Tu veux devenir un séducteur ? Mais la séduction n’est pas un pot de peinture



Sans doute l'article préféré de tous les débutants, et l'un des plus lus du site depuis des années. Découvrez son secret, ici.

A l’occasion de la sortie du nouveau site, j’ai décidé de publier un de mes premiers articles (2006). Tu veux devenir un séducteur et avoir plein de femmes dans ton lit ? Libre à toi, mais alors commence impérativement par lire ceci. Tu vas voir, ce n’est pas long, et ça peut radicalement changer ton idée de la séduction.

Stéphane

Vous qui lisez ces lignes et voulez devenir des séducteurs, je parie que vous venez de découvrir le site depuis à peine quelques minutes. Pour certains, cet article sera même le tout premier contact avec Hommes d’Influence alors je vais d’emblée rappeler notre mission

  1. te permettre d’améliorer tes rapports aux autres
  2. ton estime de soi
  3. ta confiance en soi
  4. ton apparence (ça va souvent ensemble, et se sentir bien dans ses baskets n’a rien à voir avec « la mode ». La mode on s’en fout, c’est pour es filles.)
  5. changer de vie.

Le but de cet article est de mettre en garde contre le danger n°1 qui t’attend, là, maintenant: succomber au charme du raccourci.

Prenez un séducteur, un vrai, un « naturel » (3% de la population masculine) extrayez-le de sa vie de tous les jours et observez le sous toutes ses coutures comme une souris de laboratoire, que vois-tu ? Un homme généralement :

  • doté d’une personnalité propre (à quelques rares exceptions près) et affirmée. Qui ne s’appuie pas sur les autres pour décider s’il a raison ou non. Qui ne leur vole pas leur goûts ni leurs passions, trop occupé qu’il est à avoir les siennes
  • qui souvent, passé une période de « faim de sexe » intense, dépasse la boulimie de femmes pour se consacrer à un autre projet (professionnel, humain, voire politique, etc)
  • qui se repose quand il faut sur un entourage sain (qui le tire vers le haut) et choisi (il a compris en côtoyant les femmes – et les hommes – que certain(e)s ne méritaient rien de plus que d’être évités)
  • et qui, fort de tout cela, convoie dans la plupart des situations un style différent de ceux qui l’entourent (ce style échappant finalement un peu à sa propre emprise et participant de sa personnalité, cf le premier point)

Ces constatations faites, deux solutions s’offrent à l’observateur toujours hésitant entre l’œuf et la poule.

A-t-il les caractéristiques énoncées parce que – 1 – il est devenu un séducteur, ou bien est-il justement devenu un séducteur parce que – 2 – il aura eu la sagesse de ne pas les négliger ?

Trop souvent, l’attrait exercé par les rêves et les fantasmes fait pencher vers la solution n°1, et notre jeune padawan de s’engager bille en tête dans à la poursuite effrénée des femmes, partout, jusque dans la rue, conquêtes encore hypothétiques mais qui lui apporteront en temps voulu – pense t-il – les repères qui lui manquaient au début de sa quête. Le sens de la vie. De sa vie.

Mais ces repères, ce sens, à votre avis, les trouvera t-il ?

La séduction n’est pas un pot de peinture, ou la théorie du chantier

Certains d’entre vous ont peut-être déjà fait construire leur maison – mais il ne sera pas bien difficile aux autres de se projeter quand même dans la situation -, alors posez-vous la question : vous viendrait-il à l’idée de la peindre avant d’avoir terminé de la construire ? On peint les murs avant, ou après les avoir finis ? On pose la toiture avant ou après avoir fini les murs ? On pose les briques du haut du mur avant ou après celles du bas du mur ?

Pas plus difficile que la question à 200 euros de Qui veut gagner des millions , vous me direz ? Alors pourquoi je vois tous les mois des garçons, plus ou moins jeunes, dévaliser le rayon peinture (traduire par : e-books, cds, dvds, articles, newsletters, bootcamps, coaching individuel, etc) alors qu’il leur manque les murs, le toit, et la moitié des fondations ?

Tu veux devenir un séducteur ? Très bien, la drague n’est pas un raccourci magique permettant de rattraper, combler et oublier toutes les carences dans ta construction socio-effective.

Evidemment, dans une certaine mesure, la compétence améliore la confiance. Mais dans une certaine mesure seulement. On n’apprend pas à courir avant d’apprendre à marcher.

