Ma 13ème fiche de lecture se voulait consacrée au Traité de caractérologie de René le Senne, mais les 800 pages sont venues à bout de ma patience. Heureusement que Constance (une abonnée du site) est venue à ma rescousse en m’en offrant l’exégèse, à savoir Caractère et personnalité, de Gaston Berger (108 pages)

Une tendance fort répandue pousse à voir, dans les situations, des ensembles qu’on ne saurait analyser sans les détruire. Chaque situation serait ainsi une réalité globale, différente de toutes les autres, et à laquelle l’abstraction ne saurait s’appliquer. L’expérience nous suggère le contraire : il y a bien des structures permanentes qu’il n’est pas difficile d’apercevoir sous le pittoresque des histoires permanentes (accidents, temps, lieux)… ~ Gaston Berger

Qui parle

Industriel et philosophe (comme d’autres sont ingénieur et sociologue…), il accède à la haute administration en 1953 après un rôle actif et remarqué dans la résistance. Il occupera jusqu’en 1960 le poste de directeur général de l’enseignement supérieur au ministère de l’éducation nationale. Ses recherches en philosophie – il est notamment lecteur assidu de René Descartes et Edmund Husserl -, mais aussi en histoire et en modélisation économique, sont marquées par la prévalence d’un déterminisme qui lui fera dire « comprenons l’avenir, avant de l’imaginer« . Une sorte d’utopiste de la modélisation, encouragé par les développements technologiques et l’accroissement des puissances de calcul. Il décèdera prématurément d’un accident de la route dans le Sud de la France, en 1960. L’histoire retiendra en outre qu’il est le père du danseur-chorégraphe Maurice Béjart, de son vrai nom Maurice-Jean Berger.

Gaston Berger

10 ouvrages du même auteur (Gaston Berger)

  1. Les conditions de l’intelligibilité et le problème de la contingence, coll. « Prospective », Paris : L’Harmattan, 2010
  2. « Husserl et Hume », Revue internationale de philosophie, 1939
  3. Recherches sur les conditions de la connaissance, Paris, PUF, 1941
  4. Le Cogito dans la philosophie de Husserl, Paris, Aubier, 1941
  5. Phénoménologie du temps et prospective, Paris, PUF, 1964
  6. L’homme moderne et son éducation, Paris, PUF, 1967,
  7. Traité pratique d’analyse du caractère, Paris, PUF, 1950 – rééd. 2010
  8. Questionnaire caractérologique, PUF, Paris, 1950
  9. Caractère et personnalité, Paris, PUF, 1954
  10. Philippe Durance, Textes fondamentaux de la prospective française 1955-1966 (16 textes dont 11 de Gaston Berger), Paris, L’Harmattan, 2007.

Short story

Cet ouvrage s’inscrit dans l’école française de caractérologie (titre officieux) ou étude de personnalité, soit une tentative de syncrétisme entre la branche la psychologie générale, qui tente d’isoler des lois abstraites transcendantes, et la psychologie appliquée, qui cherche concrètement à comprendre comment ces fonctions régissent le comportement d’un individu en particulier (NDLR : l’auteur rajoute « ou encore d’un groupe », ce qui me semble relever du contresens ; la psychologie des foules et la sociologie des groupes, pour ne citer qu’elles, ont largement démontré qu’il y avait loin de la coupe aux lèvres, en l’occurence que les stratégies individuelles ne se démultipliaient pas en stratégies de groupes qui seraient leurs « grandes soeurs », mais qu’elles leur étaient souvent antagonistes (sorte de demi-frère contrarié et contrariant).

Il résulte des travaux de Heymans et Wiersma, repris développés et complétés par René le Senne et Gaston Berger qui ont mis en évidence 3 facteurs principaux : l’émotivité (1), l’activité (2) et la secondarité (3), soit un total 8 prototypes de personnalités (2x2x2).

L’analyse caractérologique s’affine ensuite via 6 facteurs complémentaires : largeur du champ de conscience (A), polarité (B), avidité (C), interêts sensoriels (D), tendresse (E), passion intellectuelle (F).

Long story

Définitions

Facteurs principaux

  • Émotivité (1) = sensibilité d’un psychisme individuel à l’ébranlement. Chaque homme est touché par certains faits plus que par certains autres. Prenez-vous très à coeur de petites choses tout en les sachant dérisoires, insignifiantes ?
  • Activité (2) = facilité à agir. L’action coûte peu et l’on passe sans peine de l’idée à l’acte. Témoin d’une grande activité : l’aisance avec laquelle on accomplit des tâches déplaisantes et ennuyeuses. Un inactif peut agir puissamment, soulevé par l’enthousiasme, mais remettra au lendemain tout ce qui ne l’intéresse pas. Pour l’inactif, tout dans la vie est pénible ; le monde est une immense résistance à vaincre, un poids à remonter qui retombe indéfiniment,
  • Primarité / secondarité (3) = opposition entre des hommes stables, constants, organisés, et d’autres changeants, sans forme propre, revêtant mille visages différents au gré des circonstances. Quand elles apparaissent, nos représentations produisent un effet immédiat, qui est leur fonction primaire. Une fois sorties du champ de la conscience, leurs effets continuent à retentir en nous et à influer sur notre présent : c’est leur fonction secondaire.

