Je trompe mon mari avec un homme marié…

Phonecoaching et lettre de la « victime »

Ps : non, la « victime » n’est pas celle que vous croyez.

Reçu de l’intéressée quelques jours après… Intéressant. Notamment par la réécriture opérée de mes vraies conclusions. Que vous pouvez entendre ci-dessus. Stratégie victimaire hélas classique : « je suis la proie de manipulateurs sans scrupule bla bla… »

Bonjour,

Je vais faire un petit monologue je suis désolée, je tenais vivement à vous remercier pour le phone coaching de lundi (« je trompe mon mari avec un homme marié »).

Vous avez sauvé ma vie et je le pense sincèrement. Ou du moins quelques années de souffrance, puis de guérison pour m’en remettre à coup d’anti dépresseurs et de séances chez le psy.

Certes j’ai appelé car au final j’avais toutes les cartes en mains mais j’avais besoin d’entendre ce que je ne pouvais pas croire.
L’homme avec lequel je trompais mon mari est tellement flou et difficile à cerner (normal avec le chaud froid, psychologie inversée), il y avait des choses bizarres pour moi mais évidentes pour vous.

D’ailleurs votre conclusion je l’avais imaginée mais c’était tellement « gros » que je ne pouvais pas croire que des gens manipulent et fassent du mal à ce point.

Cet homme marié avec qui je suis depuis 5 mois, j’ai repensé depuis 3 jours à tout plein de situations et anecdotes, et cela est de plus en plus évident au final que toute la manipulation est volontaire de sa part, et extrêmement perverse (je pense vraiment avoir à faire à un pervers narcissique, je n’ai juste pas encore vu ses mauvais côtés, tout tout tout ce qu’il a fait ou dit avec moi prend tout son sens à partir du moment où on sait qu’il me manipule depuis le départ pour ses intérêts. Pas une seule de ses actions, ou non actions, messages n’étaient désintéressés. Il a par ailleurs tenté de me manipuler financièrement pour servir ses besoins, je n’y repense que maintenant, je n’ai pas marché dans la combine en le prenant à son propre jeu, car je trouvais cela extrêmement bizarre, mais il a habilement retourné la situation en me faisant croire qu’il me faisait une énorme faveur (quel homme généreux, serviable, désintéressé, qui le fait par amour bien sur bien sur). J’avoue ne pas y avoir cru du tout pour le coup. C’était peut être même de sa part la manipulation en trop (démasqué par mon côté vénal de femme ??? lol) et ce qui a commencé à vraiment éveiller mes soupçons de façon un peu plus clair depuis un mois environ.

Il me parlait d’ailleurs ouvertement de tous ses travers, violence envers d’autres personnes, dénigrement de sa femme, le fait qu’elle ait changé et perdu sa propre personnalité depuis q’elle est avec lui (NDLR : femme légo), absence d’empathie totale, désamour de ses propres enfants (il ne s’occupe pas d’eux, il n’a jamais changé une couche, il est mal à l’aise avec les petits), mais je ne voulais pas le croire car avec moi il était complètement différent, et c’est même un homme extrêmement sympathique, charimastique en société, avec beaucoup d’humour, et comme par hasard nous avions plein de points commun. Très malin…

Bref cela m’embrouillait la tête + le travail niveau sentiments car il me disait ce que j’avais besoin d’entendre et ce qui est très fort mais très très stupide de ma part, c’est que je lui ai moi même dit au mois de septembre (!!!!) que j’avais l’impression d’être embrouillée et manipulée par lui car il me disait toujours ce que j’avais besoin d’entendre sans m’en dire de trop, sachant me retenir tout en restant très mystérieux, froid par moments et incompréhensible…. bref trop conne :) et il s’en est sorti avec une pirouette humoristique comme bien souvent…

J’ai par ailleurs découvert hier sur son profil badoo (qu’il n’a pas supprimé) qu’il y est inscrit depuis 3 ans et non pas qq mois comme il m’avait dit car il pensait que sa femme l’avait trompé…. la tromperie de sa femme m’apparaît maintenant aussi comme un gros mensonge pour se placer en victime et m’attirer comme il cherche encore actuellement à se placer en victime en créant du conflit dans son couple (faudrait pas que ce soit lui qui soit à l’origine de la séparation avec sa femme)…. 3 ans donc qu’il cherche une victime parfaite et qu’il a du travailler ses techniques. Je m’en veux de m’être laissée berner à ce point, sachant que j’ai déjà été la proie de ce genre de personnes que ce soit dans la vie perso familiale, amicale et professionnelle.

