L’occasion faisant le laron, je profite de phones coachings récents pour vous proposer un jeu. Une sorte de compilation. Les plus belles lettres de rupture (c’est à dire les pires) que vous ayez reçues. Que vous soyez un homme ou une femme. C’est parti. Et bien entendu, tout est véridique, je ne procède qu’à un biffage minimal pour anonymiser les lettres de rupture. Envoyez les vôtres!

#1 – « Je t’embrasse de toutes mes forces », ou la lettre de rupture de Max (38 ans) & Alice (30 ans)

Contexte: rupture après une relation de 6 mois, elle autodestructrice addictions, etc.

Sa lettre de rupture:

Un week end à me torturer pour arriver à cette conclusion..Je ne suis plus amoureuse….. Tu sera surement en colère, mais je voudrais que tu puisses passer à autre chose.

Je sais que tout ça est insensé, mais je n’ai vraiment pas la force d’être deux.
Et je veux que tu sois heureux, et vite.
Et comme tu es si fin, si gentil,et si beau aussi (ce n’est pas négligeable), ce serait une perte de temps d’attendre que je m’aime, puis que je t’aime à nouveau…
Je sais que c’est dur, très dur à lire j’imagine, mais je ne te retiens pas.
Ce serait facile de te laisser dans l’incertitude…Et mon coeur aussi est brisé, parce que comme je te l’ai dit, tu es le seul homme qui pour moi vaille la peine de se battre.
Je ne sais pas quoi dire de plus en fait. Si je te couvre de compliments je serai honnête, mais toi tu ne comprendras pas ma démarche.
Je te dirai plus tard tout ça, parce que si tu veux couper les ponts à jamais (tu m’as dit que non, mais parfois c’est comme ça qu’on avance), moi je t’enverrai par divers moyens, toute la tendresse que j’ai pour toi….
Excuse mon français, j’écris en vrac, je voudrais aller droit au but.
Je n’ai plus le droit de me plaindre, de te dire à quel point ma vie fut ponctuée d’épisodes traumatiques, parce que ça te mène à quoi maintenant….
Je ne sais pas du tout comment te remercier pour l’instant…De m’avoir fait comprendre que mon comportement tout décousu n’était qu’une conséquence de tout ça…
Je n’ai pas envie de continuer à écrire cette lettre de rupture, pas tout de suite. Tu dois m’en vouloir, et aucun mot ne saurait te faire du bien dans l’immédiat. En tout cas venant de moi…
Je suis totalement déprimée de trancher dans le vif. Mais l’égoïsme ça suffit, pas avec toi, pas après ce que tu m’as apporté.

Je ne veux pas te perdre, vraiment pas, mais je respecterai ton choix, évidemment…

Je t’ai vraiment aimé et j’ai eu peur…je sais que tu auras une belle, magnifique vie, ce n’est pas possible autrement. Grâce à toi, et aussi sûrement à celle que tu vas rencontrer….

Je ne regrette rien, mais j’ai le coeur serré…
Je t’embrasse de toutes mes forces.

Dernier rebondissement ce matin elle m’a envoyé une photo d’un tatouage qu’elle s’est fait faire sur le bras avec l’inscription en hébreu « ceci aussi passera » en référence à la légende du Roi Salomon dont je lui avais parlé lors d’une discussion…

#2 – « xxx », ou la lettre de rupture de YYY & ZZZ

Contexte: …

La lettre de rupture

Vos pires lettre de rupture: à vous de jouer!

Envoyez vos plus « belles » (façon de parler) lettres de rupture en cliquant sur le bouton contact en bas à droite du site!

Stéphane


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "techniques de séduction à l'écrit"
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Captivez et convainquez à l'écrit
  3. Appliquez les techniques de séduction au monde professionnel
  4. Décrochez votre dream-job
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "intelligence sociale"
  1. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  2. Agrandissez votre réseau
  3. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  4. Terrassez la timidité à grands coups de poings dans la g.

5 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Voici la mienne :
    Contexte : Mai 2020, Crise du COVID, confiné tous les deux chez elle. Malgré le confinement, elle doit continuer à assurer ses gardes. Moi, pas.
    Je décide alors de retourner quelques jours chez moi, voyant que notre couple commence à battre de l’aile.
    La rupture semble inévitable, et à l’époque je n’avais pas encore découvert le travail de Tonton.
    Je reçois alors :
    « Nous avons des rythmes de vie trop différents »
    Bien vu! Le prétexte du confinement était une première pour moi.
    Et plus tard, à la question « Que faisons nous? » elle répond :

    « Nous? ».

    Propre.

    J’ai découvert Stéphane un mois plus tard.

  • Les 3 qualificatifs que tu as mis en gras sont de l’or en barre, c’est comme si elle énonçait tout ce qui n’avait pas sauvé la chute de son niveau d’intérêt.
    Ce message d’adieu est la preuve vivante de la justesse des concepts enseignés en séminaire.

    Merci pour le partage.