7 signes qu’un ami est un faux-ami



C'est tout simplement l'article le plus partagé du site. Découvrez pourquoi

Il est très facile de se dire ami. Surtout à une époque où même la personne la plus esseulée du monde peut s’en inventer des palanquées en virtuel. Mais comment reconnaître un faux ami d’un vrai ?

7 signes qu’un ami est un faux ami

1. Il prend beaucoup, et donne peu

  • Vous l’avez invité (chez vous et ailleurs)
  • Vous lui avez présenté des gens qui pourraient l’intéresser et dont il s’est fait ami.
  • Mais lui, de son côté, ne vous a jamais présenté à personne, et quand il a organisé quelque chose, c’était sans vous (vous l’avez appris a posteriori, généralement sur Facebook)

Voilà, inutile d’aller beaucoup plus loin, vous êtes fixé : c’est d’ores et déjà une relation déséquilibrée.

2. Un faux ami n’appelle jamais de façon totalement désintéressée

Je ne compte plus les gens qui ne m’appellent que dès lors qu’ils ont besoin de quelque chose (non, pas de l’argent, ça serait trop gros ; généralement c’est un avis, ou de l’aide) ou – plus subtil – qu’ils veulent faire part d’une réussite quelconque en vous envoyant leur succès à la figure

Un appel où l’on ne demande rien sinon comment va la personne à qui il est destiné, ça c’est un appel.

Pour les autres, un email suffirait amplement.

3. Vous apprenez toujours les bonnes nouvelles des faux amis, mais 1 mois après

Quand survient une bonne nouvelle, le premier réflexe de n’importe qui est d’appeler son premier cercle. Si vous ne l’apprenez qu’un mois après, alors vous savez que vous n’en faites pas partie.

Cruelle leçon que celle-ci, mais la logique fait partie de ces choses contre lesquelles il ne sert à rien de s’énerver.

4. Il ne s’inquiète jamais vraiment pour vous

Les gens qui dédramatisent toujours tout ce qui vous arrive le font parce qu’il ne vous aiment pas vraiment.

Un faux-ami aime vous dire :

« Oh toi, je ne m’inquiète pas pour toi »

En pensant vous flatter. Mais, quand on aime – ne serait-ce qu’un peu – on commence par s’inquiéter avant de rassurer.

Souvenez-vous votre maman.

5- Un faux ami disparaît dès lors qu’il n’est plus célibataire

Mon préféré, et le plus courant chez les hommes, fussent-ils un peu séduisants et intelligents socialement.

A peine une femme s’installe t-elle quelques semaines dans sa vie que, de nouvelles, vous n’avez plus aucune.

6- En votre présence, il est quelqu’un d’autre

Il s’intéresse aux mêmes choses que vous, mais en votre présence, et en votre présence uniquement. Car avec d’autres, il devient un autre.

Parmi les plus vicieux, ceux-là.

7- Un faux ami vous invite toujours à la dernière minute

Vous ne l’aviez pas remarqué au début. Vous venez peut-être même de ne le remarquer qu’à l’instant, en lisant le point n°7. Mais les plans avec lui/elle ne se font toujours qu’en dernière minute.

Les rendez-vous n’ont pas de lieu fixe, ni d’horaire. Rien n’est prévu, inscrit « en dur » longtemps à l’avance, ça, c’est pour les autres :  collègues, clients, vrais amis…  Mais vous, il compte sur votre éventuelle disponibilité de dernière minute. Car, si vous n’êtes pas libre, ce n’est pas grave.

Car c’est un faux-ami.

De l’importance de se trier les amis qui en valent la peine

Être séduisant ne signifie pas être sympa avec tout le monde et laisser n’importe qui entrer dans sa vie. C’est le contraire en fait. Vous serez d’autant plus séduisant que vous serez bien dans votre peau, grâce à des amis qui vous tirent vers le haut.

Choisir les gens qui nous entourent, c’est choisir la vie qu’on a envie de mener et la direction dans laquelle on pointe. Et si vous vous laissez distraire par les faux-amis, quand allez vous voir les autres ?

Le secret? Rester focalisé sur les gens qui en valent vraiment la peine, et évacuer les autres. Ca n’a rien à voir avec le fait d’être fermé aux rencontres, au contraire, mais il ne faut pas négliger les belles relations sous prétexte de rencontrer du monde.

Les amis, c’est comme le vin: un grand cru va se bonifier avec le temps, une piquette deviendra du vinaigre et finira par vous rendre malade. Et il vaut mieux avoir peu de grands crus dans sa cave que plein de piquette…

Stéphane

Si vous pensez que vous avez des faux-amis dans votre entourage, faites comme moi et partagez l’article sur votre mur Facebook. Ils comprendront le message.

Crédit photo : Thomas Hawk


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Devenez intéressant, iii : story-telling"
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Appliquez les techniques de séduction au monde professionnel
  3. Découvrez la puissance d'avoir une connexion sexuelle avec quelqu'un
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Décodez le langage des femmes"
  1. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  2. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  4. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants

89 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • bonjour, mon mari m’a trompé. Ce fut un miracle lorsque l’amour du prêtre m’a aidé à restaurer mon mariage brisé dans les sept jours suivants, (((Lovetemple0001)))) @ gmail. ))) com)) )) et WhatsApp + (234 ( 961)) 570) 504) ) juste au cas où vous auriez des problèmes similaires, capables de résoudre tous les problèmes de la vie, etc.

  • Vivez seul a 90% et vivez avc vos amis a 10%. Vos amis ne feront pas de vous une personne intelligente ou doué dans tous, l’amitié est juste passagères, ça ne dure qu’un temps jusqu’à qu’on prenne un chemin différents. Apprenez à vivre seul et à penser part vous même. Pas prcq le copain a dit ca que ça va fonctionner pour vous, la réponse est en vous. Les vrais amis ce font rares, faite en sorte de n’avoir qu’une pincé de vrais amis qui vous feront confiance et vice versa, qu’une remorque de bouche trou et de faux culs. La tristesse d’une réalité d’un monde qui change fait de nous des gens mauvais a cause de la société et c’est clichés. C’est ma façon de penser après vous êtes libres de penser ce que vous voulez. J’aime dire ce que je pense de la réalité.

