Comment choisir sa technique de drague ?



Bonnes ou mauvaise technique de drague

Inner game et technique de drague

Vous cherchez la recette du fondant au chocolat ? Ce n’est pas une, ni deux, mais bel et bien des dizaines, des centaines de recettes différentes que vous allez trouver. Chacune y allant de son ingrédient spécial, de son petit plus sur le temps de cuisson, les quantités de beurre, de farine… Face à cette masse d’information comment ne pas se retrouver noyé ? Faut-il imprimer toutes les recettes, les regrouper dans un classeur au cas où, en chercher encore et toujours plus de nouvelles ? On ne sait jamais, la recette ultime va peut-être arriver, celle où il suffit de mettre tous les éléments en vrac dans le saladier, et le gâteau va se faire tout seul, sous vos yeux hagards… Certes, vous pourriez m’accuser de pousser l’absurde un peu loin, mais s’éloigne-t-on vraiment de la réalité des faits, et quelle analogie pouvons-nous faire par rapport au domaine qui nous intéresse ici : la séduction et la drague ?

Face à cet état de fait générationnel, qu’en est-il de son apprentissage, de sa compréhension dans la jungle informative actuelle, numérique, télévisuelle ou servie sur tranches d’arbres déracinés ? Car bien évidemment, les techniques de drague ne font pas exception à la règle, et comme tout sujet à la fois intéressant et populaire, tout le monde est touché (monde masculin dans notre cas), noyé sous des tonnes d’information. Information se déclinant aussi bien sous forme de DVD, CD audio, Livres papiers et numériques, streaming, ainsi que tout autre contenu téléchargé sur des sites divers et variés.

Technique de drague : une valse à 1000 gigas

Pour idée, aujourd’hui un débutant qui s’intéresse aux diverses techniques de drague peut,  en quelques jours, accumuler des Go d’information sur le sujet, de quoi occuper plusieurs mois – voire des années – pour une réelle lecture, visionnage ou écoute des différents supports. Et le temps dont nous parlons ici ne consiste qu’à prendre connaissance de l’information ainsi récoltée, et en aucun cas une quelconque familiarisation avec le contenu, ni une compréhension poussée, fruit d’une réflexion intense sur les différents sujets et concepts. Ne parlons donc même pas de pratique du savoir et des informations si longuement accumulées. Autre effet pervers de cette affluence d’information, la quantité somme toute impressionnante du début cache son principal défaut, et non des moindres, qui est que cette information n’est ni qualifiée, ni nivelée.

En effet, n’importe qui peut apporter une contribution, ce qui en soit peut être positif, mais permet aussi de se retrouver avec des écrits tels que :

« Un bon séducteur est quelqu’un qui peut séduire n’importe qui, n’importe où »

Preuve évidente, s’il était besoin de le souligner, que l’individu qui a pondu cette affirmation n’a probablement quitté des yeux l’écran de son PC que pour aller récupérer des pizzas à la porte, livrées par Pizza12, et effectuer des allers-retours jusqu’au toilettes pour se libérer desdites pizzas ! Plus sérieusement, vous comprendrez la désinformation d’une telle allégation, ainsi que ses effets sur la compréhension et l’apprentissage d’une personne qui essaye de se retrouver dans le monde de la séduction et de jauger ses progrès et son évolution. De telles allégations, et des centaines d’autres, garnissent les sites internets de séduction, comment faire le tri ?

Pas simple, n’est-ce pas… et bien pour enfoncer le clou, il faut y adjoindre un paramètre supplémentaire : l’information n’est pas nivelée. Et oui, vous pensiez qu’avec votre discernement légendaire, vous passeriez au travers des mythomanes et charlatans divers, mais un autre problème se dresse devant vous : dans cette information qualifiée qui s’étale devant vous, laquelle s’adresse à votre niveau de séduction, mais aussi et surtout d’image ? Image de soi, confiance en soi, mais aussi et surtout, image que vous reflétez : ce que les autres perçoivent de vous !

Confiance en soi réelle et simulée

Car il existe bien un mythe : celui d’une méthode arithmétique, logarithmique, qui permettrait à n’importe qui, en reproduisant un schéma prédéterminé, de dormir en compagnie de top-models, quel que soit son niveau en séduction, son apparence, et son aisance sociale. Ne rigolez pas, ça existe, c’est d’importation US, et c’est parfois même importé en France (si, si).

Plus sérieusement, vous savez bien que c’est la pratique qui permet l’intégration d’une technique de drague dans votre personnalité, et qui permet de transformer technique en naturel, effaçant de ce fait la trace même du travail, permettant le développement proportionnel de sa confiance en soi. Il vous paraîtra donc évident que votre façon de séduire évolue au fur et à mesure de votre expérience, reflétant votre expérience et vos acquis (dont, évidemment, la confiance en soi).

Meilleur exemple : les débutants, qui transpirent l’inquiétude, l’inconfort, le tout associé à une apparence de gentil garçon, et qui vont approcher les filles en les dévalorisant comme des cochons (théorie du « neg-hit », quand tu nous tiens).

