcèlement » : appels et messages intempestifs malgré des retours brefs ou l’absence total de retours de ma part, investigations sur les lieux où je me trouve pour me voir, grandes déclarations au bout de quelques semaines seulement… J’ai même eu le droit à des mecs qui se sont relâchés physiquement par grande déprime suite à mon manque d’intérêt pour eux. Je peux croire autant que je veux que je suis une femme géniale, je pense qu’ils m’ont surtout sur-idéalisée.

Malgré mon H, je n’arrive pas à dire clairement quand je ne suis pas intéressée

Dans le cas où cela n’a pas abouti à une quelconque relation mais que je n’ai pas manifesté un non clair et précis, je me suis alors remise en question sur le rôle actif que j’aurais pu jouer. J’avoue avoir souvent été en partie coupable : j’ai accepté dans un premier temps d’apprendre à connaître la personne pour lui donner sa chance. Cela s’est traduit par l’acceptation d’une prise de contact afin d’échanger en tout bien tout honneur. Mon rôle s’est, en toute sincérité, limité à cela. Aucun autre signal. Mon autre erreur c’est de fuir (technique de l’autruche, caractéristique du F ?) sans dire clairement – au début ! – que je n’étais pas intéressée. Je le fais plus tard, peut être trop tard…

À lire :   Le coaching séduction : remède miracle à tous les maux pour savoir séduire ?

Suis-je trop exigeante ?

Il arrive que certains de ces garçons soient plus ou moins à mon goût : attirance à la fois physique et mentale. Mais, sinon ce n’est pas drôle, la même chose qui coince : on ne souhaite pas la même chose dans la vie ou des relations (secret agenda ?). A titre d’exemple, j’ai « refusé » un jeune homme qui n’a pas fait d’études, non pas parce qu’il n’a pas le même niveau académique que moi, mais parce que lorsque je lui ai demandé quelles étaient ses ambitions, il m’a alors répondu qu’il n’en avait aucune. Suis-je trop exigeante ? Parfois, je me demande si ce n’est pas moi qui invente ces barrières… D’ailleurs pendant longtemps, des amis masculins m’ont dit que je donnais l’impression d’être un mur, inaccessible. Ils me jugent trop exigeante. Depuis, j’ai fait preuve d’ouverture (sans jeux de mots) et je me laisse plus facilement tenter.

Quid maintenant de ceux qui m’intéressent ? Pendant longtemps, j’ai été attirée par les H-purs mais je m’en suis détournée après quelques expériences infructueuses. Mes deux derniers crushs en date sont des hommes avec une belle part de F, ceux avec qui je m’entends très bien sur le plan amical.

En tout état de cause, j’ai identifié deux cas de figures auxquels j’ai été confronté par le passé :

(1) Hypothèse n°1 : l’égo avant tout

J’ai eu ici deux expériences passées. A chaque fois, je suis partie du postulat que lorsqu’un homme est intéressé par une femme, il le lui manifeste clairement et ne la laisse pas sur le bas côté de la route. Mais je me trompe peut-être…

  • Exp. 1 – Celui qui a compris que j’étais intéressée (du moins je pense) et qui en joue pour satisfaire son égo, pour autant, il ne veut pas plus ; un H-pur et dur.
  • Exp. 2 – Celui qui me croit désintéressée et se donne pour challenge de me séduire jusqu’à-ce que je morde à l’hameçon, il prend alors peur et s’en va en moonwalk ; un homme que je crois avec beaucoup de F ou peut être l’ai-je idéalisé comme l’étant (grande sensibilité et empathie, profondeur d’âme…). Il est perçu comme étant immature (secret agendas qui ne coïncident pas ?) et influençable (recherche de validation des autres).

Dans les deux cas, je développe une obsession amoureuse (le karma)… Dans le second cas (Exp. 2), il s’en est rendu compte (il a confié ses doutes à des connaissances communes) et avec les valeurs qui sont les siennes s’est détaché de moi pour m’aider (j’ai même eu le droit à un regard compassionnel en bonus). Je précise que je ne traduis ici principalement que des actions et ce n’est que mon interprétation. Dans le premier cas (Exp.1), il était outré que je me détache de lui (il me l’a dit) mais avec la grande estime que j’ai de moi-même j’ai collecté ce qu’il me restait d’amour propre et j’ai arrêté d’attendre que monsieur veuille de moi.

Pour en avoir beaucoup discuté avec mes amis qui les connaissent ou non, on en est arrivé à la même conclusion : ces deux illustrations sont attirées par des F-pures. D’ailleurs le premier (Exp. 1) s’est finalement mis en couple avec une F-pure extrêmement belle avec qui il n’est resté qu’un mois tellement « elle était chiante » (c’est dire comment il parle de son ex). Le second (Exp. 2), je ne connais pas trop son passé, il a juste avoué s’être contenté d’une relation de « confort » pendant des années jusqu’à ce qu’elle le quitte pour un autre.

À lire :   Pourquoi suivre un atelier séduction

(2) Hypothèse n°2 : la petite amie cachée ou un autre flirt plus avancé

C’est arrivé deux-trois fois. Déjà, je dois être naïve ou peut être est-ce normal d’agir ainsi, mais je ne conçois pas que l’on soit émotionnellement investi(e) avec plusieurs personnes à la fois, avec l’espoir, in fine, de pouvoir faire un choix entre plusieurs candidat(es). Faut-il élaborer des stratégies, faire des appels d’offres et sélectionner le candidat le plus offrant ? Cette façon de faire me dépasse. Mais je constate que beaucoup le font, hommes comme femmes. Dans ce cas de figure précis, les garçons en question me cachent l’existence de leur petite copine, engagent un rapport de séduction mais ne vont pas jusqu’au bout. Ils vont par exemple chercher à multiplier les contacts téléphoniques mais vont très peu chercher à me voir. Je ne me fais pas de films, il n’y a ici aucune place à l’ambigüité.

Quand j’essaie de comprendre pourquoi, le sort les trahit toujours et j’apprends par mes propres moyens qu’il y a une autre femme. Je les confronte sans affront mais efficacement, ils sont alors gênés et déçus que leur secret soit révélé au grand jour. Je prends alors la poudre d’escampette mais ils continuent à chercher mon attention. Soit ils m’avouent m’avoir connu au mauvais moment soit ils sont dans le déni, font comme si cette révélation n’était pas un obstacle. Je suis alors outrée (je ne l’étale pas avec eux) et je mets un terme à tout.

Quel est mon problème ?

C’est dense je le conçois et je m’en excuse par avance. J’aimerais vraiment recueillir ton avis. Parfois, je me demande si je ne suis pas trop disponible pour les autres ce qui peut être utilisé avec abus. En toute modestie, j’ai confiance en moi, je crois en mes valeurs humaines et à ce que je peux offrir – je sais où je vais, je sais ce que je veux et ce dont je ne veux pas (du moins dans les sujets qui ne concernent pas les hommes), j’ai de réelles passions (plus que de simples passe-temps) et j’ai la chance d’avoir un vrai socle d’amis disponibles et fidèles.

Que tu prennes le temps de me répondre ou non, je te remercie infiniment dans tous les cas pour ton travail et ce que tu nous offres par le biais de tes articles et tes vidéos.

Bien à toi,

Azèle (qui se demande toujours si elle est trop exigeante)

Réponse à suivre en vidéo,  dès que la précédente aura atteint 400 likes

alors à vos pouces !


SEMINAIRE SUR CE THEME
Commandez le séminaire "Devenez intéressant, I" -
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Ayez confiance en vous pour oser plus
  3. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
SEMINAIRE SUR CE THEME
Commandez le séminaire "intelligence sociale" -
  1. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  2. Agrandissez votre réseau
  3. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  4. Terrassez la timidité à grands coups de poings dans la g.

58 commentaires

  • .

    Rien n’est interdit …
    Il n’y a pas le permis et le défendu…

    Il y a ce qui est bon et ce qui est mauvais.

    Il y a ce qui me construit et ce qui me détruit

    Il y a ce qui m’humanise et ce qui me déshumanise

    Et si on remet la notion de pêcher dans ce cadre là… N’importe qui est capable de la comprendre.

    Il y a 1 femme pour un homme en terme de statistiques … Alors en ayant enlevé ces tabous, cette notion de pêcher qui était la solution, la résultante, la conclusion après de milliers d’années d’expérience et de constatation … Tout est détruit. En s’étant attaché à faire oublier au peuple en manipulant femmes, la raison qui avait réellement poussé à mettre en place ces tabous, cet équilibre… On régresse et on revient contrairement à ce que l’on croit, à l’âge de pierre…

    Avec toute la violence que ça génère, l’injustice qui ça implique.

    Il y à 1 homme pour 1 femmes c’est statistique… Il n’y a pas 2 chances… Il n’y a pas de phase de dévoiement à préconiser. L’argent de certains gourous les poussent à dire le pire, du moment que ça permet de faire fructifier leur argent.
    Réveillez-vous.

    Permettez vous à nouveaux de parler de la raison réelle du tabou passé que représentait la sexualité féminine… Sortez de cette peur d’être montré du doigt comme étant des , des rétrogrades, des « petites bites »… Soyez des hommes et cessez de vous fixer comme plafond, la nécessité de rester dans la course de l’homme qui fait cool, qui fait alpha, qui est winner du cul en se taisant sur ces sujet ou se moquant des rares qui veulent se lever à nouveau. Ne vous limitez plus de crainte de ne plus être considérés comme des hommes sûres de leur bite, voyez plus loin, plus fort, plus beau.
    retrouvez votre vrai grandeur et redonnez aux femmes, leur grandeur sans fin …

    Si on tire dans les pattes de son prochain pour essayer de paraitre plus sex apeal que lui dans le discours, préférant être l’ombre de soit même, pour ne pas être exclu de la course du poulailler, on sombre et on fait sombrer tout le monde.

    Ce ciel bas et lourd qui pèse comme un couvercle, brisez le, redéployez vos ailes.
    Redonnons un sens à ces tabous, osons prévenir les jeunes femmes qu’il ne leur faut pas tomber dans le piège de celle qui les précèdent, ou celles qui les accompagnent. Retenez malgré la vulgarité de mes messages précédents que le sexe pour une femme ce n’est pas la même action que celle de l’homme, que la femme à travers le sexe est une horloge à perte. Le sexe chez elle, lui confère un pouvoir supérieur à celui de l’homme, elle peut donner là vie mais en retour elle se consume par ce biais avec une puissance tout aussi grande. Avec ou sans contraception, avec ou sans enfantement, si le modèle social auquel vous croyez est un modèle social où toute femme à son homme qui l’aime et où toute homme à sa femme qui l’aime, où l’égalité des chances face au fait de pouvoir former une famille et vivre dans la dignité et l’honneur, est présente pour tout le monde sans vivre selon la loie de la jungle et du plus fort… criez haut et fort ou osez juste en douceur réexpliquer ce que nous avons oublié , ce que l’on à effacé volontairement de notre mémoire en réecrivant notre passé afin qu’il fasse peur….. La nécessité des tabou, la dangerosité et la laideur de la sexualité féminine non canalisée et non orientée pour l’homme de sa vie.

    1 homme pour une femme, 1 femme pour 1 homme, nous n’avons pas 2 chances.

    Jetez à la poubelle la »période de dévoiement des femmes  » de Stéphane. Et Stéphane, fais appel à ton bon fond et utilise ta douance et ta faculté d’analyse à bon escient, dis la vérité telle qu’elle est et non pas juste pour les 3/4 du sujet hommes/femmes, mais aussi le quart que tu maintenait dans l’ombre, ayant peur de perdre tes clients. Tu peux faire plus grand, et plus juste.

    Une femme est une horloge à perte à travers sa sexualité avec ou sans contraception, et ça se compense par le fait qu’elle peut donner la vie et que si cette horloge à perte à été activée pour un seule l’homme, son premier… il y aura 100 fois plus de chances que ça puisse rester son dernier.

    J’expliquerais plus en détail pourquoi et pourquoi la virginité est fondamentale, mais que la préservation en terme mental également … les séries comme game of thrones, sex and the city, desperate housewive, cinquantes nuances de…. le fait d’avoir des amies qui montrent le mauvais exemple et mettent dans sa tête que cumuler c’est bien, que se comporter comme ceci ou cela c’est cool et normal…. tout ça bousille même une femme n’ayant connu aucun hommes, avant l’heure et l’empêchera d’être dans un rapport de fascination.

    Il faut réinstaurer des tabous, une hygiène de vie et pour cela il suffit pour le moment contre vent et marrées oser à nouveau tout simplement dire ce que impliquent les choses, oser à nouveau mettre des mots sur les maux, dire les conséquences de la sexualité féminine sur le plan personnel et social.

    Et pour vous faire rire (ou énerver quelques renfrognées gâchées) , n’oubliez pas que 1 femme que 10 avant avaient été marquées par un rocco, car un homme sur dix était rocco? et dans la grande majorité, les femmes n’avaient connu qu’un homme ou deux au pire. Désormais elles sont presque toutes connu rocco avec la multiplication des expériences. La notion de couple n’est pas naturelle, l’animal en nous ne peut s’en acomoder, nous ne somme pas conçu pour rester avec une seule personne longtemps. Il à fallut du temps pour que l’homme cultive l’élévation et l’art de vivre, la capacité de s’élever au delà de sa condition animale première. Aujourd’hui, penses juste à ton ex (sacré terme très classe et digne), elle est entrain de se faire….. penses-tu que les hommes qui t’entourent te respectent, penses tu que nous n’avons pas régressé dans notre rapport aux autres ? Ou est la dignité ? Moi je vous laisse.

  • .

