Elle ne s'appelle pas vraiment Sabrina, mais elle est vraiment lesbienne. La règle du jeu : répondre honnêtement à toutes les questions posées partout sur le réseau Hommes d'influence.

A 36 ans, Sabrina est lesbienne affirmée depuis toujours et elle adore convertir les femmes aux plaisirs féminins. Voici spécialement pour vous mes chatons, ma première étude de cas psycho-sociologique ou plutôt socio-psychologique sur une homosexuelle femme. Il a fallu attendre 12 ans d’étude des relations entre hommes et femmes mais attention: c’est du lourd. Dégagez les mineurs -EXPLICIT LYRICS-

Bonjour Sabrina. Bonjour Stéphane.

Etude de cas : Questions à une lesbienne

Question Hommes d’influence Les lesbiennes sont-elles strictement homosexuelles ou sont-elles lesbiennes « faute de »?
Réponse de Sabrina Il y a de tout. Je pense que chez les femmes, être strictement homosexuelle ce n’est pas comme chez les hommes homosexuels. Par exemple les hétéros ne se laisseront jamais tenter par un gay, et un gay rarement par une femme. Chez nous la frontière est quand même beaucoup plus… Poreuse. Moi-même qui suis lesbienne, j’ai eu au moins six ou sept mecs. J’en avais envie tout simplement : j’avais ce désir là (à ce moment là, ndlr.).

Question Hommes d’influence Qu’est-ce qui a manqué à ces hommes pour te garder?
Réponse de Sabrina Alors je vais te faire une vraie réponse de lesbienne : le corps de femme, l’attitude de la femme… Mon désir pour un homme est incomparable à celui que j’éprouve pour une femme.

Question Hommes d’influence Quelles différences entre tes relations et celles de tes amies hétérosexuelles observes-tu?
Réponse de Sabrina Entre les femmes lesbiennes (j’ai l’impression que, ndlr.) c’est beaucoup plus fusionnel. Pour le pire et le meilleur d’ailleurs. Le pire ? Il y a beaucoup de « fights » (= d’affrontements, ndlr). Entre deux lesbiennes ça peut même arriver aux mains(!), il faut être honnête. Alors qu’entre un homme et une femme, quand même, il me semble que non. Le mec est beaucoup plus gentleman.

Je pense que si il y a moins d’affrontements entre un homme et une femme c’est aussi parce qu’il y a beaucoup plus d’interdits. Il y a la peur des représailles et la peur du pénal.

Stéphane EDOUARD

Sabrina Ah… Donc nous entre femmes, on se sent plus légitime de se « fighter » alors? Il y a beaucoup plus de jalousie aussi parce qu’on ne se rate pas. Pour ma part, je ne suis pas comme ça. J’ai beaucoup trop de « H » en moi. Il y a quand même un peu plus de vice du style « je fais les yeux doux en cachette », etc. Mais c’est aussi pour le meilleur: le côté positif. Il me semble qu’il existe beaucoup plus de complicité, de fou-rires, de « private jokes » entre femmes (complicité, ndlr.). J’ai l’impression que l’on est beaucoup plus sur la même longueur d’onde. Les relations sexuelles sont beaucoup plus harmonieuses chez les lesbiennes il me semble.

Question Hommes d’influence Quel était ton rapport à la figure paternelle?
Réponse de Sabrina C’est vrai que j’avais plus d’admiration pour mon père que je n’en avais pour ma mère, ça choque tout le monde à chaque fois.

Question Hommes d’influence Que penses-tu des mouvements politiques homosexuels LGBT, etc.?
Réponse de Sabrina C’est un avis personnel mais je ne suis pas pour les mouvements groupés comme ceux-là. J’estime que c’est une question de relations d’être humain à être humain. Je ne me sens pas du tout concernée. J’en ai parlé à mes amies lesbiennes qui étaient un peu en outrées par ma position. Mais je ne comprends pas pourquoi on a besoin de se rassembler pour créer une cause. Et puis soyons honnêtes: nous ne vivons pas dans un pays où ça craint d’être homo.

