Tu as entre 35 et 50 ans et tu sors d’une période d’hibernation, c’est-à-dire que tu as été en couple pendant une dizaine d’années. Tu es séparé ou divorcé, et tu te retrouves aujourd’hui dans un monde que tu ne comprends pas. Tu as l’impression qu’il est beaucoup plus difficile aujourd’hui de rencontrer les femmes qu’il y a 20 ans. Je vais t’expliquer, te montrer la raison pour laquelle tu as effectivement raison. Oui c’est plus difficile, le marécage relationnel dans lequel tu te trouves aujourd’hui a une cause principale. Je vais te l’expliquer avec ma matrice du harcèlement. Ce n’est pas le « harcèlement » dont on parle dans les journaux, mais le harcèlement sur internet.

Le harcèlement sur internet, plus répandu qu’on ne le croit

Deux choses à préciser

Je voudrais préciser 2 choses avant de commencer ma démonstration.

1 .  l’importance donnée aux faits-divers dans les journaux n’est pas proportionnelle à ce qu’elle représente, à ce que ces faits occupent dans l’espace réel. C’est important à retenir et à comprendre.

2.  si l’humanité a survécu depuis plus de 20 000 ans, c’est parce que les hommes ont des stratégies évolutionnaires, des stratégies de choix du partenaire amoureux opposées. L’homme a tout intérêt à disséminer sa semence aux 4 vents pour avoir le plus de rejetons possible et le plus qui survivent. Cela ne lui coûte finalement pas beaucoup d’effort. La femme en revanche, eu égard à l’investissement que représente la grossesse et aux risques pour sa santé voire pour sa vie, a tout intérêt à choisir les meilleurs reproducteurs et à tomber enceinte le moins souvent possible.

Draguer avant internet…

Que se passait-il avant l’arrivée d’internet ? Avant ce que, le pape François a décrété être, le cadeau des dieux ? Avant internet, l’homme croisait des dizaines de femmes qui pouvaient potentiellement lui plaire chaque jour. Pourquoi n’allait-il pas leur faire la cour, ou une proposition plus directe d’avance sexuelle? Tout simplement parce que le marché, un marché déséquilibré est régulé par le facteur le plus ségréguant, c’est-à-dire le plus contraignant, celui qui fait le tri entre les gens. Ce qui fait le tri entre les hommes, ce marché était régulé par la trouille. La majorité des hommes n’ont pas les couilles d’aller aborder une fille qui leur plaît, parce qu’il en croise des dizaines par jour et que ce serait courir des dizaines de fois par jour le risque de l’affront, de l’humiliation.

harcèlement sur internet

Draguer depuis internet…

Le « cadeau des dieux », Internet, est arrivé. Internet est un terreau où ont fleuri les réseaux sociaux (ou asociaux) et avec eux s’est développé le harcèlement sur internet. Sur ces réseaux sociaux , depuis ICQ (qui demandait des compétences de geek pour être installé), puis MSN, puis Myspace, et aujourd’hui tous ceux que tu connais comme Messenger, Instagram, Facebook, Tumblr…. Aujourd’hui sur ces réseaux sociaux, il est techniquement possible de faire plusieurs dizaines de propositions par semaine, voire par jour, à des femmes, sans risquer l’affront, la honte ou la gifle potentielle. En tous cas sans risquer d’être perçu par la meute autour de soi comme un looser. C’est ce qui a tout changé.  La cause du changement du paradigme qui s’est opéré depuis les 20 dernières années, c’est une forme de harcèlement. Le harcèlement le plus statistiquement répandu est le harcèlement sur internet. Contrairement à ce que l’on pense, le harcèlement de rue n’est en réalité l’objet que d’une toute petite minorité d’hommes qui emmerdent tout le monde.

La matrice du harcèlement

La matrice du harcèlement dit que l’on partitionne les propositions d’homme à femme (de faire sa connaissance à plus si affinité) en « Hors Ligne » et « En Ligne », et on regarde l’effet qu’elles ont sur l’ego de la personne qui reçoit ces propositions (les féministes diraient la « victime »). Est-ce que ces propositions ont un ego positif ou négatif ? Ce que l’on voit c’est que les propositions faites « Hors Ligne » ont en fait un impact bien évidemment négatif sur l’ego de celle qui les reçoit. Car ça la confronte à son incapacité à juguler une agression physique et au danger de l’espace publique. C’est sur-médiatisé, car ce sont des affronts à l’ego individuel. En revanche, ce dont on parle peu et qui est complètement sous-représenté dans les médias, c’est l’omniprésence des propositions faites aux femmes en ligne, le harcèlement sur internet, via les réseaux sociaux.

harcèlement sur internet article
Harcèlement « on line » pas si désagréable pour l’ego

Harcèlement or not harcèlement…

Deux exemples dans la vidéo. Le premier avec Messenger où vous pourrez voir le nombre de compliments téléphonés, phrases stéréotypées, de demandes de mises en relation, de demandes d’ajout d’ami qu’une femme reçoit. Harcèlement doublement stérile, que ce soit sur le plan de l’efficacité individuelle ou collective, comme l’ont  bien compris les MGTOW. L’autre exemple, issu d’un groupe photo dont je fais parti, où une modèle amateur a partagé les messages privés qu’elle avait reçu de la part d’un membre éminent de ce groupe qui compte plusieurs dizaines de milliers de personnes. C’est le quotidien d’un profil féminin sur les réseaux sociaux, quelque soit son âge ou les photos qu’elle y poste ou pas, quelque soit son statut « célibataire » ou » en couple ». C’est un harcèlement on line qui est sous-représenté dans les médias. Parce que finalement, il n’est pas si désagréable que ça pour l’ego et constitue une espèce de base indifférenciée d’attention et d’affection.

Au milieu de ce bruit de fond extrêmement élevé de propositions ouvertes d’entrer en relation, de faire connaissance voire de propositions ouvertement sexuelles, il est devenu beaucoup plus difficile de sortir du lot à fortiori par le discernement  la finesse et la singularité. C’est le bruit de fond, le harcèlement « en ligne » dont les femmes ne parlent pas assez, en général qu’elles n’effacent pas et ne bloquent pas. Demandez à une de vos amies qui se plaint ou évoque le fait d’être souvent contactée et relancée par un type plus ou moins inconnu, qui commenterait ses photos sur Instagram ou autre. Demandez-lui pourquoi tu ne le bloques pas? Vous verrez que dans 9 cas sur 10, elle ne le bloque pas!

Propos rapportés par LaureG


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Etre sexué"
  1. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  2. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  3. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  4. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  5. Assumez et développez votre masculinité
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Dégagez l'énergie d'un boxeur"
  1. Ayez confiance en vous pour oser plus
  2. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  3. Améliorez votre performance
  4. Assumez et développez votre masculinité

LaureG

Rédactrice Web et Graphiste, la créativité et la curiosité sont mes moteurs, les mots et les images sont mes outils, et tout sujet, toute info, le carburant. Rédactrice pour Hommes d'Influence, c'est retranscrire les vidéos de Stéphane Edouard et rédiger certains articles sans déformer sa vision à travers ses lunettes de sociologue. Bonne lecture !

Voir tous les articles

1 commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Quelle belle vidéo!
    Stéphane devrait en faire plus souvent des comme ça où on le voit en entier.
    Bien à vous,