Comment savoir si une femme vous trompe ? (Phone coaching)



3 signes qu'elle s'apprête à vous tromper; saurez-vous les reconnaître

 

Bonjour Stéphane,

Avant toute chose je tiens à te remercier pour la qualité de tes recherches sur les dynamiques sociales, et sur le soin que tu apportes à son enseignement dans un style pragmatique et audacieux. Ça me parle, et c’est pour cela que je continue à acheter tes séminaires depuis 4 ans.

Je t’écris exceptionnellement car j’ai besoin de comprendre un comportement anormal de ma compagne. Nous sommes en couple depuis plus d’un an et demi, et hier soir ce fut la troisième fois (2 fois l’année dernière) qu’elle amorce une discussion sur l’infidélité de façon out of the blue (traduction : « sorti de nulle part »).

Elle a l’infidélité à la bouche

Son déroulement est chaque fois similaire. Dans la suite j’essaye de rester proche de ses mots, je souligne ses passages exactes, et place mes réactions entre parenthèses :

…être fidèle à vie n’est pas réaliste, et il arrivera bien un jour ou l’autre où on aura une envie…

…pour moi la confiance compte plus que l’infidélité, et étrangement ça ne me dérange pas de t’imaginer…mais il faut se dire les choses, et ça me ferait bizarre de l’apprendre après…

(donc je te passes un coup de fil avant ? tu vas le payer cher quand je serai à l’étranger) haha très drôle…non, mais ça ne peut pas arriver juste en une soirée ?

(pas avec moi, mais j’ai déjà vu des filles qui le peuvent, notamment dans des couples libertins. Et toi ?) moi ? bof ça ne me dit rien ; tu comprends, l’important c’est la sécurité

(sécurité de quoi ?) ben les maladies! Donc protège-toi!

(heu…je ne veux pas qu’on soit un couple libertin) Ah je ne pensais pas au libertinage…mais parfois…

(Et les hommes qui font ça, on les appelle des salauds) Si on communique c’est ok, mais alors quoi, il suffit d’une erreur et on arrête tout ?

Ce monologue suivi d’un dialogue a toujours lieu sur le lit, enlacés, et se termine en faisant l’amour. Cette répétition me fait terriblement peur et j’essaye de comprendre ce qu’elle est en train de faire vraiment. As-tu déjà vécu ça ? En tout cas, voici plus de contexte :

Une base stable + des investissements à long terme = plus de confort matériel

Nous nous sommes rencontrés pour la première fois il y a plusieurs années, dans le plus glamour des lieux : un parking universitaire, lors d’un concours d’entrée en école. Se retrouvant éloignés par les résultats du concours, nous avons menés notre petite vie chacun de notre côté tout en flirtant un peu via sms et chat, et avec quelques courts rdv volés dans différentes villes de France. Puis il y a 2 ans elle décide de chercher du travail sur Paris (où j’habitais), on se revoit un soir où elle était de passage pour un entretien d’embauche (non sans une dernière résistance, ayant trouvé une copine pour l’héberger), je l’emmène au resto puis en promenade sur le pont de l’Alma pour s’embrasser devant la tour Eiffel illuminée (un classique), et l’on profite enfin l’un de l’autre de retour chez moi. Elle retourne chez elle, largue son actuel par email (parti à l’étranger depuis plus de 6 mois), prend le job, trouve un appart, et on commence à se revoir une fois par semaine…

Les liens se tissent progressivement et on vit une belle relation. On s’est mis en ménage il y a plusieurs mois, non sans une âpre négociation de plusieurs mois concernant le lieu, elle devant travailler en lointaine banlieue et moi voulant un accès au métro pour mes affaires. Elle a cédé en livrant cet argument : j’ai le potentiel de gagner bien plus qu’elle (ce n’est pas le cas actuellement), donc à elle de faire les trajets quotidiens pour que je me concentre sur mes objectifs professionnels. Nous trouvons un appartement après beaucoup de temps car nos exigences (pourtant normales !) de salubrité et de standing dans un prix raisonnable semblent tenir du pur délire en région parisienne.

Une cohabitation synonyme d’investissement

L’appartement est encore inconfortable car nous manquons de meubles, mais nous résistons en construisant une vision commune du style de mobilier et de déco que l’on souhaite avoir…malgré son côté psycho-rigide et son inconfort lié aux cartons restants dans l’appartement, je vois qu’elle fait des efforts. On s’amuse à chiner à Saint-Ouen, et on rêve en lisant AD. Elle qui était très radine et impossible à sortir d’après ses sœurs et ses copines, visant toujours le premier prix, m’invite de temps à autres dans un bon restaurant (j’adore ça), achète de meilleurs vêtements (à ma demande), se voit dans du beau mobilier… Ce paragraphe est un peu long, mais illustre la façon dont elle semble se projeter : une base stable et des investissements à long terme pour plus de confort matériel, qu’elle ne s’autoriserait pas toute seule.

