Signes de rupture chez une femme : sachez écouter vos flashs



J’ai des doutes, je veux savoir si elle veut me quitter ? Tu as envie de savoir où te mène ta relation amoureuse ? Tu te demandes : « quels sont les signes qu’elle va me quitter » ? Je te propose d’en savoir plus sur les flashs qui annoncent la séparation. Les plus assidus d’entre vous aux séminaires, à la lecture de ces lignes, entendront déjà la voix grave de Stéphane prononcer les deux mots secret agenda.

Le sentiment amoureux n’arrive pas par hasard

Il ne se déclenche que si (et seulement si) la personne qui me plaît éveille en moi la conviction que la fréquenter va profondément transformer une partie de mon être, pour le meilleur. En me faisant vivre des expériences que j’ignore encore, et auxquelles j’aspire pour mon développement personnel.

C’est la perspective de ma propre transformation à venir qui crée ce sentiment d’attraction envers quelqu’un(e). La conviction que je vais être bousculé, dépassé, transcendé… En somme, qu’après, je ne serai plus jamais tout à fait le même qu’avant. Raison de plus pour savoir décoder les signes qu’elle va me quitter…

Sans cette conviction, point d’amour, cela s’appellera friends with benefits, recherche d’une bouillotte affective, pansement post-rupture (rupture … forcément, puisque je n’avais pas réussi à les voir avant, ces signes qu’elle va me quitter, ce qui ne m’arrivera plus désormais), partenariat d’intérêts réciproques, ou que sais-je encore.

savoir si elle veut me quitter

« La rencontre de deux personnalités est comme le contact entre deux substances chimiques ; s’il se produit une réaction, les deux en sont transformées. » Carl Jung

Les signes qu’elle va me quitter : tu les as déjà vus !

L’être humain étant ce qu’il est, nous avons tendance à laisser fonctionner notre psychologie interne en mode sourdine, et c’est à la fois heureux et normal. Après tout, un marathonien ne se préoccupe pas de savoir si ses lacets sont bien serrés, je le verrai bien s’ils venaient à se délier. Cependant, jeter un bref coup d’œil de temps en temps ne peut pas faire de mal. Cela permet d’éviter la catastrophe (et zut, j’ai perdu ma godasse il y a cinq cent mètres, je fais quoi maintenant ?). Or, cela tombe très bien, car notre psychologie interne, autrement dit notre inconscient, dispose d’un mécanisme très pratique pour peu que l’on veuille bien l’écouter : nous pourrions les appeler des flashs.

Oui, ce sont ces pensées qui s’imposent spontanément à moi, semblant surgir de nulle part, et qui sont tour à tour attirantes ou inquiétantes. Elles peuvent prendre des formes très diverses : voir des membres de ma famille mourir (c’est plus fréquent qu’on ne le pense et si c’en est à ce point, ne laisse pas pourrir, fais-toi aider), entendre des voix furtives, m’imaginer des scènes particulières et souvent assez précises… Ou m’aider à voir les signes qu’elle va me quitter.

Bravo ! Tu viens d’être sélectionné en NBA !

Que fais-tu là ?

Quel rapport avec le fait de savoir si elle veut me quitter ? Et bien, le sentiment amoureux a tendance à mobiliser une bonne partie de nos ressources. Tomber amoureux, c’est un peu comme si je vis ma petite vie tranquille, tel un joueur de basket de niveau régional, avec pour seul public, quelques potes qui s’intéressent assez à moi pour faire le déplacement, quand d’un seul coup, un homme vêtu de noir se plante devant moi et m’annonce :

« Hey petit, à partir de maintenant, tu es sélectionné en NBA. C’est parti. Accroche-toi »!

Adrénaline, challenge, tout est rose, mais on devient aussi très vite inquiet pour le moindre détail. Je commence inévitablement à projeter :

« Vais-je être ailier, pivot, arrière, meneur ? Oui je vais être pivot, c’est ce que j’ai envie de faire, ça va être génial »

comment savoir si elle va me quitter

Ces projections arrivent pour une bonne raison : le sentiment d’être sur le point de vivre une expérience nouvelle, qui me fera grandir précisément car je ne me sens pas encore à sa hauteur. Elle m’attire autant qu’elle me stresse, comme tous les défis. Et le moyen pour notre esprit de calmer un peu cette folle inquiétude, est de m’envoyer ces flashs, pour me préparer mentalement un rôle dans cette réalité que je m apprête à vivre, afin de m’aiguiller et de me rassurer. Ou pour m’alerter, me montrer les signes qu’elle va me quitter.

