Femmes: faut-il simuler l’orgasme à chaque fois?



La question qui a déjà brûlé les lèvres de toutes les filles au moins une fois est (pas de jeu de mots pleaase): devrais-je simuler un orgasme pour lui donner de l’entrain. Pas mentir complètement, non. Simuler juste un tout petit peu, lui faire un feedback, lui faire entendre qu’il me donne du plaisir, même si moins qu’il n’est en train de le penser.

Le dilemme est ubuesque: une femme qui ne simule jamais un orgasme sera fatalement confrontée à d’innombrables hommes désabusés devant l’impossibilité de lui procurer un orgasme véritable à chaque rapport. Inversement, une femme qui se fait un devoir de simuler un orgasme régulièrement n’encouragera jamais son partenaire à découvrir ses zones érogènes et ses chemins d’accès au plaisir. Résultat: si elle ne jouissait pas déjà au début, il est garanti qu’elle n’y parvienne jamais, tant Monsieur aura l’impression de la faire grimper au plafond avec ses petits coups de bassin frénétiques.

Afin de lever ce dilemme, interrogeons-nous : Quelles alternatives à simuler? Comment rassurer et encourager sans pour autant feindre son plaisir?

Les deux idées dont je vais parler pourraient tenir en une seule phrase : faire preuve de transparence et de générosité. Dis comme ça, tout ceci semble bien obscure, mais vous allez très vite comprendre que ce n’est pas si compliqué.

Guider plutôt que simuler un orgasme

Simuler un orgasme ne doit pas être un automatisme

Tout d’abord, la transparence est essentielle puisqu’elle permet à votre partenaire de vous connaitre. Et en sexualité, plus on se connait, plus on se plait et plus on jouit. La transparence est ce jeu consistant à être la plus en phase entre votre plaisir ressenti et votre plaisir démontré. Prenons le temps le temps d’un instant le cas inverse. De façon totalement opposé à la transparence il existe, la simulation.

Elle peut sembler être une friandise au premier abord, mais la simulation peut rapidement devenir le poison de votre vie sexuelle. Plus votre plaisir démontré ne correspond en rien à votre plaisir ressenti, plus les indicateurs de l’extase pour votre partenaire seront en tout point faussés. Qu’y a-t-il de plus logique pour un homme de ré-« appuyer » aux mêmes endroits que la dernière fois, puisqu’il a compris (ou croit avoir compris) que c’était là, la source de votre plaisir.

Je ne plaide pas pour que toutes les filles se mettent à hurler à la moindre caresse. Si vous êtes discrète, restez-le. Si vous êtes extravertie, restez-le aussi. Mais pensez, la prochaine fois, à niveler votre plaisir réel, celui que vous prenez sur le moment, aux signes que vous envoyez à votre partenaire (gémissements, griffures…). L’homme est un simple pilote, meilleure sera la copilote, plus la course sera réussie : alors n’hésitez pas, et au lieu de simuler, guidez le!

La transparence est le moyen le plus simple de faire comprendre à un homme vos envies les plus secrètes. Ne dévoilez pas la cartographie complète de votre plaisir, mais sachez transmettre vos sensations. Prendre un petit peu de bonheur c’est une chose, en donner, en est une autre.

Toucher le corps de l’autre

Caresser son homme pour le combler

A l’image du corps de la femme qui ne cesse d’avoir besoin d’être rassuré pour éprouver du plaisir, le corps masculin recherche à être plébiscité. Décliner ses attentions, ses caresses, ou ses gestes vers ce que tout le monde connait, est commun, trop commun. Vous savez déjà que l’attribut de la virilité de votre homme est précieux et vous le cajolez bien assez. Très bien, mais il y a peut être un oubli.

Cet oubli est la générosité. Vous savez, celle qui consiste à se mettre à nu et à donner sincèrement du plaisir de façon désintéressée, sans calcul, sans besoin de réciprocité immédiate, bref, sans simuler, marchander, négocier.

Plébisciter le charnel masculin, est, au travers du toucher, répandre et placer son attention sur tout son corps. Vous, pour qui le contact sensoriel, émotionnel et physiologique est si naturel, donner au corps de votre homme la même attention que vous portez au reste. Faites un point d’honneur à l’effleurement, aux caresses. Placez dans la continuité de vos extrémités tout le désir charnel que vous souhaitez transmettre.

Le corps d’un homme comblé, est aussi celui d’un corps avec lequel on communique ouvertement (au sens de la gestuelle) et sans complexe(s). Ne placez pas uniquement vos pensées sur l’orgasme de votre homme  mais diffusez vos attentions sur toute sa physiologique du début à la fin, en un mot, choyez-le.

Pour l’homme comme pour la femme, se sentir exister au travers des gestes et des étreintes provoqués par le sexe, est le plus puissant des aphrodisiaques : bien supérieur au plaisir simulé ;)

Léo

Crédit photo : Abel M


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "secret agenda"
  1. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  2. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Décodez le langage des femmes"
  1. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  2. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  4. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.