La pire technique de drague

Mettez vous un instant à la place de la fille (non, n’en profitez pas pour vous caresser la poitrine) : vous êtes avec des amis, et un garçon pas mal vous regarde du coin de l’œil, celui-ci n’ose pas venir vous voir, il donne l’impression de lutter. Puis brusquement il arrive vers vous, et vous dit : « bon, t’es pas trop mal physiquement, mais est-ce que tu sais aussi faire la cuisine ? » Si vous êtes une fille sympa, vous allez rester estomaquée et le zapper immédiatement de votre journée ; si vous êtes une fille moins sympa et éduquée, vous allez l’insulter. A travers cet exemple, vous devez comprendre le décalage entre ce qui est dit verbalement, et l’image que vous renvoyez.

Les approches super couillues que vous trouvez « fun » dans votre lit le soir sont écrites et faites (quand elles sont véridiques) par des personnes qui ont intériorisé beaucoup de notions : leur image personnelle et celle qu’ils renvoient sont en adéquation avec leur pratique, et donc leur personnalité. La même scène faite par Jean-Paul Belmondo dans Le magnifique serait passée comme une lettre à la poste, alors que dans le cas présent, l’approche du jeune homme, de par son manque d’expérience, d’image et de confiance en lui, aurait dû être tout autre.

Bien comprendre donc que celui qui écrit sur ce qui marche avec lui (i.e prenant en compte sa personnalité, son expérience et sa confiance en lui) ne s’adapte pas à tout le monde, et que pour progresser, l’information fournie doit être qualifiée et nivelée : ce que nous faisons dans les coachings. Parce que ce n’est pas en se mettant une plume dans le c.. qu’on ressemble à un coq !

Alexandre

Crédit photo : Michael Koh


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "Etre sexué"
  1. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  2. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  3. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  4. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  5. Assumez et développez votre masculinité
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "ce qui ne te tue pas..."
  1. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  2. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  3. Améliorez votre performance

9 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Article qui traite bien d’un problème de plus en plus présent et surtout d’une problématique des jeunes génération, l’overdose d’information, très bon. Alx

  • En ce qui concerne la théorie des jeux vidéos , je dirai que c est plutot volcanique pour les mecs habiles en séduction ; j y ai ressenti une sensation étrange aprés l avoir comme si en faite tout ce que je fesait ne servait a rien , peu constructif ce qui est surment le cas. Construire un puzzle de 12piéces dans sa vie contre un autre de 5 000piéces c est sur que l assemblage est différent et qu a la fin le résultat aussi. Alors pour se rassurer on se dira que la vie mérite d etre vécu pleinement. Il n existe aucune technique de drague véritable , mais je dirai plutot une technique que l on arrive a s approprié de soi meme sur le terrain ( en sachant que chaque fille est différente ).
    Il y a peut etre des bases , comme savoir la faire patienter ce qu il faut , ne pas etre trop gentil , l écouter , ect…
    Mais je pense que l un des atouts numéro 1 que j ai moi meme demander a mes proies , était que quand je leur demander dans un endroit quel mec remarquer t-elles sur les 10 , 100 voir 500 présents dans les divers lieux possibles.
    C était qu a leur yeux le mec doit etre différent.
    Aprés cela c est que mon avis .

    Wink

  • bonjour a tous je visite ce site pour la 1ere fois avec un ami qui a du mal a draguer et je me rends compte encore une fois que ces conseils que vous proposez n’ont rien d’extraordinaire et sont tous faux pour la seule raison que chaque personne est différente et que chaque fille a un comportement différent.Une chose est sûre:il n’y a pas de stratégie pré-établie pas de techniques pas de secret c’est très simple vous plaisez ou pas!après c’est une simple question d’éducation et de bon sens donc pas besoin d’un site pour comprendre qu’il ne faut roter péter a un rdv ou s’acharner comme un idiot après un non c’est mon avis merci

  • « Avide de toute cette connaissance, nous avons emmagasinez de façon compulsive des ecto-tonnes d’information » : deux fautes d’après moi, « emmagasiné », au lieu de « emmagasinez », et « hecto » au lieu de « ecto ». Je sais que ce n’est pas très poli de reprendre comme ça les fautes, mais je pense qu’il vaut mieux qu’il n’y ait que de la qualité sur ton site Spike, et donc que les articles soient parfaitement écrits. :)

  • Juste un détail : le « Mais Laissez moi d’abord vous compter une petite histoire… », il n’y aurait pas une faute d’orthographe, à « compter »? ce ne serait pas « conter » ? Désolé si je me trompe…
    Sinon, très bon article!

  • excellent article , de quoi montrer le chemin à certains qui tergiversent sans cesse ! Merci ;)

  • Très bon article! Il montre bien que « la sueur à l’entrainement économise le sang au combat » (sagesse vietnamienne). Merci =)

  • Site très agréable à voir et surtout à lire l’on reconnait la un homme qui a de l’expérience, je viens de voir sur la TNT ( 90 minutes) un reportage sur votre site

    Le talent ne suffit pas, le travail en est sa consécration : Chapeau monsieur

    Emmanuel M