Et vous, quelles sont vos odeurs préférées? Le premier qui me répond "chez Séphora", il sort.

Il y a plusieurs mois, je vous disais où mettre du parfum pour homme et comment le porter. Coïncidence, quelques jours plus tard l’excellent Art Of Manliness rédige un non moins excellent article sur le thème des odeurs : 18 odeurs sexuées, parmi lesquelles

  • l’intérieur d’une automobile ancienne (ok à 100%)
  • l’intérieur d’un gant de baseball (euh)
  • le bacon qui frit (ouais bon, ok yankee boy)
  • etc.

Alors personnellement je n’ai jamais trouvé au bacon le génie que tout un peuple lui reconnaît, et le base ball est la seule activité à m’ennuyer plus encore que la messe (et c’est déjà énorme comme ennui, c’est le niveau d’ennui où vous préfèreriez presque vous faire mal juste pour que quelque chose daigne se produire).

Mais ce n’est pas une raison pour ne pas jouer à ce jeu excessivement rigolo des odeurs masculines les plus sexuées. Et surtout, donnez votre avis ensuite. Le monde est trop plein de consommateurs passifs qui boivent l’info indifféremment sans jamais réagir à quoi que ce soit ; n’en faites pas partie.

Mon top 8 des odeurs sexuées & évocatrices qui devraient rentrer dans un parfum pour homme

8- l’odeur de la terre mouillé en Ecosse

ecosse-pluie

Crédit photo: Joe Dunckley

7- l’odeur des marais salins

marais-salins
Crédit photo: Pascal François et Antoine Gravory

6- l’odeur des ateliers de grand-père

A base de bois, de graisse et d’énigmatiques outils à dompter la matière, l’odeur de l’atelier du grand père était d’autant plus saisissante qu’elle jouxtait généralement la cuisine de la grand-mère, tout en ayant la pudeur de rester à la porte. C’était aussi l’odeur d’une époque où un couple de profs ou d’ouvriers pouvait trouver 50m2 disponibles à un étage de leur maison, dont ils étaient propriétaires, pour que l’homme s’y établisse sa niche (cf couple: pour avoir un espoir que ça dure).

C’est à se demander ce que deviennent les ateliers de grand-père quand celui-ci passe la lame à gauche (statisquement, avant sa femme). Leur disparition généralisée me fait penser que celle-ci fait tout enlever par la voirie ou les services communaux.

Lequel d’entre vous a pu récupérer des outils de son grand-père ?

5 – l’odeur des gants de conduite

Il est assez probable que 90% d’entre vous ignorent leur existence et que 99 n’en aient jamais porté, mais la sensualité de la peau d’un gant de conduite sur un volant en cuir ou en bois évoque avec une ressemblance troublante celle du prépuce sur …

Et surtout, après un long trajet à vive allure sur une belle route, le gant tiédi par l’émanation de votre propre appréhension devient fin comme du papier et absorbant comme du buvard, dégageant de subtiles effluves d’odeur virile. Les esprits chagrins, les geeks et les cons me diront que tout cela n’est que de la sueur, mais c’est tout de même un peu plus élégant que celle qui suinte d’un vestiaire de boxe ou de rugby.

Illustration avec un souvenir de week-end à Portofino en Jaguar type E

4 – l’odeur d’une cheminée le lendemain au réveil

Si vous logez dans l’ultra centre de votre ville, la probabilité que votre appartement soit muni d’un conduit de cheminée en état de marche approche les 50%. Si l’immeuble a été construit avant 1920, cette probabilité passe à 75%. Et pourtant, combien de personnes savent qu’il est parfaitement légal et surtout parfaitement jouissif de faire du feu chez elles ?

Certainement pas ces millions de couillons qui ont sacrifié ces monuments d’érotisme que sont les cheminées à l’aune du sacro-saint « mètre carré » car, tu comprends, « c’est de la place qui se perd ». Alors on casse la belle cheminée en marbre dont on a hérité avec la maison pour la remplacer par une étagère Billy en simili-bois de chez Ikea et un écran plat Samsung 3D ready.

Une soirée passée au coin du feu est non seulement plus intéressante qu’une soirée passée devant la tv mais aussi l’assurance d’une diffusion continue pendant (au moins) 24h d’essences d’âtre et de sous bois que tous les artisans parfumeurs ne peuvent qu’imiter, avec plus ou moins de réussite.

3 – l’odeur d’un nouveau pays à la sortie de l’avion

Ceux d’entre vous dont le père travaillait comme le mien à la police des Douanes ne se demandent pas « s’il y a un pilote dans l’avion » mais pourquoi l’odeur du tarmac mélangée à celle du Kérosène est si caractéristique d’un pays donné. Surtout à l’ouverture des portes de l’avion après des heures de climatisation violente qui baigne tout le monde dans un bouillon commun de bactérie et de mucus pulvérisé.

