Aujourd’hui exemple réel de racisme anti-blancs avec ce courrier des lecteurs publié ici en intégralité et sans aucunes retouches (syntaxe incluse).

Le racisme anti-blancs existe, la preuve par l’exemple

Bonjour Stéphane,

Je t’écris ce message en me disant que tu trouverais peut-être mon histoire assez « intéressante » pour en faire une « peûtite » vidéo. Si tu ne me répond pas je comprendrai parfaitement étant donné que je demande ton avis gratuitement, sans l’échange de rien. Je tenais tout d’abord à te féliciter pour ton travail. J’ai commencé à regarder tes vidéos il y a peu de temps, elles sont bluffantes de réalisme, de vérités que je n’arrivai pas à saisir.

Je suis amoureux d’une algérienne

J’hésite encore à franchir le pas pour acquérir certains de tes séminaires, notamment celui sur le »langage des femmes ». Voici mon histoire : J’ai 23 ans et je suis en couple depuis 4 mois avec une Algérienne de 22 ans, appelons là Nawel. J’ai rencontré Nawel à l’université, nous réalisions le même Master 1. Le problème est que Nawel a des parents qui veulent que leur enfant se marient qu’avec des Algériens. Par exemple, l’une de ses sœurs s’est mariée avec un pure sénégalais, et ses parents ne l’ont pas du tout accepté. Ils ne l’ont jamais rencontré alors qu’ils ont eu des enfants ensemble. Ils ne sont pas allés au mariage. La même chose avec son frère qui s’est marié à une kurde.

couple-mixte-franco-algerien

Ses parents semblent être racistes anti-blancs (chrétiens)

Le problème est donc que Nawel m’a sorti il y a peu de temps qu’elle était déçu car, je cite : « on s’entend super bien, je suis heureuse avec toi, malheureusement ça ne pourra pas durer à l’infini : nous sommes trop différents. Si plus tard on emménage ensemble ça serait bizarre : je prie 6 fois par jour et toi tu n’es pas croyant. ça se trouve plus tard je voudrai porter le voile, tu penses que tu pourras l’accepter ? En plus mes parents ne pourront jamais t’accepter. » Est ce que selon toi je n’ai vraiment aucune chance avec elle pour une relation vraiment longue dans le temps, ou alors tu penses que je peux la convaincre ?

Elle ne veut pas d’un blanc chrétien

J’ai bien peur que sur sa feuille de route il y ait le fait de finir ses jours avec un arabe musulman, et non un blanc chrétien comme moi. J’ai vraiment l’impression d’être victime de racisme anti-blancs. A savoir qu’elle était auparavant pendant 6 ans avec le même copain. Je suis le deuxième. Je l’apprécie vraiment, ce n’est pas une fille de passage pour moi : ça faisait longtemps que j’attendais d’avoir une relation de ce genre avec une fille qui me plait autant. Bonne continuation à toi Stéphane. Cordialement, Jean


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "techniques de séduction à l'écrit"
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Captivez et convainquez à l'écrit
  3. Appliquez les techniques de séduction au monde professionnel
  4. Décrochez votre dream-job
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "relations longues II : reconnaître les filles qu'il vous faut"
  1. Osez aborder les gens qui vous intéressent
  2. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert

10 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • bonjour

    arrivé sur votre site un peu par hasard, mes relations avec les femmes ayant été jusque là plutôt faciles, j’ai été surpris par votre vidéo répondant à Jean
    je précise que je suis marié à une femme noire , d’une culture très différente de la notre, assez croyante dans une religion plutôt rigoriste , alors que je le suis pas du tout, bref tout pour que , selon vous, cela ne marche pas
    il arrive qu’elle ou moi soient victimes de propos racistes , dans la rue, qu’ il suffit d’ignorer , bien entendu
    nous vivons dans son pays , dans une société très hiérarchisée, à l’opposé de bien des valeurs sociales européennes
    mon épouse étant très francophile, après de longues études supérieures en France , et moi même appréciant réellement bien des aspects de sa culture (pas tous!)je pense que nous avons beaucoup de chance !
    je crois que si mon épouse voulait faire 6 prières par jour et porter le voile cela ne me poserait pas de problème
    je ne trouve pas dans votre video l’empathie attendue d’un sociologue ni d’un simple coach, ni le vocabulaire « péter la gueule »!! d’un scientifique, mais c’est sûrement normal, car je ne suis qu’un ingénieur
    enfin je constate que si un vrai racisme anti blanc se développe ici autour de nous, c’est vraiment parce que des touristes sexuels toujours plus nombreux abusent de la pauvreté des gens et d’une tolérance qui ne sera pas éternelle