  • J’ai 2 meilleures amies où je confie tous mes secrets. Sauf que le point 6 les représente totalement sans exception, le point 1 représente une de mes 2 meilleurs amies, et un peu le point 5 pour mes 2 amies…
    Sauf que la elles me font la tête, juste parce que je suis un peu avec d’autres de mes amies…. Et je leur fais un peu la tête parce qu’elle font des choses que moi je n’ai pas envie de faire…voilà ma situation…
    Bonne chance pour ceux qui ont des faux ami(e)s !

  • Je pense avoir de faux amis mais je n’arrive pas à trouver qui et c’est bien le 10eme site sur je fais je ne sais pas au final si j’en ai des vrais ou des faux

  • Apparemment je suis un mauvais amis on me dit que a cause de ma copine je ne sort plus alors qu’on avait une dispute de couple pendant 1 semaine mes « amis » ne le comprennent pas même quand j’en parle, si je les perds je suis seul et je ne le supporterais pas, quand ça va pas d’un coté et de l’autre ou aller ?? j perd tout je ne sort plus j’ai plus faim (ma copine est a distance)

  • Bonjour,
    Et bien moi j ai un petit garçon assez ‘petite terreur’ et je préfère subbir t et supporter pour ensuite expliqué que tout autre façon. D ailleur maintenant il est beaucoup plus assagi et à ses 7 ans jme dit ouf. J ai perdu mes amies à cette cause. Parcequ elle n était que critique de la réaction de mon ptit garçon. Perso je ne juge pas ni critique la façon qu elles élèvent les leurs. Sinon je pourrais commencé par l hygiène de certains ou de profitage… Styl ah mais tu peux m enmener à mon rdv dans 15 jours ? Euh… Aillant 2 enfants en bas âge.. Je ne peux pas te répondre. Si j en ai un qui tombe malade non je ne pourrais pas le laisser. Mais c était continuellement ça. Je devais faire son taxi et peu importe le reste. Finalement cette personne ne me parle plus. Elle a déménager et a trouver un autre, taxi. Je fais beaucoup pour les gens quand je peux. Je demande même rien en échange. Parcontre je lis ce site car jme dis jsuis bien triste de pas avoir d’amie.

  • Dans la vie il faux toujours accepte d’avance malgré les echec on devient pas c’est que on veux devenir si on accepte pas de metres sa vie en danger

  • L’amour donne de la joie quand tu te me en relation avec une bonne personne la personne qui t’aime cherche a te bouste mais un profiter vas utilise ton amour comme tes points faible !

  • Bonjour.
    Comment faire pour que cesse des appels intempestifs d’une de mes contacts qui, tant que je ne réponds pas insiste, et c’est sans arrêt pour lui régler ses problèmes interne, et ceux qu’elle prend sous son aile dans des espaces internet genre Pôle emploi, compte bancaire, permis de conduire, travail etc… Je suis devenue la secrétaire particulière de cette dame pour perdre ma liberté parce qu’en plus elle me contrôle, me surveille, (elle passe devant mon bâtiment pour voir si je suis chez moi) et de plus me géolocalise, malgré que j’ai enlevé la géolocalisation sur mon portable. Je la trouve toujours sur mon chemin quand elle veut quelque chose sur internet. En général quand elle me laisse un message c’est : appelle moi, c’est très urgent!!! Et tant d’autres choses à dire, mais je n’ose aller en parler aux forces de l’ordre….

  • Oh le magistral 5. ! ^^ ( et depuis 30 ans !!!) éventuellement le 4 que je soupçonne plutôt être de la complaisance qu’une réelle inquiétude à mon égard …
    Par contre, il m’a rendu des services par le passé et pas seulement en étant Celib donc j’avais du mal à me faire une opinion .
    Après m’avoir mail en me disant qu’il était un con de ne pas donner plus de news et qu’il allait ESSAYER d’écrire plus souvent (8h de tel par jour en étant celib contre 1 mail par an quand il ne l’est pas) et que, pour une fois, j’ai répondu qu’en effet il était con, pas de réponse ^^ On va voir … mon anniversaire approche ;)
    Heureusement que j’ai d’autres vrais amis (s’ils voulaient juste arrêter de mourir un peu … )

  • Bonjour à tous. Le 21 décembre, j’ai signalé que quelqu’un c’était servit de mon nom et prénom pour une histoire qu’il m’a volé et modifié en une façon cruelle. Depuis ce jour, je me bats avec Hommes d’influence, Askimet et la personne référencée sous le nom du site,pour que ces 2 commentaires soient supprimé, et à part se renvoyer l’ascenseur, rien à été fait, les commentaires apparaissent toujours. Comme je l’ai précisé dans mon dernier message, je n’utilise jamais mes nom et prénom pour publier des messages visible par tous. Si toute fois vous recevez des invitations à discuter au nom de Victorien Douat, ce n’est pas moi.
    Je suis désolé pour la personne concernée par ce faux commentaire, quoique que tu aies pu lire ou qu’on aie pu te dire, jamais je n’ai pensé à une chose pareil. J’espère que tu es bien installé.

  • Bonsoir à tous, je regardais par hasard les commentaires. Ce matin quelqu’un c’est amusé à utiliser mon nom (que je n’utilise jamais sur les forum public) pour écrire faussement une histoire qui n’est pas la sienne et visiblement tenté de la supprimer vue son deuxième . J’ai bien raconté « mon » histoire sur un site privé car je souffrais d’indépendance affective avec une amie.
    Cet usurpateur à du tomber par mégarde sur cette publication et a mis le contenu à sa sauce et de façon ignoble.
    Aujourd’hui ça va très bien avec ma meilleure amie, on s’écrit moins certe mais on vit nos vies heureuse chacun de notre côté.
    J’ignore quel sont les motivations de cette personne mais sachez que j’ai fait le nécessaire pour que celle ci soit bloquée et que les commentaires soit supprimé.

  • Il suffit d’y croire en l’amitié, après tout dépend de la façon de chacun de voir les choses

  • Bonjour, arictle tres ciblé. Un résumé vaut mieux que des tonnes de phrase de tchatche, qui sont balancés par des faux amis. Cela de façon ponctuelle, épisodique. Quand ça les arrange en fait, imprévisible quoi.
    Quand ça leur gratte, il(s) nous contacte. Point barre.
    Je ne vois pas pourquoi ca fonctionne dans un sens et pas dans l’autre.
    Maintenant je vais les mettre de côté et me concentrer sur ma vie de famille.

  • Je suis tout a fait d’accord avec ces signe ca represente quelques amis que j’ai rencontré dernièrement.

  • J’ai une amie, on était très proche, on s’est encore plus rapproché car dans notre vie de couple ça n’allait pas. Je précise qu’il ne s’est rien passé entre nous. On s’écrivait tout le temps ce même avec nos obligations quotidiennes (travail, tâche ménagère, enfants…). Puis peu à peu elle s’est éloigné, elle a fait une formation pour se mettre à son compte et tout lui a réussi, je suis heureux pour elle sauf que j’ai l’impression de ne plus faire partie de sa vie. Tant que ça n’allait pas elle avait besoin de moi et maintenant que ça va mieux, c’est tout juste si elle répond aux messages, en général elle le fait quand elle a besoin que je ramène ses enfants de l’école. J’estime qu’une amitié n’est pas basé sur le malheur, sur le besoin de se confier, il y a des bonheur qui se partage aussi sauf que le sien je n’en fais pas ou peu partie. Le point 1 ,2 et 4 la décrit parfaitement.

  • En amitié comme en amour je veux être aimé pour ce que je suis plutôt que pour ce que je possède.

  • Moi je m’entendais parfaitement avec ma copine jusqu’au jours ou on n’a eu de petites histoires d’ou je me suis excusée malgré que j’avais raison. depuis mes excuses elle me fait croit qu’elle m’a pardonné mais elle ne cause presque plus avec moi elle m’a remplacée par une autre copine, elle ne m’appelle plus ce qui se faisait par vraiment avant . dans ce cas de figure s’agit t-il d’une amitié sincère?

  • J’ai présenté des amis de longue date à des membres de la famille .ils invitent ces gens sans nous inviter …est ce correct?

  • Jai un ami qui est vraiment formidable mais ces temps si il seloingne de moi je ne sais pas pour quoi mais il prend ses distance. Avant on se voyait 4 fois par semaine maintenant sa fait plus de 3 semaines quon se voit plus et quand je lui demande si il est disponible il me dit tout le temps quil est occuper . Et avant on parler vraiment tout le temps on rigoler et maintenant on dit juste bonjour et la conversasion sarrete la..je dois en deduire quoi??

  • Vous ne trouvez pas que vos »signes » sont un peu simplistes ..? Limite de la caricature.
    La vie relationnelle est plus complexe que ce que vous pensez.
    Un bon précepte : observez les 50% de la relation qui vous appartiennent (J. Salomé)
    Une dose de tolérance, un brin d’ouverture, une goutte d’empathie, une cuillère à soupe de curiosité bienveillante et une grande dose de réflexivité sont les ingrédients d’une relation de qualité. Vous ne croyez pas ?

  • Bonjour, quel bel article clair et ultra ciblé. Un résumé vaut mieux que des tonnes de phrase de tchatche, qui sont balancés par des faux amis. Cela de façon ponctuelle, épisodique. Quand ça les arrange en fait, imprévisible quoi.
    Quand ça leur gratte, il(s) nous contacte. Point barre.
    Heureuse de lire ton article. Super heureuse pour être exacte. Quel bonheur de lire quelqu’un qui écrit ce que moi je gardais en tête. A cause de croyances limitantes, que je dois sûrement mal juger ces amis, qui sont EFFECTIVEMENT de faux amis après avoir lu attentivement cet article.
    C’est ceux qui sont dans le faux qui devrait faire profil bas et arrêter d’aller gratter ceux qui justement devrait l’ouvrir un peu plus et mettre de côté leurs doutes et y aller franco.
    Peux-tu faire un article sur le comportement à tenir face à un ex conjoint qui veut devenir ami (faux ami) ? se rendent-ils compte qu’ils sont arrivistes ? Prendre ce qu’il y a prendre ?
    J’ai entendu cette phrase de la bouche d’un ami (faux ami).
    C’est normal ça ?
    Écrivez tout ce que vous pensez, TOUT franco
    Le débat est ouvert à tous et toutes

  • Perso j’ai un ami avec lequel g beaucoup de mal à resté en relation car il a un caractère très spécial. Il est très gentil, rend service, mais on sne sait jamais comment le prendre. Si on ‘sinquiéte pour lui (appels tel restés sans réponse alors que normalement il est chez lui, automatiquement j’ai été voir si il ne c’est rien passé on ne sait jamais. Je sonne à l’interphone, alors que la lumière est allumée , pas de réponse. Très inquiêt, j’ouvre, monte chez lui et frappe à la porte. Là, brusquement il ouvre et me dit assez agressivement « si je ne répond pas c que j’ai pas envie de répondre, pas la peine de venir ». Je lui explique la raison de ma venue et il me répond plus gentiment « arretes de t’inquiéter , on se verra un autre jour ».
    Moralité, c’est un pote si je lui téléphone et qu’il ne répond pas, je n’insiste plus. Mais si un jour il se pase quelque chose et qu’il ne puisse pas répondre, il ne faut pas que certains donneurs de leçons affirment que son voisinage est egoïste.

    Franchement c pas toujours facile de gérer certaine personnes, aussi sympa soient elles

  • Je suis tout à fait d’accord avec ces points.
    Il m’est arrivé de rappeler immédiatement ou en tout cas dans la journée, un proche ou ami en stress, par exemple, car il était convoqué par son employeur….
    Mais inversement (çà m’est arrivé), lorsque j’en informais le proche (famille) ou ami, par sms avec smiley « qui pleure », je n’ai eu droit à aucun appel, ni dans la journée, ni dans les jours qui ont suivi… juste un smiley « sherlock holmes » et ces mots : « bon courage »…
    Aucune curiosité bienveillante de savoir comment çà s’est passé etc…. en me rappelant plus tard dans la journée, ou le jour suivant, ou le surlendemain…..
    Rien….. je suis au moins fixé.
    La prochaine fois, je répondrai par un sms totalement identique. et si coup de fil, je laisserai sonner… se respecter pour se retrouver et se concentrer sur soi.