Son réactions semblent presque entièrement axées sur la sécurité. Elle se sent mal si elle n’arrive pas à épargner chaque mois. Elle aime la qualité au juste prix, elle aime le beau mais pas le luxe…mais apprécie de se sentir « surclassée » comme en 2nd classe dans l’A380 de Emirates que nous avions pris pour aller en Australie récemment.

Une fille attirée par mon intelligence et par ma chance peut-elle me tromper ?

L’intelligence d’autrui l’attire fortement.  Elle est très intelligente, notamment socialement et humainement, et je l’apprécie beaucoup pour cela, mais possède peu de relations en dehors de la famille et des collègues ; elle n’en voit pas l’utilité. Elle a eu plusieurs relations avant moi,  variant chacune entre 6 mois et plusieurs année. Voici une petite phrase répondue du tac-au-tac qui en dit long sur la place des ex, discussion ayant eu lieu lors du passage en mode relation longue : _ »Pourquoi les revoir ? Ils ne m’apportaient rien, contrairement à toi. »_. Elle sait parler sans détours et aborder des sujets difficiles, dont l’infidélité.

Niveau couple son intérêt est légèrement plus élevé que le mien. On s’entend à merveille, on équilibre les activités solitaires et communes, on ne partage pas de quelconque vision du couple mais on s’entend sur des aspects pratiques, on désamorce les conflits, et on est toujours aussi excités sexuellement (avec les variations normales que comporte la vie). Quand je ne propose pas d’activité, elle le fait.

A ce stade je ne sais pas quoi ajouter comme informations sur elle et sur nous, et je t’imagine déjà fatigué, tel Sherlock dans la récente série, que je n’observe pas les bon détails ! Je vais donc te parler un peu de moi pour mettre son comportement en perspective.

Je porte depuis plusieurs années un projet de logiciel open source (et gratuit) devenu le leader mondial dans son domaine. De part ma position au sein du projet, des opportunités se présentent à moi régulièrement : conférences à l’étranger, conseil, offres d’emploi. Ça ne me fait cependant pas vivre mais ça permet de faire circuler un peu d’argent, et j’adore faire grandir ce projet communautaire et rencontrer ceux qui souhaitent s’en servir. J’ai ainsi eu le plaisir d’enseigner qq jours en Russie, de co-réaliser une oeuvre de design pour une expo internationale, d’être invité à collaborer quelques temps dans une prestigieuse université américaine… J’ai aussi obtenu ma bourse de doctorat grâce à la renommée du projet. En un mot, j’ai de la chance…et je travaille cette chance.

Je t’aime = « tu me conviens »

Je suis un gros bosseur mais je prends le temps de rencontrer de nouvelles têtes, qu’elles soient intéressés par mon projet ou juste de passage (comme cette fille dans l’avion), et de m’occuper de mes quelques amis. Je fais des cadeaux spontanés : si je croise un objet qui ferait particulièrement plaisir à un proche et s’il a un prix raisonnable, alors je l’achète et je vais le donner. Néanmoins les projets communautaires ont la fâcheuse tendance à se fragiliser quand les intérêts des hommes clés divergent. C’est devenu le cas pour ce projet, et comme je n’ai presque plus de leviers pour influencer son développement, j’ai co-fondé une start-up en début d’année avec deux autres personnes : l’un avait déjà travaillé pour moi, et l’autre m’a abordé en meetup sur les startups car il connaissait ce fameux projet.

Pourquoi raconter tout ça ? Car ma compagne a suivi l’évolution du projet, et la façon dont je l’ai porté. Elle considère m’avoir choisi (sic) en connaissance de cause. Elle me dit se sentir jalouse des femmes que je rencontre, mais je vois bien que ça l’excite en même temps et qu’elle jouit de mon exclusivité, « après tant d’années où tu étais inaccessible ». Un photographe était présent en Russie, et en lui montrant des photos que j’avais sélectionné, elle a bloqué sur l’image de deux jolies blondes, le regard captivé en direction de mon cours. Elle m’en a reparlée lors de notre discussion d’hier soir sur l’infidélité pour illustrer mes « tentations ».

Par ailleurs, elle se plaint régulièrement de ne pas être assez belle pour moi, et se montre encore parfois étonnée d’être avec moi

tu aurais pu trouver mieux

(quand je ne la rassure pas assez -> low self-esteem, ou juste niveau d’intérêt plus élevé ?).

J’ai ainsi découvert une phrase bien plus puissante que « je t’aime » à ses oreilles :

tu me conviens

(ce qui est vrai, je me sens incroyablement bien avec elle).

Pourquoi toujours l’infidélité ?

J’ai actuellement 2 hypothèses pour expliquer nos discussions sur l’infidélité :

  1. elle m’a trompée, et cherche à préparer son annonce.
  2. elle me suspecte de l’avoir trompé ou de penser à la tromper, et elle a pesée ce qu’elle a face à ce qu’elle perdrait

Dans les deux cas, l’objectif semble être de protéger le couple contre une faute impardonnable en temps normal. Pour y parvenir, elle sait qu’elle doit faire bouger les lignes de la normalité de notre couple en requalifiant l’interdit extraconjugal en soupape de décompression.

En écrivant ça je repense à plusieurs éléments de contexte que je n’ai pas encore cité :

  • La première fois qu’on a discuté d’infidélité, ce fut lors des trois premiers mois de notre relation, et après avoir testé sa réaction sur le fait que je rencontrais du monde, et que j’avais vu des couples avec des modes de fonctionnement hors norme (comme un couple d’amis libertins). J’avais alors besoin d’éléments pour deviner comment elle concevait sa liberté sexuelle, et si un tel dialogue était possible pour désamorcer des crises futures. J’ai une orientation et des pratiques dans la norme actuellement, mais je ne sais pas comment j’évoluerai.
  • J’ai oublié pour la seconde fois.
  • Pour la troisième fois, hier soir, elle était terriblement stressée à cause d’oublis de pilule. Ce matin elle a décidé de faire un test de grossesse. Je ne sais pas si c’est une coïncidence ou un élément déclencheur, mais le fait est là.

Voilà où j’en suis. Je doute que tu aies un avis définitif sur cette situation, mais dans tous les cas j’apprécierais énormément de lire ton point de vue.

C’est ce qui me pousse à réserver ce phone coaching, dont j’attends beaucoup.

Julien

Ecoutez l’intégralité du phone coaching gratuitement

Ps : ce n’est pas très visible mais vous pouvez aussi (c’est ce que je vous recommande) télécharger le mp3 et l’écouter plus tard. Cliquez sur « download » (je sais, c’est écrit petit)

Merci à

  • Julien, pour nous donner l’opportunité de bénéficier de cette analyse passionnante
  • Vous, pour apprécier et comprendre mon travail, qui dépasse de loin le simple « conseil séduction » bateau que l’on peut trouver partout ailleurs

Connaissances mobilisées

Les analyses que je réalise dans ce phone coaching sont notamment (mais pas seulement) issues et développées dans les séminaires suivants :

Vous voulez bénéficier de la même qualité de conseil que Julien ?

  • Réservez votre phone coaching avec Stéphane et bénéficiez d’un conseil honnête, objectif et de qualité (approfondi) sur votre situation. Sinon, vous pouvez toujours essayer de demander leur avis à vos ami(e)s, et comparer… A vous de voir ;)

phone coaching

Crédit photo : Bogdan Migulski


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "plus jamais peur"
  1. Osez aborder les gens qui vous intéressent
  2. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  3. Ayez confiance en vous pour oser plus
  4. Décrochez enfin ce que vous méritez
  5. Assumez et développez votre masculinité
  6. Terrassez la timidité à grands coups de poings dans la g.
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "relations longues II : reconnaître les filles qu'il vous faut"
  1. Osez aborder les gens qui vous intéressent
  2. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert

44 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • J’étais avec une petite amie depuis quatre ans et je faisais des plans pour lui proposer. Puis un jour, elle a dit qu’elle voulait faire une pause pour comprendre les choses. C’était il y a environ quatre ans. Elle s’est mariée environ deux ans après sa «pause» avec un collègue que j’ai découvert plus tard grâce à l’aide de hackgoodnesstech sur insta, gram un pro tech guy qu’elle m’avait trompé tout le temps que nous étions ensemble. J’étais dévasté à l’époque, mais maintenant je pense que tout allait pour le mieux. Aussi, c’est un petit monde, parce que son mari la trompe avec quelqu’un que je connais. Merci Karma !

  • Je ne peux pas oublier comment j’ai attrapé mon ex-partenaire infidèle. C’était un bon menteur et je devais obtenir des preuves… J’ai obtenu l’aide d’un pirate informatique éthique… Le pirate informatique m’a aidé à obtenir ses SMS, ses appels et ses conversations sur les réseaux sociaux qu’il avait eues avec d’autres hommes pendant que j’étais occupé au travail. Vous pouvez l’essayer. Leur e-mail est stokehackent AT Gma.il. Com.