    Ah.. et bien je vois qu’on peut à nouveau participer vu les derniers messages. (en espérant que ce message là va passer et que je ne l’écrit pas encore pour rien)
    Constance, sincèrement je veux bien comprendre qu’il faille de tout pour faire un monde y compris des gens plus bas que terre et assez limités, mais merci de relire tout ce que j’ai écris car tu es juste hors sujet… A aucun moment je n’ai parlé de petit pénis, tu es à l’ouest et tes questions sont tellement naives… Relis moi et on verra ensuite je ferais un effort de plus. Il va te falloir enlever certaines de tes questions car j’y répond déjà dans mes messages précédents donc merci de pas me faire répéter inutilement sinon tout le monde fait pareil et ça n’a pas de fin. J’avais anticipé ce type d’intervention à deux balles, alors c’est pas pour me répéter (je sais que pas mal de petites merdes vont essayer de me dissuader en me menaçant de passer pour une « petite bite », ça effraie comme je le disais la plupart des hommes qui préfèrent se taire, mais ça n’est mon cas, je porte mes couilles comme on dit). J’ai aucun soucis avec les questions, poses moi en même d’autres encore, aucun soucis, je n’ai même pas développé le sujet pour le moment, mais un minimum d’honnêteté et d’effort merci.
    Pour ce qui est de Azèle je crois que êtes pour certains passés à côté de ce passage « Pendant longtemps, j’ai été attirée par les H-purs mais je m’en suis détournée après quelques expériences infructueuses » ces H pures qui pendant longtemps lui ont fait se casser les dents ce n’est pas les deux dont elle à parlé, ce sont d’autres hommes.. et elle précise bien « pendants longtemps ». Posez-vous juste la question du pourquoi sont discours est flou et parait contradictoire lorsqu’il lui faut dire combien d’homme elle à connu…
    Pour parler d’autre chose que de pénis, une chose est certaine, mademoiselle s’est sentie manquer d’attention de la part de son père. A savoir qu’être allumeuse ne consiste pas nécessairement à être vulgaire ou aguicheuse, bien qu’elle se dise apprêtée et plaire physiquement (ce qui n’est en rien être vulgaire ou provocatrice). Pour ce qui est des h pures (s’il faut reprendre ce terme qui n’est pas le mien), elle le dit, ils ont fait partit de son passé et il s’avère que désormais soit les nouveaux messieurs se mettent à ses pieds et se ridiculisent en se prenant un vent mais en y croyant puisque l’idéalisant selon ce qu’elle laisse penser, soit madame focalise sur d’autres qu’elle estime être h pure pour l’un ou même plus F pour l’autre , mais dans les deux cas l’un joue avec elle et ne la choisie pas, tout en finissant avec une autre, et le deuxième qu’elle estime être un F, lui l’aborde puis fuit au moment ou elle montre enfin de l’intérêt. Ce que je vois, c’est que quoi qu’il en soit elle n’a fait que miser sur des H pure auparavant (durant longtemps parait-il, à se demander à partir de quel âge…), ceci ne menant à rien de bien sérieux… Puis désormais Mademoiselle constate que pas mal d’hommes tombent amoureux d’elle en l’idéalisant, et pour certains tombent en dépression, se « laissant aller », pendant qu’elle à réussit à éprouver de l’intérêt pour deux hommes qu’elle estime être h pure pour le premier et F pour le second mais qui dans les deux cas bizarrement comme par hasard ne s’intéressaient pas vraiment à elle. C’est à se demander si la seule chose qui l’a faite focaliser sur ces deux personnes, ne serait pas justement le fait qu’elle pressentait qu’ils étaient pas réellement intéressés sentimentalement parlant. Ahh…. égo quand tu nous tiens… blessure narcissique. Sa soeur disait-elle, la chouchoute de SES parents… A vrai dire j’ai volontairement abordé le sujet dans mes messages précédents de manières presque comique et peu subtile, pour glisser ce que je sais être à l’origine de la plupart des soucis que rencontres les hommes des phones coaching dont s’occupe stéphane, mais à vrai dire, cet exemple n’est pas celui qui est le plus parlant. Il n’empêche que même là, alors que mon sujet (rocco et phallus fascinus, obsolescence programmée, horloge à perte, couple durable) capillotracté paraissant être une obsession n’est pas le mieux mis en valeur dans le cas d’azele, il est tellement universel en ces temps qu’il s’applique quand même.

  • .

    @ David/skin

    Bonjour, dans la flopée de commentaire que tu as posté, certains éléments sont intéressants, comme la sexualité des femmes basée sur la perte, en revanche certains points me gênent:

    – Tu dis que les femmes ne peuvent pas tomber amoureuses si elles ont déjà connu un « rocco ». Premièrement, ta fixation sur ce type est dérangeante (le terme apparait 30 fois dans la page hein). Ensuite, tu dis qu’une femme qui se fait « démonter » subit des effets physique, psychologiques, hormonaux, etc. Je pense que tu confond avec les effets de l’orgasme, qui, eux, sont bien avérés: la production de l’ocytocine notamment, liée à l’attachement. Peut-être que chez certaines femmes, un enorme sexe est une condition sine qua non pour avoir un orgasme, mais il y en a quand même une part importante qui vont juste souffrir. A fortiori si elle se font démonter.

    – Tu dis qu’elle a eu quantité de plan cul et/ou de sex-friend et que c’est surement ça qui pose problème aujourd’hui, malgré tout ce qu’elle peut dire (avec un triple négation quand même, commentaire du 20 décembre à 16h55). Dans son courier, malgré l’incertitude liée au déclaratif, elle ne dis en avoir eu que deux. Ça reste tout de même un chiffre assez mesuré.

    – Tu donne sérieusement l’impression d’être bloqué dans le complexe de la madone et de la putain. D’un coté les femmes pures, les vierges, et de l’autre les pétasses, les catin qui se font péter le cul bien salement frère *crache par terre*. La réalité est un poil plus nuancée.

    – Troisième point (c’est le plus geek, le plus chiant): quelle crédibilité accorder à ton étude? Est-elle reproductible en changeant d’échantillon? D’ailleurs, ton échantillon est-il représentatif de toutes les femmes? Tu parle de « toutes les catins de bases qu’on trouve sur adopte ou badoo », que penser de tes propres biais d’analyse? De plus, 50 femmes sur 60 semblent approuver ton discours, mais elles ont choisi de te contacter, combien sont-elle a être passées sur ton profil sans manifester leur désaccord? Enfin, en quoi te demander de citer tes sources te décrédibilise? Si effectivement tu n’a pas de sources valables, ta crédibilité est nulle, mais si elles sont valables, pourquoi ne pas nous les donner?

    – Doucement avec les insultes et les attributions de pathologies. Notamment dans ton premier commentaire, ça nuit aussi a ta crédibilité et à la bonne compréhension de ton message.

    – Comme l’a dis misterkebab, tout ton commentaire sur toi et ton histoire pour te faire mousser sans rien apporter de constructif, ben… On s’en fout.

    Pour en revenir au courier d’Azèle, l’approche de Coelacanthe est interessante. Je compléterai en disant qu’elle devrait tout simplement s’ouvrir un peu plus au lieu de faire le mur. Si tu n’a pas ceux (les hommes) que tu veux, bouge toi le cul et va le chercher, tu te cache derrière ta part de H alors qu’elle devrait te pousser à aller chercher les hommes que tu veux!
    A propos de ton hypothèse n°2, Stéphane a fait un phonecoaching sur les mecs qui ont véritablement le choix avec les filles.

    Je dirai que tu n’es pas trop exigeante, mais que tu attends trop que ça te tombe tout cuit dans le bec, alors bouge toi, et va chercher le mec que tu veux.

  • .

    Étant un homme, je me reconnais un peu dans son texte. Je suis sexuellement attiré par les femmes, donc je suis bien un homme hétérosexuel, mais par contre déteste la personnalités des femmes. Depuis que j’ai passé le stade de la puberté, aucune, absoluement AUCUNE femmes ne m’a donné envie de me mettre en couple ou je ne sais quoi, j’ai l’impression que les chances de trouver une qui me correspond sont nulles. Je me disais que peut etre elle vis la même chose.
    Par contre, on dirait qu’elle recherche l’homme parfait ( celui qui lui correspond parfaitement), du premier coup, alors qu’elle n’a pas l’air de se connaitre assez, ce qui est plutot absurde…

  • .

    Non mais franchement Constancia t’as rien compris à son message mais par contre on comprend tes obsessions à toi.

  • .

    Bonjour,
    Je n’ai pas eu le temps de lire tous les commentaires, je suis très d’accord avec Coelacanthe, je ne comprends pas pourquoi les autres commentateurs pensent qu’Azèle n’a fait que des plans culs, ce n’est pas ce que je lis dans son courrier.
    David, fais-gaffe, tes arguments sont quand même des arguments de petite bite.
    Depuis quand un homme avec beaucoup de F a une petite bite ?
    Depuis quand un homme méritant est-il moins doué au lit ?
    Où-est le problème dans le fait, pour une femme, d’aimer être bien prise ?
    Et après, faut pas venir se plaindre que ta nana n’est pas un volcan au pieu, normal, elle a peur d’être considérée comme une pute, et toi tu fanstasmerais sur un tout autre genre de nanas, qui elles n’auraient pas peur de dire qu’elles aiment le sexe. La bite !
    Et pour finir, en gros pour toi la solution pour des bonnes relations hommes/femmes, c’est la misère sexuelle féminine ?
    Ce serais plutôt, le règne de la petite bite ( ton règne).

  • .

    C’est compliqué oui, faut rappeler dans quelle époque contexte on est, recherche de la passion et amour libre dont le niveau est un vumètre. Si la France redevenait Catholique serait peut-être un peu moins la merde.

  • .

    Bonjour, je trouve intéressant ton approche du sujet david/skin mais tu devrais pas trop en dire sur toi ou rentrer dans le jeu de types qui jouissent à l’idée de pouvoir se rendre ridiculement intéressants avec des remarques puériles non constructives. Ils portent comme nom « haters » et ils n’en manque pas sur le net.
    C’est pour la plupart des gamins ou des gens immatures, eux même ont une vie insignifiante, ce sont des ratés.

    Si tu comptes faire des vidéos va falloir que tu le fasse plus intelligemment, et je dis pas que tu ne l’est pas loin de là c’est passionnant certaines choses que tu as pu expliquer, mais par contre faut être plus malin en ne te rabaissant pas à répondre à des pauvres types ou à trop en dire sur toi, encore moins dans des files de discution.

    Fais tes vidéos et traces ta route sans perdre ton temps dans ce genre d’endroit, enfin c’est mon avis après tu fais ce que tu veux.

  • .

    Moi qui voulait faire un partenariat avec le Raptor dissident, bah voilà , c’est rapé.
    je compte effectivement bien faire rire, le sujet est suffisamment délicat et explosif (féministes et leurs cousins qui vont être choquées et vouloir me faire disparaitre , aussi vite que je ne suis pas apparu…)
    pour que ayant mis le doigt dans l’engrenage, je puisse être très sérieux et suicidaire tout en étant ironique et volontairement farfelu dans la forme. en fin de compte, tout ça est comique non ? oui.

  • .

    t’es mignon toi hein… tu faisais comme ça au collège ou tu y es toujours ?
    ça m’as fait rire tin message. Tu peux pas louper le fait que ça fait gamin tes vannes à deux balles, t’es forcément très jeune c’est pas possible autrement.

  • .

    LOL
    téma l’autre malade mental qui est tellement en sueur qu’il pond deux roman le jour de noël pour me répondre. Merci pour les bonnes barres jean-psychopathe, oublie surtout pas de nous donner le nom de ta chaine youtube, ça serrait vraiment un drame de rater ça…

  • .