  • C’est quand même bizarre une musulmane proclamée qui fréquente un homme en dehors des liens du mariage, c’est formellement interdit par sa religion, pire encore si vous  » dormez » ensemble. L’avez vous vue faire ses cinq ( et non six ) prières par jour ou parle t’elle de son avenir programmé de future bigote dans lequel un non croyant ne trouverait pas sa place entre ses cinq prières quotidiennes ?
    Elle est restée six ans avec son « premier « ? Mais à quel âge a t’elle commencé à voir le loup, cette  » musulmane  » qui s’est ainsi mise en situation de péché mortel vis à vis de sa religion et pire encore qui a fait fi de l’honneur de la famille? Cette même famille qu’elle met maintenant fort opportunément en avant pour justifier la dérobade en sus de la religion et de sa future pratique !
    Tout cela sent le faux prétexte ( ses parents, la religion, le futur voile ), la demoiselle ne me parait pas attachée d’autant plus que la relation est récente, et voilà tout. Elle « s’entend super bien » dit elle, elle n’a pas dit  » Je t’aime », le plus important, ou  » je t’épouse si tu te convertis « ; et d’ailleurs quatre mois ça me semble un peu léger pour évoquer de façon intempestive les barrières au mariage, si ce n’est pour s’abriter derrière et mettre les distances. Il faut savoir lire entre les lignes.
    En bref: aucune chance de nouer une relation durable, il faut savoir quitter la table . Je suis désolée de le dire aussi crument, mais ça se sent à deux mille kilomètres. Soit ma position géographique: Algérie.
    Les Algériens ne sont pas racistes envers les  » blancs  » car ils le sont eux mêmes pour la plupart et même à moitié européens de par leur lignée maternelle d’origine néolithique sans compter tous les envahisseurs venus du nord et de l’est qui se sont succédé depuis l’Antiquité, mais en revanche les Algériens sont tribaux, ça oui. D’où leur ultra nationalisme, l’Algérie se levant comme une seule tribu lorsqu’elle doit faire face à un adversaire étranger..au foot par exemple!
    Quant à la tendance qu’ont les Algériens à brandir le drapeau partout, elle vient des dix années de terrorisme dont les Algériens sont sortis vainqueurs et à quel prix… Les islamistes nient la nation, alors lever le drapeau de la patrie c’est défier le drapeau noir de la centrale mondiale des djihadistes.
    Jean, je suis sûre que vous êtes adorable, pleurez un peu quand ce sera fini parce que ça va arriver- disons cinq minutes, pas plus- et le plus tôt sera le mieux, enfin c’est vous qui voyez, puis passez très vite à autre chose et puissiez vous rencontrer une fille aimante qui ne vous fasse pas perdre votre temps et vos illusions.

  • @les 2-3arabes :
    Les chinois, indiens ont été colonisés, les japonais ont tellement été écrasés pendant la 2de guerre mondiale qu’ils se sont pris deux bombes atomiques sur la figure. Aujourd’hui ? Tous ces peuples développent leurs pays respectifs, pendant que ceux du sud de la méditerranée restent quasi sur place, et utilisent leur énergie à chouiner sur une grandeur mythique passée et détester les « méchants colonisateurs ». Les choix de civilisation sont bien plus importants sur le long terme que quelques époques de colonisation ou de défaites militaires.

    Ah, et à propos d’invasion, d’humiliations…. On reparle de la dizaine de siècles pendant lesquels les blancs étaient razziés, capturés et vendus en esclavage (1,5M de personnes à l’époque), envahis ? (Espagne, France, Hongrie, Autriche…) ; Il n’y a qu’à voir la situation des minorités en terre arabe de nos jours.

    La paille, la poutre, tout ça…

  • Bonjour à tous,

    Ils ne sont pas racistes, pas du tout; ça n’a rien à voir avec le racisme. Ils sont conservateurs. Ils veulent que leur enfants conservent leur traditions et leur valeurs. Ils préfèrent donc que leur fils ou filles se marient avec des gens de leur origine ethnique tout simplement. On peut être conservateur et c’est leur droit. Ça serait la même chose avec une personne d’une autre origine ethnique (noirs, asiatiques, etc..). Aujourd’hui on a l’impression qu’on a pas le droit d’être contre le métissage. Que dire des chinois ou des indiens qui se marient majoritairement qu’avec des personnes de leur origine ethnique.. Tu dirais qu’ils sont racistes aussi?

    Cordialement.