Comme me l’a écrit un jour mon ex, exprimant son désir de traverser de nouveau l’Atlantique pour poursuivre notre aventure commune :

« I have to go, I just can’t wait
  Really I don’t care about school, I don’t care about money
 What I need, is to do something that I’m afraid of
And I just can’t wait for the day to come »

Comment savoir si elle veut me quitter : ton scénario vs son scénario

Revenons à nos flashs. Ces mini-films involontaires, de quelques secondes tout au plus, qui te projettent dans la situation que tu idéalises. Lorsque l’on rencontre une fille avec laquelle un sentiment amoureux s’installe, ces mini-projections furtives sont inévitables (sinon tu n’es pas amoureux, ne cherche pas).

 

Faut-il écouter ces flashs ou les ignorer (bah, n’y fais pas gaffe, ce ne sont que des films) ? Je te donne une indication : ignore-les à tes risques et périls ! Car si tu le fais, ils reviendront plus fort et de manière déguisée, jusqu’à diriger ta vie et tes actions en leur faveur, et à ton insu.

Que faire de ces flashs ?

quand je n'écoute pas les signes qu'elle va me quitter
Ignore les signes ! La chute risque d’être rude !

Accepte-les ! Mais en revanche, cherche le plus vite possible (et le plus subtilement possible) à t’enquérir des flashs que ne manquera pas de subir ta partenaire, elle aussi. La plupart du temps, si tu prends soin de l’écouter, elle t’en fera d’ailleurs part d’elle-même. Dis-toi une choses : ces flashs sont les meilleurs signes anticipant une rupture ! Ce ne sont pas (jamais) des rêveries passagères.

Elle a déjà ses plans, je peux être sûr que les signes qu’elle va me quitter suivront …

De même que l’agent qui t’a sélectionné pour la NBA a des plans bien précis te concernant, ta copine a en effet ses plans à elle, te concernant. Et toi, tu as les tiens la concernant.

Bravo, car si tu es arrivé jusqu’ici ! Je sais maintenant lire et interpréter les signes qu’elle va me quitter (sache au passage que ta copine sait les lire et les interpréter, en général, environ 500 fois mieux que toi) !

Cela me permet de te glisser le théorème suivant, valable partout et pour toute situation :

  • Tous les problèmes de la vie sont causés par des désirs enfouis et divergents que l’on ne veut/peut pas prendre la peine d’écouter

Ecoute ton cœur, mais le bon

Sous-entendu : celui qui donne, et qui vous guide dans la vie, pas celui qui quémande l’amour comme un trou noir aspire les galaxies

Alors ces plans, ces désirs enfouis que les flashs te révèlent, que faire s’ils diffèrent de ceux de ta partenaire ? Et bien, tu connais maintenant que la next step ! La prochaine étape de ton désir d’évolution et transformation personnelle (ce qui, rappelle-toi, est la source du sentiment amoureux) ! Si elle diffère de sa next step à elle, là, c’est à toi d’en discuter. D’abord avec toi-même (très important), puis avec elle.

savoir si elle va me quitter ou faire l'autruche
Ignorer les flashs n’évite pas le fatidique « il faut qu’on parle… »

Soit tu choisis des compromis conscients, soit tu prends la décision d’arrêter là. Au moins, tu auras agi en t’écoutant, et en ayant confronté tes souhaits avec ceux de ta copine.

Mais ne les lui impose pas. Et surtout, surtout, ne les ignore pas en faisant l’erreur de penser qu’ils ne signifient rien. Si tu fais cela, et s’ils ont le malheur de différer des siens (les probabilités sont plutôt grandes, soyons honnêtes), ta vie avec elle va devenir, petit à petit, un enfer dont tu ne voudras même plus te sortir. L’attachement émotionnel ayant eu le temps de s’installer. Et un beau jour (car elle se réveillera plus tôt que toi), elle prononcera le « Il faut qu’on parle… » fatidique !

Tu ne veux pas/plus vivre ça ? Elle non plus, figure-toi. Alors commence à t’écouter. Laisse remonter tes flashs : ce sont les indicateurs les plus fiables, les meilleurs signes de rupture qui soient.

