12 réflexes pour être galant mais pas ringard



Etre galant avec les femmes, c'est une valeur sûre. Mais comment être galant sans être emprunté, gauche, bref ringard. La galanterie au quotidien, ce sont ces 12 petits réflexes là, à utiliser sans modération...

Notre petit guide des bonnes manières à l’usage des gentils garçons remontant maintenant à 8 ans, j’ai pensé qu’une petite mise à jour, en ces temps gangrénés par la atiacilité, l’incivilité et la médiocrité, ne serait pas superflue n’est-ce pas ? Devenez galant, c’est in.

12 réflexes pour être galant (mais pas ringard)

1. A pied : marcher du côté de la route sur le trottoir

Sans être ostentatoire ni gênant.

Cela demande un petit peu de coordination au début, puis devient une mini « danse » tacite à deux à chaque changement de trottoir.

2. En voiture : faire le plein d’essence à sa place

Comme vous l’aurez compris dans les deux articles que j’ai consacrés à la femme et à l’automobile (elle emboutit sa voiture, puis s’enfuit), rien au monde ne peut l’incommoder plus que ce type de contraintes mécaniques, matérielles et odorantes.

Alors si c’est elle qui est au volant de son véhicule à l’instant du passage à la pompe, demandez-lui de vous confier sa Visa et occupez-vous de la pompe.

3. Dehors : lui ouvrir la porte, et la tenir

Y compris en voiture, où vous vous rendrez d’abord de son côté, même si vous avez « le verrouillage centralisé sur votre Opel Vectra », comme disait Elie Semoun du temps où il était drôle. C’est à dire il y a longtemps.

4. Au restaurant : ne jamais goûter son plat / son verre sans y avoir été invité

Mais toujours lui proposer de goûter au vôtre.

En lui réservant la dernière bouchée

5. Au restaurant : levez-vous quand elle se lève.

C’est à dire quand elle arrive / sort de table.

Même si c’est pour se rendre aux toilettes.

Vous m’avez bien lu. Une femme trouve incroyablement galant un homme qui se lève à son passage. Oui, encore aujourd’hui. Surtout aujourd’hui.

6. A la maison : vous intéresser à ses enfants

La plupart du temps, ils s’intéresseront à vous comme à une guigne, mais ne le faites pas pour eux, faites-le pour elle. Ses enfants constituant généralement le principal centre d’intérêt d’une femme, voire l’unique, être galant va impliquer de passer du temps avec eux et de faire semblant d’apprécier.

7. A la maison : l’aider à ôter/enfiler son manteau

Bien sûr, qu’elle peut le faire sans vous. C’est le principe de la galanterie: ça marcherait sans vous, mais c’est mieux si vous le faites.

Idem pour la fermeture éclair de certaines robes.

Mais ce n’est pas une raison pour se priver du moment de cette petite communion gestuelle silencieuse.

8. En vacances : ne pas la mitrailler de photos

Je ne comprendrai jamais pourquoi l’homme en vacances, Réflex en bandoulière, mitraille sa femme de photos comme s’il n’allait jamais la revoir.

Un peu de répit. Poser en essayant de rester naturelle, c’est fatigant.

9. Par surprise : lui offrir des cadeaux

Il n’y a rien de dévirilisant à offrir des cadeaux, pour peu qu’ils soient bien choisis et fassent mouche dans l’inconscient collectif féminin.

10. Par surprise, suite : être imaginatif dans les baisers

Un baiser sur le front, au bon moment, plutôt qu’une nième tombée sur ses lèvres, c’est frais, léger, et symbolique du respect que vous lui portez. Galant et sexué, ce n’est pas incompatible.

11. Et surtout : ne jamais vous montrer rigide dans l’application des 9 règles précédentes.

Si elle en refuse une ou plusieurs parce qu’elle ne s’y sent pas à l’aise, vous ne pouvez (ni ne devez) l’obliger à faire acte d’autant de galanterie que vous.

Cela ne serait pas galant.

Advanced

12. Vous adapter à son niveau d’apprêtement

L’apparence et le vêtement revêtant chez elle une importance qu’ils n’ont pas chez vous (à moins que les proportions H/F dans votre couple soient symétriquement renversées), sachez adapter votre propre niveau d’apprêtement et de style à celui qu’elle a décidé d’adopter.

Trop d’écart de « présentation » n’est jamais souhaitable, ni dans un sens ni dans l’autre.

Ultra advanced

13. Toujours vous rappeler que le goût, la galanterie et l’élégance (de coeur et d’esprit) ne vous donnent droit à rien…

… que même dans un pays « civilisé » comme la plupart de nos contrées (exit donc Julien à Moscou, haha), 80% des gens n’en ont cure, sont attirés comme des mouches sur du papier à merde par les symboles les plus grossiers de luxe, de pouvoir et de débauche, et en conséquence qu’il faut être capable d’intégrer ces saines règles de comportement à notre attitude for the sake of it, sans rien en attendre en retour.

Oui, je sais, c’est difficile, ingrat, et souvent agaçant. Mais de temps en temps, dans un moment de grâce, il y aura bien quelqu’un pour le remarquer et vous en être gré.

De temps en temps, j’ai dit.

Stéphane

Crédit photo : Ron Mader


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "secret agenda"
  1. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  2. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Etre sexué"
  1. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  2. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  3. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  4. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  5. Assumez et développez votre masculinité

17 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Mais le mec il doit faire le soumis ses a enfaite les mec on est des soumis

  • Merci ! Vive les femmes et les hommes qui les respectent par les règles élémentaires de la galanterie !

  • L’adjectif « fatigant » ne prend pas de « u », « apprêtement » (même si ça fait bien…) n’est pas français.  » se soucier comme d’une guigne » est plus correcte.

  • L’expression «Être gré», qui apparaît dans l’avant-dernière phrase, est fautive. Il eût fallu écrire «savoir gré». En ces temps gangrénés par la facilité, l’incivilité et la médiocrité, l’élégance de la plume est un signe distinctif, une qualité aristocratique, précisément parce que 80% des gens ne la remarquent plus, n’est-ce pas? À cet égard, on ne peut que déplorer la présence triviale d’anglicismes inutiles («advanced» et «ultra-advanced») qui ne sont qu’une concession à ce que l’ensemble de l’article désigne comme l’envers du raffinement et de l’intelligence.

  • Et dire que certains pensent que le contenu de ce site est méprisant et irrespectueux.

    Le n°13 ne devrait pas être considéré comme ultra-avancé mais au contraire être la base, et devrait même être en n°0 avant les autres.

  • Enfin de l’honneur, du don chrétien même, sur ce site. Tout n’est pas perdu quand on évoque la gente féminine !

    PS : ne faites vous pas quelques promotions de Noël sur vos séminaires ? Les quelques extraits sont merveilleux (sauf quand Messire Spike mange en même temps qu’il cause) mais le prix, rédhibitoires !
    Faites une offre pour l’ensemble !