    lor… des femmes très jeunes et qui tenaient plus la route on en trouvait jusqu’à il y a peu. j’ai déjà connu très intelligente et vierge, 21 ans, et qui avait la maturité et l’hygiène de vie, mentale que n’ont plus même les femmes trentenaires qu’ont trouve maintenant ….elle était forte et hyper stable. cette question d’âge est un piège. je l’ai dit dans un ou deux messages antérieur…. dire ça c’est les pousser à se gâcher en leur faisant croire que faut y aller faut aller se faire…. pour se terminer alors que c’est faux, pour les femmes ce conseil est le pire qu’on puisse conseiller…… j’ai même pas dit 1/10 des arguments que j’ai mais déjà avec ce que j’ai dit depuis le tout début je comprends pas ce type de slogan qui revient …………
    pour ma part ma première relation je l’ai eu à 22 ans, avant je refusais, j’étais très exigeant et méfiant, ayant tellement observé les couples et leur fonctionnement depuis mon enfance… (observé comme d’autres choses, c’est mon approche générale) que j’en étais devenu très prudent. J’ai fini par tenter sur meetic 2 semaines, j’ai le tour de la france des profils en terme de consultation, (j’allais très vite avec une méthode pour filtrer et éliminer) … puis lorsque j’allais quitter le site au bout de 2 semaines, voyant bien que ça ménait à rien, que je n’avais vraiment pas confiance en celles avec lesquels j’avais pu discuter, une m’a approché d’elle même d’une manière simple et en gardant contact avec moi…. elle me semblait plate et sans intérêt, je ne répondais que par politesse… je ne lui posais aucune question sur elle et je n’avais même pas sa photo, mais elle était tellement humble, gentille et constante que au bout de quelques jours après m’etre désinscrit du site que j’avais testé, j’ai fini par me poser des questions sur elle… mon sens de la justice m’a fait me dire que je ne pouvais pas la laisser pour compte comme ça alors qu’elle semblait méritant dans sa démarche. j’ai commencé à envisager de faire sa connaissance plus sérieusement, puis seulement ensuite j’ai appris qu’elle étais vierge, puis j’ai vu sa photo qui ne m’avait pas emballée plus que ça mais rien de repoussant, elle était envisageable de visage, et pas mal ou correcte de corps. le soucis est que je m’ennuyais avec elle au téléphone et elle habitait à 300 kilometre de chez mes parents… de plus, une autre fille avait gardé contacte avec moi, et elle était plus artiste, plus affirmée, elle semblait plus originale, tranchante , intelligente qu’elle j’aimais ça mais elle me disait aussi qu’elle faisait du théatre et qu’elle embrassait sur scène des garçon, chose qui m’a pas plu et ce qui nous a poussé à faire un débat (que j’ai gagné sur le plan argumentatif)…. sont histoire d’art qui excuse tout et n’a aucune conséquence n’a pas tenu la route lorsque j’ai repris son argumentation et que je lai poussé plus loin pour en tester la cohérence. Cette fille artiste et pianiste (le côté pianiste me plaisait) ne m’inspirait pas confiance. Toujours est-il que je ne lui parlait plus depuis que j’avais décidé de faire connaissance avec la filles paraissant plus fade mais plus rassurante, n’acceptant pas l’idée de cumuler, j’étais très exigeant envers moi même (je le suis toujours) et il m’a fallut décider de qui j’allais rencontrer (j’aurais pu rencontrer les deux mais j’étais bien plus extrême qu’aujourd’hui dans mon exigance envers moi même), je me suis mis une pression pour trancher face à ce dilemne, je n’avais jamais eu à choisir avant puisque avant durant toute mon adolescence je n’avais fait que refuser de sortir avec celles que j’intéressais, c’était plus simple. J’avais peur de faire du mal à cette fille rassurante en commençant une relation avec elle tout en sachant que peut-être plus tard à force de m’ennuyer je la quitterais, malgré mon exigence envers moi même. Mais face au mur, après 2 jours de slience de ma part, j’ai ressentis une certaines rage, j’ai ressentis une envie de justice, il me fallait faire le juste, le bien, je ne pouvait favoriser une personne moins méritante.. Alors j’ai pris mon courage à deux mains, je me suis bougé et j’ai rencontré cette fille paraissant si plate.
    J’ai été sous le choc lorsque je l’ai vue a la gare, je l’avais tellement imaginée peut attrayant physiquement, les photos étaient pas valorisantes, elles étaient en fin de compte ravissante. puis ma timidité me paralysant j’ai hésité à la laisser sur le banc sur lequel nous étions depuis 1 heure, sur lequel je me sentais tellement mal l’aise, j’étais sans inspiration, sans moyen, je n’avais pas l’habitude de devoir créer un lien avec une fille. j’ai laissé un grand blanc, elle se démenait pour essayer d’être positive et alléger l’ambiance. Je culpabilisait de l’avoir fait venir à cet endroit là après deux semaines de discutions télephoniques pour au final me sentir comme l’imposteur de la situation, étranger à la situation, comme dans un corps inanimé, juste faisant office de figurant. Je me suis levé pour m’en aller reprendre mon train ce qui l’a étonné sur le moment, et dans la seconde qui a suivi je me suis fait violence et je l’ai un peu brusquement ramenée contre moi (premier contact physique) et je l’ai embrassée (en fait toute cette partie est floue, c’était hors temps)… à partir de là toute la tension est descendue et tout s’est passé de manière plus fluide, nous étions liés (le côté brusque à duré 1 fraction de seconde hein lorsque je me suis fait violence). Nous avons emménagé ensemble dans sa région 3 mois plus tard et nous avons loué un appartement dans un autre département (pour avoir du travail tout les deux) elle étai très entreprenante, elle à fait une formation et est devenue très performante dans les boites dans lesquelles elle a travaillé, elle qui était juste sérieuse mais moyenne avant, elle était comme poussée par l’envie de faire réussir son couple… pour ma part j’ai traversé une passe les deux premiers mois ou j’étais un peu perdu, je quittais ma région, tout étais nouveau pour moi, mais j’ai vite trouvé du travail et j’ai passé les premiers mois à faire u travail sur elle… elle était en fait extrêmement intelligente (tests à l’appuie que je lui ai fait faire ….et oui en fait des bêtises) , mais tellement humble et simple que c’était trompeur au premier abord, elle ne dégueulait pas son intelligence, elle était comme sa mère discrète, elle ne s’étendait pas sur ses ressentis négatifs, elles était plutôt consensuelle on va dire et ça a beau être quelque chose qui me faisait peur, il s’avère qu’elle l’était avec sa famille (je l’ai influencé pour qu’elle s’affirme envers eux, ça a assainit leur relation ou du moins ça l’a faite évoluer de manière positive pour tous, dans la suite logique des évènements, elle a grandis quoi…. ce qui à tissé des liens entre notre couple et sa famille) et envers moi même (surtout moi-même, car j’avais mon caractère et j’avais posé les choses d’entrée de jeux comme conditions à la relation avant même de l’avoir rencontrée… et oui j’étais déjà pas mal original…j’étais conscient que je devais recréer artificiellement des règles et des repères pour compenser ce qui n’existe plus) mais que par contre avec moi puisque au travail son caractère était bien plus tranché, et elle avait beau ne pas blablater pour ne rien dire contrairement à ses collègues féminines et ne pas raconter sa vie intimes toujours contrairement à elles hormis pour dire qu’on avait passé le week end ici ou là, qu’on avait voyagé…des choses positives (jamais tourné en dérision son couple, jamais désacralisé,) elle s’affirmait pas en faisant la maline mais en étant extrêmement performante à son travail, plus que jamais, comme investie d’une mission en terrain hostile, pour son couple. elle se faisait respecter, les hommes ne la draguait que très rarement car elle était extrêmement souriante si ce n’est constamment mais elle avait le dont de compartimenter de manière implacable les les choses, elle ne mélangeait rien et ne se surexposait jamais. Une collègue qui racontait ses experiences echangistes et elle demandait à ce qu’elle raconte ça a une autre personne froidement,. elle était concentrée sur son travail, estimant qu’elle n’était pas là pour ça mais pour nous.
    Elle s’est faite des amitiés de qualité, son comportement était apprécié de celles qui était recommandable et en couple (couple qui fonctionne) ça a filtré naturellement la chose, et ça lui a réussit, elle s’est faite remarquer par la direction car elle inspirait confiance, elle était pro au bureau.
    ça me plaisait et ça correspondait à ce que je savais être indispensable, je voulais qu’elle se fasse respecter, et je voulais aussi qu’elle s’accomplisse.
    Malgré tout, je voyais en privé une autre facette d’elle, elle n’avait jamais voyagé, lorsque je me retrouvais heureux de voir un beau paysage je la voyait ne pas vraiment être sensible à ça, ni face aux films, ni face à un tableau… je l’avais trouvé dans son terroir, protégée de ce monde, et entourée d’une famille qui lui avait montré le bon exemple, lui ayant offert une structure solide et forte, endurante et saine, mais par contre elle avait tout à découvrir (on est dans le stéréotype du chevalier qui débarque et embarque la princesse, pour lui faire découvrir le monde exterieur bien que ça date d’il y a à peine 11 ans) j’ai énormément travaillé à la sortir de sa zone de confort , c’était vraiment un bras de fer quotidien… aller au restaurant et limite la saouler pour qu’elle goûte et découvre les choses …. partager ses ressentis. Elle n’avait presque jamais été au restaurant, si bien que toute nourriture que sa maman n’avait pas faite auparavant c’était hostile à ses yeux… Je me suis mis à penser que le fait que je cherche à la faire évoluer sur ces plans , vu ma façon de forcer les choses et de la travailler sans relache, c’était pas forcément bon ni souhaitable mais en fin de compte elle s’est épanouie comme ça, et après quelques mois de vie commune elle devenue plus parfaite que tout ce que j’ai connu depuis. la relation à duré 6 ans, nous n’étions pas très riche puisque nous gagnions 1300 euros chacun grosso modo avec des primes pour moi des fois mais nous avons énormément misé sur le vécu, les voyages la découverte de certaines choses…. je la voyait non pas changée, je n’ai jamais voulu la changer, mais la sublimer la voir atteindre son plein potentiel, je n’ai fait que la travailler sur certains points, et elle m’en a remercié par la suite, puisque ayant développé une sensibilité à pas mal de choses auxquelles elle ne faisait pas attention avant, puisque avant elle était que dans le côté pratique et utile.
    Nous avons vécu 6 ans sous le même toit et jamais les sentiment n’ont baissé , j’ai eu des periodes de vide de doute mais j’ai passé ces caps, et avec le temps de nouveau sentiments encore plus fort et sereins se sont créer. Nous aurions pu comme mes grands parents (73 ans de vie de mariage à l’age de 93 ans et de manière plutôt romantique) vivre une vie entière ensemble et au moins de manière aussi bienveillante qu’eux, mais une chose imprévue à mis fin à tout. Cette relation était devenue une référence pour notre entourage , certains nous enviaient, et la srtucture solide et saine de cette femme à fait qu’en la déverouillant juste un peu sur certains aspect, je ne risquait pas de la voir partir en vrille comme les autres. En effet je le sais depuis je l’ai constaté en comparant, il vaut mieux une femme bien éduqué, préservée mentalement et physiquement avec son phallus-fascinus plein et vierge et la dévérouiller sur ce qui va lui permettre de vivre plus de choses de manière constructive et enrichissante, agréable (oui ensuite c’est devenue agréable sinon je ne le l’aurais pas fait) plutôt qu’une madame qui se dit intelligente et qui est pus démonstrative , qui se pose des question existencielle ouvertement car elle, elle aura beau avoir déjà fait le tour du monde et vouloir partager voyager voir des choses, elle vous claquera sans pudeur entre les mains rapidement. j’ai connu une femme reconnue comme étant surdouée, et bien j’ai vite compris et constaté qu’elle n’avait rien de plus intelligent que la personne dont je parle depuis tout à l’heure, la seule différence , c’est qu’elle avait moins de retenue, elle était pas construite aussi solidement, elle n’avait pas eu le même rapport à son père, elle se posait des question existencielles ouvertement uniquement uniquement parce que ‘elle n’avait pas la retenue la force, de l’autre personne. l’autre personne était je pense la personne la plus intelligente que j’ai connu, elle l’était tellement que je me suis retrouvé sur le cul lorsque j’ai vu ses capacités cachées… elle avait compris qu’il ne servait à rien de se masturber la tête, et que avoir une hygiène de vie saine pour son couple, c’était justement limiter ces questionnement, c’était appliquer, faire, avancer, et c’est tout. Non cette fille qui se rapproche de stephane n’est pas trop jeune…. elle juste pas préservée mentalement, ni sexuellement, et psychologiquement durant son enfance elle s’est construite d’une manière bien d’actualité.
    j’ai été influencé par cette personne avec qui j’ai vécu 6 ans, mais de manière indirecte, elle à fonctionné intelligemment tel que les femmes savaient le faire avant…. sans m’affronter de face. nous étions en fin de compte en symbiose, mais ça a necessité du temps et de l’exercice. les tabous nous ont laissé le temps, et la bienveillance ainsi que les convictions nous ont poussé à passer les étapes. si elle s’éatit faite démonter avant par rocco et si elle avait baigné dans sex and the city ou game of throne… on aurait pas dépassé les 1 mois de relation ou 1 ou 2 ans max vu les débuts.
    la période de dévoiement est une grosse arnaque ou une erreur…. terrible erreur d’analyse.

  • .

    Toutes les femmes ont des centaines de raisons dites OBJECTIVES de quitter leur homme et ce depuis le premier jour de leur relation.
    Elles ont une armées d’arguments en réserves et de prétextes objectifs qu’elle pourront utiliser le jour venu où elles devront vous diaboliser intérieurement et publiquement auprès de leur entourage afin de justifier la rupture, et ce depuis le premier jour de la relation.
    On dit que l’amour aveugle… Oui, une bonne partie de femmes ont une patiente infinie avec leur rocco .
    Mais si vous n’êtes pas en mesure de pouvoir suffisamment puissamment à travers leur vagin vicié , faire office de défibriliteur de leur coeur mort, alors là, toutes ces raisons objectives comme par magie apparaitront.
    Retenez que s’il était possible fut un temps de voir la majorité des couples durer presque une vie entière ou des décennies au pire des cas, c’est pas pour rien et ce n’est pas que pour les raisons souvent énumérées.
    il y aurait désormais une unique chaussure à son pied parmis des milliers ou des centaines de milliers de choix … c’est peut-être que les connexions possibles, en termes de nombre, diminuent à mesure que mesdames rencontre des partenaires…. et tout est fonction aussi de qui leur ai passé dessus (vulgairement parlant mais pour ne pas utiliser d’euphémisme)
    … aller bon cette fois je stop mes interventions… j’ai trop de choses à dire, je n’ai fait qu’aborder le début de ce que je veux partager, et ça va faire de gros pavées, c’est pas la meilleurs manière de les pondre. peut etre allez vous bientôt voir un type qui sur youtube fait des vidéos.
    ciao.

  • .

    Quel est mon problème ? Ben c’est une femme avec du recul sur elle-même donc assez intéressante pour qui ne regarde pas que le physique et le côté vivable mais encore trop jeune trop chiante…

    Vu comme c’est parti on aura pas les 400 like avant la fin des vacances

  • .

    Bon je vois que ça marche plus avec le pseudo « skin » donc je vais terminer avec celui là.

    voici ci-dessous une annonce que j’avais écrit en 2 minutes vite fait sur adopte un mec… Je ne comptais pas faire de rencontre, j’ai refusé et coupé court avec la totalité de celles qui m’abordaient car non seulement je voulais faire un test pour juste voir les réactions, mais en plus je sais rapidement voir les failles et il s’avère qu’aucune n’était mentalement préservée… il y a eu aussi 2 ou 3 vierges qui m’ont abordé bien qu’ayant 21-22 ans et étant plutôt jolies, mais mentalement elles étaient trop intoxiquées et sujette à l’obsolescence programmée, j’ai donc refusé la rencontre.
    Si j’avais voulu baiser à tour de bras, vu comment mon annonce contre toute attente à cartonné, et vu toutes les approches que j’ai constaté, je n’avais qu’à me servir, mais là n’était pas mon but, je ne refusais pas le sérieux et le durable mais j’ai constaté que ça ne se trouvait pas sur ce site. Le principal objectif étant de toutes manières de faire mon test pour voir si mon message parlait aux femmes, et pour anticiper les attaques que je reçevrais lorsque je rendrait mon analyse publique (vidéos)… je m’attendais à avoir des remarques féministes agressives outrées, mais ça n’a pas été le cas, j’ai eu bizarrement des messages de remerciement, ce qui m’a surpris, mais j’ai vite compris pourquoi, c’atit le fait de mettre des mots sur les maux, sur les tabous. Elle se savaient gâchées à vie mais soulagées quand même. (étonnant mais c’est ce que j’ai constaté… point.) La plupart voulaient je le sais dire ce que je voulais, s’adapter à mon annonce pour mieux après m’avoir atteint en ayant couché ou en ayant commencé à voir chez moi une attache se mettre en place, cesser de faire les caméléons, pour mieux me la faire à l’envers. Une femme deteste au fond que tu lui renvoi une image laide moralement parlant, que tu lui renvoi ce qu’elle estime être laid mais qui fait partie d’elle. elle fait tout pour détruire le miroir…. c’est une question d’égo. j’imagine que ça fait partie des différentes raisons qui font que j’ai vu beaucoup de femmes ouvertes à une rencontre et bien plus, sans que je n’ai cherché à les séduire. Et puis ça excite un homme dure dans es mots il faut croire, on en revient à cinquantes nuances de grey…. elles font le parallèle avec la virilité niveau sexuel et socialement. C’est ridicule mais c’est ainsi. Cette annonce était la plus douce que j’ai faite, j’en ai fait deux autres bien pus tranchantes et mieux écrites. Mais malgré la violence et la froideur de celles-ci j’ai constaté qu’elles marchaient fort également. Les réactions m’auront permis de constater que l’idée de faire des vidéos sur ce sujet si sensible et délicat, pourrait malgré ce qu’on pourrait penser (moi y compris) fédérer tout autant que ça choquera d’autres…. alors que l’on aurait pu croire qu’il n’y aurait que des réactions du type « t’es frustré » heuuuu heinn heuuuu prout (celle que tu as ) et d’autres féministes outrées)
    je ne répondrais pas au messages, je vais pas tout dire ici et ça mène à rien.

  • .