Mon père ne travaille plus à la police des Douanes, mais je sais toujours si j’aimerai un nouveau pays à l’odeur qui étreint la carlingue de l’avion quand s’ouvrent les portes.

2 – l’odeur d’une femme qui nous plaît

On me demande souvent comment naît l’obsession amoureuse, question à laquelle je réponds généralement par la seule pirouette qu’autorise l’honnêteté intellectuelle : par l’odeur, pardi.

Je connais des hommes qui ont replongé dans leur ex après lui avoir innocemment accordé une bise et respiré l’odeur mêlée de ses cheveux propres et de son parfum. Avant, je m’en moquais. Maintenant, je comprends.

1 – l’odeur d’une route Toscane bordée d’arbres à la tombée du soleil (après une averse)

Celles de pierres chaudes, des olives, des raisins, des ânes et de la mie de pain.

« Vous pouvez garder l’Univers ; donnez-moi juste l’Italie »
Giueseppe Verdi

Stéphane

Et vous, quelles sont vos odeurs sexuées préférées ?


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "être un leader"
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Ayez confiance en vous pour oser plus
  3. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  4. Appliquez les techniques de séduction au monde professionnel
  5. Assumez et développez votre masculinité
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "relations longues I" et oubliez l'obsession amoureuse
  1. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  2. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  4. Assumez et développez votre masculinité

18 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Je trouve, et pense être le seul et un peu gêné, que l’odeur de tout Gant en général est super sexué, les matières différentes vont donné une couleur différente mais toujours envoûtante. Et puis la symbolique sexuelle inconsciente du gant renforce vraiment celà.

  • L’odeur d’un terrain de tennis en ciment le soir, après une longue et torride journée d’été entouré de platanes et de fougères
    L’odeurs des marronniers, dans un grand parc au mois de mai

  • J’ai des doutes sur l’odeur d’un nouveau pays à l’ouverture des portes de l’avion. Ca pue le kérosène, le produit pour dégeler les avions, les gazs d’échappements… Et en rien ça ne sent l’odeur du pays où on vient d’arriver. De façon général, je trouve que les aéroports puent, n’ont rien à voir avec l’odeur d’un pays, et surtout n’ont rien de sexué.
    Les autres, je suis assez d’accord (mis à part que pour l’Écosse, tu veux surement parler de la tourbe et non de la terre, mais c’est un détail)

  • L’odeur d’un whisky tourbé, des embruns salés, d’une clémentine à peine ouverte, d’un feu de bois et d’une bougie d’hiver…

  • Malheureusement, il paraît que les feux de cheminée vont être interdits, pour cause de directive européenne ou de réchauffement de la planète (ou les deux). Ils sont, c’est sûr, déjà interdits à Paris.

    Aller vivre sur une autre planète ? C’est sûr, mais en même temps, pour développer sa vie sociale, c’est pas l’idéal…

  • Je pense, comme @carbone971, qu’il faut distinguer les odeurs juste agréables des odeurs qui expriment une certaine virilité.

    L’odeur du carambar ou de la barbe à papa me replongent en enfance avec beaucoup de bonheur mais ce n’est pas vraiment sexué.

    Sans compter qu’une odeur s’apprécie en fonction de notre histoire. @Safari évoque d’ailleurs le parfum qu’une inconnue porte mais qui est le même qu’une femme connue par le passé… Et nous voilà transporté des années en arrière.

    Pour finir je crois que l’article s’attache surtout à rechercher une forme d’authenticité : la cheminée traditionnelle et pas un vulgaire radiateur, les gants en cuir et pas en synthétique, une eau de toilette de qualité, et pas un flacon de supermarché…

  • l’influence de l’environnement est aussi déterminante.exemple: Se parfumer pour une sortie pic-nic ou plage est un peu surperficiel et peu faire passer pour prétentieux et nombriliste. Pour se qui est de cet article le sujet n’est pas très bien traité parle-t-on des odeurs sexués ou des odeurs agréables? rien de sexué dans l’odeur d’un nouveau pays! je propose: #5 l’haleine légèrement alcoolisée d’un bon whisky(JD) #4 le cuir intérieur d’une voiture #3 un parfum de charactère #2 la poudre(pour les tireurs ou chasseur) #1 l’odeur des vêtements neufs.
    pour être sexuée une odeur doit dans l’imaginaire rappeler un trait de charactère ou de position sociale potentiellement excitant (force,richesse,originalité).
    amicalement

  • Et désolé pour les fautes ci-dessus… J’ai un peu de mal encore avec mon portable en qwerty au clavier québécois. Mais en me relisant, je me fais moi-même mal aux yeux.

  • L’odeur des livres.
    Qu’ils soient anciens ou neufs, mais particulièrement les vieux livres, certains d’entre eux lorsque l’on tourne les pages ont des odeurs qui donnent spontanément envie de se plonger dedans.

  • La sexuation des odeurs est liée aussi à l état de disponibilité sexuelle de votre partenaire ainsi que du milieu culturel.
    Dans Regain de Giono, il y a un passage où l heroine se trouve excite par l odeur de transpiration de son paysan de mari – ce qui ferait sans doute se boucher les narines de nos adorables citadines.
    J ai le souvenir d avoir nettoyé le vomi d une ex malade sans éprouver de gene (sans être excite non plus, faut pas exagéré) alors que d habitude je ne supporte absolument pas ça…

    Il faudrait interroger les filles pour savoir quelles odeurs elles trouvent sexuées chez un homme.
    Mais je crois que c est comme pour nous : l odeur de transpiration d un être aimé, nous allons presque la rechercher, celle d une femme qui nous est indifférente, nous allons la fuir…

    La photo ci dessus montre un cigare et un whisky, quoi de plus viril dans des cultures pas si lointaines ?

    En d autres temps, ça aurait été l odeur du sang de la bête, des chiens, de la pluie, de la sueur, des sous bois, des cuirs, des chevaux… l odeur de la chasse – loisir reserve aux Grands avant 1789

    L odeur du guerrier, les memes en plus « poudrées » n a pas dû non plus toujours laissé indifferent.

    Certaines de nos eaux de toilettes ne reproduisent elles pas ces choses là jusqu`à un certain niveau dans nos mondes bétonnés et plastifiés ?

    A developer… :)

  • Si je devais donné une odeur parmi toutes c’est l’odeur de la pluies en été. Quand elle remue la poussières chauffé par le soleil.
    Sinon l’odeur du feu de bois et celle des églises entre la pierre et l’encens resté accroché aux bancs.

  • C’est pour ce genre d’articles que je viens sur Spike.
    Je rajouterais l’odeur d’un barbecue (bien que cela se rapproche de l’odeur de la cheminée). Je ne parle pas du modèle acheté chez Castorama « butagaz/faux charbon de bois » mais bien le barbecue à l’ancienne, sur pierre avec du vrai bois que l’on a prit soin de faire brûler toute la matinée. Incomparable.

  • L’odeur des draps fraîchement étendues sous les chaleurs estivales.
    Celle de la rosée du matin, ce mélange unique de la nature qui a respirée et des premiers rayons de soleil.
    Et l’odeur du bois dont le dernier vernis date des premières rides de Claude Sarraute.
    Je ne sais pas si elles sont sexuées. Peut être le sont elles dans la manière de les évoquer.

  • L’odeur d’un feu de bois, puis des cendres refroidies, dans une cheminée, il y a là un côté poétique indéfinissablement agréable.
    Comment peut-on commettre le sacrilège de bousiller une cheminée pour y caler une télé ?

  • Bon article qui fait appel à un des sens ayant une influence directe sur notre humeur dans la minute, consciemment ou pas.

    Je te rejoins complètement sur la cheminée, l’odeur du pays à la sortie de l’avion et celle des filles. Il suffit même de croiser une inconnue portant le même parfum d’une femme qu’on a aimé pour se faire submerger par une vague de souvenirs et de lui associer (à l’inconnue) les même qualités.

    Pour ma part, j’aime sentir les vieux livres et les cheveux des filles.

  • Le problème de la liste de Art of Manliness, c’est qu’elle cherche invariablement à virer Lifestyle. Elle aurait pu être écrite par un robot tumblr. Pour le dire clairement : par un mort vivant directement connecté à l’époque.

    Qui osera parler de l’odeur des cornichons, de la purée, l’odeur aigu et sifflotante des clémentines ? L’odeur de la sueur des femmes qu’on aime, celle qui surgit une fois le parfum, les crèmes de soin envolés durant l’amour physique. L’odeur des feutres, de la peinture. L’odeur du talc. L’odeur des Eglises, partagée entre la pierre fraîche et le bois moisi.

    Pour le baseball, l’esprit Européen est par essence réticent au sport fractionné. Ceux qui ont pratiqué le Football Américain savent la force de l’odeur trépané de la balle en cuir et des gants, côté rip qui accroche, et le frottement des deux dont découle une senteur de guerre et de mouvement.

    Au sommet, l’odeur d’une belle Bible.

  • Article qui évoque des souvenirs: ayant grandi en Afrique centrale, j’ai été surpris par l’absence d’odeur en arrivant à Paris. Une des odeurs qui m’a le plus marqué est celle dégagée par le sol après une longue averse équatoriale pendant la saison des pluies. Une sensation de bain vapeur à l’air libre avec la sensation que les odeurs sortent de terre.
    Pas spécialement sexuel mais marquant.