Rendez-vous galant : la suite des sujets tabous

Erreur de rendez vous galant n°3 : €€€€€

Je vous avais exposé dans un précédent article, combien une fille qui vous parle d’argent tôt (principalement lors des premiers rendez-vous galants) est un sérieux indicateur de problèmes à venir, que ce soit des plaintes répétées d’un manque d’argent, ou des allusions perpétuelles à la valeur des choses. A présent, c’est vous qui allez devoir prendre ce comportement à trouble en considération, et le chasser de votre personnalité par tous les moyens, si jamais vous y étiez sujet.

Maux des temps modernes, le sujet de l’argent ne doit pas resurgir à tout moment dans vos interactions avec les gens, que ce soit pour se plaindre d’un manque, ou du coût de la vie et des loisirs. Et ce même s’il fait partie de vos préoccupations principales. Ceci s’appliquant également si vous gagnez fort bien votre vie, et dans ce cas, remontez les sujets pécuniers non pas comme des plaintes, mais comme un moyen de vous mettre en avant, de vanter votre réussite. Je n’ai jamais entendu une fille excitée par un homme se plaignant du prix de l’essence, par exemple.

En rendez-vous galant, on ne se plaint pas du prix des choses
Beaucoup d’hommes passent pour des radins en rendez-vous galant. La solution : ne pas parler du prix des choses. Ou bien abdiquer les rendez-vous galants

Gardez à l’esprit que parler d’argent est vulgaire, et en aucun cas ne vous fera marquer des points et vous aidera dans votre séduction si vous le verbalisez a tout va. Etre conscient que le statut social est un atout majeur est une chose, trop en faire, ou trop en parler au risque de scier le branche sur laquelle on est en est une autre. Vous gagnez bien votre vie ? Vous savez vous habiller ? Vous avez une vie « pleine », croyez moi cela se verra, pas la peine d’en rajouter des tonnes de façon explicite.

Restez donc loin des sujets d’argent : que vous en ayez trop ou pas assez, ils n’ont rien à faire dans vos sujets de conversation en rendez-vous galant

Erreur de rendez vous galant n°4 : se croire chez le psy

On a tous des expériences douloureuses liées à notre histoire, nos expériences passées, ou en rapport à des situations que nous vivons actuellement. Ça peut être le divorce de vos parents que vous avez mal vécu et que vous vivez toujours mal, des relations conflictuelles avec vos proches qui vous minent ou des pressions professionnelles… la liste serait longue à faire pour être exhaustif. A cela, s’invite toujours son lot de peurs, d’angoisses, elles aussi liées à des domaines similaires : la famille, les proches, le travail… toutes ces petites choses qui nous angoissent au quotidien, nous rongent, occupant notre esprit 24h sur 24, ces sujets qu’on aimerait pouvoir partager, pour se sentir épaulé et diminuer ses angoisses en recevant des conseils et des paroles réconfortantes.

Rdv galant : vous n'êtes pas chez le psy
Ne confondez pas rendez-vous galant et séance de psy, ou bien ça sera la dernière fois

Malheureusement, comme il a était expliqué pour les complexes, les douleurs et les peurs sont a ranger dans la même catégorie, et vous devez leur faire subir le même traitement, à savoir: les occulter. Vous souhaitez en parler ? Votre meilleur ami(e) est là pour ça. Même si cette jeune fille vous montre un semblant de compassion à l’évocation de votre douleur, cela briserai tout romantisme dans le bulbe de relation qui était en train de se développer.

Je sais le monde est mal fait, on aimerait pouvoir parler de ce qui nous touche, et que cela amène de l’affection, voir de l’admiration des personnes qui se feraient l’écho de ses révélations à cœur ouvert, mais malheureusement le monde n’est pas ainsi fait, et la faute n’est pas sur l’autre, nous sommes tous fait pareil, et le résultat serait le même si nous étions l’interlocuteur. Ce type de révélation, nous provoquerait soit un sentiment de compassion amicale dans le meilleur des cas, et dans le pire… de la répulsion.

Et au même titre que le développement personnel que je vous avez fait lors du premier sujet (les complexes), n’armez pas vous même la main qui vous frappera peut être un jour. Ces informations sont bien trop sensibles pour les laisser à la vue des autres. Ainsi, comme vous faites le soir lorsque vous partez de votre bureau, rangez les choses personnelles sensibles dans un tiroir qui ferme à clef, et verrouillez le !

Alexandre

Tu as aimé cet article ? Remercie son auteur en lui mettant au moins un +1 via les réseaux sociaux. Et d’abord sur G+.


SEMINAIRE SUR CE THEME
- 8 juillet 2017 : comment briller en ligne, le charme discret du texto parfait
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Communiquez plus et mieux
  3. Captivez et convainquez à l'écrit
  4. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "relations longues I" et oubliez l'obsession amoureuse
  1. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  2. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  4. Assumez et développez votre masculinité

14 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonsoir
    Je vais rarement sur les forum mais étant curieux de nature j’explore.On entend souvent:ou sont les vrais hommes?Nous pourriont dire la même chose ou sont les vrais femmes.J’accepte les femmes telles qu’elles sont.Il faut déjà pouvoir les aborder sans qu’elles soient en train de jouer avec leur téléphone , jeunes ou pas.
    Déjà dans un premier R.D.V ILl faut ètre positif et ne pas trainer ses casseroles,le monde qui nous entoure n’est qu’une illusion créée par les énergies que nous émettons.
    J’aiment les femmes passionnément mais il faut qu’elle comprennent une chose,on ne peut pas se lier à quelqu’un et vouloir demeurer intact , il faut pouvoir perdre sans savoir ce que l’on gagnera.Le gros problème actuellement c’est que les femmes veulent tout maitriser.