  • Je me comporte comme ça avec tous mes amis, ce sont de vrai amis, je vois pas le soucis de faire ça, si ont fais la même pour eux.

  • Mon père miséricorde sur son âme me disait tout le temps ton meilleur ami c’est ta poche et ton porte monnaie. Les vrais amis tu les compte sur les doigts quand il sont dans le besoin ils te bouffent ton temps, ton énergie ils te passent leur stress une fois tout va bien portés disparus. Les amis toxiques il faut mieux faire un tri dans ta vie .ne perd pas ton énergie et ton temps avec des gens qui ne valent pas de la peine et surtout ne faites jamais une personne votre priorité si vous êtes une option dans sa vie .

  • Le monde entier peut-il être mis dans le même panier ? Peut on réellement nous juger ou prétendre nous connaître parfaitement les uns les autres sur 7 malheureux points de la vie sociale, que l’on a décider être « communs à tous » alors que la vie privé est souvent plus complexe et surtout différente pour chacuns ?
    Aujourd’hui, votre article, un simple tweet ou même une image drôle sur Facebook peuvent mener à croire que nous somme différent voir meilleure que le reste du monde et favoriser l’individualisme.

  • Je suis dans de gros soucis et ne peut plus recevoir mes amies donc je ne suis plus rien.pour celles que je considérais mes amies

  • Je ne peux plus recevoir , donc je ne suis plus rien les amis sont présents dans la joie et ne sont pas plus rien dans la tristesse

  • Bon article, mais il faut noter que c’est tout à fait valable dans l’autre sens (fausse amie fille quand on est un homme)

  • Article sympa, par contre j’ai de très bon amis a qui je ne donne jamais de nouvelles. A ma famille non plus d’ailleurs, juste parce que je suis assez solitaire.

    De même que je n’organise rien a l’avance, parce que je n’ai tout simplement pas envie de mentir si je n’ai pas envie ce jour la. Pourtant je ne pense pas être un mauvais ami.

    Par contre quand j’appelle ou quand on m’appelle, je pense vraiment a l’autre.

    De même je ne demande jamais de services a personnes. Par contre les vrai faux amis, ce sont ceux qui t’appellent juste pour des services parce qu’ils savent que t’est pas du genre a refuser. C’est ceux qui te demande jamais si ça va et parle que d’eux même, ou alors il te demande mais s’en tamponnent de la réponse.

    J’en ai connu des comme ça. Pour moi c’est donnant – donnant. Je rend service une fois, deux fois, trois fois, et puis je répond plus du tout. Aussi simple que ça, problème réglé, ces gens ne mérite pas d’attention.

    Pire encore, ceux a qui tu rend service, que tu aide a accomplir un truc, et qui se ramène tout le mérite « moi moi moi », sans même te citer dans le truc. Ceux la mérite de finir seul oui.

    Pour finir je me demande avec le temps si la vraie amitié existe vraiment, ou si ce n’est pas juste un concept humain qui ne fonctionne jamais vraiment.

  • Merci pour cet article. Je suis tombé sur votre page en faisant des recherches sur la situation que je traverse en ce moment.
    Je ne sais plus quoi penser de celui que je considérais comme mon meilleur ami. Très vite nous sommes devenus amis parce que nous avions les mêmes passions, la même personnalité, le même parcours… Nous avons passé des moments inoubliables, nous nous sommes toujours tout raconté, même des choses très personnelles, nous avons toujours été là l’un pour l’autre quand il le fallait. J’ai beaucoup d’amis, une vie sociale intense, un taf qui me fait rencontrer toujours du monde, mais lui, il valait tous les amis de la terre.
    Mais depuis quelques temps j’ai l’impression qu’il a changé. Il ne m’appelle que quand il a besoin de moi et on m’a rapporté qu’il m’avait critiqué. Cela m’a beaucoup blessé. Je ne sais pas quoi penser car je sais qu’il passe par une période difficile. Je suis sûr que c’est qqun de bien et qu’il faut mettre ça sur le compte de la fatigue ou des difficultés qu’il traverse. Pourtant j’y pense constamment et je souffre d’avoir tellement de ressentiment, et comme je fais semblant de ne pas être au courant des critiques sur mon compte j’ai l’impression d’être hypocrite et qu’il l’est lui aussi. Je n’arrive pas à pardonner alors que je voudrais. Je ne peux pas non plus imaginer ma vie sans cet ami et j’ai de la peine en repensant au passé et à tous ces bons moments… Je voudrais que tout redevienne comme avant !

  • Ahhh…En lisent tout ca…ca me fait quelque chose!
    Soit-disent mon meilleur amis que j’ai toujours aidé avec tout ce que j’ai pu.
    – Je lui ai fais des pleins d’essence avec la carte de l’entreprise (2 fois par semaine pendent une longue période)
    – Site web (gratuit) pour sa femme.
    – Ses photos de mariage
    – Du coaching gratuit en musculation etc etc…
    Et quand j’ai eu besoin de 20€ parce que je roulé en reserve depuis 2 jours dans une mauvaise passe financier, il m’as dit qu’il n’as pas pour que le lendemain il viens me dire  » Hier soir j’arrivé pas a dormir et j’ai fais du shopping sur l’internet » hmmm…
    J’ai arrêté tout contact avec lui a partir de ce jour et il n’avais pas l’air très affecté, meme pas des excuses!

    Merci les amis
    Leçon appris : « Ne jamais donné plus qu’on vous offre »

    Bref…

  • Des faux amis, profite parce qu’ils voient que tu es gentil, et (faible pour eux).
    Avec tout ce qu’ils osent, faut pas hésité à les bannir de la liste. On peut connaître un amis pendant plusieurs année,et connaître un amis de quelque mois, et qu’il fait bien plus que tes amis de longue date. Ya une partie d’éducation, je pense.

