Ceux qui arriveront à l’heure seront ceux qui auront pris leur temps



Le pouvoir du temps est impressionnant, à condition de savoir le prendre, au lieu de courir après. 10 astuces pour prendre mieux son temps, sans en manquer à la fin

La semaine qui s’est écoulée m’a vraiment mis sur les rotules. Et pourtant, j’adore ce que je fais. Mais là, alors que je vous écris du fond de mon lit, ordinateur sur mes genoux, l’encéphalogramme de mon énergie est presque plat. Ca ne vous est jamais arrivé d’être débordé au point de souhaiter avoir le pouvoir d’allonger la durée d’une journée ?

Avoir le job de ses rêves, c’est génial mais très (trop ?) prenant, et c’est bien là le danger… A tel point que la frontière entre rêve et cauchemar est parfois bien fine. Bon, dans ce cas, on serait tenté de se remotiver en se disant qu’il faut savoir ce qu’on veut, que le travail c’est la santé etc… Pas faux. Mais le problème, c’est qu’on n’est pas des machines. Non. On est bel et bien humains, dans toute la splendeur de nos faiblesses. Alors dans ce cas, que faire ? Sacrifier ce fameux dream job ?

Bien sur que non… Le secret de la réussite est simple. Si évident qu’il ne nous vient jamais à l’esprit dans ces moments de lassitude. Voilà pourquoi j’ai décidé de rassembler le peu de force qu’il me reste, en direct de ma couette pour vous le révéler…

Prendre son temps

Oui, vous avez bien lu. Premières réactions ?

« Plus facile à dire qu’à faire »

Soit.

Mais ne pensez-vous pas que foncer tête baissée dans la mêlée sans jamais respirer et prendre le temps de recharger les batteries nuise à la qualité de votre travail ? Le pire dans cette réaction à chaud, c’est que ce n’est même pas de votre faute. C’est la tendance de nos sociétés post modernes, où l’être en action s’est élevé au rang de valeur au dépend de la méditation… Comme si gesticulations, agitations et bruits étaient devenus indicateurs de qualité. Bon je ne vous conseille pas non plus une retraite bouddhiste en haute montagne. Mais, simplement, il est vital de s’aménager des bouts de temps suspendus. Comment ? Quand ?

A vous de voir, aux moments où vous sentez que la corde tire trop.
Mais essayez dés le début de la journée de penser de la sorte. Prendre le temps du petit déjeuner. Prendre le temps de s’aérer, même 5 minutes. Prendre le temps de déjeuner. Prendre le temps de… Prendre le temps.
« Plus facile à dire qu’à faire » vous m’avez dit… Bon, et bien dans ce cas là, essayez, pour commencer de suivre ces deux petits tuyaux.

  1. Tout d’abord, télécharger sur votre ordinateur un petit chronomètre et fixez vous une durée maximale à passer sur chaque tâches. Vous verrez à quel point cela réduit les pertes de temps.
  2. Ensuite, deuxième petit exercice, nettement plus difficile mais bon, on n’a rien sans rien…  Sautez des réunions. Oui oui, vous avez bien entendu. Très sérieusement, ces réunions de département à plus de 10 où chacun raconte ce qu’il fait, où personne n’écoute et où vous êtes toujours à deux doigts de vous endormir… N’ayez crainte, je vous assure que votre absence n’aura que de faibles chances d’être remarquée et que dans le cas contraire, vous ne risquez aucune réprimande (je ne parle pas de petite réunion à 2 ou 3 où votre présence est décisive hein).

Les possibilités sont multiples, à vous de trouver celles qui vous conviendront le mieux.

Mais vraiment : aussi passionnant et prenant que puisse être votre travail, prenez le temps de le mettre de coté. Pour mieux l’apprécier.

Courir partout et tout le temps n’est jamais stylé.

