https://www.youtube.com/watch?v=uXOONmB50JU

Cette dernière mouture d’anecdotes voit un récit de Roland Barthes – issu des Fragments d’un discours amoureuxéclairé par l’expérience de Stéphane Édouard. Nous sommes d’ailleurs sincèrement émus de savoir que ce récit des 99 Nuits fut enfin épuisé, quasiment vingt ans après l’avoir entendu narré par l’élégance de Fabrice Luchini. Cette histoire illustre parfaitement les raisons qui poussent les femmes à ignorer un homme, et vice-versa.

H veut saisir la savonnette

H pur, c’est celui qui ne pense qu’à lui, c’est celui qui veut posséder la femme pour lui et qui veut la conquérir par sa force, parce qu’il le veut. En d’autres termes, c’est un connard égoïste mais attention, aucune insulte par ce biais. Nous le sommes tous, ce connard égoïste. Bien des hommes devraient s’en inspirer d’ailleurs, pour pouvoir se défendre mentalement des injonctions des autres connards égoïstes.

L’aspect le plus important du récit n’est en tout cas pas celui-ci. Ce qui nous intéresse à présent est le rapport qu’entretient H ainsi défini avec F pure. Cette dernière étant sa diamétrale opposée, F pure, c’est celle qui aime se faire conquérir, elle ne le veut pas, non, elle la souhaite, cette conquête, elle l’accueille. Lorsqu’elle se fait courtiser, elle sait qu’elle a de la valeur, et c’est à ce moment précis qu’elle peut développer le pouvoir qui fait d’elle une femme. C’est à ce moment-là que les hommes deviennent un jeu où le but suprême est de se tenir à l’interface entre ce que l’on peut conquérir, et ce qui ne le sera jamais. Elle est là, la savonnette que nous cherchons à saisir mais qui délicieusement nous échappera toujours.

Le jokari sentimental de F, ignorer un homme est un art

C’est donc un art à part entière d’ignorer un homme. Le pratiquer sans tout l’art du détail qui permet aux femmes de faire des hommes ce qu’elles veulent, c’est perdre la valeur du but qu’ils entrevoient. En témoigne le cas du pauvre Panino qui se fit littéralement tourner en bourrique par la femme qu’il courtisait. De toute évidence, lors de la soirée que Stéphane raconte, il servit d’exemple aux hommes présents. Perdez votre goût de la conquête, pensez la créature de vos désirs comme acquise, et elle s’en servira pour son plus grand plaisir.

Vaincu, ignoré. Ne vous inquiétez pas, il s'en relèvera
Le jeune Panino, vaincu. Il reste pourtant heureux puisqu’il s’en relèvera ! ©

Nous languissons, espérons : déchantons

Il est d’autant plus saisissant d’entendre la suite de l’anecdote. Après cette fameuse soirée, Panino en resta là et laissa tomber sa madrilène. Qu’elle ne fut pas le désenchantement de la joueuse, qui loin de lui rendre la pareille, tomba éperdument amoureuse du garçon qui ne la souhaitait plus. L’amusement léger laissa la place à l’obsession, et les problèmes émotionnels à résoudre commencèrent. N’étant plus l’objet du désir, elle perdit sa valeur, et le regretta.

C’est que pour le jeune Panino, la hauteur de l’investissement à fournir pour gagner sa conquête ne valait plus les attentes qu’il s’en faisait à l’origine. Par conséquent fantasme n’était plus à la hauteur de la réalité, il le savait, et à inévitablement prévu la déception qui s’ensuivrait. Choisissez donc celui que vous préférez parmi vos prétendants, autrement vous risquez de perdre celui à qui vous accordez le plus de valeur, et vous en pâtirez !

Thibault


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Etre sexué"
  1. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  2. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  3. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  4. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  5. Assumez et développez votre masculinité
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Devenez intéressant, I"
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Ayez confiance en vous pour oser plus
  3. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants

thibault.b

Hello, moi c'est Thibault,

Un diplôme de Philosophie, un autre de Data Science, et une passion pour la compréhension des femmes comme des hommes.

Il était donc tout naturel de rejoindre l'équipe de rédaction de Stéphane Édouard pour l'aider à entraîner ses chatons de combat.

Au plaisir de vous écrire, et à bientôt sur le site !

Voir tous les articles

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.