Où il est question d'oublier son premier amour, d'obsession amoureuse et (presque) d'adultère

Bonjour Stéphane, je m’appelle R. Je suis en train de frôler le fond littéralement depuis maintenant quelques années suite à une obsession amoureuse carabinée. Cette rupture non digérée remonte à 4 ans et demi avec une fille qu’on va appeler Camille 21 ans (F+) quant à moi, 26 ans à cette époque (30F/70H au test). Est-il possible d’oublier son premier amour ?

Oublier son premier amour

Mon Histoire avec Camille, a commencer avec beaucoup d’intérêt de sa part, et un intérêt croissant de ma part. Je précise qu’elle été ma première vraie copine avec qui j’ai fait l’amour pour la première fois.

Camille où es-tu, que fais-tu ?

Une fille avec qui je suis resté 7 mois assez fusionnels dans laquelle j’étais le soutien, le psy et le sponsor (comme un couillon), beaucoup d’investissement de ma part, on pensons que j’étais dans une connexion incroyables avec un petite être à protéger, avant de me faire larguer par cette même petite être via Skype à 2000 km de distance, lors des vacances d’été quand j’étais au Maroc.

Et plus précisément 1 mois après son retour en France, après avoir passer 20 jours de vacances chez mes parents (une occasion de la présenter à ces derniers et un peu d’où je viens, par ce qu’elle avait beaucoup insisté à cette époque).

Une rupture via Skype

Je ressens plus la même chose, je ne suis pas prête, j’ai envie d’être seule… Mais je tiens beaucoup à toi, restons amis. Bla-bla-bla…

Et hop, à peine quelques jours après elle se met avec quelqu’un d’autre, ce que j’ai très mal vécu évidemment. Un sentiment de couteau dans le dos. Sans parler du jour où j’ai appris que j’étais exactement à la place de son ex, à savoir « le méchant qui m’a fait souffrir » (c’est ce qu’elle disait désormais de moi à son nouveau copain).

Je me suis retrouvé à la rue (littéralement)

Suivie par une situation de SDF de plus d’un an, après m’avoir été expulsé de mon logement, (paiements en retard). Tout cela durant ma dernière année de master, de mémoire et de projet de diplôme, l’année la plus importante de mon cursus de designer, Se rajoutait à cela le fardeau de cette rupture non digérée, non fini. Et un projet professionnel qui tombe à l’eau violemment.

Oublier son premier amour est encore plus dur quand elle est à portée d’un clic

Un calvaire, un enfer pour essayer de la contacter, pour en savoir plus, sans aucun succès, elle m’a bloqué de partout. Son départ à l’étranger pour ses études, n’a pas arrangé la chose.

Deuxième rencontre, et là tout change

Quelques mois après cette rupture, je rencontre une autre fille dans exactement les mêmes circonstances de rencontre (voyage scolaire). Une seconde femme aide t-elle à oublier son premier amour ?

Laure était le contraire de Camille

Cette fille qu’on va appeler Laure, 20 ans à cette époque, fille avec beaucoup de H, (52F/48H) laquelle, j’étais son premier « vrai » copain. Laure m’a littéralement sauvé la vie, soutenu, hébergé quand elle en avait la possibilité. Une fille qui j’ai appris à aimé, envers qui j’ai beaucoup de reconnaissance, et de plus en plus beaucoup d’amour. Mais, son manque de F me frustre, ce qui déclenche en moi une nostalgie poignante pour Camille à chaque occasion.

Quelque jours avant un colloque, organiser par mon ancienne école, dans lequel j’été invité à donner une conférence. Camille refait surface pour la 1ère fois et après 1 an et demi, en assistant à cette conférence. Immédiatement après, elle a essayé de m’appeller, de me laisser des messages comme quoi elle se sentait « bizarre »

Lors d’un autre colloque organisé cette fois par l’atelier de recherche dans une autre ville, cette fille refait surface pour la 2e fois après 2 mois d’intervalle, cette fois elle vient me voir on parle pendant longtemps, elle s’excuse de s’être mal comportée avec moi… Tout cela suivi par des longs appels téléphoniques, dans lesquels j’ai retrouvé cette notion de fusionnel. Un certain soulagement. Mais hélas, pour la deuxième fois, elle a rompu brutalement tout contact…

Camille maintenant est à son « 4e copain » après la rupture. Elle se retrouve au Japon pour un échange scolaire d’un an. À préciser juste avant son voyage elle s’est évidemment casée avec un japonais.