    Par exemple, au delà de tout ce que j’ai partagé, je peux ajouter d’autres termes à moi , j’en ai un stock en réserve.
    Je peux par exemple dire que les femmes à travers le sexe sont des « horloges à perte », car le sexe à une conséquence chez elles qu’il ne peut avoir chez l’homme.
    En effet, si tu regardes bien la puberté arrivant, à l’âge ou mesdames deviennent sexuées, des « pertes » de sang qui peuvent être plus ou moins importantes (en fonction des sujets) surviennent.
    Puis vint le jour du dépucelage où là c’est le moment de « perdre » son hymen, celui-ci s’arrachant ou faisant plus ou moins avec dans certains cas des saignements (ça dépend des sujets).
    Vient le jour ou l’accouchement arrive, ou madame » perd « un état physique et hormonal qu’elle avait, et de manière conséquente… que ça soit cutané, osseux et j’en passe, leur état initial s’en retrouve chamboulé à tel point qu’il est « perdu », il y a transformation.
    Puis vient le jour de la ménopause, avec la stérilité qui va avec. La femme est à travers sa sexualité une « horloge à perte.
    Alors les franc mac se sont dit eux qui vénère mitra, qu’il serait bien qu’ils émancipent la femmes de ces fardeaux (fardeaux qui tout de même donne le pouvoir de donner la vie), en dissociant le sexe de la reproduction. Donc ont a peauffiné les moyens de contraception au point de les rendre quasiment sans faille, si bien que l’on s’est dit que puisque désormais les femmes peuvent se faire démonter sans avoir à enfanter, on pouvait dire qu’elles était égales au hommes face au sexe.
    Et c’est là que l’arnaque se trouve puisque le fait de prendre la pilule ou de mettre une capote ne change en rien le fait que le sexe est juste une chose à laquelle participent les hommes et les femmes ensemble mais en aucun cas ils ne vivent la même chose, l’homme défonce et la femme se fait défoncer, point. tant symboliquement , que anatomiquement, psychologiquement, et hormonalement parlant on ne vit ce qu’elles vivent . une femme qui se fait pénétrer et posséder, démonter par un homme se retrouve amoindrie et modifiée hormonalement et psychologiquement. A aucun moment je n’ai dit être dit religieux ou dire ce que je dis par principe…. J’ai bien dit que je m’en foutais que des femmes se fassent partouzer ou cumulent les relations, mais que la seule chose qui me gênait c’est l’hypocrisie et que l’on oublis ce que nous avions appris après des milliers d’experiences… ce qu je montre du doigt c’est la schizophrénie dans laquelle on a plongé une masse de femme, en leur faisant miroiter un nouveau terrain de consommation soit disant sans conséquences, alors que des conséquences ça il y en a, et lourdement.
    Tout ce que je dis n’est interessant que pour des femmes qui ont pour ambition de ne pas finir seules et qui n’ont pas pour ambition de ne jamais réussir à se poser. Celles qui consomment avec pierre mamadou ou jack je m’en tape complètement.
    J’ai déjà expliqué dans différents message plus en détail ce qui rembarre tes arguments qui consistent à critiquer ma demarche, alors encore une fois et pour la dernière fois va faire mumuse avec une autre personne.
    sexuellement une femme est une horloge à perte, et si elle souhaite vivre toute sa vie avec le même homme, voir son couple durer réellement comme autrefois (si c’est son choix) et bien le fait d’activer et entamer son horloge, l’éloigne considérablement de ce dont elle rêvait et avait comme vision.
    d’où les sex and the city, desperate housewives…. ensuite plus elles cherchent plus le mirage s’éloigne. et là aussi j’ai expliqué pus en détail pourquoi dans mes messages…
    le phallus-fascinus est indispensable pour fidéliser son homme, et pour pouvoir s’en satisfaire…. et là aussi j’ai expliqué plus en détail le pourquoi . Bon bonne continuation moi je participe plus à ces discution stériles. si ce que j’ai dit peut servir, tant mieux….les autres, je m’en tape.

  • .

    Ecoutes raptor, si c’était pour venir nous pondre un message qui dit tout et rien en même temps tu pouvais t’abstenir. Vas faire mumuse avec quelqu’un d’autre merci.
    Pour ce qui est de Delavier navré de te décevoir mais tant en publique que lors de discutions privés je lui ai dit qu’il n’allait pas assez loin dans son raisonnement et qu’il restait dans sa zone de confort comme un « autiste ». Et pour ce qui est de Soral je vois pas en quoi ce que je suis et dit à un rapport avec lui. Je sais qu’il est à fond dans la question juive, et qu’il à partiellement raison, bien qu’il soit pas mal con sur le plan personnel, mais je te suis pas là.
    Navré pour toi mais j’ai cette approche depuis mes 13 ans et j’en ai la trentaine donc tu fais le calcul et tu vas vite comprendre que delavier ou soral j’avais même pas connaissance de leur existence lorsque avant même d’avoir eu accès à internet j’ai dans mon entourage communiqué sur le sujet (j’étais un ovnis)
    Pour ce qui est du net, j’ai pas mal partagé mes analyses sur la page de delavier durant 1 an, et en message privé également, mais mis à part l’avoir poussé à faire plus de vidéos sur le sexe chez les femmes il y a quelques temps (il ne faisait plus que ça), il est resté dans sa zone de confort, en répétant en boucle les même choses , sans étendre sa réflexion, et en répétant ses contradictions. Delavier, je n’ai pas eu à tomber sur ses vidéo pour savoir ce qu’il dit, il ne fait que reprendre des choses connues lorsqu’il parle du rapport que les femmes ont au sexe mais je m’étais dit que de le voir reprendre mes idées avec son approche pédagogique c’était pas mal pour que ce que je sais puisse servir au plus grand nombre sur le plan pratique car moi je parle de solution et je ne me contente pas de dire que les femmes recherches inconsciemment la douleur car c’est ce qui à traversé le filtre de la sélection naturelle puisque permettant d’avoir une descendance vigoureuse et ayant le plus de chance de transmettre ses gênes… Rien qu’avec mes message que tu as à ta disposition là tu as un tas de choses que ni soral à ma connaissance ni delavier n’ont dit. Tu parles d’égo mais c’est hors sujet (tu fais un transfert, regardes toi), moi tout ce qui m’importait c’est que ça puisse avoir un effet sur les gens, car ce que je constate autour de moi et de manière général ne me plait pas du tout, je vois l’arnaque et j’ai vite vu les rouages. Pour ce qui est du complexe, c’est bien le gamin niveau école primaire ramène tout à ça… te rends tu compte de l’idiotie de ce genre de ta démarche ? Tu vas dire à un avocat de fermer sa gueule car si il défend telle personne ça veut donc dire que lui même à certainement commis le même crime pour qu’il puisse investir la question comme cela …. Tu peut dire la même chose de n’importe qu’elle démarche avec ton raisonnement… On voit le niveau. La plupart des hommes sont paralysés à l’idée que des trouillards opportunistes et lâches dans ton genre puisse leur dire publiquement que si il disent ces choses c’est parce qu’ils ont un complexe… Si bien que la plupart des hommes ferment leur gueule et un énorme tabou pèse sur notre société à ce sujet, s bien que les moeurs évolues dans la décomposition la plus totale, avec toute la laideur que ça génère, sans que personne ne freine la chose puisque n’osant de toutes façon pas aborder le sujet. J’aurais eu une petite bite que ça n’aurait pas changé la cohérence de mon analyse. Tu n’as aucune approche intelligible ni courageuse , elle ne consiste qu’à essayé comme un pauvre gamin, de mettre le plus mal à l’aise possible l’autre en utilisant des phrases type que n’importe quelle petite pute sortirait en se disant que en général on sort cette phrase là pour faire taire l’autre et que ça marche. tu fais vraiment pitié. Pour ce qui est de mon approche et de mes termes ce sont les miens… meme si j’imagine que vu que j’en parle depuis plus de 2 ans sur le net, ça va finir par être repris…(tant mieux, j’ai pas envie de me faire un nom, je veux que le silence cesse, et que ça serve, et tant mieux si c’est repris par d’autres.)

  • .

    Petite réponse à david/skin.
    J’ai moi aussi découvert ce site par la vidéo de Fred, et tu représente tout ce que je déteste de sa communauté. Le connaissant pendant des années comme un dieu de la musculation, je n’aurai jamais imaginé que je pourrai avoir honte de faire partie de sa communauté. Tu dis que tu apprécie Soral, c’était pas la peine de l’écrire, ça transpire dans tout ce que t’écris. Ton obsession de la « pureté », tes délires pseudo scientifiques, tes pavés indigestes et toute ta construction argumentative est un quasi copié-collé, c’est pas moi qui le dis, c’est vérifiable.
    Tu développes quelques excellents arguments, notamment sur le libre arbitre (qui est très sur-évalué dans la société moderne), et c’est intéressant de te lire, notamment parce que tu dois pas être très loin de la vérité en ce qui concerne Azèle, mais tu peux pas t’empêcher de prêcher ta supériorité et ta « pureté » idéologique à la con.
    Je trouve les gauchos pathétiques avec leur bienpensance, mais plus pathétiques encore, c’est les jean-soral dans ton genre qui puent le seum et les complexes à 15 bornes.

  • .

    Ecoutes,
    cesses tes inepties là, ça ne mène à rien,tu parles de décrédibilisation mais tu es le premier à pratiquer la chose.
    Pour ce qui est de mes sources scientifiques non seulement elle sont présente et non contournables , mais en plus tu fait ce qui agace celui que tu dis être le grand maitre de ces lieux (on se demande pourquoi appuyer ce fait hein…) c’est à dire lorsque tu n’as pas d’argument pour contrer mais veux plus que tout décrédibiliser l’autre, exiger de sa part qu’il sorte toutes les sources scientifiques qui pourraient étayer ses analyses ou ses constats. C’est pathétique, et c’est bien les gens de ton genre qui essaient de faire taire tout ceux qui sortent des chemins balisés.
    As tu des preuves scientifiques toi d’ailleurs ?
    Je vais faire des vidéos youtube et j’ai anticipé ce type de comportement, donc je vais développer en détail ce que je viens d’aborder en surface avec des référence que tu appelles scientifiques.
    Le soucis des gens comme toi, c’est qu’ils essaient de castrer les gens qui essaient de penser par eux même. Les gens avec les aspects que j’ai déjà abordé là sont déjà en mesure de voir la cohérence de ce que j’explique. Et que tu acceptes ou pas ce que je dis, tu n’es pas tout le monde, même si tu aimes à penser que je suis derrière d’autres profils, pour mieux t’imaginer comme faisant partie d’une majorité . (vachement courageux, on voit que le fait d’être dans le consensus, te rassure, du côté que tu voudrais être le plus grand nombre t’accréditant….. un peu comme ta recherche d’accréditation scientifique, du moment qu’on peut penser sans prendre de risque et qu’on est certain d’être validé par les autres hein, avant d’avancer ses reflexions) Pour ce qui est de la touche d’humour que j’ai eu au début, je l’ai faite avec mon pseudo, donc en rien je n’ai cherché à me faire passer pour qui que ce soit… tu connais l’ironie, ou l’auto dérision ? Et pour ce qui est du fait que je ne suis ni au même endroit ni sur le même pc il n’y a rien d’étonnant à ça, je en suis pas cloué chez moi…. Tu n’auras pas oublié que pour faire paraitre un message il faut choisir son pseudo et que lors de tes messages suivants tu n’as pas a renseigner à nouveau ce pseudo il est mis d’office, sauf si tu change volontairement. Donc rien d’étonnant que n’étant pas sur le même pc il ne soit plus renseigné d’office et qu’il me faille à nouveau en choisir un ou le remettre si je m’en souviens ou vais regarder dans la discution pour le retrouver …. Sur le moment ne sachant plus ce que j’avais choisis initialement et voulant faire au plus simple, plus rapide, je décide d’en prendre un au piff il n’y a toujours rien d’étonnant . Tu ne sera pas passé à côté du fait que j’ai signalé mon changement de pseudo. Il n’y a pas de besoin de faire un profil, ça demande juste à chaque fois si on change de pc de choisir son pseudo, point. Pour ce qui est ta démonstration sur le libre arbitre, on est tellement au niveau zéro dans ta démonstration (où son tes preuves scientifiques d’ailleurs ?…rire), que non je vais pas reprendre ce que j’ai non seulement en partie déjà dit pour te reprendre mais en plus si tu n’as pas compris que le libre arbitre c’est justement de ce dont je parle tu n’as rien compris et pas compris grand chose à quoi que ce soit. Le libre arbitre ça ne veut rien dire balancé comme ça.
    Il est télescopique, ça dépend où tu le vois, si tu zoom ou pas, quelle sphère tu vises. Je ne vais pas faire un nouveau roman pour expliquer ça là, même si ça me donne pour le coup des idées pour alimenter mes exposés futurs et ma réflexion. Mais grossièrement, le libre arbitre tu peux le conserver dans le maximum de son amplitude si tu n’exacerbe pas trop tes pulsions animales premières, et ne tombe pas sous le joug de déviances psychologiques (profils crées par la société actuelle via l’ingénierie sociale , pour les faire correspondre au bétail voulu et maitrisable dans les conditions démographiques et géopolitiques actuelles). d’une manière universelle la sélection naturelle à fait que tu as un coeur situé au même endroit que tous tes autres congénères des poumon également, tu fonctionnes de la même manière que ces mêmes congénères sur des milliers de points , et le rapport que tu vas avoir a la sexualité, ou du moins ce qu’elle va générer hormonalement chez toi ne sera pas différent chez la plupart de tes semblables. mais effectivement la conscience et la sophistication neuronale des hommes les ont poussés à voir une complexifications de leurs rapport aux monde, ils ont développé des consensus, à travers des tabous commun, des moeurs communes, des règles, des idéaux, la notion de bien et de mal, de moral et d’immoral et j’en passe… Ca à aboutis à des volonté que ne sont pas celles que peuvent avoir les animaux. Le libre arbitre dont tu parles il ne peut vaincre que si déjà on tés invité ou si tu as choisis de ne pas te surexposé à tes pulsion premières …. et c’est avec des discours comme le mien (qui sont trop rare si ce n’est inexistants mais ça va cesser) que l’on permet à ces personnes de pouvoir puisque reprenant conscience (comme autrefois, d’où les religions et tabous)de leur fonctionnement animal, hormonal, de ce qui peut conditionner et dépasser leur libre arbitre, qu’on leur permet dans ces conditions et seulement à partir de là, de pouvoir éventuellement avec de la volonté, mettre en place une hygiène de vie, appliquer des règles, vivre avec quelques tabous , un consensus permettant les uns les autres de s’entraider dans cette quête, mais surtout à chacune de justement pouvoir laisser leur libre arbitre pouvoir prendre le dessus puisque ayant le contrôle sur leur ocytocine, dopamine, et leur psyché indirectement puisque ne se surexposant plus à des possibles expériences changeant nécessairement cette psyché. je dois vite quitter mon telephone là donc je vais devoir écourter ce soir mais on peut rappeler aussi que ça ne veut rien dire le « libre arbitre » puisqu’il est fonction d’un ensemble de choses… il ne descend pas du ciel…. mais là on ouvre une autre fenêtre o dezoom pour aborder quelque chose de plus vaste et je peux pas là.
    Toujours est-il que ma démarche c’est de permettre de reprendre connaissance de ce qui était su depuis des siècles et des milliers d’années afin de redonner le choix a ces femmes de pouvoir choisir puisque se connaissant à nouveau, sans les pensées gauchistes de tous bords viennent paralyser les constats, forcer à fermer les yeux en avançant. une femme qui fait des partouzes je n’ai aucun soucis avec elle…. je la respecte, mais si seulement si elle assumes le fait qu’elle ne pourra donc plus viser certaines choses, c’est un choix à prendre mais pour cela, il lui faut savoir avant. par contre si elle veut prétendre à tout là je vais être plus agressif, car ça mène à rien hormis au désastre et ça embarque les gens (femmes et hommes) dans son échec, faisant au passage souffrir, les quelques gars bien qu’ils restent et pourraient bien finir par devenir aussi con que les autres à force. juste la rationalité point. bon je file. je n’ai fait qu’aborder en surface tout ce que j’ai dit depuis le début, rien qu’en vidéo j’ai fait un enregistrement hier et ça m’a pris 3 heures d’enregistrement à l’oral en parlant vite, trop vite, donc calmos, ce n’est pas parce que tu n’as pas lu de ma part certaines choses que je ne l’e aient pas intégrées à mes équations. Au pire tu poses des questions pour en savoir plus, ça me pose aucun soucis mais dans l’idée de me tester , pas de jouer le pro du sophisme et des jeux de mots.

  • .

    Mon dieu. C’est bien connu, un vigoureux coup de bite perturbera à tout jamais le système endocrinien d’une femme. Est-ce que tu peux m’en apporter une preuve scientifique?

    Parce que pour l’instant, ça m’a juste l’air d’être une bonne grosse fou-thèse farfelue dont les bases appartiennent à la mythologie de l’inconscient collectif masculin. La névrose d’un homme qui voudrait que la femme, pénétrée, soit souillée, contaminée et corrompue à vie par ses partenaires précédents. Le pire, c’est que cette névrose se transforme dans ta bouche en pseudo théorie scientifique basée sur rien.

    Tu n’as manifestement ni l’empathie, ni la cohérence pour te la jouer figure d’autorité en sexualité féminine. D’un point de vue de femme, c’est juste aberrant de stupidité et de contradictions.

    La femme serait soumise à ses hormones et à ses pulsions. Donc la femme n’a pas de libre-arbitre. Quand bien même ton modèle serait contre-argumenté par une femme qui ne s’y reconnait pas du tout, la résolution d’un conflit paradoxal est toute trouvée de ton point de vue puisque « au fond elle ne sait pas elle même ou refuse de l’admettre. » Maiiiiis, ce qui est formidable dans le même temps, c’est que c’est à cette « petite chienne qui se fait prendre à quatre pattes » d’assumer d’être en même temps dénuée de toute capacité de discernement et d’être 100% coupable, et d’être, tout en étant parfaitement impuissante face à ses propres poussées hormonales, en mesure de faire « devenir jaloux, ou renfermé sur lui même, pervers narcissique, ou alcoolique, suicidaire, ou tout silmplement negligeant, ou prise de tête…. ». Oui, oui, vous avez bien lu. C’est la femme qui « fait devenir » pervers narcissique ou jaloux. L’homme n’est qu’une victime de la volonté et des agissement d’une créature qui n’a ni volonté ni capacité de choix. Bref. ça se pose là niveau argumentaire contradictoire.

    Ca n’est pas la seule contradiction que l’on trouve dans le discours d’un type qui n’a pas le temps de vous répondre directement, de manière argumentée sans faire dans l’ad hominem et la décrédibilisation, mais qui monopolise presque les 2/3 des commentaires et qui a eu le temps de « mener une étude » sur Adopte un Mec pendant je ne sais combien de temps. On y croit. Comme au fait que tu te congratules malencontreusement sous ton pseudo de base mais que ça soit une blague. Et qu’ensuite tu changes de pc qui justifie le changement de pseudo. Comme le fait que m’avoir pris pour Stéphane n’était pas un gros fail et qu’en fait dans les tréfonds de ton for intérieur de toi même tu savais ce qu’il en était. Bravo pour la réécriture, c’est vachement F qu’il paraît.

    Bref, si les gens jugent ton analyse irreçevable et n’accréditent pas tes loghorrées, c’est comme le milliard d’exemples qui n’accréditeraient pas ton modèle, c’est parce qu’ils ne veulent pas l’admettre, ou parce que c’est trop subversif ou trop révolutionnaire pour eux, ou trop génial. Est-ce que ça t’arrive de te dire que tu racontes peut-être des conneries plus grosses que toi et qu’avant d’essayer de faire de la socio-psychologie il faudrait déjà voir à développer ce talent que l’on appelle l’intelligence émotionnelle qui commence par considérer les individus de notre espèce, homme comme femme, comme des êtres pensants, agissants, et dotés d’un libre-arbitre?

    Sans remise en question point de progrès. Tu es d’une tristesse affligeante mon pauvre david.

  • .

    Skin
    Justement, les hommes je ne les tolères plus trop actuellement. Toute cette débilité, cette perte d’audace et de grande vision, ce refus de penser collectif, de jouer chacun pour soit détruire et gâcher la femme du quotidien au lieu d’aller se vider chez les prostituées (à ça que servaient les maisons closes) ça me dégoute au plus profond.
    Je ne prend pas partie pour ou contre les femmes, j’aime la Femme, j’ai vu ce que ça peut être lorsque mentalement préservées (pas baignés dans game of thrones, sex and the city , cinquantes nuance de …) et hormonalement préservée également (vierge, et oui ça me choque moi même de dire ça mais c’est un fait) et je n’oublierais jamais ce que j’ai vu, c’est à des années lumières de ce qu’on à fait de nos femmes. J’ai vu la différence, et elle s’explique.
    Si j’ai été dure envers la cliente de stéphane c’est que je sais qu’il ne sert à rien de brosser dans le sens poil toutes ces femmes victimes, c’est plus confortable, mais c’est les empêcher de réaliser, de déchirer le voile du mensonge et de l’aveuglement. C’est surtout pour qu’elles ne conseillent pas à leur semblables de faire comme elles, et pur cela il faut déjà qu’elles sachent avant d’alerter enfin les quelques préservées. c’est une démarche citoyenne, qu’elle puisse paraitre rétrograde ou non je vais au delà.

  • .

    pas de soucis Percy.
    J’ai fait un test durant 2 mois sur un site de rencontre il y a un an par curiosité.
    J’expliquais à mes interlocutrices que 25 femmes sur 30 auxquelles j’avais parlé (juste parlé… j’ai eu des remerciement soit dit au passage) précédemment sur le site s’avéraient toutes avoir eu comme plus longue relation (souvent la seule qui soit longue) une histoire de quelques années avec un type souvent finissant par être violent et je m’enfoutiste (je pense qu’ils l’était pas qu’à la fin, c’est une réecriture) mais qui à chaque fois et je dis bien à chaque fois et c’est ça qui m’a frappé a tel point je me suis demandé si je n’étais pas devenu fou où s’il n’y avait pas de caméra cachée , était suréquipé (je ne vais pas parler de centimètre ça ferait gamin, mais c’est pas du poids léger) . et lorsque je leur disais qu’a chacune de ces ex interlocutrices, j »avais souligné le fait que lorsque je leur avait dit la même chose que ce que j’étais en train de dire là, elles avaient bondis en s’indignant et me disant que c’était choquant leur comportement, que l’amour ne devait pas se baser sur ça… Et bien accrochez vous bien… Que m’ont répondu mes interlocutrices lorsque je leur parlait de ces anciennes interlocutrices ? Et bien la même chose que ces ex interlocutrice, qu’elles étaient choquées par ce type de comportement qu’elles avaient pu avoir, que ce n’était pas dans leurs principes, qu’elle étaient « DIFFERENTES ». Alors accrochez vous toujours bien, j’ai demandé à ces interlocutrices donc si elles aussi cette relation la plus longue qu’elle avaient eu avait été avec un homme finissant violent et/ou suréquipé, elles m’ont à chaque répondu la même chose mes les ex interlocutrices qu’elles pointaient pourtant du doigt 1 minute avant. Ce qu’il faut retenir de ce test que j’ai fait c’est que c’était sur un site de rencontre et qu’il y avait probablement un profil psychologique récurrent que j’avais plus de chance de trouver ici plus qu’ailleurs mais ma démarche était sérieuse , mon annonce était sérieuse, elles se disaient anti plan cul et elle aussi sérieuses…. Et oui elle m’ont toutes dit qu’elle trouvaient ces ex interlocutrices minables , alors que lorsqu’il à fallut que je leur demande comment était foutu leur ex avec lequel ça a duré longtemps, elles m’ont répondu toute pratiquement sans exception que elle aussi c’était avec rocco (certaines voulaient le cacher et tournaient autour du pot au début pour avouer ensuite) , mais que elles s’était « DIFFERENT », elle c’était un hasard, que ce n’était pas leur genre…. Elle me sortaient le même argumentaire que celui de mes ex interlocutrices dont je leur venait pourtant de leur faire part… Ca parait fou et complétement incohérent, mais ça vous permet de mieux comprendre que c’est un sujet tellement tabou que la plupart des femmes s’aveuglent sur leur propre fonctionnement et certaines le pratiquent mais ne l’integre pas, c’est trop violent symboliquement , moralement parlant pour elles, et ça se comprend. Donc 98 % des hommes s’imaginent être des boloss du lit bien qu’étant à des années lumière de ce qu’elles ont connu et ont vécu. je ne suis pas entré dans les détails du pourquoi elles m’avaient toutes répondu la même chose (une cinquantaine en tout sur 60) et pourquoi sur ce site de rencontre très connu, mais j’y ai reflechis et pourrais expliquer en détail, seulement ça va faire trop long et je n’ai plus le temps là. mais il s’avère que la plupart des hommes n’aurait jamais su ce que moi e leur ai fait dire donc pas étonnant qu’il restent bercé dans des illusions Elles me l’ont souvent dit que je leur faisait dire ce qu’elles n’avaient jamais eu à confier à d’autre hommes, et qu’elles étaient un peu étonnée que je connaisse la réponse avant de l’avoir posée et les avoir travailler au corps pour les faire dire les choses (je ne parle pas de harcèlement, je parle de façon d’amener la discution hein au cas où des esprits tordu s’imaginerait que je me suis mal comporté). .Néanmoins ce mini petit exemple vous montre que la réalité est loin de ce qui se dit…. Il y a beau avoir une dissidence sur le net , il y a bien une chose que même la dissidence n’aborde pas c’est ce sujet, ça reste je crois le plus grand tabou (original, ça parait même comique). C’est la clé de voute.

  • .

    Skin/David: J’ai bien compris que tu es la même personne

    Je maintiens mon avis et je pense que tu charges un peu trop F et ne pousse pas assez les hommes a se remettre en question.
    J’avais lu un article similaire a ce que tu dis sur le site: le roi de la jungle il n’est plus vraiment actif comme site mais ca vaut le coup (sans mauvais jeu de mot) de le consulter.

  • .

    Je précise que Skin c’est david au cas ou je me serais mal exprimé… autant continuer avec skin puisque j’ai commencé.
    Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il y ai plaisir ou pas, le sexe laisse des traces puissantes chez toute femme. J’ai parlé de phallus fascinus, j’ai parlé de naiveté, d’hormones, d’aveuglement… je n’ai pas dit que plus grosse égal à chez toutes les femmes plus de plasir (meme si le plaisir lorsque présent est décuplé, ou apparait) j’ai dit que le fait de vivre l’expérience d’être possédée et prise puissamment par rocco laissait des traces psychologiquement, hormonalement parlant… et que la nécessaire naive fascination qu’elle doit eprouver pour son homme , le prochain se retrouve innateignable et ce quelque soit son amour pour cette femme, ses qualités son mérite. Ces femmes en souffrent mais ne s’autorisent pas à se le dire à elle même, et font échouer la relation sans même être consciente du pourquoi . soit elles provoquent la rupture en ne trouvant plus aucune solution aux epreuves qui auraient été surmontées si pas ce soucis, attendant que l’hommes la quitte pour aler se rassurer ailleurs, soit en le faisant devenir jaloux, ou renfermé sur lui même, pervers narcissique, ou alcoolique, suicidaire, ou tout silmplement negligeant, ou prise de tête…. En tout cas la relation va vers la rupture et presque aucuns homme ne savent la vraie raison initiale. Ils sont persuadés d’être le meilleurs amant de madame. Si on devait écouter les femmes on serait tous les meilleurs amants du monde.
    Sachez juste que c’est tellement tabou et violent pour les femmes, ça va tellement contre leur croyances leurs convictions, et envies, qu’elles ont énormément de mal à réaliser ça et l’assumer.

    Navré de décevoir mais je ne sort pas mes analyses de films porno, bien au contraire ils sont trompeurs.
    Mais si vous le cherchez je pourrais très bien illustrer ce que je viens de dire avec une vidéo servant d’exemple, mais on est pas sur un site pour adultes donc j’éviterais de la faire.

  • .

    Skin/ David: Bon j’ai compris ton propos, j’accepte ton point de vue, je garde le miens mais c’est toujours un plaisir d’échanger dans le respect de la discussion.

  • .

    Percy comme tu peux le constater je n’ai plus le même pseudo je suis pas sur le même pc et j’avais pas envie d’aller rechercher quel pseudo j’avais mis à a la base… vu que mon dernier message c’est avec donc ce pseudo je reste sur celui-là. Par contre Coelacanthe, c’est bien ton délire de faux profils mais ça va ça ira j’ai passé l’âge. tu vas aussi nous dire que je me fais passer pour Percy ?