  • Juste pour précision, dans la pensée qui affirme qu’il n’y a pas de racisme anti-blancs, la formulation implicite est « racisme SYSTÉMIQUE ». Autrement dit, tout ce qui relève des discriminations à l’embauche, au logement, au contrôle au faciès, etc. d’échelle sociétale, et qui ne touchent effectivement pas les Blancs, ou très marginalement. Cela n’exclue pas du tout d’être racistes entre individus, et particulièrement dans le domaine matrimonial. Cela n’est alors pas considéré comme discriminatoire au sens légal parce qu’il s’agit de préférences individuelles, et qu’il n’y a pas de rapport de subordination entre ces personnes (comme avec un employeur ou un policier). Sauf chez les bisounours les plus débiles (ça existe), ton discours est donc pris en compte, même si on peut regretter, de fait, qu’il y ait une confusion de jargon (dont je ne sais pas bien pourquoi elle est entretenue, par ailleurs).

  • Bonjour,

    Pour la faire courte, tu es à côté de la plaque.

    Je ne dis pas que le « racisme anti-blancs » n’existe pas !
    Si tu y tiens vraiment au « racisme anti-blancs », j’ai besoin d’une machine remonter le temps. Si tu le souhaite, je pourrais revenir juste au moment avant que les Blancs ne décident de coloniser le monde et convaincre les peuples d’Afrique, d’Asie, du Moyen-Orient, d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud d’envahir et coloniser les Blancs… tu sais juste occuper leur pays, voler leurs terres et leurs ressources, mettre en place un genre de commerce basé sur l’esclavage où… par exemple on exporterait des Blancs pour les faire travailler sur des rizière géantes en Chine ou des plantation de café en Amérique du Sud… En gros, les ruiner pendant quelques siècles, mais juste assez pour que leurs descendants veuillent émigrer dans les pays d’où viennent les gens Noirs et Basanés (et « deux trois Arabes » … !). Mais bien sûr, à ce moment j’aurais déjà mis en place des systèmes qui privilégieraient les gens Noirs et Basanés à tous les niveaux économiques et sociaux, pour que les Blancs n’aient jamais l’opportunité de construire leur avenir… Tous les vingt ou trente ans, je mettrais en place des guerres bidons, histoire d’avoir une excuse pour les bombarder jusqu’à les faire revenir à l’âge de pierre en disant que c’est pour leur propre bien parce que leurs cultures sont inférieures.
    Oh ! et juste pour le fun, je soumettrais les Blancs aux critères de beauté noirs histoire qu’ils finissent par haïr la couleur de leur propre peau, de leurs cheveux, de leurs yeux, leurs origines… (n’est-ce pas!)

    Alors messieurs Édouard, si j’avais des centaines et des centaines d’année de ça derrière moi, là je pourrais t’aider avec ton « exemple de racisme anti-blancs ».

    Enfin, dans ta lettre ce n’est qu’une histoire de paradigme. La Naouel ne peux simplement pas rester avec ton JP vu qu’elle ne peut pas (selon son paradigme à elle, qui est l’Islam) se marier avec un « non croyant » (dont le paradigme et un catholicisme culturel (de coloriage) encré dans une laïcité impie) jusqu’à ce qu’il croie (en Dieu, ses prophètes, ses anges, ses révélations (Thora, Psalm, Évangile, Coran) …).

    En fait, la feuille de route de Naouel était de voir si JP serait naturellement attiré vers le partage de ses idéaux religieux. Et oui, elle fera toujours passer ça en premier vu que c’est du bien-être de son âme qu’il s’agit. Elle y mettra fin dès qu’elle pressentira l’imperméabilité de JP vis-à-vis du religieux.

    Cordialement.

  • @Ace : Je suis parfaitement d’accord avec le début de votre message, néanmoins la fin me laisse quelque peu perplexe.

    L’auteur du courrier, et Stéphane au passage d’ailleurs, confond (plutôt qu’amalgame qu’on entend ad nauseam ces derniers temps….) effectivement replis communautaire et racisme anti-blanc. L’exemple du frère et de la sœur montrent que ce n’est pas spécifiquement le fait que Jean soit blanc qui est visé, mais bien qu’il appartienne à une communauté disons raciale et religieuse différente de celle de sa compagne.

    Cependant, il n’y a pas d’appel à la ratonnade «  »orchestré » par les médias de manière « subliminale », arrêtons le délire parano de persécution 2 min et soyons sérieux un minimum.
    Charlie Hebdo passe son temps à cracher sur la religion, y compris de temps en temps même sur celle « intouchable ».
    Les couvertures avec les prêtres catholiques pédophiles passent beaucoup mieux d’ailleurs, cela est même bien vu et encouragé par le système (golgotha pique-nique subventionné avec nos impôts….).
    Imaginons la même chose avec des imams régulièrement dépeints comme pédophiles ou bien des « performances artistiques » plongeant des mains de Fatima dans de la pisse ou jetant de la merde sur une représentation de Mahomet ? Donc arrêtons la chouinerie svp….
    Nous subissons une propagande inouïe depuis 2 ans 1/2 et les attentats de Charlie Hebdo, avec les « pas d’amalgame », les « déséquilibrés »…. à comparer avec le cirque de Charlotte’s ville où par contre l’amalgame, les raccourcis faciles, le simplisme et la malhonnêteté étaient de rigueur.