  • bonjour …..bravo pour le poste sur les faux amis…
    mon défaut je suis du genre par simple nature généreux et attentif aux autres,et cela ils le sentent très bien..

    j’ai des milliers d’exemple à ce titre….et tout cela me fou les boules d’avoir fréquenté tout ces gens qui ne cherchaient en fait que leurs intérêts.
    tu peut m’emmener a l’aéroport…
    tu me m’avancer 20 euros….
    tu peut m’aider a déménager mes meubles ..
    tu peut me réparer ma voiture…
    ou alors des coups de téléphone pour me dire qu’ils ont des soucis, et cherche du réconfort,ou une information administrative.
    …que leur intérêt …
    le pire c’est qu’ils vous balance en pleine gueule qu’ils ont une maison a la campagne,qu’ils ont achetés un appartement sur la cote ou ailleurs ….sans aucune retenue,tout en sachant que vous ete quelqu’un de pauvre et modeste
    jamais une invitation…..ou autre signe d’intérêt pour vous

    juste ….MERCI TU EST GENTIL….

    VOUS NE POUVEZ PAS EMPÊCHER L’OISEAU DE MALHEURS DE VOLE AU DESSUS DE VOTRE TÈTE ………..MAI VOUS POUVEZ L’EMPÊCHER DE SE POSE

  • Moi je n’ai aucun amis depuis petit sinf, snif et snif encore aujourd’hui d’ailleurs
    sinon a par ça j’ai 23 an je n’est pas beaucoup profiter de la vie genre sortir avec des amis etc…
    snif snif snif snif encore snif

  • Pourquoi pas mais c’est souvent plus complexe que ça, à fortiori avec les amis de longue date (>5/10 ans):

    Point 1 : vous pouvez inviter quelqu’un à manger ou autre, et qu’il vous rende quelque chose de manière complètement différente (un conseil, …) . Ce n’est pas un bon état d’esprit de chercher la petite bête et de compter les invitations

    Point 3 : ceux qui ont plusieurs bons amis de longue date savent que l’on ne parle pas des mêmes sujets avec tous, en fonction du vécu ensemble, et on sait ce qui l’intéresse. Avec l’un on parlera plus de sport, avec l’autre plus de filles et avec un autre plutôt d’immobilier. Par conséquent on ne jugera pas forcément utile ou on ne pensera pas forcément à mentionner quelque chose qui ne l’intéressera pas plus que ça (sauf nouvelles du genre je me marie évidemment)

    Point 4 : Un ami n’est pas une mère et je me sentirais vraiment mal à l’aise si un bon pote se prenait pour ma mère à stresser dès que j’entreprends quelque chose. J’ai une mère qui (me) stresse c’est déjà assez. Le fait qu’un pote soit confiant est plutôt encourageant et je le prends plutôt comme un signe d’estime. (Ça ne vaut évidemment pas pour les évènements « graves » .)

    Point 5 : Alors celui-ci c’est clair, mais en fait je me demande malheureusement qui ne disparait pas dans ces conditions…

    Point 6 : Ça c’est à peu près normal, si j’ai un pote qui se fout de l’immobilier je vais pas lui parler de mes apparts à longueur de temps, je vais essayer de l’initier vite fait voir si ça l’intéresse et sinon on parlera d’autre chose. Ensuite c’est normal de se comporter un peu différemment avec d’autres, chaque pote a un peu ses « délires ».

    De manière générale c’est bien d’écarter les gens néfastes mais il ne faut pas non plus trop chercher la petite bête c’est masochiste, d’autant que les gens n’auront pas la même perception que nous. Quelque chose que je pourrai juger limite il ne trouverait pas forcément ça abusé si je le faisais et inversement.

  • pour ce qui est des amis de longue date mon avis rejoint celui de Naza Giral, j’en ai deux, et notre relation est basée sur la durée et la loyauté mais pas du tout démonstrative.

  • Ouille, j’invite toujours à la dernière minute, mais c’est parce que je suis extremement tete en l’air et que je fais tout à l’arrache. En même temps je n’organise pas grand chose, tous mes potes vivent loin et mon unique ami encore plus ! (qui d’ailleurs ne m’a jamais prévenu de son passage à 200 bornes de chez moi). Et comme on ne m’invite pas souvent, je n’y connais pas grand chose en fait. je dirais qu’à part mon chéri (je suis une fille, au fait, j’ai juste atterri sur cet article à al suite d’une recherche ) je ne suis proche de personne., en fait ça ne me manque pas je suis très bien habituée à vivre avec moi-meme et m’ennuie rarement, et lorsqu’il nous arrive de voir du monde je ressens rapidement le besoin d’etre seule lorsqu’il n’y a aucune activité précise, c’est juste la question de la sincérité qui m’intéresse.
    sinon, que penser de quelqu’un à qui j’ai pu confier quelque chose de très personnel et l’a toujours gérdé pour soi, un probleme assez grave en l’occurrence, et qui a déjà propose de m’aider pour organiser un des rares anniversaires que j’ai feté et en meme temps ne me respecte pas et me traite ostensiblement comme quantité négligeable ? qulqu’un qui souffle chaud et froid est assez déstabilisant.

  • @ Stefan : j’ai vécu exactement la même chose. On dirait que mon esprit était endormi car je me laissais traîner par ces rapports vraiment dégoûtants pendant un an et demie. Mon  »ami » s’essuyait ses pieds sales à ma face à chaque moindre occasion… Qu’est-ce qui m’a aidé de m’en sortir ? Un. Parler en détails à un confident. Tu devrais avoir dans ton entourage quelqu’un à qui tu confies les choses un peu plus intimes qu’aux autres. Quelqu’un de confiance quoi. Deux. Fouilles sur le net, trouve des articles sur les manipulateurs narcissiques, lis attentivement, prends les notes pour toi-même. Trois. Partage ton expérience avec les autres. Quatre. Parle à toi-même, trouve le moyen de te convaincre que cette amitié est toxique pour toi. Cinq. Dès que tu t’en débarrasses, – tu n’imagine pas ton état. Joie et soulagement extrême. Vas-y, désintoxiques-toi !