  • Bonjour,

    Je suis entièrement d’accord avec cet article. Mais comment s’y prendre lorsqu’on est atteint d’une déficience (comme être malentendant qui ne se voit pas forcément chez une femme avec des cheveux longs) ?

    Même si n’est pas un complexe, faut-il en informer lors du First date?

  • Chapeau bas pour être aussi lucide et vrai. Tout ce que je pense au plus profond de moi d’un homme et dans chacune de vos lignes.

    Mais hélas on ne croise pas souvent ce genre de spécimen !! Ou êtes vous les vrais hommes !!! Qui prennent des décisions, qui osent sortir du conformisme, qui ne sont ni machos ni lavette ? Je ne sais pas ?

  • j’ai rencontré une femme de 41 ans , nous avons 7 de différence ( j’en ai 34) entre le premier rdv et le deuxième il y au mois trois semaine, elle était malade, et je souhaiterais la séduire

  • bonjour, j’ai rencontré une femme de 41 ans ( j’ai 34 ans ) et je souhaiterai la séduire. j’ai eu un 1 rendez vous avec elle. et dans quelque jours le deuxième.Entre le premier et le deuxième il y a eu au moins trois semaines que nous somme pas vu.STEPHANE

  • Je n’arrive pas a voir la différence entre:

    – le séminaire, les réponses de la séduction, en dvd
    47,90€ seulement

    Et l’ebook, Entretiens privés, vol.1,
    19,90€ seulement.

    Quelle est la différence fondamental entre les deux?
    Si je veux aborder une fille lequel de ces deux support est le mieux adapter?

    Merçi.

  • @Venusian Est-ce que tu préfères avoir un article sur un point précis et le mettre en application tout de suite, ou lire un pavé duquel tu ne sauras pas par quoi commencer pour appliquer et progresser ?

    Yoann

  • Non mais sérieusement pourquoi allé avouer ses complexes et ses peurs à une personne qu’on vient à peine de rencontrer ?

    Pourquoi lui accorder ce pouvoir sur nous, alors qu’on ne la connait même pas, elle a peut être autant si ce n’est plus de complexes que nous :)

    Et puis se mettre à parler de ca voudrait dire en quelque sorte qu’on a rien de mieux à dire … Et la ca marque très mal pour le coup.

  • A ma période ultra afc, lors d’une date avec une fille à gros poumons, j’ai raconté en détail tous mes complexes, et mes problèmes personnels(rien de méchant mais avec le recul ca devait bien faire pitié). A la fin de mon monologue, la fille m’a regardée consterné et m’a dit :  » heureusement que tu es beau… » sous entendu sinon je serais deja partie. Ca m’a pas empeché de la fclose quelques heures apres, mais c’était uniquement pour un plan cul.

  • Bonjour,

    Très juste comme souvent. Cet article pointe un vrai problème. C’est le fait d’etre totalement « insecure » avant le premier mot décroché à une inconnue, et verser dans le confort total en parlant de ses problèmes parce qu’on a l’impression d’avoir faire le plus dur! C’est sur que ça l’fait pas du tout.

    J’ai beaucoup aimé le parallèle avec spiderman,c’est vrai, dans la réalité un type comme lui serait plus l’objet d’un gros foutage de gueule que de convoitises féminines.

    C’est drôle ce fossé entre les images que nous vendent les médias et la réalité social. C’est un peu comme le fossé entre ce que dise les femmes (jveux un homme gentil, doux, attentionné) et ce qu’elles veulent REELLEMENT.

    On est dans le brouillage de code et la perte de repere la plus totale, pas étonnant que les hommes d’aujourd’hui ne savent plus comment s’y prendre. La preuve les séminaires se remplissent.

    Il faut tuer le gentil garçon incipide et lisse!

  • Venusian, il y a écrit « A suivre »…
    Cet article est vraiment très bon, car le fait d’avouer nos (vraies) faiblesses, on l’a tous fait… avec des conséquences catastrophiques.
    Le point sur lequel Alexandre a bien fait d’appuyer, c’est la tendance à nous vendre de « l’homme féminisé », et effectivement, CA NE MARCHE PAS.
    Tous les gars que j’ai connu, même avent d’arriver sur le forum, et qui avait du succès avec les demoiselles, avaient le profil de gentleman viril et attirant, et jamais celui du timide asocial.
    Qui est le plus viril entre Clovis Cornilliac et Bourvil ?

  • Quelqu’un vous oblige à lire ce site, tous les jours, avec un pistolet sur la tempe ?

    Si vous savez déjà tout, volez de vos propres ailes, et bon vent :)

  • Pas mal, mais faire un article « les 8 erreurs fatales du premier rendez-vous » et finalement n’en dévoiler qu’une, et qui plus est pour dire qu’il faut pas dévoiler ses complexes vous plongez dans le travers d’autres coachs en séduction : faire du culte du vide.