    Alors oui, les musulmans n’ont pas beaucoup de relais dans les médias officiels, mais où sont-ils sur les réseaux sociaux ? Où sont les marches pour dénoncer les terroristes qui font du mal à leur religion ?Les musulmans patriotes existent, mais ce n’est pas la majorité du genre, « comme les poissons volants… »
    A la fin, vous les victimisez encore, et justifiez de manière spécieuse le repli communautaire des musulmans. Cela me fait penser à des déclarations entendues dernièrement dans les médias telles que « les musulmans sont les premières victimes des attentats ». Du pur délire !

    Pour terminer, à moins de faire du révisionnisme, mais non désolé, l’histoire ne va pas naturellement dans le sens d’une plus grande mixité des couples au sens on vous l’entendez.
    Le modèle est au contraire à une communautarisation grandissante, basée sur l’organisation des sociétés anglo-saxonnes. J’ajouterais que le tabou de l’exogamie matrimoniale existe encore chez les musulmans en France, comme le démontre une étude universitaire française des années 2000 sur l’hypergamie et le célibat chez les jeunes françaises musulmanes, étude confirmée par les articles de nombreux sites comme oumma.com.
    L’endogamie revêt un aspect particulier dans le monde musulman nord africain et arabe (pas uniquement là ok cf la société indienne par exemple), lié en partie à une organisation sociale tribale bien plus prégnante que dans le monde chrétien par exemple.
    Ceci a d’ailleurs des raisons naturelles et anthropologiques : les couples « mixtes » sont en général plus instables et moins pérennes, hors exception bien entendu.
    Par ailleurs, l’hostilité ne se rencontre pas uniquement envers les musulmans, mais bien en réalité envers tout membre exogène à son propre groupe . M. Drac l’explique très bien dans sa note de lecture sur le livre « l’agression » de K. Lorentz, où les êtres humains se comportent envers leurs congénères. en réalité plus comme des rats…

  • Bonjour,

    Article malheureusement vrai pour l’intolérance aux autres mais je ne considère pas cela comme du racisme anti-blanc, mais plutôt comme un communautarisme radical et de repli.

    Je rappelle, sans faire de morale, que les mariages « endogames » intra-communautaires constituent la majorité des unions à ce jour, y compris chez les « blancs » pour lesquels j’ai observé des réactions de rejet violentes lorsque mademoiselle avait eu le mauvais goût de présenter un partenaire maghrébin ou noir (surtout s’il était musulman)

    Pour résumer, je n’adhère pas du tout à ces réactions de repli communautaire mais de là à faire l’amalgame à du racisme anti-blanc sachant que les critères qui s’appliquent pour les parents intolérants regroupent la nationalité, la religion, quelquefois la région même et j’en passe..

    Que pensez-vous alors des mouvements identitaires qui prônent l' »enracinement » et désapprouvent le métissage d’après eux orchestré par les élites via les injonctions culturelles et l’ouverture aux migrations ? Certains membres de ces mouvements refusent d’être traités comme racistes mais insistent sur le « désordre » créé par le télescopage des cultures et le mélange des individus à travers le melting-pot

    Je suis d’accord pour désapprouver tout rejet de l’autre et laisser aux enfants faire leur choix librement mais ne soyons pas les idiots utiles d’une tendance revancharde et …………..-phobe qui amalgame ces pratiques à du « racisme anti-blanc ».

    Que dites-vous des appels à la ratonnade orchestrés subliminalement par les médias après chaque attentat, des amalgames de plus en plus assumés (voir la une de Charlie..), des injonctions à se démarquer faites à des musulmans du quotidien (comme s’il n’était pas évident qu’ils désapprouvent comme tout le monde les attentats) ? Tout ceci provoque un repli de ceux qui se sentent désignés à la vindicte

    J’ai 45 ans et comme observateur, je constate que la tendance naturelle sur l’histoire à accepter les unions mixtes s’est trouvée freinée et contrariée par un contexte de plus en plus hostile aux personnes de confession musulmane et même lorsqu’ils n’ont pas de signe extérieur de religiosité. Il n’y a pas de morale (ou moraline) dans mon propos mais j’essaie d’expliquer ce phénomène

    Il faut critiquer ce qui doit l’être mais ne nous trompons pas de qualificatif car d’autres font les simplifications, et volontairement

  • Video intéressant mais tu mélanges beaucoup de choses: mettre dans le même sac les africains d’Afrique centrale, d’Afrique de l’Ouest et de la corne de l’afrique n’a pas de sens tant ces peuples sont différents.