  • Le couple venait d arriver de l Afrique.ils ont commencer a frequenter notre communaute religieuse.mon epoux homme genereux s en est approcher pour les inviter a diner.j etais presqu a termes de ma grossesse.mais je faisais des efforts pour les recevoir.mon epoux les conduisait dans notre voiture a chaque activite que nous avions.leur reflex prendre les numeros de tel de nos connaissances a chaque rencontre…ou envoyer des textos a mon mari du genre » je peux avoir le numero de tel »s en rapprocher plus que nous…etc…le jour de notre aniversaire de marriage meme pas un appel…tard ds la nuit un sms lapidaire dans le genre…joyeux aniv…quand ils ont ht leur voiture ils ne nous ont informer qu a la fin du processus..allo?je viens d ht ma voiture! C est formidable comment ca c est pac et a combien lui demande mon mari qui lui dit tout le concernant.le couple repond  » pour couper court c est pratiquement pas cher »c est tout et il raccroche.jour d independance ils decident de rendre visite a une amie a nous sans nous impliquer.on l apprend seulement quand l epouse dit a la dame en notre presense bon a mardi alors on ratera pas notre rdv…et autres a n en point finir…leur arrivee a mis un froid entre un couple leader dans notre communauter et nous pour aucune raison.ils les cotoient couramment et sont dans leur bonne grace.j ai commencer a les soupconner mais je ne veux pas me tromper.voyez les signes decrits et dites moi…

  • Au secours ! J’ai un ami qui correspond exactement à tout ces critères ! Que faire ?!? En est-il pour autant un profiteur ?!? Merci de m’aider.

  • le 5 ca semble courant chez les femmes aussi qui se mettent en couple. la meilleur amie que tu voyais toute les semaine disparait de la nature du jour au lendemain

    moi j’ai eu le coup avec mon wingman que je voyais toutes les semaines, mais c’etait un gars pas serieux avec personne, meme avec la nana avec qui il s’est mis en couple et ca a cassé

    le probleme aussi est qu’entre mecs les relations restent superficielles.

    point 8
    vous frequentez cette personne pendant des années toutes les semaines (meme superficiellement) et c’est pas un collegue mais elle vous invite pas a son mariage, meme pas a la soiree

  • Pour le dernier point. Personnellement, j’aime et je découvre souvent des choses à la dernière minutes, donc pour vous je serai une fausse amie.

    Les rendez-vous planifier des lustres à l’avance, je trouve ça gnangnan et pas digne des amis. Les amis devraient être la spontanéité

  • « Il s’intéresse aux mêmes choses que vous, mais en votre présence, et en votre présence uniquement. Car avec d’autres, il devient un autre.

    Parmi les plus vicieux, ceux-là. »

    Je confirme, non seulement vicieux mais lâche :)

  • Entièrement d’accord avec Alex ! J’habite dans le centre de Paris et je suis entouré de la plus part de mes amis proche (que je vois quasiment tous les jours). A coté de ca j’ai des amis d’enfance, qui savent très bien que je ne donne que très peu de nouvelles et que la plus part du temps c’est eux qui sont obligé de m’appeler pour avoir des nouvelles ou organiser qqchose. Tout ca ne les empêche en rien de me considérer comme un « VRAI AMI » de par tout ce qu’on a pu vivre et ce qui nous reste encore à vivre.

    Pour moi cet article est le reflet d’une amitié qui c’est mal finit (et ca arrive, tout ca n’est que rapport humain affectif et c’est très souvent mené à changer) ou d’un trop grand sentiment d’être abusé par certaines personne.

    Ces critères ne peuvent en rien définir « la solidité/viabilité » d’une amitié.

  • Il y a déjà un biais fondamental qui oriente complètement le fond de l’article : il existerait quelque chose en ce monde portant le nom d' »amis ».

    Et si l’amitié n’était qu’un statut, variable et relatif, qui dans ce cas, effectivement, présenterait divers critères afin de constituer un modèle ?

    C’est pourquoi je pense qu’il n’y a pas d’amis, mais des relations humaines singulières. L’amitié, comme l’amour, ne sont que les résultantes d’un vague nominalisme sentimental.

    J’admets que cette assertion est profondément marquée par un postulat de départ aussi peu fiable. Et que moi aussi, j’attribue à certaines personnes, ainsi qu’à certaines choses, le titre d’amis.

    Et je vis, cependant :)

  • Ridiculement cliché non ? A croire qu’un « vrai ami » doit être toujours au top dans sa tête et entièrement à l’image sociale que l’auteur le désire…

    Je n’appelle jamais, sauf si j’ai besoin de quelque chose, et un vrai ami répond présent.
    De la même manière, lorsqu’un ami me demande un service alors qu’il a pas donné signe de vie depuis 3 mois parce qu’il a crevé, et bien je sors et je vais le dépanner.

    Un vrai ami ne peut il pas être quelqu’un qui respecte que l’autre peut avoir d’autre priorités ? N’est ce pas basé sur un sentiment DÉSINTÉRESSÉ ?!

    A lire ce billet, l’amitié n’est que du donnant-donnant.. Bien triste !
    Et de toute façon, l’amitié est quelque chose qui mûrit et s’affirme avec le temps, et c’est basé avant tout sur un profond respect mutuel, et certainement pas pour ce que l’un apporte à l’autre…

  • @Bart: Je suis d’accord avec l’applicabilité limitée de ces critères. Je pense notamment au premier critère. Quelqu’un qui a peu ne que donner peu, ça ne veut pas dire qu’il est pingre ou profiteur.

    Bien sûr, il faut faire attention à la symétrie des relations tout en veillant à ne pas tomber dans l’excès inverse c’est-à-dire considérer uniquement ce que nos potentiels « amis » pourraient nous apporter en oubliant la connexion et l’empathie qui sont sensés définir l’amitié. Sinon, on devient très vite un profiteur.

