Qui parle

Du même auteur (essais)

  1. 1998. L’Âme de Hegel et les Vaches du Wisconsin
  2. 1999. Constellations : Mozart, Rossini, Benjamin, Adorno
  3. 2002. Next. Petit livre sur la globalisation et sur le monde qui vient
  4. 2014. Les Barbares. Essai sur la mutation
  5. 2015. Une certaine vision du monde

Résumé de Les barbares

  1. Une révolution technologique brise souvent, de façon inopinée, les privilèges d’une caste qui détenait le primat d’une discipline ou d’un savoir (exemple : le vin, la musique, la peinture, le livre, l’internet)
  2. À l’extension du terrain de jeu, succède invariablement la conquête de cet espace nouveau. Une population nouvelle envahit un territoire auquel, jusqu’à présent, elle n’avait pas accès. Appelons-les barbares
  3. Cet agrandissement exponentiel du terrain de jeu s’accompagne généralement d’une extase commerciale (nouveaux clients, nouveaux marchés)
  4. Cette mutation s’accompagne d’une contraction du goût et du raffinement culturel, sensibles en premier lieu dans leur langue, nouvelle, tendanciellement plus simple, appelons-là moderne
  5. Les barbares sacrifient le noble et le beau au profit du spectaculaire, qui devient de fait valeur de référence
  6. Les autres valeurs barbares sont : la simplicité, la superficialité, la vitesse, le dynamisme
  7. Dans le monde des barbares, une activité n’a d’intérêt que si elle peut s’insérer dans une séquence plus vaste d’expériences
  8. Dans le monde des barbares, le sacré est pulvérisé en une myriade de valeurs plus légères et prosaïques
  9. Si vous replacez cette dégradation culturelle à l’intérieur d’une séquence logique, alors elle cessera d’être un grotesque passage à vide de l’intelligence collective : en cette mutation, transitent de puissants courants d’énergie, engendrés par des événements proches qui paraissent avoir besoin pour s’exprimer de ce repli stratégique
  10. Libre à vous de juger ensuite que cette nouvelle forme de civilisation n’est pas à la hauteur de la précédente : c’est tout à fait possible. Mais ainsi vous aurez au moins évité de liquider la machine à vapeur au profit du cheval.

Les slides de ma conférence sur Les barbares

Citations

Indépendamment de ce qu’ils auraient voulu faire, ceux qui vendaient des livres à l’époque ne pouvaient opérer que sur un marché objectivement petit, un écosystème restreint qui engendrait de grands professionnels, des auteurs géniaux et des rites élevés (…) Le geste qui permit d’atteindre un public n’écrivant pas de livres, est ce que nous appelons aujourd’hui roman. Ce fut un geste génial, à la fois d’un point de vue créatif et d’un point de vue marketing. Le roman est le produit qui a rendu réel un public qui n’était que potentiel et qui n’existait que sous l’épiderme du monde (…) Le roman du XIXème siècle était pensé pour couvrir la totalité du marché disponible, il visait tous les lecteurs possibles, et en effet, de Melville à Dumas, il les atteignait tous. S’il nous semble aujourd’hui un produit réservé à une élite, c’est que le terrain de jeu pour ce type d’édition, s’il était largement ouvert, demeurait circonscrit, clos, par les murs de l’analphabétisme et des différences sociales. Mais soyons clairs : le roman s’empara de tout le terrain disponible, et ce fut une des plus grandioses opérations commerciales de l’histoire récente. Les lecteurs étaient peu nombreux, mais le roman les conquit tous (…)

Les barbares ~ Alessandro Baricco

Privilégier la communication ne signifie pas écrire des choses banales de manière plus simple afin d’être mieux compris, cela signifie devenir des éléments d’expériences plus vastes, qui ne naissent ni ne meurent dans la lecture. Pour les barbares, la qualité d’un livre réside dans la quantité d’énergie qu’un livre est en mesure de recevoir d’autres narrations, avant de la reverser dans d’autres narrations. Si dans un livre « passe » une grande quantité de monde, c’est un livre à lire. En revanche, si le monde entier est dedans, mais immobile, sans communication avec l’extérieur, c’est un livre inutile (…) Les barbares vont vers les livres, et ils le font volontiers, mais pour eux n’ont de valeur que les livres écrits dans cette langue (NDLR : un lexique fait de vitesse, de rythme, d’une collection de séquences émotives standard et enfin de quelques tabous). Car ainsi, ce ne sont pas des livres, mais des segments d’une séquence plus vaste, écrite dans les caractères de l’Empire, qui peut-être commencé dans le cinéma puis est passée par une chanson, qui a atterri à la télévision et s’est répandue sur Internet. Le livre en lui-même n’est pas une valeur : la valeur, c’est la séquence.

Les barbares ~ Alessandro Baricco

Concepts de Les Barbares

Principaux concepts de Baricco

  1. les expériences
  2. le spectaculaire
  3. les séquences et les séquences synthétiques
  4. le juste milieu
  5. l’idée bizarre de la qualité
  6. couper des trajectoires de points
  7. le nomadisme mental

Petit dictionnaire des manies barbares

Monde civilisé VS barbares : inversion des valeurs et renversement des hiérarchies

L’avis du sociologue à lunettes

Un des essais les plus éclairants et fins (et même drôle, ce qui ne gâche rien) de ce début de siècle.

Note finale : 9,5/10

L’auteur devrait savoir que quelqu’un (au moins) a lu son livre en profondeur, faites-lui savoir via les réseaux sociaux:


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Etre sexué"
  1. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  2. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  3. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  4. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  5. Assumez et développez votre masculinité
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Changez d'image"
  1. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  2. Changez votre image durablement
  3. Améliorez votre performance

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.