Si vous n’osez même pas entrer seul dans un restaurant où vous avez rendez-vous, si une remarque à votre encontre se transforme presque toujours en blessure à votre amour-propre, si le souvenir de vos relations passées vous fait immédiatement monter les larmes aux yeux, si vous vous renfermez comme une huître lorsqu’on essaye d’échanger avec vous, si vous ne vous sentez jamais bien hors de votre petit dialogue intérieur avec votre moi, vous avez peut-être encore un peu de boulot avant de passer aux finitions, non ? Comment voulez-vous apprendre à aborder dans la rue vous ne regardez que vos pieds ?

Tu veux devenir un séducteur ? Ta maison doit s’appuyer sur ces 5 piliers

Devenir un séducteur: le piège du raccourci
Ta maison socio-affective a tout intérêt a s’appuyer sur les murs suivants, si tu ne veux pas tomber toi aussi dans le piège du raccourci

1) Toi (ce que tu es)

Regarde toi dans une glace, corps et âme. Sans chercher désespérément à ressembler aux mannequins Calvin Klein, prends soin de ton corps.

Quelle fille voudrait te faire monter chez elle si tu es couvert de pellicules comme un sapin de Noël ? Quelle fille voudrait te prendre dans ses bras si tu as le dos recouvert de poils de mammouth et d’écailles de rhinocéros ? Quelle fille voudrait montrer à ses copines son nouveau mec si celui-ci est mono-sourcil ? Prendre soi de soi, ce n’est pas « pour les tapettes », contrairement à ce que te disent tes « amis » timides.

Idem pour tes neurones. Elles ne servent pas qu’à remplir tes fiches de test dans ton labo de chimie moléculaire et à suivre des courbes d’indice dans ton groupe de finance pour que ton patron te fasse monter d’un petit cran sur les 387 que compte l’entreprise.

Avant de devenir un séducteur, fais le tri dans tes centres d’intérêt, range tout ça comme tu le ferais de ton appartement avant un premier rendez-vous.

2) Votre projet (ce que tu veux devenir)

Puisque tu veux devenir un séducteur, conseil de séducteur(s) : le meilleur moyen de perdre une femme, surtout conquise de haute lutte, est de faire de sa présence à tes côtés une finalité.

Pourquoi quelqu’un a-t-il un jour décidé de qualifier la relation amoureuse d’aventure d’après toi ? Une aventure ne se termine pas lorsque tu retrouves tes compagnons de voyage sur la ligne de départ, elle commence, au contraire.

Fais de ta vie ton aventure, et prépares-toi à accepter (et à refuser, parfois) successivement au fil de la route plusieurs compagnons. Les femmes veulent entrer dans ta vie et y gagner leur place, pas que tu ériges un autel à leur intention dès qu’elles frappent à la porte.

3) Ton entourage (amis, famille)

Dans les 48 lois du pouvoir de Robert Greene, ma préférée est sans doute Avoid the unlucky and the unhappy.

Certaines personnes, même dans ton entourage proche, te plombent les bottes avec leur pessimisme, leurs craintes et leur paresse (voire leur bassesse et leur méchanceté). N’absorbe pas tous les malheurs du monde. Les gens se divisent – en gros – en deux catégories, ceux qui servent, et ceux qui se servent (sans jamais rien donner en échange). Les seconds sont des parasites, et pour s’en préserver, rien de tel que de couper les branches malades.

Avec les autres, demande-toi comment ils te perçoivent, puis demande-leur. S’il subsiste des incompréhensions, des malentendus et des tabous, réglez-les.

Les filles ne sont pas ton psy, ne leur confiez pas plus qu’elles ne peuvent en gérer. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai entendu des débutants parler de dépression, de disputes, voire de mort lors d’une première rencontre. D’après toi, quelle a été la réaction de la fille, sachant qu’elle a 200 types dans la boite, tous relativement beaux, relativement riches et carrément disponibles, pour faire son choix ?

4) Ton art de vivre

L’étape suivante après Get a life (faites des choses), c’est évidemment Get a lifestyle (soignez la manière dont les choses sont perçues). Tu ne peux pas devenir un séducteur sans acquérir un style de vie qui t’es propre, qui est la combinaison de faire et de faire savoir. C’est impossible.

À ce stade, la structure de la maison doit être finie sur le point de l’être, cette partie pourrait faire l’objet d’un article à part entière, mais en une phrase : quand ta base est solide, tu n’as pas besoin de jouer à faire semblant. Ne fais pas l’occupé, sois occupé.

La séduction n’est pas un pot de peinture. Et les raccourcis pour devenir un séducteur c’est comme le père Noël: ça n’existe pas.

Stéphane


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "relations longues II : reconnaître les filles qu'il vous faut"
  1. Osez aborder les gens qui vous intéressent
  2. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  3. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "être sexué mod. 2" (les contraintes du quotidien)
  1. Ayez confiance en vous pour oser plus
  2. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  3. Assumez et développez votre masculinité

3 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.