Question Hommes d’influence Et les enfants?
Réponse de Sabrina Parfois je veux des enfants, parfois je n’en veux pas. Mais j’aimerai qu’ils soient quand même protégés si c’est le cas. Je suis entouré de lesbiennes qui sont en couple et ont elles-même des enfants. Elles sont beaucoup plus stables que moi. Elles se posent beaucoup moins de questions existentielles et sont identiques à un couple hétéro: mêmes galères chez les lesbiennes, rien de bien différent. Si je rencontre vraiment une femme avec laquelle je veux construire quelque chose et des enfants, OK, mais je ne veux pas les porter. Je ne l’ai jamais toléré. Ça ne m’a jamais fait rêver d’être enceinte. Et je n’ai pas envie d’arrêter ma vie professionnelle et sociale. Donc il faudra qu’elle les porte et je ne sais pas si elle voudra…

Question Hommes d’influence Comment se fait-il que tu puisses choper n’importe quelle femme soit-disant hétéro?
Réponse de Sabrina C’est qu’il n’y a pas vraiment de frontière ! Il n’y a aucun travail à faire. Quand une hétéro apprend qu’une fille est lesbienne elle va à elle. Tu m’as d’ailleurs donné une explication toi-même. Les femmes hétérosexuelles sont à la recherche de quelque chose de nouveau et d’inaccessible. Et la femme lesbienne répond à ces attentes parce qu’effectivement on n’est pas comme des mecs. Entendons-nous bien : je ne suis pas accessible comme pourrait l’être un mec. Ce n’est pas parce que la nana veut que « ça se passe » que « ça va se passer » forcément (cf « Les lesbiennes non plus ne comprennent pas les femmes » en vidéo). Je reste une femme et je ne me donne pas. Je pense que c’est la difficulté qui les excite, elle ne sont pas habituées.

Question Hommes d’influence Ont-elles un objectif secret, celui de convertir au lesbianisme le plus grand nombre de femmes possibles ?
Réponse de Sabrina (rires) J’ai un gros côté « H ». Je dis la vérité, et j’adore convertir des hétéros. Ça plaît ou pas, mais je suis connue pour ça dans mon entourage. Mes deux meilleures amies sont plutôt lesbiennes « F » par exemple. Et bien elles fuient les hétéros. Elles cherchent des histoires sérieuses, elles veulent faire confiance – à tort d’ailleurs je pense. Pour elles, la conversion ce n’est pas du tout intéressant, elles ne font jamais le premier pas. Avec elles? Il ne peut rien se passer !

Question Hommes d’influence Est-ce que tu te sens victime d’homophobie au quotidien?
Réponse de Sabrina C’est quelque chose de choquant (mais pas comme tu le penses, ndlr.). Je suis franco-algérienne. Donc je pensais trouver du racisme anti arabe, ou alors du racisme anti gay. Je cumule les tares finalement! Et bien je suis plus choquée par les a priori sur les femmes. Plus encore que sur l’homosexualité ou la race. C’est étonnant mais c’est comme ça.

Question Hommes d’influence Tu veux dire donc qu’entre le mysoginisme et l’anti-sémitisme (étendu aux arabes qui sont des sémites ce sont les deux fameux cousins Israël et Ismaël, ndlr.), c’est la misogynie qui est la plus présente?
Réponse de Sabrina Mais oui, absolument. Oui, je suis très choquée, mais oui.

Question Hommes d’influence Sont-elles consommatrices de drogues?
Réponse de Sabrina Dans le milieu gay que je n’ai jamais trop fréquenté, oui, je trouve qu’il y a trop de drogues. Des drogues dures aussi. C’est plus lié d’après moi au milieu de la fête. Quand aux lesbiennes que je connais et qui ont des enfants, elles ne sont pas du tout dans la drogue dure loin de là! C’est vrai qu’à l’âge adulte, une partie de notre groupe (de fêtards, ndlr.) s’est perdu là-dedans.

Question Hommes d’influence As-tu regardé beaucoup de porno lesbien avant de le devenir?
Réponse de Sabrina Vraiment pas! Et toujours pas. Bizarrement je te confie que je trouve l’acte hétéro plus « sex » que l’acte sexuel lesbien (rires). Je trouve qu’un mec dans le porno, c’est plus suggestif que deux femmes. Peut-être un fantasme pour moi. Par contre, je ne trouve pas sexy le porno mettant en scène des lesbiennes. Ça ne nous représente pas. Le porno est fait pour les hommes. On n’est carrément pas comme ça.

Question Hommes d’Influences Qu’en est-il de la pression sociétale très hétéro sur ton entourage familial, amical et sur tes relations amoureuses etc.?
Réponse de Sabrina Ça dépend vraiment des gens. Personnellement je n’en ai rien à foutre, vous n’avez pas idée à quel point. Ça n’a aucune importance. Par contre c’est un poids pour certaines de mes amies. A l’école. Avec leurs enfants. Le regard des autres parents sur leur différence les attriste. Elles en souffrent beaucoup. Puis il y a des lesbiennes qui n’acceptent pas du tout d’être vues d’une manière différente. Moi je m’en fiche.