    Bon pour en revenir à ce que tu disais Percy, c’est donc intéressant ce que tu dis mais pour tout te dire j’ai étudié la question et non, c’est une fausse piste.
    Tu confirmes le fait que la plupart des hommes ne savent pas la réalité (mais la plupart des femmes ne la savent pas, elle ne peuvent pour la plupart se l’avouer c’est contre leur convictions bien que leur réalité).
    Ne t’inquiète pas pour moi, je ne parle pas de ma sexualité , je ne suis pas centré autour exclusivement de moi, j’ai bien précisé que j’avais étudié d’une manière plus large la question. je ne vais quand même pas dire que je n’ai pas un petit sexe pour qu’on stoppe cette approche stérile qui consiste à croire que l’autre doit être frustré ou avoir un petit sexe pour oser dire l’interdit. Je crains qu’il soit difficile pour certains de comprendre une démarche comme la mienne. Non, on va se recentrer sur le sujet.
    Pour ce qui est du plaisir, je n’ai jamais parlé de plaisir, j’ai même dit que l’homme sexuellement standard pouvait être plus doué, plus inventif que le fantôme . Je signal que les témoignages et les femmes que j’ai poussé à reflechir à leur parcours leurs expériences je n’ai pas nécessairement couché avec, j’ai bien précisé que c’était une étude de ma part plus large… (je le répète au cas où ça ne serait pas encore suffisamment intégré). Ces femmes sans exception qu’elle soient surdouées avec 140 de qi ou cucu la praline, qu’elles aient eu beaucoup de partenaires ou peu (temporairement), qu’elles aient une réputation de femme de principe ou pas, elles ont toutes été chamboulées à vie pas un ou des ex roccosiffrédiens …… en les poussant un peu à comprendre tout ça elles ont conclues que en fin de compte les ex roccosiffrédiens ne leur avaient pas tous donné du plaisir, mais que c’était souvent une douleur sourde (attention d’autres y ont pris un plaisir décuplé, je ne parle pas de toutes, je parle de celles qui n’ont pas éprouvé de plaisir) et je précise bien une douleur sourde, et non pas aigue… Et qu’en fin de compte c’était avec des hommes qui avaient fait le plus d’effort et qui avaient le plus persisté dans le temps à vouloir leur donner du plaisir qui leur avait fait atteindre la jouissance bien qu’ayant un sexe tout à fait standard du type 17cm moyennement large, rien de rocco. Mais tiens toi bien, jamais ce n’est de ces hommes dont elles sont tombées folles amoureuse à en baver, elle n’ont pas accepté 1/10ème de de ce qu’elles avaient laisser passer pour les rocco qu’elles avaient connu. Le femmes parlent comme l’à fait notre amie Coelacanthe, et souvent en étant sincère, sans chercher à volontairement mentir, mais dès lors que tu les questionnes et les mets face aux faits, elles réalisent qu’elle sont contradictoires, qu’elle sont sensibles en fin de compte à ce qui leur déplait sur le plan moral, et qu’elle ne se comprennent pas elle-même ni trouvent louable ou cohérent leur fonctionnement. Je ne parlais donc pas de plaisir même s’il favorise celui qui lui procure, mais de sensation d’être puissamment prise et donc dominées. énormément de femmes se disent dominantes et ne pas aimer être dominée, rabaissées, ne pas être fan de gosses queues, mais dans les faits, la réalité les dépassent, c’est pas un choix, ça ne se choisis pas. Après des milliers d’années d’experience nous avions constaté ces choses et l’hommes à instauré des tabous , des regles, une hygiène, un consensus, qui viennent tous d’être supprimés il y a peu. Le soucis c’est que les femmes elles sont prises de court, même si beaucoup revendique le droit de s’envoyer en l’air avec qui elles souhaitent (bientôt toutes), mais souvent elles le regrette sans comprendre pourquoi ensuite. Ne simplifions pas, je veux bien expliquer plus en détail ce que je viens de dire un peu plus tard lorsque je ne serais pas obligé d’écrire à 100 à l’heure, lorsque j’aurais 30 minutes devant moi, mais cessons de sortir les slogans à la mode qui sont déconnecté de la réalité avec sa dureté et ses subtilités.

  • .

    j’ai émis l’hypothèse que tu étais soit stéphane lui même (connaissant bien les femmes et étant malin) soit une femme à part entière. Puis J’ai finis par penser que tu étais la fameuse Azèle elle même.

    Ce qui est certain c’est que tu n’es pas honnête, qui que tu sois et ça se ressent.
    Pour ce qui est de mon analyse concernant la sexualité des femmes, tu es complètement à côté de la plaque car non seulement j’ai constaté ces chose avant même d’avoir ma première relation (ça remonte quand même) donc ça ne découle pas de mon expérience personnelle, mais surtout, que ça te plaise ou non, que ça te dérange ou non, mon analyse sur la sexualité féminine est le fruit d’une reflexion sur les raisons profondes des séparation ou échecs que vivent la plupart des hommes. La plupart d’entre eux ne savent même pas ces raisons et vive des échecs sans jamais prendre conscience de ce qui est tabou. Il y a aura toujours des pauvres petites personnes comme toi pour essayer d’intimider ceux qui commencent à dire les choses sans craindre d’être stigmatisés, mais crois moi ça ne va pas suffire, ça ne suffira plus pour nous faire taire. Ta synthèse de mon approche est ridicule, on est dans les stéréotypes de la bien-pensance à deux balles. Inutile de simplifier et déformer mes propos de cette manière comme le ferais n’importe quelle femme qu’on interrogerais au passage dans la rue. J n’ai jamais dit que c’est ce que voulaient les femmes, j’ai parlé d’hormones et de pulsions qui dépassaient leur volonté. Les femmes ne choisissent pas ce qu’elle veulent mais ce qu’elle ressentent. Je ne vais pas expliquer le pourquoi du comment ça serait une perte de temps, nous aurions encore le droit à des slogans de bas étage et des raccourcis estampillés « bien-pensance ». Navré de te décevoir mais justement j’ai commencé à aider pas mal de femmes à mieux se comprendre à ce niveaux et ça les frappent à chaque fois, elles n’ont pas l’habitude d’entendre ça, elle valident ce que je dis. C’est juste trop tabou et elles même ne sont pas en phase avec ce qu’elle font ou voudraient réellement. freud je l’emmerde, il à participé à bousiller ce que nous avions acquis et déconstruire tout ça. Je fais court mais je n’ai pas une infinité de temps à perdre.

  • .

    Mais ou est-ce que vous lisez qu’elle n’a eu que des plans cul et qu’elle s’est fait démonter par tous les trous possibles et imaginables pour commencer? Savez vous seulement lire?

    Elle se définit comme rigoureusement monogame, intransigeante morale, n’ayant connu que DEUX histoires courtes qu’elle n’a pas jugé utile de poursuivre, à mon avis parce que justement au vu de son plan de route, le manque de complémentarité / sentiments mutuels / vision commune, est un critère éliminatoire qu’elle se permet de mettre en application avec un détachement tout mental.

    La récurrence de david et de ses multiples comptes qui lui servent à s’auto-congratuler justifie sans doute cette apparence de profusion de gloubiboulga porno-freudien sur ce fil de commentaires mais quand même, je me demande si certains s’imaginent vraiment l’alpha et l’omega de la psychologie féminine comme une poutre congolaise lui infligeant une levrette brutale. Et dans ce cas, je ne saurais trop vous conseiller de potasser d’avantage ce site. D’ailleurs, david, tu m’auras bien faite rire à t’adresser dans le vide à un Stéphane que je ne suis pas. Ton égocentrisme sordide t’aveugle sans doute, mais si t’avais été l’analyste si fin que tu penses être, allez quoi. Avec tout le jargon psychologisant dont j’ai allègrement tartiné mon commentaire et cette condamnation d’entrée de partie de ta misogynie patente, tu as quand même réussi à confondre une femme avec le maître de ces lieux. Niveau nez creux on aura fait mieux.

    Croire que le Rocco siffredi phallus-fascinus démonteur de pelvis est le modèle d’attentes et de projections d’une femme sur un couple, c’est pire que bof. T’as plus souvent regardé des pornos que lu Pascal Quignard on dirait. La bite énorme est surtout un fantasme masculin, en fait. Donc en psychologie féminine on repassera. Construire une relation avec un genre de baiseur violent tireur de cheveux, c’est un truc de cas social qui ne serait ni assez intelligente ni assez fine pour conçevoir une vision de la virilité qui ne soit pas une caricature grossière et bruyante. M’étonnerait que la petite Azèle, vu les questions qu’elle se pose, puisse envisager non sans mépris d’elle même de s’engager dans une relation avec un homme qui ne la respecte pas, sachant que vu son profil elle à quand même un minimum d’estime d’elle même, et a visiblement bien conscience de sa valeur. Ce qui vous horripile visiblement.

    Du reste découle toute ton analyse ordurière, pathétique et discutable, ou tu ne fais finalement que calquer des schémas de pensée masculins, incluant complexe d’insuffisance pénienne, obsession de pureté, et surtout jugements de valeur qui est, nous en conviendrons, un atout très sérieux pour quelqu’un qui essaie de paraître méthodique et objectif, sur le profil de cette malheureuse. Finalement, et tristement, on en apprend plus sur toi et tes problèmes que sur l’issue à adresser à la problématique soulevée par ce courrier.

  • .

    David, je te rejoins sur certains points mais je pense que ton propos mérite d’être nuancé.

    En effet je pense que les femmes sont prédisposées à ne jamais oublier leurs meilleurs amants comme d’ailleurs je n’oublie pas les femmes avec qui j’ai eu la meilleure connexion sexuelle.
    Le ou je te nuance c’est dans l’aspect physiologique de la chose et sur cette fixation de la roccossitude, a mon humble avis ta vision du sexe et biaisée par le nombre d’images, films pornos… dont la publicité et internet nous abreuvent a longueur de journée.

    La réalité est en effet qu’une minorité d’hommes sait réellement combler les désirs de sa partenaire car ils ne perçoivent l’acte sexuel uniquement comme un acte physique.
    Je pense que la génération 18-30 doit réellement apprendre a donner du plaisir aux femmes et se remettre en question, la réalité biologique ne peut être changer, du coup deux options:
    – ou brider les femmes
    – ou se remettre en question et devenir ce bon coup au lit, et David je vais te rassurer, pas besoin d’avoir 25 cm, bien qu’un micro pénis soit handicapant j’en conviens.

  • .

    On peut pas dire qu’elle ne dit pas elle-même qu’elle n’a pas passé son temps à faire des plans culs. Elle à beau intellectualiser le truc ça change rien à la réalité.

    « Pour revenir à l’objet de mon courrier, j’aimerais obtenir gracieusement de ta part quelques pistes de réflexion sur ma situation. A ce jour, je n’ai jamais eu de vraies relations amoureuses. Ce que j’entends par « vraie relation » c’est d’être véritablement en couple : les deux parties se reconnaissent mutuellement comme partenaires, avec un élément de temporalité (relation dans le temps), avec un partage de vie (vivre des choses en commun, faire des activités ensemble), une connexion (qui passerait par une belle complicité) et enfin – mais pas des moindres – un sentiment amoureux.

    Je n’ai rien eu de tout ça. Uniquement deux très courtes histoires auxquelles j’ai mis un terme »

  • .

    ah ouai qd même !!!!!!! c intéressant cque tu dis david. c vrai que quand j’y repense ça explique pas mal de situations dont jme souviens.

  • .

    Je pense que la part de H n’est pas que génétique ou liée à l’enfance.
    Elle est fonction de ce que l’homme peut se permettre.
    En effet, les femmes acceptent tout et n’importe quoi lorsque sentimentalement, donc hormonalement donc sexuellement parlant, elle sont rassasiées.
    Là où je veux en venir c’est que oui une part de H bien avancée plait à ces femmes mais ne plait que si sexuellement parlant elles sont scotchées, car justement cette part de h va devenir pretexte pour se séparer de l’homme qui lui sexuellement ne la terrassera pas autant. En effet, les femmes aiment cette part de H mais aussi car elle eur permet de trouver des excuses lorsqu’il leur faut se débarasser de tel ou tel homme. Et oui, le mec dont elles veulent se débarrasser, s’il s’affirme et n’est pas lisse, elle va avoir matière à créer des disputes et des pretextes pour le diaboliser.
    Cette part de H , rocco peut se permettre de l’avoir, à tel point qu’il peut être un gros enfoiré et un salaud sans la voir arrêter de s’accrocher à lui pourtant, mais cette même part de H chez un homme standard méritant et aimant mais qui ne la fait pas gueuler aussi fortement a chaque coup de reins, puisque étant doué et agréable, surprenant même mais pas rocco, pas aussi donc intense et traumatisant lorsque madame est à 4 pattes, cette part de H cette femme elle l’utilise contre lui . ça peut être un comportement dans la vie de tous les jours ou sexuel ça peut être pas mal de choses qui seront toujours acceptée pour rocco mais si par contre acceptées pour l’homme normal, acceptées pour mieux justifier la future rupture. Et il existe aussi les cas ou tout simplement elles n’acceptent pas du tout la moindre affirmation du H chez les hommes normaux sexuellement parlant, alors qu’elle l’acceptait chez son ou certains de ses ex rocco. On peut parler de la vie de tous les jours mais même niveau sexe elle sera plus salope au lit avec l’homme qui la fera plus gueuler. Il pourra l’humilier au lit la traiter comme un chienne, mais elle demandera plus de retenue et de respect à l’homme standard sexuellement parlant. Elle ne porteront pas plainte contre les rocco violent je m’enfoutistes, non amoureux,mais par contre si l’homme standard sexuellement parlant lui fait 1/10eme de ça il se retrouvera au commissariat dans la foulée même s’il ne l’a pas frappée lui.
    Je pense que le travail de stéphane est indispensable et très interessant mais qu’il faut prendre en compte d’autres aspects, y compris pour commencer que je viens d’exposer très rapidement au passage. salutations.

  • .

    ce que je veux dire c’est qu’elle n’a pas prévu de se taper tous ces types et de ne jamais se poser, et elle le vit mal, elle aurait voulu que ça se passe autrement.
    Mais elle a sûrement rencontré un rocco siffredi et ça l’a marqué, si bien que depuis ça lui complique la tache… Alors elle est à rencontré quelques autres rocco qui sont abonnés et lui font passer le temps, la font patienter et paraitre publiquement faussement préservée et « pure » ou froide… mais aucun de ces hommes ne veut se poser avec elle, car ayant une trop grande part de H en eux et étans trop sollicités par des femmes concurrentes étant fan de leur sexe pour les même raisons (se retrouvant dans la même position et donc même problématique) … Ils s’amusent avec elle et elle n’arrive pas à les fidéliser pour ces raisons, car au fond elle est fascinée sexuellement parlant mais ce n’est pas un phallus-fascinus qui est beau. Aimer l’autre , c’est aimer la qualité de son attente, aimer la qualité de l’attente de l’existence qu’elle à , être ému par la qualité de cette attente que l’on voudrait tout faire pour pouvoir ka colmater, pouvoir y répondre. Alors oui une femme qui eprouve un phallus-fascinus pour un homme va au delà d’etre fidélisée, le fidéliser et le faire tomber amoureux. Mais cette fille, elle n’est pas fascinée pour des raisons belles et qui font sens. S’il avait été son premier homme et qu’elle avait éprouvé cette fascination il saurait qu’elle l’aurait éprouvé avec ou sans ce qu’il a entre les jambes, alors que là il voit bien que si elle le choisit lui et pas un autre c’est parce que ayant connu des ou un homme comme lui avant ça l’a marquée à vie et la fait se jouer de tous les hommes méritants qui n’ont pas cet atout , tout en la faisant s’accrocher à lui qui à la base s’en foutait un peu d’elle. La qualité de son attente n’est pas touchante, elle valorise, mais si le type à une part poussée de h il va pas s’encombrer et aller s’amuser. Cette fille n’est pas une salope volontairement, elle victime de ce que la société actuelle a fait d’elle en la trompant et la manipulant, en détruisant ce que nous avions constuit, nos valeurs, nos règles, nos tabous. Elle s’est surexposée, n’a pas eu le manuel pour se méfier ou se protéger de ce qui à changer au final changé à jamais sa vie. C’est triste, oui ça ne me fait pas rire, mais à quoi bon la brosser dans le sens du poil ? a qui bon nous taire comme depuis des années ? pourquoi se mentir ? il faut redonner les éléments au femmes, il faut leur expliquer leur redonner le pouvoir de CHOISIR.