Je n’ai jamais pu clore cette histoire dans ma tête

J’ai l’impression d’avoir été condamné à répéter une histoire que je n’arrive pas à comprendre.
J’ai vécu un peu près la même chose, à mes 22 ans, lors d’un échange d’étude de 6 mois en Belgique, dans laquelle j’ai rencontré Anne, qui partait au Canada et moi comme un couillon. Histoire que j’ai complètement oublié, et classée.

Quant à moi, je suis toujours avec Laure, plus de 4 ans de couple, 2 ans et demi de vie commune, un achat d’appartement à son nom avec un héritage qu’elle a reçu, une chose qui me met mal a l’aise. Et qui remet en question une valeur qui me constitue ; l’indépendance.

Camille m’obsède toujours

Je vis toujours une obsession pour Camille, qui me paralyse, m’empêche d’avancer, qui m’étouffe, je n’arrête pas d’aller voir son FB, je pense à elle, a ce qu’elle fait ce qu’elle est devenue ! Cette habitude s’est transformée en drogue. Une obsession qui se transforme en haine, la haine en colère, en une revanche à prendre. Je n’arrive plus à rien comme avant, à chaque fois que croise certain chiffre, une odeur ou quelque un qui lui ressemble, cela déclenche chez moi une nostalgie, une vulnérabilité désespérante, qui me replonge dans une dépression devenue depuis chronique.

Ma question : Comment vomir cette rupture non finie, oublier son premier amour et ainsi retrouver mon moi perdu ?

R. qui désespère de pouvoir oublier son premier amour


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "techniques de séduction à l'écrit"
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Captivez et convainquez à l'écrit
  3. Appliquez les techniques de séduction au monde professionnel
  4. Décrochez votre dream-job
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Devenez intéressant, II : comment parler de soi"
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Appliquez les techniques de séduction au monde professionnel
  3. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants

6 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Salut R, j’avoue comprendre ton histoire, plusieurs fois je m’y suis identifié. Seulement je pense que ce genre d’obsession : aller l’espionne, voir ce qu’il /qu’elle est devenu(e) est vraiment néfaste et on ne finit par vivre qu’à travers le passé, n’oublie pas qu’on finit par le modeler afin qu’il soit plus idéal et c’est parfois ce qui arrive avec ces premiers amours, on finit par oublier pourquoi à l’époque on se sentait si mal avec lui/elle et à la place on ne garde que cette idée d’amour passionnel et fusionnel. Ma réponse arrive un peu tard, mais, parfois en un an malheureusement, certaines choses ne changent pas. Bon courage M, tire un trait sur le passé. Bloque la de tout réseaux sociaux.

  • voila apres 24 ans de separation avec mon premier amour que j’ai connu à l’université on a vécu 4 ans ensemble on s’est separé sans raison peut etre on n’etait pas pret à vivre notre histoire d’amour apres pendant toute cette periode chacun a fait sa vie moi je me suis mariée et ayant 3 enfants lui aussi avec une femme qui me ressemble physiquement mais quand mon couple battait de l’aile j’ai revé de lui , je l’ai contacte par fb et m’a telephone depuis on s’est pardonné moij’ai divorcé lui il veut divorcer aussi avec sa femme mais moi je l’aime tellement que j’ai sacrifie le fait de me prendre comme deuxieme epouse car s’est permis dans notre religieux , maintenant on est tres heureux de se retrouver comme deux flammes jumelles

  • Mon avis: tu as besoin d’être seul, d’une période où tu te gagnes la vie que tu veux.

  • Ah les femmes, j’aime bien le : je veux rester seule, puis le recasage quelques jours après.
    Le 1itis est il une maladie d’homme un peu trop immature ? quoique quelqu’un d’expérimenter puisse y tomber à l’occasion.