Question Hommes d’Influences Est-ce qu’une relation avec un homme qui s’est mal terminée est le point commun de toutes les femmes qui se revendiquent lesbiennes?
Réponse de Sabrina Pour moi c’est plutôt le contraire. Toutes mes relations avec les hommes étaient plutôt pacifiques. Ce sont les femmes qui m’en ont fait voir des vertes et des pas mûres. Pour moi, ça s’est très bien passé avec les hommes.

« Processus hypergame : choisir un partenaire plus doté que soi »

Stéphane EDOUARD

Question Hommes d’influence Les lesbiennes se mettent-elles en couple aussi par processus hypergame?
Réponse de Sabrina Oui, pour les lesbiennes qui ont beaucoup de féminité. Ça fait hurler mes amies mais c’est vrai. Elles te diront que c’est le hasard, mais quand c’est toujours des docteurs et des dentistes…

Question Hommes d’influence Quelle est ton approche de séduction?
Réponse de Sabrina Je suis très spéciale. J’ai toujours adoré rencontrer des gens différents (cf Validation de ma théorie des camemberts). A 15 ans, ça pouvait être n’importe qui, comme des petites racailles de la gare. Peu importait. Ce qui m’intéresse vraiment, c’est que les gens me confie leur vie. J’ai toujours adoré connaître la vie des gens, partager un bout de chemin avec eux. Mon approche ? Salut ça va ! Et quand on s’intéresse vraiment aux gens ça marche.

Mon approche ? Salut ça va !

Question Hommes d’influence Y a t’il des difficultés spécifiques de couple dans les couples lesbiens très féminins (qui n’existent pas lorsque l’un des deux a plus de « H »)?
Réponse de Sabrina Oui, ta théorie se vérifie aussi chez les lesbiennes. Celles qui ont beaucoup de part de « H » vont vers les « F ». C’est très rare qu’il y ait deux lesbiennes « F » ensemble. Je ne sais même pas si ça existe, je n’en connais pas. On peut paraître très « F », j’ai l’air par exemple très féminine mais je ne le suis pas, et je vais vers des « F ».

C’est très rare qu’il y ait deux lesbiennes « F » ensemble. Je ne sais même pas si ça existe, je n’en connais pas. J’ai l’air par exemple très féminine mais je ne le suis pas, et je vais vers des « F ».


Sabrina, lesbienne très « H »

Question Hommes d’influence Au delà de l’attirance physique, quelles sont les qualités qui t’attirent chez une femme?
Réponse de Sabrina L’humour est le plus important. Puis l’indépendance d’esprit. Et qu’elle reste toujours dans la séduction pour que ce ne soit jamais acquis: j’ai besoin de « courir après ». Aussi une bonne intelligence sociale. Et le petit côté taquin. J’ai besoin d’une certaine authenticité dans mes relations. Il faut que ce qu’elle dit soit cohérent avec ce qu’elle fait. Ce qui est souvent difficile pour les « F » (rires!).

Question Stéphane Tu es un bonhomme avec des nichons en fait ?

Sabrina Peut être… C’est ce que me dit ma sœur.

Retrouve ici l’étude de cas de ma lesbienne sur la chaîne Youtube d’Hommes d’Influence.


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Manipulation, I : qui vous ment"
  1. Ayez confiance en vous pour oser plus
  2. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  3. Faites-vous enfin respecter
  4. Assumez et développez votre masculinité
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "intelligence sociale"
  1. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  2. Agrandissez votre réseau
  3. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  4. Terrassez la timidité à grands coups de poings dans la g.

1 commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • L’indigence de ces réponses est révélatrice.
    Révélatrice de quoi? :
    Qu’il n’y a pas besoin d’être très futé pour coucher quand on est une femme.
    (Collé une mentalité de mec ou pas) dans un corps de gonzesse potable (ou pas) et vous pourrez copuler avec la terre entière sans trop vous poser de questions, le reste n’étant que de l’habillage de convenance.

    Que vous soyez hétéro, lesbienne, bi, tri ou quadri.

    Je le dis aux mecs de mon entourage ARRETER de jouer les toutous pour des fuck Friends de service (ou pas).
    HEUREUSEMENT que l’interview de Stéphane s’adresse à des poussins qui sortent de l’oeuf( j’ose l’espérer).