D’ailleurs il a aussi cherché à comprendre pourquoi j’ai aussi bien mordu à l’hameçon, « mais pourquoi tu as répondu à mon message », « quelle est la meilleure façon pour toi d’être abordée sur ce genre de sites », « habituellement tu n’aurais jamais été la maitresse de qqn, pourquoi je suis le « connard » qui fait exception à toutes tes règles », mon dieu comme c’est drôle et à la fois pathétique vu maintenant……

Je vais me défaire de ce type avant qu’il puisse continuer son « travail » de lavage de cerveau, mais j’avoue être curieuse de connaître ses autres méthodes et comment il pourrait continuer à tenter de me manipuler mais c’est dangereux… j’avoue avoir très peur des représailles et de ce qu’il pourrait utiliser contre moi pour me détruire avec mes enfants auprès des gens ici (j’ai tout de même été sa maîtresse, et dans les petits villages tout va plus vite). Visiblement ce genre de personnes ne supportent pas d’être démasqué et délaissé….

En tous cas un grand grand merci. Certes vous êtes payé pour, mais vraiment vous m’avez sauvé. Vos coaching devraient être remboursés par la sécurité sociale…. bien plus efficaces qu’une psychothérapie de 2 ans, mais encore faut-il vouloir entendre et accepter la vérité lol

Je parlerai de vous autour de moi. Et quand j’aurai retrouvé une indépendance financière ;), je commanderai vos conférences sur la manipulation parce que vraiment je suis une proie facile et naïve, et ça m’énerve !!!!!!!

Je vous souhaite une bonne journée.

Céline (et le connard de « Cédric »)

Connaissances mobilisées (séminaires)

  • Secret agenda
  • Rester séduisant en couple
  • Relations longues 2, typologie de femmes

Archives des anciens phone coachings

Recevez la même qualité de conseil

Réservez votre phone coaching avec Stéphane et bénéficiez d’un conseil honnête, objectif et de qualité (approfondi) sur votre situation.

Sinon, vous pouvez toujours essayer de demander leur avis à vos ami(e)s, et comparer… A vous de voir ;)

phone coaching


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "ce que vos parents auraient dû vous apprendre"
  1. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  2. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  4. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "relations longues II : reconnaître les filles qu'il vous faut"
  1. Osez aborder les gens qui vous intéressent
  2. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert

22 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • J’adore la réponse de cette femme enfant.
    Tous les hommes sont forcément des pervers narcissiques pour ne pas accepter qu’elle est certainement dépendante affective.
    D’où le but de Stéphane de lui proposer de rester seul pour apprendre à gérer son estime de soi et son propre amour d’elle même.
    Il suffit juste qu’un homme lui apporte un minimum d’attention, elle va repartir dans le meme schéma comme une fusée.
    Dommage, je pense que le phone coaching n’a pas été une leçon pour elle

  • La réponse a ce phone-coaching est assez incroyable.

    Car elle laisse apparaitre un symétrie assez troublante.
    Pour un homme en obsession amoureuse, qui demande l’aide d’un phone-coaching pour tenter de « récupérer le coup », il va passer un temps énorme à l’évocation de signes dérisoires et de petites phrases que la femme aura laissé, pour justifier et tenter de se convaincre de la réalité et de la grandeur de son intérêt ; alors que ces derniers sont généralements anodins ou inexistants ; et tenter d’alimenter une histoire une aventure innéxistante.

    A l’inverse, pour ce dernier phone-coaching, notre Céline, en partant de la conclusion de Stéphane, va mettre la même énergie à rechercher des micro-détails, et les signes les plus dérisoires, et les souvenirs mineurs à la ré-écriture de l’histoire et pour tenter de justifier que cette histoire était un désastre.

    Ces 2 parcours parallèles ont strictement la même mécanique, les mêmes vices, et la capacité à fabriquer à partir d’un détail insiginifant un argument massue justifiant l’injustifiable. La dynamique est juste opposée. L’un cherche à construire une histoire qui n’existe pas. L’autre cherche à réécrire une histoire que l’on veut enterrer.

  • @Percy: Pour un mec qui fait de bonnes études (c’est-à-dire dans des domaines qualifiés ET dans lesquels on embauche) , à 30 ans, il peut être suffisamment aisé socialement pour avoir le choix dans le « marché de la séduction » surtout s’il a pris soin de son corps voire de son apparence et pour réellement en tirer profit, il suffit de ne pas s’être engagé avec une femme avant (mariage ou achat de maison à deux, PACS ça ne compte pas!).