    Comme l’a dit Alexandre, l’intérêt de cet article est de se demander si on est soi-même toujours un VRAI ami pour nos amis.

  • Ces critères de tri sont très pertinents, malheureusement applicables uniquement avec des personnes qui ont un minimum conscience des codes sociaux (ex, présenter de nouvelles personnes exige qu’on en connaisse soi-même en dehors de son cercle immédiat..).

    Pour moi, les deux critères fondamentaux (figurant dans la liste) sont l’argent et le degré d’empathie. Je n’ai que deux vrais amis qui sont comme ca envers moi, et bien entendu j’agis de la sorte avec eux.

  • il faudrait parle des parents aussi. cette P* de societe nous force a respecter et idealiser nos parents alors qu’ils sont suremenet pas mieux et meme parfois pires que la plupart des gens. de plus tous les parents n’ont parfois pas le minimum d’affection pour leurs enfants, j’ai vu comment mon ex se faisait rejeter ostensiblement par sa mere en gestes et paroles.
    et les parents on ne les choisit pas non plus. ils peuvent tres bien ne pas nous convenir

  • C’est un article généraliste et ma foi bien résumé : bonne analyse !
    Je propose en corollaire la question que toute personne honnête devrait se poser : « Suis-je moi-même toujours un VRAI ami pour mes AMIS ?

  • Hélas il arrive de vivre des situations analogues au sein de sa famille…et les constats n’en sont que plus douloureux.

  • je conseille tout le monde de lire le livre  » les mots qui font du bien » de Nance Guilmartin c’est un livre indispensable pour savoir quoi dire et toujours répondre présent à ceux qui en ont besoin…il vous apprend comment offrir du réconfort dans les moments difficiles. savoir écouter, prendre le temps de réfléchir avant d’intervenir, agir en ami et non en héros, réagir efficacement et surtout compatir à la douleur de l’autre….il y a des moments dans notre vie ou on ne trouve pas les paroles adéquate le comportement approprié pour réconforter un ami…

  • Lorsque l’ami nous appelle pour nous demander de l’argent alors qu’il est du genre à dépenser plutôt qu’économiser et investir.

  • Bonjour à tous, une dernière situation très probablement vécue par certain : comme vous appréciez ces personnes énormément, vous leur ouvrez leur porte, leur faite connaître pas mal de personnes de votre entourage tant famille qu’amis.. E là, c’est le drame ! Il se permet de faire des avances à votre future belle-soeur, qui va se marier dans peu de temps, du style « ca fait combien de temps que vous êtes ensemble ? », « tu es heureuse dans ton couple ? »….
    Ou pire encore, va la contacter le lendemain dans votre dos par le biais d’un réseau social pour la demander en amie et lui faire des propositions plus qu’indécente jusqu’à lui proposer une rencontre +++. Et quand vous décidez d’avoir le fin mot de l’histoire, vous leur demandez en face à face ce que cela signifie et que l’on vous répond qu’il n’a jamais été question d’une quelconque proposition malhonnête, faite sans arrière pensée, juste pour apprendre à mieux la connaître…. VDM

  • L’hymne à l’amitié de Jules Romains est célèbre:

    On ne sait pas ce que c’est que l’amitié.
    On n’a dit que des sottises là-dessus. Quand je suis seul, je n’atteins jamais à la certitude où je suis maintenant. Je crains la mort. Tout mon courage contre le monde n’aboutit qu’à un défi.
    Mais, en ce moment je suis tranquille.
    Nous deux, comme nous sommes là, avec ce soleil, avec cette âme, voilà qui justifie tout, qui me console de tout.
    N’y aurait-il que cela dans ma vie, que je ne la jugerais ni sans but, ni même périssable.
    Et n’y aurait-il que cela, à cette heure dans le monde, que je ne jugerais le monde ni sans bonté, ni sans Dieu.
    Lorsqu’un fils de l’homme connait un seul jour cette plénitude, il n’a rien à dire contre son destin.

    (extrait de Les copains).

  • Choquant. Très choquant. Et surtout lorsque je me rends compte que c’est moi qui ai eu ce genre de comportements. Pourtant je n’ai jamais pensé à mal, au contraire. Je pense avoir beaucoup de choses à apprendre…

  • Je retrouve énormément de choses vécues dans cet article, et dans vos conmentaires à tous. Un gars rencontré lors d‘un voyage est devenu un copain, puis un ami… des années durant. Je n‘ai pas été invité. à son mariage, au motif que c‘était uniquement en cercle restreint et familial. Mais une ou deux photos ont prouvé la presence d‘amis soit disant“ pas des amis vrais comme toi“ (!). Après plus de 16 ans de soit disant amitié, çà fait un peu mal…

  • Désolé pour ce double post, un autre (gros) m’est venu à l’esprit : il te demande « y’aura qui ? » après l’avoir invité à une activité quelconque. Peut-être surtout valable après 25-30 ans.

  • Un très drôle d’il y a quelques mois : je lui rends service, quelques semaines plus tard je reçois un SMS « Salut, comment ça va etc… » et je me rends compte que dans les 5 minutes autour de ce SMS il m’avait envoyé un mail pour me demander un autre service… Heureusement, quelqu’un que je connaissais à peine. Bye-bye :-D

    Signes de faux amis :
    – IL VOUS PARLE DE SES AMIS PLUS EN MAL QU’EN BIEN
    – Il ne sait pas dire non, s’engage mais envoie bouler au dernier moment
    – Elle prend dans votre dos le numéro de votre copine, pour un bénéfice quelconque
    – Il est constamment dans la rivalité

    Signes limites (tout dépend de comment c’est fait) :
    – Il / elle continue à fréquenter votre ex avec qui la rupture s’est mal passée

  • « Les amis, c’est fait pour se fâcher avec ; les autres, on les connaît pas assez pour ça »

    A. Soral

  • Je me demande si on ne peut pas ajouter ceci,
    il est toujours d’accord avec vous.

    Dans les signes qui annoncent la fin d’une amitié, je mettrais il/elle arrive 1heure et demi en retard avec une excuse bidon ou plus tard vous fait attendre une heure.

