Ce qui est reproché à Agathe Auproux, chroniqueuse à TPMP après un passage par Canal + ? Oh, pas grand chose. « Simplement » d’avoir écrit sur Twitter, entre 2011 et 2013, des messages aujourd’hui exhumés, où il serait question successivement

  • de prostitution
  • de « femmes qui s’habillent comme des chiennes »
  • d’Hitler
  • des pauvres qui sentent mauvais
  • des noirs et des arabes qui sont feignants et refusent de la déménager à l’oeil pendant leur ramadan

(Source : PurePeople, Gala, Voici, Closer, LeHuffPost, etc.)

Une polémique pour des propos remontant à plusieurs années, ça vous rappelle quelque chose ? À la différence près que, moi, je n’avais absolument rien dit de ce qui m’est reproché. Ce que je démontre dans la vidéo. Et que les merdias ne se sont pas embarrassés du conditionnel, ni de précautions de langage, ni n’ont dénoncé le lynchage médiatique à mon encontre.

Les tweets reprochés à Agathe Auproux

Non, non, je ne rigole pas.

La (les) lignes de défense d’Agathe Auproux

1. Prétendant tout d’abord avoir eu son compte piraté…

(pendant 3 années d’affilée, ça fait quand même beaucoup)

2. … elle crie dorénavant au machisme

Machisme qui, on le sait, a bon dos et dédouane toute femme féminine de tous ses faits et gestes pourvu qu’elle s’en prétende victime. Soit l’inversion accusatoire la plus parfaite. Dans le même genre, une héroïne de la télé-réalité gambade en pleine nature après avoir, il me semble, poignardé son compagnon à plusieurs reprises au cours des dernières années.

Combien parions-nous qu’elle ne sera ni licenciée, ni sanctionnée, mais au contraire défendue par les associations féministes ayant participé à mon assassinat médiatique ?

Allez, pour conclure, un petit selfie d’Agathe Auproux qui aurait dit, dans une interview accordée sur le thème du porno, que les femmes devraient arrêter de « s’habiller comme des grosses chiennes » :

Agathe Auproux 2
Voilà, pour Agathe Auproux, ça, c’est pas une « tenue de grosse chienne » (c’est son expression, hein, moi je cite)

 


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "intelligence sociale"
  1. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  2. Agrandissez votre réseau
  3. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  4. Terrassez la timidité à grands coups de poings dans la g.
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Recontacter une fille"
  1. Osez aborder les gens qui vous intéressent
  2. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  3. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  4. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert

6 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • AGATHE AUPROUX, pute un jour, pute toujours.
    Et qui plus est se plaint de ne pas être acceptée dans un resto classe quand elle se présente en jean et baskets et trouve anormal que l’on ne voit la femme qu’en jupe et talon. Pourtant en tant qu’ancienne prostituée, c’était son outil de travail, non ? Et ce qu’elle pense des hommes, des noirs, des arabes, des pauvres quand elle écartait les jambes pour leur fric, franchement il faut vraiment la lui faire fermer (ou…). Marre de ces agathe, ces zahia, ces pétasses qui mettent à mal les femmes, les vrais, pas les paillassons comme elles et qui critiquent les hommes après coup (euh..). Il faut vraiment être une Auproux pour dire autant de conneries.

  • Stéphane Edouard, je suis une femme, je suis régulièrement tes vidéos de phone coaching, qui sont très bien et je tenais à te témoigner mon soutien, je suis avec toi. Tu fais des émules car tu es une personne de couleur et que tu as un franc parlé qui ne plait pas à tous et que tu ne fais pas le mouton, tu déranges, si tu vois ce que je veux dire…. Je pense qu’avant de te blâmer on devrait remettre les propos dans leurs contextes et ça personne ne le fera. Mais bon, c’est ça internet, ça a le mérite de faire le buzz….

  • De la pure mauvaise foi cet article. Dans sa lettre, elle parle de machisme que pour se défendre d’avoir fait une photo dénudée.
    Ses tweets « racistes », elle les justifie par l’humour. Et entre nous, il suffit de trainer avec un groupe de jeunes parisiens 10 minutes pour constater qu’effectivement ils aiment s’envoyer des piques racistes. Normal que tout le monde s’en fiche
    Que vous ayez été victime de lynchage médiatique je veux bien le croire mais ce n’est pas une raison pour détourner les propos de cette femme.

  • Vu ses mimiques sur toutes les photos, il est clair qu’elle a tourné elle a « souffert ».

  • J’espère que cette pauvre c… prendra cher. Un homme non encarté aurait lâché ne serait-ce qu’un dixième des saloperies que cette bobo a osé lâcher, il aurait déjà été lynché par le système.