    A moins d’être (très) beau, pour un homme issu des classes sociales modestes et moyennes, s’engager avant cet âge, c’est la plupart du temps avoir beaucoup ramé avec les femmes pour terminer avec une femme d’une beauté toute relative mais surtout qui est venue vers soi non pas par amour mais pour réaliser son secret agenda après avoir passé à sa jeunesse dès ses 15 ans à se dévoyer avec des hommes de plus haute valeur avec lesquelles elle n’a pu cranter. C’est pour cette seule raison qu’elle se met subitement à apprécier un genre d’hommes qui ne l’a jamais fait vibré et qu’elle a ignoré pendant quasiment la moitié de sa vie. Une fois, le secret agenda réalisé, le mari sympa mais qui ne fait pas vibrer, il prend la porte après avoir été cocufié quelquefois.

    C’est pour cela que contrairement à d’aucuns ici, j’ai beaucoup de scepticisme sur la femme-femme, cet ange qui apparaît à la fin du dévoiement de la période « femme-enfant ».

  • La pire pour en avoir une vaguement connu c’est celle qui est assez belle riche et intelligente, aucune erreurs permises, sinon c’est dehors sans vraiment d’explications, elle reste assez souvent seule enfin par intermittence…

  • En fait elles ont le pouvoir dans les classes sociales modestes et moyennes et quand elles sont jeunes, des que l’homme s’élève socialement vers 35 ans avec une bonne situation il peut facilement avoir une fille de 25 ans et dominer dans sa relation et ensuite divorcer quand sa femme devient vieillissante pour la même en plus jeune… Triste réalité, en fait le mariage etait une institution qui protegait les femmes car apres 35 ans une femme ne vaut plus rien sur le marché de la rencontre.
    Entre nous je trouve ca bien d’avoir conscience de tout ces mecanismes mais justement j’essaie a mon petit niveau d’en sortir par le haut et de trouver des personnes qui sortent de ces schémas: elles sont rares mais j’en connais.

  • On parle de secret agenda dans le cadre d’une relation sur ce site . c’est tres vrai mais ca se verifie meme au niveau social
    Comme les femmes ont le pouvoir, dans la seduction en tout cas c’est indiscutable, elles ont modelé la société a l’image de leur secret agenda
    Le mec qui suit pas cet agenda se retrouve en grande difficulté (go with the flow)
    voir zemmour (feminisation) aussi qui insistait sur le fait que la base de la société francaise etait le couple (ou souvent la femme a le dessus meme indirectement meme si c’est tabou, beaucoup de mecs n’ont rien a dire a la maison), parfaite application de l’agenda feminin ou la femme conserve le controle de l’homme entre autres par la disponibilité du sexe

  • @Lor : les femmes aujourd’hui ont les avantages de la polyandrie sans les inconvénients (grossesse). ce qui est marrant, c’est qu’elles culpabilisent les rares mecs qui arrivent à atteindre cette difficile abondance alors que ca demande des efforts démentiels en terme de ressources et d’intelligence sociale. A l’image de cette happy-miss-divorce, elles gardent un sourire à tout épreuve.

    @Estrelinha : oui, les femmes célibataires de province ont moins de pioches que les Parisiennes.. sauf qu’elles sont moins nombreuses aussi. Je pense aussi qu’il y a plus d’hommes célibataires en province (je pense aux paysans et autre métiers qui font fuir les femmes), du coup ces femmes auront (comme les Parisiennes) leurs petite armée de toutous serviables.

    ce qui serait cool, comme nous sommes en période électorale, c’est de taxer de 10% les femmes qui ont dépassé 25 ans sans être mariées. J’avais lu ca une fois, c’est une loi qui existe en Anatolie pour obliger les hommes à trouver épouse le plutôt possible, ce qui est prélevé est destiné à une caisse qui aide les jeunes époux à démarrer leurs vies. je pense que ca serait bénéfique et cool.

  • Vous êtes tous d’un cynisme à me faire tomber mes dernières illusions. Allez je vous suis un peu: pourquoi ne prendrai telle pas de migrants un pour les bricolages un pour ce que vous pensez ben quoi la polyandrie pourquoi pas

  • Estrelinha: Je vis depuis toujours en province et ce que tu dis n’est pas ce que je vois, en tout cas dans un milieu social petite classe moyenne/ classe populaire.
    Je peux te parler de deux regions le Languedoc et la Corse, Paris je n’y ai été qu’en mission et c’est bien le dernier endroit ou je rêve d’habiter.

    C’est peut être different ailleurs
    Et + 1 pour le mention de Valterio je te rejoins totalement la dessus

  • C’est savoureux de l’entendre dire qu’elle l’apprécie en tant que personne, puis de lire cette lettre.

  • @Percy: Le pourcentage d’hommes célibataires sur le total d’hommes de qualité qui ont un peu près l’âge de Céline jusqu’à 5-10 ans de plus est bien plus faible en Province qu’à Paris. Il est également plus faible dans la grande couronne d’Ile-de-France qu’à Paris, parce que s’il s’avère qu’elle quitte sa région actuelle, pour retourner en Ile-de-France, son pouvoir d’achat qui ne sera pas conséquent du tout (elle est sans emploi) malgré la pension l’obligera presque à résider en grande couronne sauf si elle aime les cités du 93 et du 94.

    Ce faible pourcentage implique une difficulté dans les rencontres réelles pour elle qui est confirmé par le fait qu’elle a dû avoir recours à un site de rencontres, lesquels ayant originellement été créés pour ces cas-là : des gens habitant plutôt en province n’ayant plus l’âge d’avoir les opportunités de rencontres des jeunes et étant entourés de couples dans tous leurs cercles de connaissance. Et encore, elle est tombée sur un homme marié !

    De plus, l’excellent conseil que lui a donné Stéphane,qui est d’ailleurs celui que son père aurait dû lui donné 15 ou 20 ans plus tôt, malheureusement les « nouveaux pères » comme le dirait Alain Valtério sont trop occupés à gaga de leur fille, couplée à son rôle de maman d’enfants très jeunes auxquels elle doit se consacrer risque de la mener s’il est suivi à penser ne pas avoir besoin d’hommes sur le long terme donc à les consommer comme produits jetables quand l’envie lui prendra ce qui accroît la probabilité d’une future carrière de cougar quand elle pourra et aura envie de prendre sa vie de femme qu’elle n’a pas pu avoir.

  • Estrelinha: vu la detresse affective et sexuelle de certains hommes que ce soit en Paris ou dans des provinces plus reculées tu en vois beaucoup et pourtant de qualité(relativement) accepter de se brader avec une fille mere ou une fille de qualité bien moindre… Ca finit en general assez mal surtout chez les plus cassos.
    Lui conseiller de vivre seule un certains temps et d’apprendre a se debrouiller est en effet la meilleure solution et Stephane lui a bien repondu.
    Elle reste au demeurant sympathique cette Celine.

  • @lecter: « Je peux donc faire prendre des cours de Twerk et consommer des hommes supérieurs en swippant vers la droite sur Tinder (#effortColossal) »

    Oui, euh, enfin en théorie. En pratique, avec deux enfants et en Province , ça va être plus compliqué que prévu. Si elle reste là où elle habite, je miserais bien un bon nombre de piécettes sur une future carrière de cougar, le seul moyen de pouvoir se taper des hommes qui sont supérieurs uniquement au niveau du physique.

  • – je trompe mon mari parce qu’il me trompe
    – je le trompe avec un homme marié qui pense que sa femme le trompe, il s’avère que non finalement
    – on couche quand même (vu qu’on est bien lancé)
    – il me présente à sa femme qui commence à se douter de quelque chose, en passant il change mes ampoules (j’arrive pas à trouver l’escabeau).
    – finalement je préfère arrêter les prises de têtes car avec mes deux gosses, je n’ai plus de contrainte biologique et désormais, avec l’aide de l’état et de la futur pension de mon divorce, de contrainte financière. Je peux donc faire prendre des cours de Twerk et consommer des hommes supérieurs en swippant vers la droite sur Tinder (#effortColossal).

    bienvenu en 2017.

  • @greg
    J’en ai bien peur, elles ne sont pas nos mamans. En même temps on dit aimez vos femmes mais faut pas se donner si facilement sans un peu de retour.

  • Intéressante l’interview et ce texte aussi mais à la fin on se dit que tout ça c’est un dialogue de sourds meme si dans la relative bonne humeur. Il reste quoi en fait :
    Ce qui est dit dans les séminaires conseillés en fin.
    Mais aussi ce qui est un peu hors jeu ici c’est-à-dire de la psychologie de fond ( elle rejoue un scénario mari tromperie enfant gamine mère) saupoudré d’un peu pas mal de manipulation.