  • .

    @Cédric : tu acceptes de te faire taxer 30€/mois et d’etre mit sur un étalage de supermarché et tu dis qu’il « ne faut pas chercher à séduire » ? mais qui penses-tu duper ? ces filles savent qu’elles ne payent rien et que toi, en plus de payer, tu es à leurs disposition; tu auras beau parler avec un langage de rebels, la fille sait qu’elle ta mise dans un caddie . il ne faut plus encourager ce système biaisé, injuste, beta.

    mec, gardes ta fierté et ton argent ou fais un virement de la meme somme à une organisation caritative; c’est mieux que la gaspiller à flatter l’égo des beaufettes. Developpes ta vie.. puis on est en 2016 pas en 1950 : si une fille est vraiment interessée par toi (ca seras forcément « toi » vu que tu ne mentiras pas car tu es en train de vivre une vraie vie) elle trouvera le moyen de te le faire savoir et de s’immiscer dans ta vie. Pour le cul, si tu veux faire une overdose à moindre frais, traverse la frontière belge ou Allemande et fais un binge.

  • .

    Je trouve pas con le discours de david même si c’est un peu trop cash moi; Because il dit pas qu’il faut la juger à cause de ses plans culs qu’elle avoue soit dit en passant; mais que ce qui le gêne c’est e double jeux qu’elle entretien.

    Il a dit que il respectait les femmes qui assumaient leurs choix et ne jouaient pas sur tous les tableaux mais qu’il fallait choisir.

    Je pense qu’il a pas tord lorsqu’il dit que le passé sexuel d’une femme change son avenir, que c’est hormonal et psy. ça tient et c’est vrai qu’on entend pas souvent ça donc on peut la lui reprocher de répéter des trucs à la mode.

    Je pense que cette fille elle regrette son passé et que non elle est pas pute par choix ni convictions mais que comme le dit david la société lui a fait croire que le sexe le fait de se surexposer ct pas un soucis alors qu’au final ça a des conséquences.

  • .

    Coelacanthe (stephane), c’est bien gentil ta tentative mais déjà d’une part je n’ai jamais été sur des sites de coaching auparavant, et je refuse de m’y rendre puisque je n’ai jamais eu de soucis pour attirer (j’ai d’ailleurs expliqué que en repoussant les femmes je les attiraient indirectement et sas le vouloir). Par Contre , après avoir vu il y a quelques jours une vidéo de Delavier, où il parlait de ce site, je suis venu par curiosité et j’ai regardé 2 ou 3 vidéos tout en lisant cet article et un autre. Je me suis vite rendu compte de la pertinence des propos tenus mais j’ai aussi constaté que jamais la vraie question du sexe n’était abordée, et que c’était une méthode, afin d’apporter des solutions temporaires, des pansements, mais jamais la vraie solution, l’unique définitive.
    Pour ma part, j’ai très jeune développé des thèses avant même d’avoir connu l’internet, sur ces sujets, et j’ai travaillé à ça toute ma vie. Donc navré (stéphane) mais tu as tout faut. Bon il est vrai qu’on connait tes méthodes tu fais toujours comme ça quand tu veux marquer ton territoire, tu le fait aussi avec tes clients j’ai pu le voir dans ces vidéos. Pour ce qu’il en est de ton histoire d’intelligence, tu as tout 0 puisqu’il y a toujours énormément de femmes infiniment intelligentes (je les aimes comme ça) et qui pour autant ne montrait pas tous les travers de la demoiselle dont nous parlons… Tu manipule ton monde et surf sur des concepts que tu as toi même repris, c’est toi l’imposteur et t’appropriant le travail d’autres personnes, tu es un vrai soral (que j’apprécie) mais sans son honnêteté. Une femme intelligente si elle est épanouie sexuellement parlant ne fera jamais ce que tu viens de dire. Et si tu me titille sur le terrain de la surdouance et de l’arborescence tu vas vite perdre car je connais mieux le sujet que toi. C’est une arnaque à la mode, tout comme le concept a la mode de pervers narcissique. tu manipule ton monde. J’invite les hommes à arrêter de vous taire, à arrêter de vous refuser de dire les choses , ces choses interdites, stéphane ne vous aidera jamais , il ne passerais jamais sur m6 si c’était le cas. il vous aide et il est doué mais ne vous donnera jamais les vrais raisons profondes et initiales à toute cette merde. auparavant 1 femme sur 10 tombait sur un rocco, car une femme ne connaissait qu’un homme dans sa vie (je simplifie) mais désormais vu qu’on lui a dit qu’elle devait cumuler elles sont presque toutes tombée sur un rocco. Ca change tout socialement parlant. tout est changé. les relations ne peuvent plus durer pour la plupart d’entre elles. Osez parler , et qu’on vous traite comme ça vient d’être fait d’impulsif, ou autre, osez toujours et brisez ce tabou moderne.

  • .

    Content de voir que mon analyse est reprise par certains d’entre vous. Si ça peut servir tant mieux. On peut donc confirmer qu’elle fait un transfert lorsqu’elle parle des défauts de sa soeur, et que la femme enfant c’est elle, elle l’est également.
    Mais j’aurais tendance à dire que la réalité est plus complexe, et que la phase de dévoiement dont parle souvent stéphane n’existe pas chez les femmes, c’est une invention trompeuse et qui l’arrange peut-être , mais il faut revoir cette notion de « dévoiement » chez les femmes.
    Il faut savoir que toute femme qui à commencé à consommer des hommes, est flinguée à vie si son but était de pouvoir être en capacité de ressentir un phallus-fascinus envers l’homme qui suivra, le prochain effectivement. Toute femme que stéphane incite à se « finir » en enchainant les expériences sexuelle se retrouve condamnée à l’obsolescence définitive. Une femme si elle ne peut pas se satisfaire d’un homme malgré ses atouts et son mérite , c’est qu’elle à connu sexuellement mieux monté que lui avant, et que l’intensité sexuelle n’étant plus aussi forte malgré tous les efforts et douances du monde, elle ne se voit pas hormonalement en terme d’ocytocine, dopamine et j’en passe, suffisamment sollicité pour généré cet effet qu’elle à vécu et qu’elle appel l’amour, au mieux elle s’attache, mais l’amour n’est pas aussi fort même s’il serait plus logique qu’elle le soit avec cet homme plutôt qu’avec ses démonteur de cul d’avant (et d’après). Donc dire à ces femmes que justement il faut qu’elle continuent que c’est une « période » de « dévoiement », et qu’elle ne font que se finir lorsque ‘elle vont se faire culbuter par des hommes après avoir fait un break avec leur homme…. que c’est se préparait et se rendre enfin prête ensuite pour l’homme de leur vie… C’est mensonger et pas clean car justement plus elles vont connaitre de bites, plus leurs besoins va être fonction de ces expériences…. les sexe chez une femme n’a rien à voir avec la sexualité d’un homme, c’est énorme pour une femme, avec ou sans contraceptif en tombant ou pas enceinte, ça reste hormonalement et psychologiquement, puis anatomiquement, mecaniquement d’une violence inouie (quand on peut donner la vie il y a aussi de revers de la lame)… Alors certes de toutes façon c’est déjà trop tard pour ces femmes mais la recommandation de stephane est mensongère ou mauvaise. il faut miser sur des femmes avec un passif sexuel non chargé, et s’il est possible qu’elle soit vierge, effectivement ça change. tout . Nous sommes presque autant de femmes qu’il y a d’homme, donc on ne peut pas poposer à chaque femme un homme rocco, c’est statistiquement impossible…. donc certains compensent avec leur fric, mais ça ne marche plus sur du long terme…. la frustration féminine lorsqu’elle à connu la levrete avec rocco ou un anaconda black avant, ça ne s’oubllis pas. ça vend moins ce que je dis, c’est moins marketing moins calculé et manipulateur mais voilà …. stéphane n’est pas un pervers narcissique bien qu’il semble l’être un peu des fois en rabaissant les autres et avec sa réthorique, mais il tout simplement vendeur d’un produit qui est le sien… et pour vendre il faut des clients et pur avoir des clients il faut leur apporter des solutions mais sans tout désamorcer, sans donner la solution utlime, sans dire la dure réalité non plus, sinon les gens comprendrais que les solutions qu’ils ont ne sont que des apaisants, des choses utiles, mais qui ne leur permettront jamais de pouvoir se poser en couple et de voir leur couple durer et encore moins durer une vie…. les enfants verront leur parent se séparer comme tous les autres actuels…. pronez autour de vous la vriginité pour les femmes,c’est determinat, en leur expliquant le pourquoi. il n’y a pas a juger, mais ça leur permettra de mieux se comprendr et d’avoir le choix quand a leur avenir car elle sauront que le fait de coucher avec un tel ou un autre à toujours d’immenses conséquences sur elles et ne leur permettra plus pour la plupart , de pouvoir se poser ensuite *

  • .

    Si vous voulez avoir toutes vis chances de séduire une femme, ne cherchez surtout pas justement à la séduire. Soyez très critique, soyez méfiant, soyez dures dans vos mots, dites que vous en croyez pas en leur sérieux et que vous n’êtes pas du genre à coucher ou avoir une relation avec des femmes ne valant plus rien. En les poussant à se justifier vous allez leur faire baisser la garde et elle vont considérer comme étant rares, comme un étant un challenge, un objectif (temporaire) à atteindre, elles vont chercher à vous atteindre pour se prouver à elle même qu’elle ne sont pas ce que vous dites.
    Pour ma part j’ai fait le test sur adopte mais aussi un autre site de rencontre, et c’est lorsque je ne cherchais pas à les séduire, que justement j’ai vu le nombre de proposition augmenter d’une manière exponentielle. Par contre je n’acceptais pas de les rencontrer je les démasquait avant et les envoyait ballader définitivement car une chose est sûre, attirer une femme en la repoussant c’est facile, c’est puissant, mais alors ça ne vous apporte que des emmerdes, car une fois qu’elle vous aura atteint vous n’aurez plus aucune utilité, ce que vous disiez d’elles au début lorsque vous vous méfiez elles se permettront tout d’un coup de vous le montrer et tout foutre en l’aire. la relation ne peut pas durer. ça n’est qu’un guerre d’égo.

  • .

    Lor, si tu regardes les commentaires en dessous tu verras que tu n’es pas la seul mais combien se font avoir…. Et il ne faut pas oublier que c’est qu’une façade comme tu dis cette froideur, ce n’est que pour maintenir son image qu’elle oppose à celle de sa soeur et y compris sa propre réalité.
    En effet elles à passé sa vie à sa faire démonter à 4 pattes par des rocco siffredi qui eux ne s’attachaient pas à elle…. Là elle montrait un autre visage, celui qui s’accroche à l’autre après avoir gueulé comme une chienne au pieux…. Et en parallèle, elle continue à voiler la réalité aux yeux des hommes qui eux sont des prétendants afin de garder un contrôle sur eux en leur faisant croire à une pseudo valeur et rareté en terme de « pûreté », alors qu’elle à 350.000 km au compteur et qu’elle est rincée avant l’heure. La seule chose c’est que ces types ne peuvent pas provoquer chez elle cette fascination qu’elle éprouve au contacte des quelques uns qui s’en foutent d’elle mais l’on démonté royalement puissamment au lit ayant un entrejambe avantageux et indispensable depuis pour elle. un ou deux rocco l’on marquée à vie et depuis elle ne peut plus se satisfaire libidinalement de l’homme lambda (les 7/10), si bien qu’elle s’amuse avec eux, se laisse tenter des fois, puis les jettent e renversant la charge de la responsabilité. en intellectualisant de toutes ses forces pour rendre propre et intelligible ces echecs qui en fzait ne sont que le fruit de sa dépendance au sexe hard.
    le passé sexuel d’une femme est déterminant vis à vis de sa capacité de fascination, et le phallus fascinus est indispensable à tout couple ou en tout cas à sa durabilité.
    Elle n’est pas froide avec ses démonteurs de cul, elle se montre perfectible et chienne, elle leur montre aussi de l’intérêt mais eux ne veulent pas rester avec elle, car eux ils la voit telle qu’elle est et tel qu’elle le cache aux autres….. chienne, accroc, demandeuse, et pathétique. Ils n’en veulent pas d’elle et c’est pour ça qu’elle n’est pas posée avec un homme, c’est parce qu’elle n’a pas rencontré de rocco siffredi qui ai eu envie de se poser avec elle. Alors madame fait la schizo en s’inventant une vie saine clean « pure » face à ses amis , et ces hommes qui eux n’ont aucune chance bien qu’étant prétendants et des fois amoureux… elle manipule son monde. Alors ça se comprend, je la comprend , elle est victime de ce que cette société à voulu faire de nos femmes, en les rendant obsolètes après les avoir surexposées, elle est dans une situation délicate et s’y perd, s’invente une image, essaie d’être rassurée en venant manipuler stephane publiquement… elle joue même, puisque elle ment qu’à moitié, puisqu’elle ne cache pas qu’elle n’a jamais de relation sérieuse, et elle semble en avoir eu pas mal des partenaires. je pense qu’elle teste stephane elle est trop habituée à manipuler facilement les hommes et elle se test, elle essai indirectement se reecrire car elle n’arrive plus à croire elle même à ses inventions… et surtout elle sait que stephane joue énormément sur le non dit au sujet du sexe, il n’en parle presque jamais ayant peur de perdre sa clientèle puisque ayant compris de loin, que la solution à tous les malheurs dont il parle depuis le début se joue au niveau du sexe. Une femme qui à connu plusieurs hommes se surexpose au fait de vivre des expèriences d’un degré en terme d’intensité (grosse bite) qui l’empêcheront de pouvoir être naivement fascinée par l’homme qui devra être l’homme de leur vie, le prochain.

  • .

    Franchement moi se frotter à un mur ça me tente pas c froid rugueux sans forme ça peut faire mal faut une sacrée abnégation ou masochisme

  • .

    En voilà une belle bardée de commentaires affligeants et orduriers, témoins du vivier de garçons pathétiques suintant la gynophobie qui constituent la part vivace de commentateurs pulsionnels caractéristiques des sites de « séduction ». Je dis vivace car je veux rendre hommage a tous les masculins singuliers, fins et gynophiles qui réfléchissent à voix basse, leur bas instincts ne prenant pas le dessus chaque fois qu’ils ont le malheur d’être confronté à la réalité humaine de la femme, celle qui ramène un sexe pénétrable à l’état de personne réfléchissant et agissant.

    Voyons pour exemple ce lamentable david qui diagnostique une schizophrénie à notre malheureuse intervenante avant de se répondre à lui même, david et son obsession de la pureté qui le mènera probablement tout droit dans les pas d’Humbert K.
    Un argumentaire fleurant bon l’incontinence émotionnelle, donc. Les hommes qui jugent des inconnues d’une manière aussi ordurière devraient toujours regarder quel visage répugnant à leur propre part de F.

