https://www.youtube.com/watch?v=ymd3UowNlCU

Murielle a 40 ans et se pose des questions sur ses relations avec les hommes. En effet, Murielle a un « problème », c’est une femme très masculine. Pour le savoir, elle a mesuré son ratio H/F grâce au test créé par Stéphane Edouard et a obtenu un taux de 56% de H, ce qui est énorme pour une femme.

Il est déjà intéressant de remarquer que c’est généralement autour de cet âge que la femme se pose enfin des questions sur les relations H/F. En effet la femme enfant n’a pas ce besoin puisqu’elle saute de relations en relations.

Murielle a donc écrit à Stéphane Édouard pour plus d’éclaircissement.

Dans sa lettre, Murielle comprend que les femmes désirables ont du mal à être abordées si elles sont trop masculines. Elle comprend qu’elle n’est pas l’archétype recherché par l’homme archétypal.

Attirance subjective, compatibilité objective

Il faut comprendre que les mêmes hommes attirent, plus ou moins, toutes les femmes, et inversement. Dans la catégorie des personnes les plus attirantes, les hommes sont très masculins, les femmes très féminines.

H et F sont dans le même bateau, mais il n’est pas identique pour tous.

Cependant si l’attirance est une variante subjective, la compatibilité, elle, est une variable objective.

C’est à dire que même si un HBB moyen sera très attiré par une femme très féminine, il ne pourrait pas supporter la relation : il n’y arriverait pas, par manque de masculinité nécessaire pour gérer une relation avec ce type de femme. Pour Murielle et les femmes en général, c’est symétriquement l’inverse. Cependant, il suffirait pour tous ces gens de suivre les séminaires du seul expert en France des relations H/F pour enfin côtoyer les femmes et hommes qui les attirent tant, enfin…

Ainsi, ce qui détermine les chances de fonctionner d’une relation ce n’est pas l’attirance, mais bien leur compatibilité.

La compatibilité c’est un délai avant implosion, une femme très H convoitera des hommes très H mais ne pourra jamais se soumettre à ses attentes. Deux parts de masculinité exacerbée créent un antagonisme trop fort : c’est bien là le drame de Murielle.

Le grand drame des femmes masculines

Murielle convoite des hommes très H. Seulement elle ne correspond qu’à des hommes qui, complémentairement, ont une grosse part de F.

Deuxième acte du drame, ces hommes ont moins de courage à aborder les femmes, d’autant plus les femmes plus masculines qu’eux. Elle devra aller les chercher elle même.

Troisième acte du drame, les femmes n’ont habituellement pas besoin de démontrer leur intérêt. Ce qui les rend peu performante dans cette tâche.

Murielle doit l’accepter, ca sera plus dur pour elle de trouver l’homme de sa vie. Cependant, il ne faut pas désespérer. En effet, Murielle et vous qui lisez ces lignes avez accès au contenu gratuit de Tonton Stéphane. Si vous voulez apprendre à maitriser vos relations, Stéphane Édouard dispose de la plus grande bibliothèque de séminaires sur le sujet. N’oubliez pas également de consulter le club VIP qui vous permet, en tout autre chose, d’obtenir 50% sur les séminaires et études de cas avec de multiples bonus.


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Recontacter une fille"
  1. Osez aborder les gens qui vous intéressent
  2. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  3. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  4. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "ce que vos parents auraient dû vous apprendre"
  1. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  2. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  4. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.