  • Ah tes articles qui on le don de mettre une boule de poil au travers de la gorge. Empêchant par là même occasion de bien déguster le croissant du matin. Cette vérité qui fait mal. Pourquoi cette tendance de l’être humain à être faux face à une personne ? Faut-il les dénigrer pour autant ?

    Quand on tombe dans le vrai, que nos pensées sortes de notre bouche, on se fait traiter de tous les injures (j’exagère un peu mais, dans la tête ça doit sûrement se passer comme ça). Finalement la seule personne qui nous dira la vérité, on ne la remercie même pas. Un choix se fait alors, rester dans ces convictions ou tomber dans l’hypocrisie. La plupart tombent dans la deuxième solution.

    Qui n’a pas vécu ce premier point que tu soulèves. On donne de notre énergie sans avoir en retour un peu de sacrifice ou d’attention de l’autre côté. Équerré, on fini par se dire ; pour ne pas être une unième fois déçu, je n’attendrai rien en retour de l’autre. Je laisserai le temps passer et découvrirai qui sont ces véritables amis qu’on compte sur les doigts de la main. Si puisse t-on les compter vu la nature égoïste de l’être humain. Encore un mensonge qu’on nous raconte, une fable comme le père Noël.

    Où sont ces amis ayant le sens du sacrifice et qui n’utilisent pas toutes leurs énergies à seulement leurs propres développements mais à celui des autres aussi. À ce jour je n’en ai trouvé que deux, dont l’un est du sexe opposé aussi surprenant soit t’il. Quand on touche de près à ce genre de personne, la réponse à la question « est-ce un faux ou vrai ami ? » devient évidant. Mais on n’est jamais à l’abri d’une trahison.

  • J’adore…

    Vous partagez avec lui des bons plans, des endroits sympas pour manger, boire un verre. Quelques semaines plus après, vous apprenez de manière détournée, qu’il s’accapare ces petites pépites.

    Livre à lire : Les manipulateurs sont parmi nous.

  • Il évite tout conflit avec vous, comme une femme.

    Il ne jouit pas de vos succès, alors qu’un véritable ami en jouit tout autant, voir d’avantage.

  • Du caviar.
    Détail commun au point 1 et 4 : Celui qui ne vous fréquente que dans vos périodes d’énergie et de réussite.

  • J’aime bien ce genre d’article qui traite d’autre chose que la séduction, pour parler plus généralement de l’humain. Je crois que désormais il y a largement assez d’article de séduction sur ce site pour la théorie, pour saisir les grandes lignes de la relation homme-femme.

    Est-ce que spikeseduc va continuer (ça à l’air d’être le cas) à faire des séminaires sur des thèmes comme l’intelligence sociale, les relations longues,  » ce que nos parents auraient du nous apprendre », la manipulation, c’est très intéressant tout cela et je ne le vois pas vraiment ailleurs.

    Merci

  • Je dirais : celui qui pratique à outrance le fameux « les bons comptes font les bons amis », très mal à l’aise avec l’idée de vous « devoir » un café ou un plat de pâtes, et qui considère aussi chaque service rendu comme un joker utilisable à tout moment (« attends, je t’ai aidé pour tel truc, tu peux bien venir pour mon déménagement »)

  • Un article d’une puissance phénoménale. Stéphane, tu dis énormément en peu de mots, et c’est la marque d’un grand talent.
    L’amitié…un travail harassant, quand on veut donner mais qu’on ne trouve personne qui sait recevoir. Ce qui me fait proposer un nouveau point: un ami a déjà, ne serait-ce qu’une seule fois, fait l’EFFORT d’aller voir/lire/écouter ce que vous lui avez conseillé. Parler dans le vide c’est la mort à petit feu.

  • On ne peut plus vrai,article toujours aussi pertinent et qui tape dans le mille.

    J’ai eu à noter chacun des points énumérés dans des relations avec des pseudos « amies  » (bizarrement cela concernait majoritairement la gente féminine) .

    Moi j’aurais pensé personnellement au point suivant :

    Vous êtes toujours la 5ème roue du carrosse : Une personne en trop dans la voiture pour se rendre en soirée ou invitation en cercle fermée : le soi-disant ami saura immédiatement à qui demander de s’éclipser (plus ou moins subtilement ) en l’occurrence vous.

    Dernier exemple personnel en date : Avoir été évincé d’une cérémonie de fiançailles d’une « amie » que je fréquentais depuis trois ans au prétexte que cela ne se ferait qu’en cercle fermé qu’en présence de la famille : Résultat des courses ,quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre qu’une cruche qu’elle fréquentait depuis quelques mois seulement y avait été invitée : Numéro tout simplement effacé et ce à jamais.

  • On ne peut plus vrai,article toujours aussi pertinent et qui tape dans le mille.

    J’ai eu à noter chacun des points énumérés dans des relations avec des pseudos « amies  » (bizarrement cela concernait majoritairement la gente féminine) .

    Moi j’aurais pensé personnellement au point suivant :

    Vous êtes toujours la 5ème roue du carrosse : Une personne en trop dans la voiture pour se rendre en soirée ou invitation en cercle fermée : le soi-disant ami saura immédiatement à qui demander de s’éclipser (plus ou moins subtilement ) en l’occurrence vous.

    Dernier exemple personnel en date : Avoir été évincé d’une cérémonie de fiançailles d’une « amie » que je fréquentais depuis trois ans au prétexte que cela ne se ferait qu’en cercle fermé qu’en présence de la famille : Résultat des courses ,quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre qu’une cruche qu’elle fréquentait depuis quelques mois seulement y avait été invité : Numéro tout simplement effacé et ce à jamais.

  • À ce titre, pitié, si vous vous intéressez *vraiment* au bien-être de l’ami auquel vous vous apprêtez à demander quelque chose, ne dites pas « Comment ça va ? Tu peux me prêter ta guitare pour emballer une nénette demain soir ? », mais plutôt « Tu peux me prêter ta guitare ? ;) Et dis moi comment tu vas ».

    Les « comment ça va ? » servant, au mieux, de ponctuation me donnent de l’urticaire.