Jonathan


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Se faire respecter"
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Ayez confiance en vous pour oser plus
  3. Décrochez enfin ce que vous méritez
  4. Faites-vous enfin respecter
  5. Assumez et développez votre masculinité
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "relations longues I" et oubliez l'obsession amoureuse
  1. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  2. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  4. Assumez et développez votre masculinité

13 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Et vous attendez que spikeseduction décapites des auteurs new yorkais pour qu’on les plains de leur semaine de 72H à passer devant une caméra et de leur immigrés qui vendent pendant ce temps la :
    « energie 3000, la boisson des vrais bonhommes !! » ? »

    A ce tarif la, je préférais Stalone dans Rambo !

  • une dizaine de paragraphe pour finalement une seule idée, je n’ai pas l’impression d’avoir optimisé mon temps en lisant cette page.

    cet article ne fait honneur à ce superbe site

  • Je pense que Jonathan voulait dire que pour gagner du temps, on a deux possibilités:
    -optimiser la tâche, la repenser, la simplifier ou tout simplement apprendre correctement la méthode avant de l’appliquer
    -ne pas faire la tâche. Est-elle vraiment utile? qu’apporte-t-elle au final? Le rapport gain/perte de temps est il intéressant?

    Pour illustrer mon propos voici un exemple d’un bonhomme qui a créé un site web avec un pseudo chelou : Le flux RSS ;)

  • J’ai sauté un bon millier de réunions quand je bossais dans le conseil, tout en étant promu et augmenté chaque année.

  • Personnellement, les réunions que je trouve particulièrement inutiles, je les saute. Et j’ai plus de 25 ans.

  • La question est claire : « Quelle est notre priorité dans la vie? notre travail ou notre vie privée? »

    Tout le monde n’a pas le choix. Ceux qui l’ont, devraient reconsidérer cette question.

  • Moi je dis, des mecs qui donnent des conseils de boulot alors qu’ils sont pas multi millionnaire ferait mieux de se taire. Les coach en séduction, c’est comme les papes qui donnent des conseils sur les préservatifs ou l’économie MDR

  • Aux habituels grincheux et personnes ayant la critique simple: est-ce que vous ne devriez peut-être pas changer de boulot. Un travail qui ressemble à une prison n’est pas ce qu’on peut appeler un dream job.

    SI votre travail a à ce point un pouvoir sur vous, c’est peut-être par là qu’il faut commencer à changer quelque chose (et surtout ne pas mettre votre argent sur des choses qui vous rendront encore plus prisonnier).

  • « Sautez des réunions… »

    C’est sérieux?

    Ce ne serait pas plutôt ne pas lire ce blog inutile et aller à la réunion? (même si c’est n’est pas, je cite: « stylé »)

    T’as depassé 25ans, Jonathan?

  • Cela me fait penser au bouquin « Rework », dans lequel les auteurs expliquent que s’épuiser au travail (même le sien) n’a rien de bon. On ne prend jamais de bonne décision quand on tombe de fatigue, et bien sûr, no n’a aucun recul.
    Sans parler de la qualité de vie… Aussi passionnant soit un boulot, il ne mérite pas qu’on y sacrifie tout le reste, comme certains que je connais le font.

    Les auteurs de « Rework » d’ailleurs, appuient là où ça fait mal : hormis certains coups de bourre nécessaires, ceux qui ne font que trimer dans leur vie sont, soit des gens qui ne savent pas bien gérer leur temps ou déléguer, soit des gens qui se « prennent pour des héros » et en prime, veulent culpabiliser ceux qui ne bossent pas autant qu’eux (et on a tenté de me faire le coup deux fois ^^).

  • Il faut aussi prendre le temps de rédiger des articles de qualité et arrêter d’écrire dès qu’une idée vous sort de la tête. Sauter des réunions ? mais oui bien sûr, ça c’est du conseil pour le garder le dream job !

    Perso: pour gagner du temps il suffit d’arrêter de trainer sur des sites internet non professionnel (comme ce site) et en profiter pour faire le point avec ses orteils…

  • Très bon article ! Certains lecteurs peuvent penser qu’une vie stylée est une vie remplie (ça c’est vrai) et qu’une vie remplie, c’est une vie où on passe son temps à droite à gauche et on ne prend jamais de temps pour soit même.

    Prendre le temps de respirer, ça fait partie intégrante d’une vie saine, et donc stylé.