  • Il y a un hacker que les gens embauchent maintenant. J’ai vu beaucoup de gens qui l’ont recommandé. Je l’ai aussi embauché. En fait, il est mon hacker depuis 2017. C’est un hacker professionnel. Il peut pirater n’importe quel téléphone de n’importe quel pays. Il peut pirater n’importe quel réseau de médias sociaux, site Web ou blog. Il m’a aidé de tant de façons.contactez-le andersontech65 @ gmail . com

  • Mon partenaire et moi sommes ensemble depuis près de 3 ans et dernièrement, je suis très méfiant, permettez-moi de vous expliquer. Il est au chômage depuis environ 5 mois maintenant et il a toujours été et je veux dire toujours sur l’ordinateur. J’ai accepté qu’il cherchait des emplois en ligne, mais je soupçonnais également qu’il visitait des sites pornographiques ou parlait avec d’autres hommes. Cependant, je n’avais aucune preuve de cela. Finalement, je suis tombé sur un pirate informatique éthique appelé stokehackent @ gmail … via un site en ligne. Il m’a aidé à pirater son ordinateur et à me donner l’historique de ses navigateurs. Il m’a également parlé des autres gars qu’il flirtait avec iMessenger et Skype. Je pense que ce pirate informatique peut vous aider.

  • Donc à partir du moment où une femme obtient l’enfant que son utérus désire et que l’homme se retrouve pieds et poings liés à elle pendant toute la durée de l’élevage de cet enfant, au besoin grâce à l’appui des institutions (garantissant pension à vie, etc), une femme montre son vrai visage ? Puisqu’elle n’a plus le moindre intérêt à faire montre de souplesse, d’efforts dans l’apprêtement ou de qualités quelconques ?
    Toutes les femmes fonctionnent-elles ainsi ?

    Seuls les hommes naissent disposés à développer des qualités morales en dehors de leur intérêt bien compris ? Ou bien c’est leur intérêt bien compris qui les oblige, comme les femmes, à développer plus de qualités « morales » (entre guillemets puisqu’on ne peut être réellement moral par intérêt) ? Une société plus exigeante envers eux par exemple ?

    Quid de la reproduction ? Un homme est-il obligé, s’il désire être père, sacrifier son bonheur et sa liberté au profit d’une femme qui révélera sa véritable nature au moment de la grossesse ?

    Peut-on encore vouloir être père dans nos sociétés ?

  • Il y a quand même un détail important qui est omis. Elle ne propose pas rien en échange de tout ça, elle propose sa fidélité et d’être la mère des futurs enfants (où en plus il sera sûr que c’est bien lui le père). C’est important à notre époque d’avoir une partenaire sur qui compter, une femme qui ne partira pas pour vivre une passion amoureuse, une femme moins casse couille que la moyenne….
    Sinon, pour le reste , je suis totalement d’accord. Si il se loupe dans sa carrière, il est possible qu’elle parte mais ça c’est valable pour quasi toutes les femmes…. Elles ne restent pas longtemps avec un homme sans avenir…

  • Bonjour,

    Merci Stéphane et julien.
    je confirme la qualité de de son es parfait.

    j’ai appris beaucoup de choses via ce mp3.

    Amicalement

    Arnaud

  • Bonjour à tous

    Merci tout d’abord à Julien de nous permettre de comprendre son expérience via ce phone coaching.
    L’analyse faite dans cette session est affligeante pour la condition féminine dans son immense majorité : le calcul sous toutes ses formes, pourvu qu’elles puissent accéder à leur sacro-sainte sécurité. Le désintéressement est bien un nom commun masculin et il le restera. L’ analyse est bonne j’en ai peur et c’est effrayant je trouve (enfin ca donne pas envie)

  • @ Reploid.
    – Les chiffres parlent d’eux-même pour la consanguinité.
    – Ceux qui n’ont pas perçu la métaphore dans le terme « schizophrénie » devraient à eux-même se donner des leçons de discernement.
    – Il n’empêche que le mariage d’une femme musulmane à un homme non-musulman est totalement interdit en islam (ce qu’a confirmé un lecteur manifestement musulman). Je me demande comment on peut dire « dévote » à propos de cette femme. Je n’en sais rien, nous n’avons ni vous, ni moi pas suffisamment d’éléments. Mais c’est totalement contradictoire. Ou alors Julien s’est converti ?
    – La peine de mort n’est jamais appliquée concernant les crimes d’honneur. Effectivement, ils sont peut-être moins présents au Maghreb que dans la monde musulman asiatique. En France, on dira qu’une femme a été égorgée (pardon « poignardée à la gorge » selon la novlangue) par son mari, sans faire mention de cette réalité.

    Pour le reste, je vous retourne le compliment du discernement.

  • Mes conclusions en lisant la lettre ont été les mêmes que les tiennes avant d’écouter l’enregistrement.

    Un – très – bon phone coaching. L’auteur pourra juger en connaissance de cause (et ici, à sa place, j’aurais tout de même du mal à trancher, la question reste entièrement ouverte).

