Menu
Pour en finir avec les théories féministes (Steven Pinker, Comprendre la nature humaine, fiche de lecture #8)

Pour en finir avec les théories féministes (Steven Pinker, Comprendre la nature humaine, fiche de lecture #8)

Pour cette 8ème fiche de lecture, je vous ai dépecé un énorme ouvrage : Comprendre la nature humaine, par Steven Pinker (45€ sur Amazon, quand même). Plus précisément, le chapitre intitulé « Hommes et femmes » et s’étendant de la page 399 à la 438 dans la version des éditions Odile Jacob. Traduction (poussive) par Marie-France Desjeux.

Merci à la délicieuse Marie pour me l’avoir gracieusement offert

Qui est Steven Pinker ?

(sous-titres disponibles directement sur Youtube)

Du même auteur

  1. Language Learnability and Language Development (1984)
  2. Visual Cognition (1985)
  3. Connections and Symbols (1988)
  4. Learnability and Cognition: The Acquisition of Argument Structure (1989)
  5. Lexical and Conceptual Semantics (1992)
  6. The Language Instinct:How the Mind Creates Language (1994)
  7. How the Mind Works (1996)
  8. Words and Rules: The Ingredients of Language (1999)
  9. The Blank Slate: The Modern Denial of Human Nature (2002)
  10. The Stuff of Thought: Language as a Window into Human Nature (2007)
  11. The Better Angels of Our Nature: The Decline of Violence in History and Its Causes (2011)
  12. Language, Cognition, and Human Nature: Selected Articles (2013)
  13. The Sense of Style: The Thinking Person’s Guide to Writing in the 21st Century (2014)

Résumé de Comprendre la nature humaine par Steven Pinker

(chapitre relations Hommes & Femmes uniquement)

  • Avec la primauté de la matière grise sur le muscle dans l’économie, l’accroissement de la durée de vie et la possibilité de faire de longues études, les options de la femme n’ont plus la même valeur
  • La première vague de féminisme s’est inscrite aux États Unis entre la convention de Seneca Falls en 1848 et la ratification du 9ème amendement de la constitution en 1920. Elle a apporté au femmes le droit de vote, d’être jurées, de détenir des propriétés dans le mariage, de divorcer et de faire des études
  • La seconde vague a culminé dans les années 70 et leur a ouvert les portes de la vie professionnelle, a changé la division du travail à la maison, a dénoncé les biais sexistes dans les affaires, dans le gouvernement et plus globalement dans les institutions.
  • La plupart des femmes ne se sentent pas concernées par les mouvements féministes (70% en 1997, soit une hausse de 60% en 10 ans) mais elles approuvent « par défaut » la plupart des positions féministes les plus importantes
  • Une expérience a examiné 25 garçons nés sans pénis (malformation de naissance), qui avaient été castrés et élevés comme des filles. Tous se comportaient en garçons, ayant une tendance à la bagarre et des intérêts typiquement masculins. Plus de la moitié déclarait spontanément être des garçons, l’un d’eux dès l’âge de 5 ans.
À lire :   Hommes trop disponibles et interchangeables : adaptation de la logique des femmes

Citations de Steven Pinker

LE concept – clé de Comprendre la nature humaine

Il s’agit de distinguer le féminisme d’équité (Equity feminism) du féminisme de genre (gender feminism)

  1. le premier lutte contre les discriminations sexuelles et autres formes d’injustice faites aux femmes. Il s’inscrit dans la tradition humaniste classique et a guidé la première vague de féminisme
  2. le second postule l’existence d’un système organisé de domination masculine, recourant au viol si besoin, qui s’infiltrerait partout pour asservir les femmes. Ce système, qualifié de « système des genres », transformerait de pauvres petits nourrissons bisexués par principe en personnes de genre masculin ou féminin, respectivement destinés à commander ou bien à obéir. C’est l’école du constructivisme social.
    1. Ce féminisme des genres a une excroissance consanguine, le féminisme de la différence, qui postule que des valeurs comme la paix, la compassion et l’attachement à l’éducation seraient typiquement féminines
    2. De même, les féministes des genres les plus activistes voient souvent dans l’amour, le beau, le flirt, l’érotisme et la séduction des constructions sociales pernicieuses

Le problème majeur avec le féminisme aujourd’hui, selon Steven Pinker

C’est cette seconde école qui est devenue le credo des programmes d’étude sociologiques, et le porte parole des mouvements féministes activistes. En clair ; les féministes des genres prennent en otage le féminisme. Le mot même de « féminisme » est cannibalisé par le féministes des genres, alors que celles ci ne représentent

  • ni toutes les féministes,
  • ni toutes les femmes ! 