Jivan

(article modifié par LaureG)


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Décodez le langage des femmes"
  1. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  2. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  4. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "ce que vos parents auraient dû vous apprendre"
  1. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  2. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  4. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants

15 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonjour,
    J’ai vraiment apprécié la lecture de l’article. Je trouve qu’il est très complet.
    J’ai tendance à dire que les relations amoureuses sont complexes et qu’espérer une relation heureuse et durable sans s’y investir rigoureusement, c’est comme espérer une grande carrière sans effort.
    Si on veut éviter une rupture, le secret selon moi réside dans le fait de vouloir se tourner l’un vers l’autre dans la relation. Lorsque mon chéri me racontait sa journée ou bien me demandait comment s’est passée la mienne, je ne l’écoutais pas à moitié tout en regardant la télé ou en lui répondant d’un simple « ma journée ? ça va ! ».
    La situation a beaucoup amélioré après avoir lu le livre de cette thérapeute que vous trouvez ici : http://bit.ly/MaRecettePourSauverVotreCouple
    Depuis, lorsque je passe du temps avec lui, mon attention se porte sur nos sentiments et mon couple. C’est ce que j’appelle un moment de qualité.
    Meilleures salutations.
    Sandrine

  • Y’a pas de secret, comme pour les annulations de rendez-vous. Plus on pratique, plus on les sent venir tôt et clair comme de l’eau de roche.

  • Bien vu, quand on est jeune on a tendance à ignorer les flashs de l’autre.
    En grandissant on sait qu’il faut en prendre conscience pour pas se cramer.

  • @John : j’en pense que tu es hors sujet

    @Martin : tant qu’à faire, je proposerais plan de vie secret, c’est plus parlant ;)

  • J’ai rencontré une fille le 30 décembre et l’ai invitée à venir en boïte avec moi et des amis pour le nouvel an.

    Finalement on a passé toute la soirée ensemble et on a « perdu » mes amis (que des mecs) dans la boïte.
    On a parlé de sexe et elle m’a dit qu’elle ne voulait pas de relation sur long terme mais simplement du sexe.

    Malheuressement à la fin de la nuit je ne pouvais pas la ramener chez moi -habitant trop loin, ayant un peu bu et dormant donc dans ma voiture- et elle ne pouvait pas m’inviter chez elles -vivant avec une famille qui n’est pas la sienne et ayant instaurer des règles-.

    J’ai une envie de lui faire l’amour mais sans plus, le fait qu’on en ait parler ouvertement m’a donné comme un flash.
    Faut il que j’y aille cash la prochaine fois qu’on se voit et lui dise que j’ai envie d’elle sans rien de plus?

    Qu’en pensez vous?

  • @R : comment faire pour ne pas se laisser asservir ? Cherche à identifier l’émotion que suscite ce flash (ou pensée passagère) et concentre-toi dessus, ressens-la pleinement. Et demande-toi ensuite pourquoi tu ressens cela. Si tu t’es suffisamment autorisé à ressentir l’émotion en question, la réponse viendra souvent d’elle-même et c’est donc un point que tu auras dénoué ! :)

  • Ouuuuh, y’a du lourd dans cet article. La citstion de Karl Jung envoie bien du bois, tout comme :

    « Tous les problèmes de la vie sont causés par des désirs enfouis que l’on ne veut/peut pas prendre la peine d’écouter. »

    Ça, c’est atomique, parce que la dernière partie de la phrase renvoie aux causes fondamentales de ces « problèmes » qui concernent l’individu, ou plus exactement son intérieur…

  • Oui, c’est très bien. J’aime bien l’analogie avec le recruteur de NBA et les enjeux qui suivent, c’est exactement ça :p

  • Merci beaucoup pour ces deux phrases Jivan:

    « Tous les problèmes de la vie sont causés par des désirs enfouis que l’on ne veut/peut pas prendre la peine d’écouter. »

    « Tous les problèmes d’une relation sont causés par des désirs enfouis divergeants, et que l’on ne veut/peut pas prendre la peine d’écouter. »

  • Absolument d’accord avec le fait de ne pas se voiler la face, de s’ecouter. Mais ou se trouve la limite entre laisser emerger ses flashs et l’asservissement a ces derniers? Comment ne pas devenir esclave du moindre flash?

    Quels sont les criteres distinctifs de ces flashs qui permettraient de les differencier de simples pensees passageres?

  • Oh c’etait des reves ou je me voyais chercher a travers une ville, cette fille avec qui je vivais, et je ne la trouvais pas, ou alors elle s’enfuyait. Je me souviens avoir fait plusieurs fois ce reve l’année precedant la grosse rupture avec cette fille. Raconte comme ça, cela peut paraitre evident qu’il s’agissait de mon inconcient qui me prevenait d’un danger…

    mais justement comme le souligne l’article ce n’est pas evident d’ecouter sa voix interieure, gut-feeling, instinct…Je veux dire par la que parfois on ecoute, mais on n’entends pas…

  •  » Tout ce qui ne remonte pas à la conscience, revient sous forme de destin  » Karl Jung.
    C’est un peu l’idée, non? ce qui est refoulé, reviendra et en general on se le prend dans la gueule. Je me souviens, avant une separation, d’avoir souvent revé la disparition de ma compagne de l’epoque, et de n’avoir jamais pris en compte ces reves.