Les anciennes définitions (jargon) de la communauté de séduction, décryptées pour vous



NB : nous avons été les premiers en France à bannir l’utilisation ridicule de ces abréviations (AFC, PUA), qui le sont tout autant. Mais comme, à l’époque, tout le monde les utilisait, voici un vestige de ce qu’elles signifiaient.

Les américains ont le don, en séduction comme ailleurs, de trouver des abbréviations imparables, qui font rapidement l’unanimité et le tour du monde.

Si vous ne voulez pas être perdu dans la communauté de la séduction, vos points de repère sont ici (ces définitions sont personnelles et non recopiées à droite et à gauche. J’encourage donc même les plus blasés d’entre vous à les lire, ils pourront y apprendre des choses, ou à minima des nuances)

• AFC
Average Frustrated Chump. L’occidental moyen, convaincu – sans vraiment y avoir réfléchi – de l’efficacité de la guimauve hollywoodienne avec les femmes. Les a assez (très) peu pratiquées lui-même, sauf le samedi soir, entre hommes, une bière à la main, où il en parle alors beaucoup. La particularité de l’AFC consiste à ne pas pouvoir s’empêcher de donner des conseils aux autres AFC, notamment sur le fonctionnement des femmes, et sur la manière de les séduire

• Alpha
Vous verrez très peu cette expression sur ce site. Désigne une personnalité reconnue par certains observateurs avisés comme dominante. Parfois utilisée à la première personne, ce qui produit un effet comique : « Etant donné que je suis un alpha, je … »

• AMOG
Alpha Male of the Group. Imaginez que votre grand-mère vous envoie chercher des oeufs dans le poulailler et que le coq vous saute dessus, s’agrippe à vous et vous pique dès que vous vous approchez de la belle poule rousse. Voila, vous vous êtes fait Amoger

• Bitch Shield
Désigne l’impression de se heurter à des barrières ou à un bouclier en approchant une fille dans certains contextes (paradigme : boite de nuit select). A noter que la maladie du Bitch Shield ne touche pas que les bombes. Certaines filles tout à fait normales prennent un plaisir tout particulier à s’en revêtir et à coller des rateaux à tout le monde le samedi soir (« moi aussi, je suis le prix »). Le Bitch Shield baisse naturellement d’environ 30% lorsque la femme atteint les 30 ans, et – sauf exception – s’annule complètement à l’approche de la quarantaine

• Body Langage (BL)
Votre corps parle à sa manière et envoie à votre interlocutrice des signaux qu’elle sait parfaitement décoder : c’est le body langage. Vous avez donc tout intérêt à savoir les contrôler

• Cocky Funny (CF)
Alternance subtile d’arrogance et de dérision censée, d’après son créateur David De Angelo, créer l’attraction. Affirmation maintes fois vérifiée sur le field, mais difficile à maîtriser pour les débutants, qui en deviennent souvent cassants

• Close
Vous êtes vendeur de fenêtres, vous prenez rendez-vous avec un client potentiel, vous lui donnez envie de vos fenêtres pendant deux heures, puis vous lui dites le prix, vous lui tendez le stylo et vous lui dites « signez-là ». Vous avez closé. En séduction, le close peut-être un numclose, un kissclose, ou un fuckclose

• Cockblock
Imaginez que votre grand-mère vous envoie chercher des oeufs dans le poulailler. Vous choisissez ceux de la grosse rousse, mais la petite blonde maigre se vexe que vous n’ayez pas choisi les siens. Elle vous pique la main, crève les œufs et emmène la rousse à l’écart. Voila, vous vous êtes fait cockblocker

• Dead Man Walking
Lorsque le niveau d’intérêt d’une femme descend sous la barre fatidique des 50%, l’homme est out. Cependant, la femme ne le quitte pas dans l’instant, elle engrange suffisamment de ressentiment à son égard pour s’assurer de pouvoir partir sans se retourner (généralement à 40%). Entre ces deux zones, vous êtes un dead man walking. Vous êtes déjà mort, mais vous ne le savez pas encore
Ps : pendant ce temps elle montre des signes d’intérêt à d’autres hommes dès que vous avez le dos tourné afin de ne lâcher une branche que lorsque la prochain est bien en main

• DHV
Demonstration of Higher Value. Terme popularisé par Mystery, et qui vugarise une notion de sociologie des groupes : la ressource pertinente. Plus d’explications et démonstrations par l’exemple dans mes ateliers séduction

• Eye Contact
Vous marchez dans la rue avec votre nouveau jean moulant bootcut et vous remarquez que les filles vous regardent différemment ? Vous venez de recevoir des Eye Contact. Attention, pour des raisons de pouvoir évidentes, l’Eye Contact se reçoit plus qu’il ne se donne

• Fluff
Conversation badine, utilisée par exemple pour laisser le confort s’instaurer, mais pas – comme le croient les débutants – asexuée.

Exemple de mauvais fluff :
– Tu fais quoi dans la vie ?
Exemple de bon fluff :
– Tu préfères manger du chocolat ou écouter de la musique ?

• Friend Zone
Elle vous adore, elle est toujours disponible, elle vous dit tout, elle vous complimente, mais il ne lui viendra jamais à l’idée de coucher avec vous. Bienvenue en Best Friend Zone.

• H2G
Hard To Get. Si les étoiles étaient à portée de main, personne ne les regarderait (Nietzsche)

• HB
Hot Babe. Selon vos goûts et l’utilisation que vous en faites, Jenna Jameson ou Audrey Tautou

• IoI
Indication Of Interest. Signe d’intérêt vous indiquant que le feu est vert et que le jeu commence (ou qu’il peut continuer). Très important. Une fois maitrisés, vous ne prendrez plus jamais de rateaux, et vous n’entendres plus jamais le mot non

• Kino
Contact physique. Elle rigole et vous donne une petite tape sur le bras. Le kino est un parfait exemple d’indicateur d’intérêt. Si elle est intéressée, elle finira par vous toucher. Attention, les kinos évoluent en sens inverse : plus vous en faites, moins elle en fera, donc plus vous vous privez de moyens d’évaluer son intérêt

• Low Self Esteem (LSE)
Pour des raisons psychologiques qui sortent du cadre de ce site, elle a une faible estime d’elle-même, et/ou de sa beauté, et/ou de ses capacités. Attention, comportement incohérent et mal de crânes en perspective. Préférez une fille équilibrée

• LTR
Long Term Relationship. Relation de longue durée. Désigne une relation qui dépasse le stade des quelques mois. Finit quasi systématiquement en Dead Man Walking si vous êtes trop amoureux et que vous ne connaissez pas les règles du jeu

• Mojo
Etat de grâce où tout vous semble possible. Survient notamment après la prise d’un premier numéro, et facilite grandement les suivants

• Mystery
Pick-up Guru (coach en séduction) américain sur lequel vous trouverez tous les renseignements que vous voulez sur Internet. A notamment écrit une méthode de séduction, la Mystery Method, et popularisé quelques openers, appliqués à la lettre par de nombreux débutants aux quatre coins de la planète (qui se les approprient parfois au point de ne plus citer leurs sources)

• Needy
En demande. Vous avez plus besoin d’elle qu’elle de vous. A proscrire absolument, personne n’aime les mendiants

• Neg
Neg-Hit. Le contraire d’un compliment. Permet d’alterner le chaud et le froid. Exemple : « J’adore ta robe. Par contre elle est sale, là, derrière »

• Neil Strauss
Ecrivain, ancien élève de Mystery, aujourd’hui devenu coach en séduction

• One Itis
Passion amoureuse pour un être. Son meilleur exemple : La femme et le Pantin

• One Night Stand (ONS)
Coup d’un soir. Bang et au-revoir

• Pattern
Intervention (volontaire ou involontaire) dans la conversation d’images, de situations ou de souvenirs visant à faire travailler les sensations. Intéressant, même si pas indispensable

• PAT
Physical Attraction Test. Test auquel est instinctivement soumis un être humain en présence d’un autre, et dont l’issue détermine la possibilité d’une relation sexuelle. Contrairement à l’homme, que d’autres éléments (comme une longue abstinence ou des signes d’intérêt) peuvent faire changer d’avis, la femme ne revient quasimment jamais sur sa première décision. D’où l’importance de soigner son apparence et de réussir sa première impression

• Player
Qualificatif exclusivement masculin (mais péjoratif dans la bouche d’une femme), et désignant un homme qui enchaîne les conquêtes.

• PNL
Programmation neuro-linguistique. Développée dans la fin des années 70 par R. Bandler et J. Grinder, elle se base sur les représentations que se fait notre cerveau du monde qui nous entoure et vise à créer et / ou reproduire chez la personne visée des sentiments et émotions précises

• PUA
Les fameux Pick-Up Artist. Pick-up désignant draguer, inutile de vous faire un dessin. Attention cependant à ne pas le confondre avec le con du samedi soir qui n’a du succès que saoûl au Macumba

• rAFC
Recovery AFC. AFC en phase d’amélioration

• Routine
Petite histoire (historiette) que vous maîtrisez suffisamment bien pour la placer habilement, nourrir la conversation, et l’orienter vers des sujets plein de porte ouvertes, et plein d’arrière pensées

• Sarge
Drague, tout simplement.

• Social Proof
Que les gens aient ou non le goût sûr, ils se sentent toujours mieux une fois rangés à l’avis de la majorité. Utilisez cette caractéristique à votre profit en vous faisant remarqure par votre cible en compagnie d’une ou plusieurs autres filles. Les effets sont démoniaques


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "être un leader"
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Ayez confiance en vous pour oser plus
  3. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  4. Appliquez les techniques de séduction au monde professionnel
  5. Assumez et développez votre masculinité
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "avoir du charisme"
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Ayez confiance en vous pour oser plus
  3. Appliquez les techniques de séduction au monde professionnel
  4. Améliorez votre performance
  5. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants