Dans cette vidéo, Stéphane Edouard répond à la question suivante : comment émettre une critique constructive dans le cadre d’une relation professionnelle ou intime suivie ?

Entre les vidéos d’actualité et les vidéoscopies, Stéphane vous donne aussi des conseils pratiques ! Ces vidéos abordent des questions de fond que les gens se posent sur les relations interpersonnelles, la psychologie, etc. Celle-ci fait pendant à une première vidéo sur le thème du compliment.

Nous savons tous que les critiques sont plus dures à dire et à entendre que les compliments. Elles peuvent aussi entacher une relation de manière irréversible. Alors pour éviter d’accumuler les griefs qui finissent par faire déborder la coupe, Stéphane vous conseille d’adopter une approche graduelle en trois étapes pour émettre une critique constructive.

La critique par l’humour

Critique par l'humour
« Non mais c’était une blague ! »

Dans un premier temps, commencez toujours par adresser vos critiques constructives sous forme d’humour. Il s’agit de tourner la chose en dérision, de l’aborder sous un angle inoffensif et au départ sans conséquences.

Bien sûr, cette approche ne fonctionnera pas sur les gens binaires et peu observateurs. Pour ces personnes-là, ce qui est sur le ton de l’insignifiance sera perçu comme insignifiant.

Par contre, vous atteindrez les hypersensibles, les personnes très à l’écoute, voire susceptibles. Cette méthode est suffisante pour environ 10% des gens.

La critique par le manque à gagner

Critique par le manque à gagner
C’est ballot !

Si la première stratégie n’a pas eu d’effet, passez à la seconde. Toujours de manière indirecte, formulez votre critique constructive en montrant à la personne ce que son travers l’a empêché d’obtenir. Si votre partenaire arrive systématiquement en retard par exemple, dites-lui que vous aviez prévu quelque chose de spécial, mais que son retard vous a forcé à annuler. C’est dommage pour lui/elle !

Il s’agit de faire comprendre à la personne les conséquences néfastes du travers que vous critiquez.

Cette approche-là devrait toucher 30% des gens.

La menace -subtile- du désinvestissement

Critique et désinvestissement
Le désinvestissement, ça ressemble à ça…

Enfin, pour les 60% restants, il faudra formuler une critique claire et directe, mais toujours sous l’angle des conséquences délétères.

Le fait que cette personne ait tel travers et qu’elle ne cherche pas à le corriger contribue à vous éloigner d’elle. Vous êtes en train de vous désintéresser.

Dans un cadre amoureux, vous pourrez expliquer que vos moments favoris sont ceux où vous avez envie de tout donner à l’autre et d’être pleinement présent. Or quand vous voyez ce travers se manifester, vous vous désinvestissez malgré vous. Et vous n’êtes plus la personne que vous avez envie d’être en relation. Dans un cadre professionnel, vous pourrez par exemple douter du succès de votre collaboration dans la durée.

Malheureusement, cette approche en trois phases ne vous garantit pas d’éviter le conflit, mais vous aurez au moins tout tenter avant d’arriver à ce stade, qui reste inévitable avec certaines personnes.

Si vous vous intéressez aux dynamiques hommes-femmes et que vous souhaitez améliorer votre gestion des relations personnelles et professionnelles, mes séminaires n’attendent que vous !


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "intelligence sociale"
  1. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  2. Agrandissez votre réseau
  3. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  4. Terrassez la timidité à grands coups de poings dans la g.
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Décodez le langage des femmes"
  1. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  2. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  4. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.