Facteurs secondaires

  • Largeur du champ de conscience (A) = capacité à embrasser un grand nombre de représentations à la fois . Antagoniste à l’esprit d’analyse, les caractères analytiques allant de pair avec un champ de conscience étroit,
  • Polarité (B) = préférence pour l’agression (H) ou la conciliation (F),
  • Avidité (C) = amour de soi, besoin d’accroître son être, volonté de puissance. NB : posséder pour jouir ne relève pas directement de l’avidité. L’avidité inspire tantôt des conduites que la morale réprouve ; un avide cherche la possession pour affirmer et s’affirmer. L’utilisation lui est secondaire,
  • Les intérêts sensoriels (D) = capacité à jouir des sons, contacts, formes et couleurs, abstraction faite de tout rapport à la vie pratique (NDLR : soit l’absolu contraire de mon hétéro binaire de base chouchou),
  • La tendresse (E) = s’associer aux joies et aux souffrances des autres, respect pour leur vie intérieure et pour leur liberté
  • La passion intellectuelle (F) = pas le désir d’amasser des connaissances (qui confine à l’avidité), mais de comprendre. L’avide s’intéresse aux faits et aux causes, celui que conduit la passion intellectuelle aux lois et aux raisons.

Pourquoi arrêter la liste de facteurs à 6+3=9 ?

C’est vrai après tout, pourquoi pas 10 ? 20 ? Pourquoi pas une infinité ? En raison des corrélations remarquables entre ces 9 ci et l’ensemble des autres habituellement mobilisés dans l’étude d’une personnalité. Exemple : le débat égocentrique vs allocentrique devient redondant à qui dispose déjà des informations (C) et (E) ci-dessus, l’avidité étant intrinsèquement égocentrique, et la tendresse allocentrique.

Les 4 composantes du masque social

  1. Les conventions, soit ce qui se fait et ce qui ne se fait pas,
  2. Les habitudes, contractées dans l’exercice d’une certaine activité,
  3. Les opinions, idées généralement toutes faites que notre milieu atrophie ou bien amplifie,
  4. Les capacités, développées dans un sens défini et à des âges / dans des circonstances qui le permettent (ex : les rares enfants ayant grandi hors de tout contact humain n’ont jamais pu acquérir une maîtrise complète du langage articulé).

Applications à Van Gogh, ton sociologue à lunettes et ton directeur de la publication

Van gogh caractère
Personnalité de de Vincent Van Gogh
stephane edouard
Personnalité de Stéphane Edouard
leo
Personnalité de notre directeur de publication Léo
Enfin un test de personnalité fiable !
Quel est ton type ? Donne ton score en commentaire de l’article

Autres définitions

  • Caractère = centre de la personnalité, structure fondamentale sur laquelle viennent :
    1. se déposer les influences
    2. s’enregistrer les événements
  • Personnage = image construite par la société sur la charpente du caractère, en fonction des aptitudes et des circonstances
  • Aptitudes = moyens mis à notre disposition pour poursuivre nos fins
  • Histoire personnelle = actualisation des circonstances

Gaston BergerLa boite à concepts de  Caractère et personnalité

jean-lacroix-citation-amour

  1. Raisonner depuis l’essentiel vers l’accidentel,
  2. Les traits de caractère sont fréquemment reliés les uns aux autres, et dépendent d’un petit nombre de facteurs sous-jacents
  3. Ces facteurs, généralement simples, permettent à leur tour de prévoir et comprendre :
    1. Prévoir d’autres comportements que le sous-jacent favorise,
    2. Comprendre pourquoi ils apparaissent.
  4. Les facteurs ne sont pas des propriétés binaires qui pourraient tantôt être présentes à 100%, tantôt manquer complètement : ils existent chez tout le monde dans des proportions variées,
  5. La combinatoire de l’ensemble de ces 3 facteurs dessine 8 types (voir matrice ci-dessus)
  6. Le concept de personnalité recouvre deux réalités : l’intégration (l’ensemble plus ou moins imparfait de tout ce qu’il y a en moi : intelligence, caractère, tempérament, constitution, soit autant de caractéristiques différentielles) & l’individualité (l’agencement dynamique du tout, qui me rend unique),
  7. Psychologie générale vs psychologie de la personnalité :
    1. La générale isole un certain nombre de fonctions – mémoire, perception, imagination, système de représentation, etc. – dont elle cherche à établir des lois,
    2. La personnalité, au contraire, est une recherche concrète des modalités via lesquelles telle fonction régit telle autre, chez tel homme précis,
  8. L’expérience, en nous montrant des corps semblables au nôtre, nous invite à leur attribuer des consciences analogues à la nôtre. C’est nous qui portons en nous, a priori, l’idée de l’autre ; nous cherchons ensuite, dans une angoisse exaltée, à lui offrir notre amour.