Approfondissements sur le féminisme des genres :

Il se réclame de trois postulats (ie affirmations non vérifiées et non vérifiables) sur la nature humaine :

  1. les différences hommes femmes n’existent pas biologiquement (sic)
  2. l’être humain est obsédé par l’exercice du pouvoir
  3. les interactions humaines sont monolithiques : des groupes négocient avec d’autres groupes. En l’occurence le groupe des hommes (sic, sic, resic) avec le groupe des femmes (putain mais…)

Autres concepts de Comprendre la nature humaine

  1. Le postulat des féministes de genre : il est possible de diminuer, voire d’annihiler les pulsions sexuelles des hommes en changeant les institutions
  2. Selon Steven Pinker, il n’existe a aucune incompatibilité entre les principes des féminismes, et la possibilité que l’homme et la femme ne soient pas psychologiquement identiques
  3. Pour Steven Pinker toujours, ignorer les différences entre l’Homme et la Femme, ce serait ignorer une partie essentielle de la condition humaine, ignorer notre propre espèce, et en dernière instance renoncer à notre conception de notre place dans l’univers
  4. L’égalité, c’est le principe moral que l’on ne devrait pas imposer des contraintes aux individus en se référant à la moyenne des propriétés de leur groupe
  5. On devrait pouvoir critiquer une proposition féministe particulière sans pour autant attaquer le féminisme en général
  6. Au sujet de l’inégalité salariale entre les hommes et les femmes :
    1. L’inégalité des résultats ne peut pas, à elle seule, démontrer l’inégalité des opportunités
    2. Les femmes jeunes et sans enfants (<32 ans) gagnent strictement la même chose que les hommes (à 2% près)
    3. Si les femmes gagnent moins en moyenne tendancielle, c’est avant tout
      1. parce qu’elles sont moins prêtes que les hommes à sacrifier d’autres aspects de leur vie (vivre dans une ville moins attrayante, quitter leurs parents et amis, moins voir leurs enfants grandir)
      2. parce qu’elles refusent les postes peu attirants mais lucratifs, consistant par exemple à réparer les équipements d’usine, à effectuer de la manutention sur des plates-formes pétrolières, décrasser les réservoirs de pétrole au marteau piqueur, etc. préférant des emplois d’assistance administrative dans des bureaux climatisés
À lire :   The rules, ou quand on vous disait que les règles du jeu étaient écrites...

Comprendre le féminisme

Les différences entre les hommes et les femmes

Les hommes

  1. Sont beaucoup plus attirés par les relations sexuelles sans entraves avec des partenaires multiples ou anonymes
  2. Ont tendance à se livrer à des compétitions violentes, voire meurtrières, que les enjeux soient élevés ou mineurs
  3. Chez les enfants, les garçons passent beaucoup plus de temps à s’affronter et à s’entraîner aux « jeux de bagarre »
  4. Sont plus performants dans la manipulation mentale d’objets dans un espace à trois dimensions
  5. Ont plus d’empathie pour les inconnus
  6. Ont un seuil de tolérance à la douleur plus élevé
  7. Sont davantage prêts à courir des risques pour élever leur statut, attirer l’attention ou s’assurer des récompenses
  8. Ont plus de probabilité que les filles d’être dyslexiques, d’avoir des difficultés d’apprentissage, des déficiences de l’attention, d’être émotionnellement perturbés et d’accuser un retard mental
  9. S’intéressent aux travaux
    1. réalistes
    2. théoriques
    3. de recherche

Comprendre le féminisme : belenky, 1986, Women's way of knowing

Les femmes

  1. Se souviennent mieux des repères, de la position des objets, ont une meilleur perception de la profondeur,
  2. Sont plus adroites, assemblent les formes plus vites
  3. Meilleures en calcul & en orthographe
  4. Meilleure mémoire verbale et plus d’aisance à répéter les mots qu’elles ont déjà entendus
  5. Plus sensibles aux sons et aux odeurs
  6. Lisent mieux et plus vite les expressions faciales et le langage du corps
  7. Vivent les émotions de base plus intensément, à l’exception de la colère
  8. Ont des relations sociales plus intimes, y accordent plus d’importance et ressentent davantage d’empathie pour leurs amis (aucune empathie pour les inconnus en revanche)
  9. S’intéressent aux questions
    1. artistiques
    2. sociales

L’avis du sociologue à lunettes

La traduction manque de finesse et le propos de concision (défaut récurrent des universitaires, il faut qu’ils s’épanchent) mais le travail de recherche et de classification est néanmoins tout à fait impressionnant.

À lire :   Piégées dans son couple? Les vraies raisons pour lesquelles les femmes malheureuses restent en couple

Un ouvrage de référence qui « pré-mâche » le travail de quiconque s’intéresse aux paradoxes infinis du coeur et de l’esprit humain.

À digérer en plusieurs sessions de lecture (assez intense, crayon à la main), chaque chapitre constituant en réalité presque un livre à part entière.

comprendre la nature humaine : resume et extraits

Note finale:

comprendre la nature humaine : avis et résumé

  • Pour d’autres fiches de lecture du même type sur Hommes d’Influence, likez
  • D’autres idées rubriques, de livres à critiquer ? Allez-y en commentaire ci-dessous.
  • L’auteur (Steven Pinker) devrait savoir que quelqu’un (au moins) a lu son livre en profondeur, faites-lui savoir via les réseaux sociaux:
    • Twitter: @sapinker
    • FB: https://www.facebook.com/Stevenpinkerpage/

Stéphane Edouard


SEMINAIRE SUR CE THEME
Commandez le séminaire "ce que vos parents auraient dû vous apprendre" -
  1. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  2. Gagnez en intelligence sociale et en aisance relationnelle
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  4. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
SEMINAIRE SUR CE THEME
Commandez le séminaire "langage des femmes ii : le chaud/froid" -
  1. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  2. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  3. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *