Pour comprendre, il faut comprendre leur part d'ombre. Ce court métrage vous y aide, et vous n'allez pas revenir de ce qu'il recèle

Un court-métrage esthétisant qui, une fois n’est pas coutume, regorge de concepts pour qui a la bonne grille de lecture (qui, je vous aide, s’appelle séminaire logique des femmes et relations longues ii : typologie de filles).

Stéphane

Extraits

« Je suis prise au piège de vos regards furtifs. Pas un n’approche, tous me contemplent. Et ceux qui viennent ne me respectent pas. Seuls viennent vers moi ceux qui ont perdu la foi. Parce qu’ils veulent gagner le concours, brandir le trophée. Se sentir fier de quelque chose »

« Quand j’aime je suis une gosse »

« Je suis juste une image »

« Vous avez franchi la barrière de l’angoisse, la léthargie où vous plonge mon corps »

« Si j’étais moins jolie, vous verriez mon coeur vibrer. Si j’étais moins jolie, peut-être que je disparaîtrais, tout simplement »


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "ce que vos parents auraient dû vous apprendre"
  1. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  2. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  4. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "connexion sexuelle" (anciennement : amant idéal)
  1. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  2. Améliorez votre performance
  3. Découvrez la puissance d'avoir une connexion sexuelle avec quelqu'un
  4. Assumez et développez votre masculinité

4 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Quand les gens deviennent autre chose qu’eux-même, sous la pression sociale…à force on ne peut qu’accumuler une sorte d’esprit de revanche du à une injustice.

    La question est : qui peut dénouer la tension d’une telle personnalité, après 5, 10 voir 15 ans de simulacre ? Nous ne sommes plus que des geoliers immondes dont la seule porte de sortie sont nos (donc ses) ressources et le plaisir immédiat (car il ne peut lui être repris)

    Si on vous vole votre vie, elle peut bien vous voler la votre ? « C’est pas moi qui ai commencé », en somme…
    l’enfance c’est chouette, un paradis de l’irresponsabilité.

  • Bonjour,

    J’ai saisi au vol quelques concepts sans tout discerner :
    – Transition entre fille/femme à la vingtaine, confrontée à sa propre contradictions entre ses désirs charnels et son jardin d’enfance. La même qui va jeter un pauvre gars et se jeter dans les bras du premier « bad boy » qui passe
    – Voulant d’un homme qui la comprend réellement et fasse abstraction totale de son enveloppe corporelle mais regarde en profondeur
    – Comme personne ne correspond à ses attentes irréalistes, blâme les hommes ( tous étant enfermés dans une cage – non cloisonnée – où l’on peut passer le bras et se toucher pour symboliser un contact qui passera qu’elle le veuille ou non

    Voilà ! Quelqu’un a-t il une explication moins bancale ?!

  • Elle disait quoi en fait ?
    J’étais trop occupé à regarder le haut de ses cuisses… :D

  • Putain, j’avais failli te l’envoyer, j’étais certain que t’allais la poster !

    C’est F pure cette vidéo