Citations et extraits de Caractère et personnalité

gaston-berger-citation1

La personnalité est la totalité concrète du moi ~ René le Senne

L’analyse n’exclue pas la sympathie, elle la soutient ~ Gaston Berger

Le personnage est comme un masque qui s’interpose entre les interlocuteurs et remplace les relations personnelles par des conduites prévues à l’avance ~ Gaston Berger

La sensualité consiste à considérer comme un fin – et non comme un moyen – l’objet présent à la minute présente ~ André Gide

C’est cette totalité concrète du moi que nous appelons personnalité ~ René Le Senne

La caractérologie serait impossible si les traits s’éparpillaient en une poussière de petits détails particuliers que seules les circonstances relieraient les uns aux autres ~ Gaston Berger

L’avis de Stéphane Edouard

Une excellente introduction à la caractérologie, dans une version à la fois plus compacte et plus digeste que le Traité de caractérologie de René le Senne (800 pages, « quand même »)

Note finale:

8/10

D’autres idées rubriques, de livres à critiquer sur Hommes d’Influence ? Allez-y en commentaire ci-dessous.

Stéphane


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "être un leader"
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Ayez confiance en vous pour oser plus
  3. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  4. Appliquez les techniques de séduction au monde professionnel
  5. Assumez et développez votre masculinité
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "plus jamais peur"
  1. Osez aborder les gens qui vous intéressent
  2. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  3. Ayez confiance en vous pour oser plus
  4. Décrochez enfin ce que vous méritez
  5. Assumez et développez votre masculinité
  6. Terrassez la timidité à grands coups de poings dans la g.

17 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonjour !

    Comment arrivez-vous à des scores à virgules et comment les avez-vous trouvés, internautes en commentaires ? S’agit-il d’un quiz qui n’est accessible qu’aux VIP ?

    Bien cordialement et merci par avance les chatons.

    PS : Chaton trompé craint la femme Aurora (adaptation du Roman de Renart)

  • Émotivité : 4.2
    Activité : 6.4
    Secondarité : 6
    Largeur du champ de conscience : 5.6
    Polarité Mars/Vénus : 6.4
    Avidité : 8.2
    Intérêts sensoriels : 10
    Tendresse : 4.7
    Passion intellectuelle : 2.9

  • Émotivité : 9.1
    Activité : 3.8
    Secondarité : 1.6
    Largeur du champ de conscience : 6.4
    Polarité Mars/Vénus : 4.7
    Avidité : 8.7
    Intérêts sensoriels : 9.1
    Tendresse : 8.2
    Passion intellectuelle : 7.3

    Vous êtes émotif-non actif-primaire. Type NERVEUX.

    D’humeur variable, il veut étonner et attirer sur lui l’attention des autres. Indifférent à l’objectivité, il a le besoin d’embellir la réalité, ce qui va du mensonge à la fiction poétique. Il a un goût prononcé pour le bizarre, l’horrible, le macabre et, d’une manière générale, le négatif. Travaille irrégulièrement et seulement à ce qui lui plaît. A besoin d’excitants pour s’arracher à l’inactivité et à l’ennui. Inconstant dans ses affections, vite séduit, vite consolé.
    Valeur dominante: le divertissement.

    Largeur du champ de conscience:
    Individu rêveur, intuitif. Même quand un événement important le concerne, il y a toujours un halo autour de ce qui le préoccupe.
    Polarité Mars/Vénus:
    Type Vénus, aime le don de soi et l’abnégation. Son arme: le charme ou la séduction. Conciliateur-né, prompt à saisir dans une conduite ou un discours ce qui peut être l’occasion d’un rapprochement et d’un accord.

    Avidité:
    Besoin de faire entrer en soi le monde extérieur et de le transformer en sa propre substance. Fort désir d’acquérir et de conserver, que ce soit dans le domaine matériel ou intellectuel. Désir de possession des choses ou des êtres.

    Intérêts sensoriels:
    Individu chez lequel les sensations, détachées de leur utilité biologique, sont un guide de vie, par le plaisir qu’elles lui procurent. Don de soi aux impressions, imprévoyance consentie, abandon à l’instant.

    Tendresse:
    Grande affectivité, en amour comme en amitié. Attirance pour les personnes de l’autre sexe, même en dehors de toute sensualité. Recherche de l’union de deux âmes, de l’émotion commune de deux sensibilités, de la sympathie.

    Passion intellectuelle:
    Individu dominé par le désir de savoir et surtout de comprendre. Il aime expliquer. Les faits ne sont pas pour lui des matériaux à amasser, mais des problèmes à résoudre. Préfère penser un événement plutôt que le vivre.

  • Question un peu bête mais comment la citation de Gaston Berger peut être datée de 1965 alors qu’il est décédé en 1960 ?

    Sinon mon test :
    Émotivité : 6
    Activité : 6.4
    Secondarité : 3.8
    Largeur du champ de conscience : 6.4
    Polarité Mars/Vénus : 6.4
    Avidité : 4.7
    Intérêts sensoriels : 5.6
    Tendresse : 6.9
    Passion intellectuelle : 8.2

    Soit émotif-actif-primaire. Type Colérique.

  • En cherchant par moteur de recherche test de Gaston Berger

    Émotivité : 6.9
    Activité : 7.3
    Secondarité : 3.8
    Largeur du champ de conscience : 5.6
    Polarité Mars/Vénus : 4.7
    Avidité : 4.7
    Intérêts sensoriels : 5.6
    Tendresse : 5.6
    Passion intellectuelle : 5.1

  • Donc si je comprends, F cache la/sa personalité si elle en a une (qu’elle supresse), et s’efforce à créer le/son personage. De même que F tombe amoureuse du personage et se fait une idée d’une persone, idée qu’elle s’imposera facilement. Donc F est ainsi sujette à se soumettre au k@nnard si elle s’en fait un personage et encore mieux une Personalité (sociale avec un grand P).

  • Émotivité : 2.4
    Activité : 9.1
    Secondarité : 5.6
    Largeur du champ de conscience : 4.7
    Polarité Mars/Vénus : 5.6
    Avidité : 4.7
    Intérêts sensoriels : 5.6
    Tendresse : 7.3
    Passion intellectuelle : 6.4
    Je suis non émotif-actif-secondaire. Type FLEGMATIQUE.

  • Emotivité: 7,3
    Activité: 6,4
    Secondarité : 4.7
    Largeur du champ de conscience : 6.4
    Polarité Mars/Vénus : 4.7
    Avidité : 8.2
    Intérêts sensoriels : 8.2
    Tendresse : 7.3
    Passion intellectuelle : 6.4

    Type Colèrique

  • (barème sur 10)
    Émotivité : 9.1
    Activité : 7.3
    Secondarité : 10
    Largeur du champ de conscience : 3.8
    Polarité Mars/Vénus : 3.8
    Avidité : 9.1
    Intérêts sensoriels : 5.6
    Tendresse : 2.4
    Passion intellectuelle : 6.4
    Théoricien
    «La vie est un système chimique autonome capable de suivre une évolution darwinienne.»
    Vous êtes émotif-actif-secondaire. Type PASSIONNÉ

    Ambitieux qui réalise. Tension extrême de toute la personnalité‚. Activité concentrée sur une fin unique. Dominateur, naturellement apte au commandement. Sait maîtriser -et utiliser- sa violence. Serviable et honorable, aimant la société, fréquemment bon causeur. Prend au sérieux la famille, la patrie et la religion. A un sens profond de la grandeur et sait réduire ses besoins organiques, va parfois jusqu’à l’ascétisme.
    Valeur dominante: l’œuvre à accomplir.

    Très proche de la réalité, c’est même impressionnant!

  • Émotivité :9.6
    Activité :2.9
    Secondarité :2
    Largeur du champ de conscience :5.6
    Polarité Mars/Vénus :2.9
    Avidité :7.8
    Intérêts sensoriels :10
    Tendresse :6.4
    Passion intellectuelle :7.3

    Test intéressant mais concernant certaines questions, j’ai trouvé le choix trop binaire.

  • Émotivité : 6.4
    Activité : 8.2
    Secondarité : 7.8
    Champ de conscience : 4.7
    Polarité Mars/Vénus: 9.1
    Avidité : 8,2
    Inérêts sensoriels : 9.1
    Tendresse : 6
    Passion intellectuelles : 7.8

  • Emotivité: 9.1
    Activité: 2
    Secondarité: 4.2
    Largeur de champs de conscience: 7.3
    Polarité Mars/Vénus: 4.7
    Avidité: 3.3
    Intérêts sensoriels: 8.2
    Tendresse: 5.1
    Passion intellectuelle: 8.2

    Sinon, c’est l’une des meilleures fiches de lecture du site. Et ça fait longtemps, ça m’avait manqué !

  • Émotivité : 6
    Activité : 8.2
    Secondarité : 9.6
    Largeur du champ de conscience : 2.9
    Polarité Mars/Vénus : 9.1
    Avidité : 7.3
    Intérêts sensoriels : 9.1
    Tendresse : 2.9
    Passion intellectuelle : 6