    Au passage, pour certains commentateurs : dire les choses de but en blanc c’est très bien y compris quand on parle d’islam, le dire en évitant de parsemer son discours – que je trouve personnellement fort douteux – d’âneries, c’est encore mieux. Pêle-mêle :
    – La consanguinité entre cousins n’est pas souhaitable sur le plan génétique mais elle reste autorisée dans l’islam, comme elle l’est dans la loi française, dans toutes les autres religions et dans le code civil de l’immense majorité des pays. Sur le plan dogmatique, elle n’est pas recommandée.
    – La schizophrénie des musulmans est une arlésienne sur le plan dogmatique et sur le plan des réalités sociales. C’est soit de la mauvaise conscience, soit de la dissonance cognitive, mais ça serait assez sympathique de choisir des mots un peu plus appropriés et un peu moins connotés « barbus = psychopathes ».
    – Concernant l’histoire de la famille de Julien qui n’accepterait pas sa présence en tant que non-musulman ou de sa copine qui serait mise au ban de sa famille/jouerait son poulain contre sa famille, je conseille aux mauvaises langues de lire en entier la lettre écrite par l’intéressé, où il mentionne des discussions tout à fait normales et anecdotiques avec les soeurs de sa compagne. Ca devrait lui mettre la puce à l’oreille…
    – Les crimes d’honneur sont passibles de la peine de mort du point de vue même du dogme musulman. En partant du principe très rationnel que vous savez placer des pays sur une carte, je vous suggère de recenser les pays où ces pratiques sont les plus courantes pour constater qu’elle relèvent davantage d’un fait régional, propre à un amalgame de cultures différentes, de disparités importantes d’éducation dans les milieux ruraux et de pratiques indépendantes en soi de l’islam, de l’hindouisme ou autres, que d’une conséquence religieuse. Ca aussi, ça pourrait vous mettre la puce à l’oreille.

    Il paraît que ce qui différencie l’homme intéressant des autres (et également la première chose que Stéphane essaie avec plus ou moins d’optimisme d’enseigner sur SpikeSéduction), c’est le discernement.

    Pour certains, c’est pas gagné.

  • Bonjour,

    Je tiens à dire, suite à l’écoute de ce coaching, que je ne suis pas entièrement d’accord avec ces analyses.

    Tu es certes un homme de qualité et intelligent. Peut-être que tu n’est pas « fou amoureux » de ta femme ou que la passion s’est estompée après les premiers mois : choses peut être logique avec le stress et les soucis du quotidien, la vision s’élargit vers d’autres choses.

    Poses toi les vrais questions et ne te laisses pas impressionner par toutes ces métaphores de monde la finance et d’intérêts usuriers.

    Une femme qui sacrifie un certain nombre de choses pour t’accorder d’avantage de confort ou d’aisance, ne te demandera pas forcément quelque chose d’énorme en retour. Après tout, elle a un job et elle semble penser à ton confort personnel.

    Beaucoup de mec je pense aimeraient que leurs femmes pensent plus à leur facilité leur carrière que elle-même.

    Si vous fondez un famille ou ête vous déjà une famille ?

    Poses toi ces questions :

    Si son objectif est de mener vos enfants à une bonne éducation, est-elle en mesure de réussir à parvenir à atteindre cet objectif avec toi ?

    Une femme qui éprouve du plaisir après un temps donné, est forcément amoureuse et n’est pas fatalement tenue de pouvoir ressentir les mêmes choses avec n’importe qui.

    Une femme a le droit d’admirer l’intelligence des autres et plus particulièrement de son mari, et les individus ont aussi le droit d’être plus pudique sur l’admiration de la beauté : ça peut se travailler ça d’exprimer plus ses sentiments.

    Te vois tu vieillir avec cette femme ?

    Il semblerai, comme le Coach l’a expliqué qu’elle est prête à donner sa vie et investir de sa personne pour te construire « une coupole »

    Je suis prêt à parier que comme toute femme « traditionnelle », à 80 ans elle sera toujours là pour te torcher.

    Sondes tes sentiments, et sondes ses propres sentiments.

    Je te souhaite une belle vie

    Bonne chance

  • Pour ma part j’ai téléchargé le fichier (comme tous les phone coaching, on préfère garder au chaud chez soi quelque chose de qualité non?) et il se lance niquel.

    Stéphane tu fais ici part d’un phénomène qui est bien connu dès lors qu’on vient du bon milieu, qu’on a une bonne éducation, un bel avenir, un minimum d’intelligence, et même pas forcément de beauté. Cependant tu le pointes très précisément, et avec de nouveaux outils qui seront utiles pour toute ma vie.
    C’est pourquoi je t’en remercie profondément.

  • @Stephane, en fait le fichier mp3 fait 9mn57, pour une taille de 9.12 Mo. L’internaute avait raison ;)

  • Ilias,
    les victimes de ces « crimes d’honneur » apprécient votre sens de la mesure, sans doute.

    Pour la consanguinité au Maghreb, je me fie aux études faites là-bas, et relayées par la presse de là-bas.

    Exemple :

    « Algérie : Près de 38% des mariages sont consanguins
    mariage
    38,30% des mariages en Algérie sont consanguins, selon une enquête de la Fondation pour la recherche médicale, citée mercredi par le quotidien algérien Le Jeune Indépendant.

    Selon les résultats de cette enquête, première du genre en Algérie, le taux de consanguinité varie d’une wilaya (département) à une autre. Le taux le plus élevé a été enregistré dans la wilaya de Tébessa (est), avec 88%, tandis que le plus bas a été recensé à Oran (ouest), avec 18,50%.

    L’enquête montre que dans les familles issues de mariages consanguins, l’hydrocéphalie est 13 fois plus élevée, l’hémophilie 11 fois plus fréquente, la maladie de Duchenne 8 fois, les maladies neurologiques 7 fois et les anémies congénitales trois fois.

    Si le taux de consanguinité en Algérie est plus élevé qu’à celui du Maroc, pays voisin, qui est de 19,87%, il est cependant moins important par rapport à plusieurs pays arabes, dont Bahrein (39,40%), l’Arabie saoudite (50%), le Koweït (54%) et la Jordanie (55%).  »

    http://www.casafree.com/modules/news/article.php?storyid=10347 (cliquer sur mon pseudo)

  • Salut à tous,
    je tiens à remercier Julien et Stéphane pour ce phone coaching,quelque soit la situation,c’est toujours très intéressant et on ne s’ennuie jamais.Au début,lorsque j’ai entendu que cette femme voulait construire quelque chose de durable ,qu’elle voulait des enfants et que justement ,pour le bien de ces derniers,elle voulait une union sur le long terme et qu’elle était prête pour cela,à accepter l’adultère,j’avoue que j’ai été quelque peu admiratif pour quelqu’un justement qui ne voulait de la famille recomposée ou monoparentale qui s’est développée dans notre société,et qui, contrairement à ce qu’on nous fait croire,n’est pas sans problème ,et est très déstabilisante pour les enfants,entre autres.Par ailleurs,cette femme pose le problème de la fidélité.En effet,croyez-vous vraiment qu’il soit possible,surtout pour un homme,de coucher avec la même femme toute sa vie?Autrement dit,pensez-vous vraiment qu’on ne puisse avoir d’attirance que pour une seule femme et qu’on puisse renoncer aux autres de gaîte de coeur?Je me demande souvent,quand je vois l’éclatement des familles et des couples de notre société,comment les générations précédentes faisaient,à l’époque,où on restait toute sa vie avec la même personne.En fait,je pense que l’être humain,naturellement ,n’est pas fait pour la monogamie,et qu’ elle a existé dans le passé sous la pression de la société et justement de la religion,mais tout ceci n’était qu’une apparence,car je doute fort que, dans la réalité,il y ait eu vraiment monogamie.Alors en effet,ce genre de relation était répandue en 1913,cependant croyez-vous vraiment que les gens en 2013 soient plus heureux qu’en 1913 et que notre société dite moderne,soit meilleure?Pas sûr….

  • Ah oui dernière chose.

    Le mythe de la consanguinité au Maghreb est d’une stupidité abyssale. Il n’y a pas plus métissé que le maghrébin (le brésilien peut-être). J’ai moi-même dans mon ascendance du berbère, de l’africain, de l’européen, de l’arabe comme beaucoup d’autres. Il n’y a aucune tradition endogame dans l’Islam car les origines n’y ont aucune place déterminante dans absolument aucun domaine.

    C’est vrai que certains nationalismes régionaux (rif, kabilye…) encouragent l’endogamie pour des raisons de perpétuation de la culture régionale minoritaire, mais cela relève de certaines traditions culturelle qu’une forte imprégnation de la religion musulmane balaye sur son passage, en témoigne l’ouverture raciale des mouvements contemporains de retour à l’Islam. C’est une des raisons pour lesquelles que les mouvements islamistes détestent le nationalisme arabe.

  • Cher Maurice,

    Permets-moi d’user d’un droit de réponse.

    Certes, la religion musulmane préconise ou oblige la femme musulmane à n’épouser qu’un musulman (car la direction ou l’autorité du mari doit se baser sur le bien familial tel que vu par notre religion).

    Mais c’est réducteur de dire que l’inverse est permis sans restriction. L’homme musulman pieux n’a le droit d’épouser qu’une juive ou une chrétienne et à la condition stricte qu’elle soit « vertueuse ». Si lui-même n’est pas vertueux (« débauché » par exemple), il ne peut épouser ni une musulmane pieuse, ni une juive ou une chrétienne pieuse.

    La qualité de « vertueux » s’acquiert par le repentir sincère de ses fautes passées.

    Sinon agiter le spectre d’une crime d’honneur, un épiphénomène qui concerne un paragraphe rubrique faits-divers tout les deux ou trois ans est assez ridicule et déshonore ton texte qui reste intéressant.

    Et enfin pour te répondre, je conseille pour ma part de se convertir à l’Islam comme je l’ai fait, en dépit des choses qui ne conviennent pas a priori à nos désirs humains, pour la simple et unique raison que c’est la religion agréée par le Créateur des cieux et de la terre et qu’elle mène au salut dans l’Au-delà.

    Hâte d’écouter cet audio, je sens que ça sera du lourd Spike ;)

  • @Benjamin. Excuse mon agressivité. Je veux dire que monter un business c’est pas facile. Stéphane réussit à concilier passion et travail, ce qui demande beaucoup de courage, d’engagement, de réalisme…bref. En France, un patron a plein de charges à payer, et si demain le business du mec ne marche pas il a le droit a rien (alors que tu as des charges de malade) personne ne viendras lui tendre la main et surtout pas les clients (j’ai jamais vu un client acheter un produit qu’il considère mauvais pour des raisons d’altruisme économique)

    Avec ces phones coaching, on peut intégrer plein de conseils, gratos, et si ça a un aspect publicitaire tant mieux ! Stéphane ne base pas sa pub sur des promesses quand il fait ça, il te montre le contenu sans fard ni mascara. ça change du web-marketing classique où le gars te proposes un super contenu à 2000 euro alors que tu sais même pas de quoi il en retourne vraiment.

    J’aime beaucoup la France (meilleur pays du monde) et les français (peuple le plus ouvert du monde) mais sur la question du business, des affaires, de l’entreprise on a un coté concierge insupportable.

    PS : Stéphane ne m’a rien demander, je n’ai pas de part ds la société,je ne lui demande rien. je réagis juste à la suspicion typiquement française à l’égard du patron,de l’entreprise et de l’argent en général.

  • Aprés y avoir repensé quelques jours aprés la première écoute, un truc m’est venu à l’esprit.
    Est-ce qu’il n’y aurait pas aussi un peu de : »…..tu sais, prend l’habitude d’aller voir ailleurs, parce qu’aprés mes grossesses multiples mon cul te sera définitivement fermé. D’ailleurs, comme je ne m’occuperais pas beaucoup de moi, tu n’auras pas forcemment envie d’y retourner »

    Je pense que certains qui , comme moi, entament la quarantaine voient de quoi je parle?

  • @ Kais
    Je n’ai que faire des procès d’intention d’une personne qui ne sait absolument pas de quoi elle parle et me cite Snoop Doggy Dog comme référence culcul-turelle. Je renvoie à un texte fondamental pour étayer mon propos sur lequel est basé le fiqh (droit musulman), pas la vie de je ne sais quel musulman de carnaval. Je connais trop de maghrébins en état de schizophrénie culturelle, et de maghrébines par le même occasion pour ne pas en faire état ici, par rapport au sujet. Et il y a trop de dégâts par la suite chez certaines personnes qui ne savaient pas ce que ça signifiait que de s’engager avec un ou une musulman(e) pour ne pas en faire part ici (Et oui, c’est aussi du vécu !). Ce n’est pas moi qui ai dit que la personne était musulmane, ni qu’elle était dévote (réécoutez attentivement l’enregistrement) : donc mon propos est totalement dans le sujet.
    Marre qu’on ne puisse plus rien dire sur rien sous prétexte que cela vexe certaines personnes qui ne peuvent pas s’empêcher de faire leur poupoune hystérico-hypersensible sur certains sujets.

  • @Maurice rien n’est plus pervers que de mélanger le vrai et le faux pour faire passer des idées dégoûtantes. Snoop dog est musulman, et alors ? il y a quand même des filles nues dans ses clips, la croyance n’a pas autant d’emprise sur lui que tu voudrais qu’elle ait. Quant à l’aspect culturel, il est indéniable. Mais va faire un tour en sicile ou en corse, et tu te rendras compte que les méditerranéens d’afrique sont les loins d’être les plus hards.

    et on est pas sur riposte laïque ou boulevard voltaire, les personnes comme toi ont leur espace dédié et sont priées de s’y tenir.

  • Sam, tu vas vite en besogne et tu es un petit peu agressif. J’apprécie le travail de Stéphane, j’ai acheté la quasi totalité des séminaires mais ça ne m’empêche pas de souligner qu’il est intéressé dans le fait de mettre des phone coaching gratuitement à disposition. Ca me parait l’évidence même. Et je suis le premier à en profiter et à le remercier pour cela.

  • @ Benjamin. Pourquoi faire la différence entre altruisme et travail qui mérite salaire ? Le mec te met gratuitement en ligne des tas de conseils que tu peux adapter à ton cas, à ta vie (si t’es pas trop con) et toi tu lui reproche d’en faire son travail. Quand un homme vit de son travail qui est sa passion tu devrais t’en réjouir au lieu de remercier avec ta nuance minable sur la promotion qu’il se fait.

    PS : Relis l’article sur les surdoués de la drague (pourquoi certains ont de l’avance) et regarde le profil numéro 1…ça pourrait t’inspirer sur le « totalement altruiste » comme tu dis

  • Plus j’y repense, plus je trouve ce témoignage magnifique.

    On se dit souvent, tout est beau, tout est gentil mais on tombe souvent sur ce genre de problème et la, tout est moche. En fait, en y pensant, c’est ni moche, ni gentil, c’est la vie. La trahison et la generosite sont les deux faces d’une même pièce.

    Le plus important est de ne pas être dupe, de regarder la réalité sans etre engage émotionnellement et ça, ça reste le plus dur.

    2 choses: les femmes qui viennent d’un milieu défavorisé, peu importe leurs origines, ont tendance a faire cela. Vécus, entendus…

    L’autre chose est a quand tu as pose la question du sexe a Julien, celui-ci a répondu que sa compagne avait du plaisir. Et toi dans l’histoire, Julien… ?

  • Tout à fait passionnant.
    Même si je me doute que Stéphane ne met pas en ligne ces phone coaching de manière totalement altruiste mais aussi afin d’en faire la promotion, je tenais tout de même à le remercier. C’est un régal à écouter.

  • Je viens de finir et je suis encore, oui encore , surpris par la duplicite du genre humain.

    Duplicite qui existe a tout niveau.

    Quand on voit la réalité sans fard, elle est sans doute crue et parfois cruelle mais c’est la réalité .

  • Bonjour ,

    J’écoute avec passion mais je ne souhaiterais pas être à la place de Julien.

    Bon courage.

    Merci,
    Andy

  • Pareil, en utilisant google chrome j’ai des coupures régulières sur les écoute de phone coaching. Du coup je recharge la page et reprend où ça a couper

  • A la réflexion, la femme donne peut-être plus que vous croyez.

    Si elle est bien musulmane et si l’auditeur n’est pas musulman, elle fait quelque chose de totalement prohibé du point de vue du droit musulman (verset 10, sourate 60, cf mon lien). Une musulmane n’a pas le droit d’épouser un non-musulman, tandis que le contraire n’est pas vrai.

    Et en outre, elle est peut-être aussi en rupture avec les tradition maghrébines qui veulent qu’une femme ne quitte pas son éthnie (d’où un nombre phénoménal de mariages consanguins au Maghreb, avec toutes les conséquences que cela entraîne).

    Comme enfin, il s’agit de relations hors mariage, elle est, toujours du point de vue du droit musulman, « fornicatrice », avec toutes les conséquences que cela implique.

    Je dis ça car il est dit dans le texte qu’elle se revendique comme musulmane si j’ai bien compris. On est dans un cas typique de cette schizophrénie propre à la femme musulmane – comme reflet de ce qui agite le monde musulman (on le voit actuellement en Egypte) – entre tradition et religion et attrait de la modernité (et des « innovations » totalement prohibées qui vont avec).

    Autrement dit. Si la belle a mis sa famille au courant, et si sa famille est une famille musulmane « normale », alors elle est mise au ban de celle-ci, et elle met peut-être sa vie même en jeu (les crimes dits d’honneur ne sont pas du tout une légende, y compris en France). Bref, elle joue son poulain contre ses convictions religieuses et contre sa famille : c’est absolument énorme.

    La conséquence de ceci devrait être un autre prix à payer. En cas de mariage avec l’auditeur, si elle est « dévote » et dans l’hypothèse qu’il ne soit pas musulman déjà, elle ne pourra qu’inciter fortement celui-ci à se convertir à l’islam – ce que personnellement je déconseille fortement au vu de mes connaissances de cette idéologie là.

  • J’ai eu des coupures parfois sur les précédents phone coaching (utilisant chrome). Si jamais cela vous arrive, j’ai réglé le problème en actualisant la page puis en relançant le coaching (ce qui règle bien 99,9% des soucis sur internet d’ailleurs).

  • Je trouvais les autres phonecoaching particulièrement pertinents mais avec celui là j ai pris une belle gifle.
    Merci de nous l avoir partagé (et de t y être repris à deux fois).

  • Cool merci de m’avoir rassuré. Un internaute se plaignait que j’avais volontairement coupé avant la fin. Enfin toujours les mêmes critiques et les mêmes conneries…

  • c’est bon ça déroule ( pour ma part j’ai téléchargé le fichier)

    Phone coaching ultra intéressant. Pour ma part, je n’ai pas compris en quoi la phrase « ah mon pauvre » résumait le débat ?

  • Oui le fichier se déroule bien jusqu’au bout des 41min sans couper.

    Vraiment passionnant, je ne m’attendais pas à un tel revirement de situation. Grande réflexion et décision à avoir pour Julien.

  • Je confirme que ça fonctionne jusqu’au bout chez moi.

    je confirme aussi que
    – ton analyse est d’une rare puissance
    – et que ça peut être terriblement déprimant

  • C’est le phone coaching le plus impressionnant que j’ai entendu. Il est presque terrifiant.

    Bravo Stéphane