    Ceci étant dit, j’ai hâte d’entendre la réponse de Stéphane et je trouve que ce choix de sujet est réellement intéressant et salutaire.

    Les femmes intelligentes qui subordonnent leur psyché à leur intellect n’ont finalement pas d’obstacle plus sérieux que leur qualité naturelle. On ne considère jamais l’intelligence logique élevée comme un défaut, sauf chez une femme attirante. La haute intelligence permet de manipuler des concepts abtraits, dont les ensembles structurels et les archétypes, et ce par la pensée arborescente. C’est la porte ouverte a la morale intransigeante et aux émotions rationnalisées. Trop dures et procédurières pour susciter le même engouement que la femme-enfant perverse et ingérable, ces jolies femmes très intelligentes ont donc un côté H bien rodé, parfois plus que celui de leurs partenaires, et ce qui est pourtant une qualité vient donc souvent titiller la faille narcissique de l’homme qui se sentira castré, diminué, concurrencé sur son terrain archétypal. Ces femmes aussi charmantes soient elles sont des repoussoirs à H élevé.

    Exemple: un david qui, lisant un texte aussi argumenté de la part d’une femme n’a pas su gérer la dissonance cognitive d’années passées à se construire un système de pensée sur les sites de coaching et se sent obligé, pour retrouver une contenance psychologique, de réduire notre chère Azèle à l’état d’ignoble putain dévergondée.

    C’est dommageable pour la vie privée, toutes ces ambitions et toute cette pensée rationnelle. Parce que dans les faits, Madame est soumise aux mêmes turpitudes que ses congénères, et est d’autant plus candidate involontaire à se faire sujet d’une obsession amoureuse, puisqu’elle est « différente ». Ainsi, coucou l’agapé. Azèle devient un objet d’adoration, et pour son esprit et pour sa joliesse, et c’est le paradoxe puisqu’ainsi elle qui cherchait sans doute auprès de ses camarades masculins une connivence d’esprit qui devait se transformer en « philia » devient absolument exclue.

    [Friend-zone interlude]

    Il faut que les hommes comprennent que la friend-zone n’est pas une conséquence mais un postulat de départ. C’est un choix de départ de la femme que de mettre dans la friend-zone. Le drame de cette friend-zone initiale auquel les mecs ne veulent rien entendre, dans leur permanence prédatrice, c’est que c’est la friend-zone dans laquelle la fille vous a mis dès le début, refusant tout « eros’ mais offrant volontiers sa ‘philia’, qui vous donne accès à une proximité journalière avec une fille. Rien ne sert de chouiner et de hurler à la rouerie féminine après coup. Sans la friend zone vous n’auriez probablement jamais pu vous rapprocher de cette fille que vous convoitez. Et c’est le boulot de tout homme que d’essayer de surnager pour s’en extraire. Et ça commence par ne pas prendre la femme pour ce que vous vouliez qu’elle soit.

    On a deux maximes qui sont assez efficaces pour résumer les choix amoureux qui s’offrent aux gens en général.

    1) Les contraires s’attirent

    2) Qui se ressemble s’assemble.

    C’est peu ou prou le noeud du problème. Si Azèle attire son contraire (1), c’est un genre d’homme-enfant, un homme F qui attend d’être materné par sa force de caractère alors que la focalisation intellectuelle de Madame Azèle sous-entend, et l’initiative de son courrier pourrait le confirmer, qu’elle n’est pas aussi prompte a se pencher, a coordoner et connaître un sa constitution émotionnelle que ses mécaniques de raisonnement. Evidemment c’est leur manque de force et de virilité qui pêche, puisque toute femme, aussi H soit elle, est à la recherche d’un homme capable de la dominer et un homme qu’elle puisse admirer. Je pense qu’une jeune fille qui pense en H avec un homme enfant finit inéluctablement par des engueulades interminables, avec deux psychés qui finalement ne sont pas au point, et une femme déroutée par les raisonnements égocentrés et émotionnels d’un homme qui n’en est pas moins un et qui trouvera toujours castrateur qu’on fasse des réductions logiques de son fonctionnement sentimental. Le type artiste narcissique rendra probablement notre lectrice dingue.

    Qui se ressemble s’assemble, pourquoi pas. Seulement inutile de chercher a ferrer du gros H bien viril, l’intelligence ne rentre pas en ligne de compte dans leur considération des femmes et ils sont en général bien peu sensibles au charme qui se dégage d’une jolie tête bien remplie. Ce sont des mâles reproducteurs qui veulent insérer leurs gênes dans une enveloppe agréable et malléable. Plus la tête est vide plus ça laisse de place au remplissage. Hahah. Non, plus sérieusement, Azèle et son intellect et sa morale virile devraient trouver quelqu’un qui a un intellect similaire tout simplement. Il y’aura cependant toujours concurrence. Mais forcément, les gens brillant étant toujours un peu narcissiques elle sera plus à l’aise avec une admirable tête. Pour un couple durable ça garantit au moins la philia.

    Après, il faut être honnête, un jeune vingtenaire intelligent à sans doute aussi pris du retard en matière sexuelle comme chez tous les gens qui cogitent de trop, et a sans doute quelques occasions manquées au compteur. Le problème donc c’est que si la compatibilité de tempéraments est au rendez vous, le timing n’est pas le bon. Le type, dans son début de vingtaine, aura sans doute d’autres choses a faire que de se mettre en couple avec une fille qui lui ressemble et avec qui il peut être bien, trop occupé qu’il sera a se frotter a des minettes femme-enfant qui lui feront son éducation sentimentale par le poussoir à la folie.

    Ma conclusion donc, un peu abrupte mais après avoir bien réfléchi, je te conseille chère Azèle de t’intéresser à des hommes plus vieux que toi. Tu peux juger sur pièce de l’état de leur ambition, et ils pourront t’offrir ce dont tu as sérieusement besoin : une éducation émotionnelle. L’intellectuelle visiblement tu es suffisamment grande pour la faire toute seule. Tu as plus intéret a t’intéresser a des types qui sont suffisamment ancrés dans la vie pour pouvoir apprécier ce que tu es. Et un genre d’amateur de bon vin qui saura apprécier toutes les saveurs de ton caractère, dont tes vues morales et de ta manière de raisonner. Attention je ne te dis pas de te taper ton prof de philo. On peut vite verser dans le rapport scabreux et en revenir à l’Humbertitude des choses. Mais il y a certainement plus à voir pour toi qui visiblement a un petit temps d’avance chez des hommes plus affirmés que chez de jeunes hommes en voie de construction pour qui tu es une menace où un objet d’adoration.

    Sur ce bonne soirée et vivement la vidéo.

  • .

    moi moi moi .. c’est pénible à lire une femme. je n’ai jamais lu un auteur féminin, impossible de dépasser la 3éme page. Elles n’arrivent jamais à « aérer » le texte, dérouler quelques idées en dehors d’elles mêmes et du tourbillon de leurs émotions (des fois j’ai un peu pitié du « séducteur » obligé de se coltiner ca, voir d’en lire pour alimenté sa mondanité) et quand il y a du dialogue, ca donne le vertige tellement c’est piétiné de naïveté. Vivement la femme 2.0.

    bon, la pauvre à 20 ans n’a pas de copain, mais plusieurs prétendants friand-zonés aprés avoir échoué à ce bon vieux test H/F (trés délicat au passage). On se pense est trop « exigeant » et on soupire du faible niveau des mecs qui manque d’ambition, d’aspiration au sublime et qui bafouillent leurs grecque (ces bâtards). C’est peut-être normal qu’à 21 ou 22 ans on soit encore en train de tâtonner. Au cas ou tu ne l’aurais pas compris, ça demande des couilles de dire « j’en sais rien » à la question de l’ambition et des projets de vie. N’importe quelle larve t’aurais sorti une réponse à la miss ou pire, une réponse pré-formaté entretien d’embauche (« rejoindre une équipe motivée et bosser sur des projets de qualité »).

    Avec ce niveau de questionnement à ton age et ta condition d’étudiante on peut se demander ce que ca donnera vers 28 ou 30 ans. Tu ne seras plus un mur mais une impasse infranchissable.. Quand je pense que dans certains pays une fille de 22 ans est mariée et flanqué d’un gosse. Les futurs bébés nés en occident ne téteront que les mamelles trentenaires. il faudrait en faire une cause nationale, ca aurait plus de gueule que le mouvement « free the nipple ».

  • .

    Donc en résumé
    Tu es une femme enfant de 20 ans encore en phase de dévoiement certes avec une part de H, MAIS…
    Tu ne peux pas t’empecher de pratiquer une double ethique, tu t’entoures de garcons bien gentils et dévirilisés qui au moment ou ils commettent le malheur de s’attacher a toi tu rejettes au pretexte que ce serait plus ou moins des fiottes.
    Tu es attiré par H pur (normal) qui lui n’a pas specialement de raisons de rester avec toi.
    Tu cherches des causes exterieures a tes problemes ( le sort, le karma…) pour te mettre dans une fausse pureté d’agneau blanc.

    Felicitation tu es le type de fille que je fuis comme la peste

  • .

    ct pour déconner ? Me voilà rassuré
    Non mais franchement t’as un drôle d’humour quand même ;) ahahah
    bien joué quand même pour ton analyse

  • .

    Si on peut plus avoir d’humour… Tu imagines bien que si j’ai pas changé de pseudo pour me répondre c’est que c’était de l’ironie….

  • .

    lol tu t’es répondu tout seul à ton message. ton analyse est plutôt pas mal ça le fait mais de là à te féliciter tout seul quand même. :)

  • .

    Bonjour à tous.
    Et bien David tu balances méchamment ça sert à rien de d’être haineux comme ça.
    Néanmoins, j’admets que tu m’a scotché, tu as réussit à mettre des mots sur ce que je ressentais sans y voir assez clair.
    Tu m’as bluffé pour le coup et j sais pas ce qu’en pense notre sociologue préféré mais t’as visé juste.
    Moi aussi j’ai hâte d’écouter la réponse mettez des likes !

  • .

    Elle se fait passer pour sérieuse, carré, l’opposé de sa soeur mais dans les faits ce ne sont que des apparences qu’elles travaille à se donner car se dégoûtant elle même.
    Elle parle de sa grande gentillesse et disponibilité mais toutes les petites pétasses d’adopte un mec disent la même chose, c’est un de ces clones actuels, et ça ne présage rien de son soit disant sérieux.
    Cette fille balance un roman pour seulement ensuite dévoiler qu’elle pratique les plans culs et n’a connu que ça … Sexuellement elle s’est faite démonter sévèrement et à eu donc des plans culs hyper mieuc montés que d’autres….. elle n’a rien de frais ni de droit ce ne sont que des apparences car elle à peur d’être assimilée à sa soeur et à ce qu’elle est vraiment. C’est une schyzophrène.
    Je ne sais pas ce que va raconter stéphane encore mais ce type de discours je l’ai lu d’innombrables fois sur des sites de rencontres…. ce son des nymphos celles-là. Alors oui madame kiff les males avec beaucoup de h, mais surtout les rocco, car ces levrettes intenses jamais elle ne les oubliera et jamais elle ne pourra tomber amoureuse si cette intensité sexuelle n’est pas là. Alors soit elle court après ses quelques rocco qui on 20 putes dans son genre à leurs pieds simultanément et n’en ont que faire de sa poire, la faisant mariner et se contentant de la démonter au lit sans s’engager, soit madame tombe sur des mecs plus sensibles plus juste et moraux, mais qui n’ont pas le même entrejambe et là elle toruve toutes les raisons du monde pour intellectualiser la chose et sortir des excuses pour compliquer et refuser de se poser avec eux…. les poussant même à déclarer leur flamme…. Ce qu’ils ne comprennent pas c’est qu’elle s’est inventé une réputation une image lissée de ce qu’elle est et ils l’idéalisent oui mais à cause de sa manipulation…. elle fascine ces types uniquement parce qu’ils l’imaginent comme elle le dit « PURE » alors qu’en fait elle ne l’est pas une seule seconde, elle montre ce visage faussé à ces types mais par contre elle se montre chienne et truie gueulante avec ses quelques rocco de passage qui font sont passé (et son avenir).

    Je doit à tout homme qui tomberait sur ce type d’energumène, de ne jamais tomber amoureux de ce type de garce, c’est une simulatrice, c’est une commédienne, elle est moins clean et préservée que la fille moyenne de base, elle à 300000 km au compteur avec 50 courroies de distib changées et tout ce qui va avec, elle ne tiendra pas la route si jamais un jour l’un de vous réussit à la faire se poser avec lui.
    Si vous n’êtes pas rocco, votre relation sera souffrance et manipulations, incompréhensions, et rupture… effectivement comme elle l’a dit, vous finirez par vous laisser aller (elle l’a dit elle même) car vous n’aurez pas les éléments de compréhension, elle utilise son intelligence comme toutes les putes de base pour vous manipuler et brouiller les pistes. J’ai beaucoup étudié les femmes et les couples, et croyez moi, ce que je viens de synthétiser là rapidement est la réalité. cette fillea perdu ce qu’elle avait de plus cher, sa naiveté, sa fraicheur, et elle se bat pour s’inventer une pseudo pûreté…. regardez coment elle dit raconte un roman ou elle se dit sérieuse, pure, ect puis pour terminer discretement par le fait qu’elle n’a jamais rien connu de très sérieux, elle à fait des plans culs. Elle àç donné son cul s’est faite défoncer à 4 pattes avec des rocco avec un grand h qui s’en foutaient d’elle, Elle parallèlement elle se fait passer pour une femme « PURE » face aux types amoureux transit qui ‘non pas le même appendice pénien, tout en les manipulant jusqu’à ce qu’ils déclarent leur flamme et leur amour sans qu’elle ne compte elle faire quoi que ce soit de plus avec. Alors par contre avec ses amis et sa famille c’est une crème hein, elle est hyper humaine….. en gros comme toutes les catins de bases qu’on trouve sur adopte ou badoo …. elle n’a rien de préservé, de pure, elle est souillée mentalement et physiquement, hormonalement jusqu’à la moelle… misez sur d’autres filles que ces déchets là. Moi ce genre de pseudo « femme », elle n’ont pas la moindre chance avec moi. Je ne suis ni celui qui leur casse le cul bien qu’elles voudraient ni celui qui déclare sa flamme, je les calcules à des kilomètres et les envoi ballader ou les snobes. Elle est crade. Elle est tellement dérangére mentalement qu’elle se sent obligée de se faire passer pour « pure » et l’opposé de sa soeur, qu’elle vient en publique demander à stephane de lui confirmer que c’est ce qu’elle est…. elle vient le manipuler.

  • .

    allez faites pleuvoir les likes sur la précédente vidéo !! On peut en faire 200 en moins de 24h

    Hâte d’écouter la réponse !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *