Premier rendez-vous : les 16 erreurs et pièges à éviter (si vous voulez qu’il y en ait un second)



Vous n'aurez jamais plusieurs premiers rendez-vous avec la même personne, alors ne ratez pas le premier

13/ Tes problèmes de santé, dans un premier temps point tu n’aborderas…

Pourquoi ne pas traiter ce sujet dans le cadre du précédent me direz-vous ? Certes, il est vrai que les intersections entres les deux sont nombreuses, et la conduite à tenir identique… Simplement parce qu’avec les années, j’ai trop souvent constaté que c’était un sujet sensible, compliqué, et qu’il me semblait important de le mettre en lumière. C’est la réalité, mais cela fait aussi partie de l’une des pires erreurs en rendez-vous amoureux.

Pour ceux d’entre vous qui sont en pleine santé, je suppose que cela ne va absolument pas trouver écho chez vous, pensant ce sujet, au mieux, futile, au pire, du remplissage inutile. Mais les personnes qui ont une maladie, qui ont des troubles, ou qui sont sous traitement plus ou moins lourd ou contraignant, auront, eux, une tout autre vision.

Car, aussi bizarre que cela puisse vous paraître, la séduction et la recherche d’une compagne ne sont pas à l’exclusivité des personnes bien portantes et sans problème. Au contraire, pour avoir eu des proches dans des situations difficiles, il n’y a pas un moment dans la vie ou l’absence de petite amie se fait autant ressentir que quand ça va mal à cause d’une maladie, ou d’un traitement à long terme. Car comme nous le traiterons plus loin dans le cadre de la paternité, une maladie ou des troubles importants finiront toujours par se deviner, voir se savoir dans le cadre d’une relation qui durera. Qu’est ce que cela veut dire ?

Simplement, vous ne devez pas mentir, car si la personne vous plaît, que la relation prend de l’ampleur, vous vous retrouverez pris à votre propre piège si vous avez menti en connaissance de cause, et la personne vous en tiendra rigueur… l’équivalent en automobile du bon vieux vice caché. Non, plus sérieusement, il n’est pas courant que lors des premiers rendez-vous la personne vous demande un bilan de santé, pour voir si vos taux sanguins sont bons, que vous n’avez pas de cholestérol, et que votre dépistage de cancer de la prostate par voie rectale est négatif…

Tout ça pour vous dire que vous n’avez rien à craindre. N’abordez pas maintenant ce sujet, c’est trop tôt, vous feriez l’une des erreurs en rendez-vous amoureux qu’on ne rattrape que très difficilement. Faites tout bien comme une personne sans problème de santé, faites monter au cours des rendez-vous le niveau d’intérêt et votre ancrage affectif. Il sera bien plus favorable pour vous de commencer à aborder ce sujet lorsque la personne sera vraiment sentimentalement impliquée.

Évidemment, je vous fais confiance pour dévoiler votre pathologie avec tact et intelligence et surtout comme quelque chose que vous assumez et maîtrisez parfaitement seul (vous ne cherchez pas une infirmière, une doctoresse, et encore moins une psy, quels que soient vos fantasmes à ce sujet. La réalité, comme souvent, serait tout autre).

14/ … et sur ta paternité, la même conduite tu adopteras

Après la maladie, un autre sujet jamais abordé : la parenté. Père d’une petite fille, je peux témoigner de la difficulté à aborder ce sujet et à se positionner lorsque vous rencontrez de nouvelles relations sentimentales. C’est l’une des plus insoupçonnée parmi les erreurs en rendez-vous amoureux.

Il est en effet simple de remarquer que la part active de ce qui fût un temps appelé la “communauté de séduction” est plutôt représentée par des jeunes hommes célibataires ayant vécu principalement des relations courtes et épisodiques. De même que le coaching séduction est lui aussi trop souvent dispensé par des personnes relativement jeunes, au profil relationnel similaire. Voire carrément des adolescents.Je me suis donc retrouvé au début perdu, sans repère ni ligne de conduite pour aborder ce sujet pourtant primordial quand on est père. Comme pour le thème précédent, il n’est bien sûr pas question de mentir. Questionnez-vous : que voulez-vous avec cette fille ? Si votre envie, ou votre but est uniquement sexuel et de court terme, then « do as you wish… »

Par contre si vous souhaitez vous inscrire dans une relation qui pourrait déboucher sur quelque chose de long, adoptez la même stratégie que précédemment : attendez que les rendez-vous s’accumulent, que le niveau d’intérêt de la fille augmente, que son accroche sentimentale pour vous soit suffisamment importante pour introduire le sujet.

Elle va alors immanquablement vous demander pourquoi vous n’en avez pas parlé avant. Répondez-lui que c’est « quelque chose d’intime et de très important pour vous, dont vous ne parlez pas à n’importe qui ». Faites-lui comprendre que durant les dernières semaines vous avez appris à la connaître, et que le fait que vous lui parliez de votre/vos enfant(s) est un privilège.

Évidemment, nous ne vivons pas dans le monde magique de Walt Disney, et je ne peux pas vous dire que vous ne perdrez pas des personnes lorsqu’elles apprendront votre paternité, même si cela est introduit de la meilleure manière. Vous saurez la conduite à tenir, et surtout serez convaincu d’agir comme un homme responsable, qui tient sa position et qui sait ce qui a de la valeur (son enfant) et ce qui n’en a pas (une presque inconnue).

15/ Sur tes relations passées, discret tu resteras

Les filles sont friandes de la thématique relation homme-femme (quand vous ne les sortez pas de l’ornière de la banalité tout du moins), et immanquablement vous vous retrouverez confronté plus ou moins vite à des questions sur vos ex. Ces sujets ont tout pour être fuis comme la peste, le choléra et le virus de la grippe H1N1 réuni : ils sont casse-gueule, vecteur de conversations compliquées, intimes, vous entraînant vers des explications que vous n’avez aucune envie d’apporter, ni d’aborder.

Je ne pense pas avoir besoin de vous justifier plus la nécessité de fuir ces thèmes à moins de vouloir commettre l’une des pires erreurs en rendez-vous amoureux, et même si souvent, à la découverte du monde de la séduction et des relations homme-femme, vous aimez en parler à tout va et à tout le monde. Gardez-vous-en ! Comme je l’enseignais aux élèves lors des ateliers depuis des années, vous êtes l’homme (si, si), vous menez la conversation, apprenez à changer de sujet naturellement et sans vous justifier pendant vingt minutes comme une fillette. C’est tout pour la 15e de la série des erreurs en rendez-vous amoureux. Next.

16/ Les sujets de m****, plus généralement tu éviteras

Pour finir ce tour des sujets à éviter (ou les pires erreurs en rendez-vous amoureux), je vous propose une liste non exhaustive des sujets généraux qu’il est important de fuir lors de vos rendez-vous, pour que vos interactions de premier rendez-vous restent comme elles devraient l’être : lé-gères. La profondeur est, elle aussi, une des erreurs en rendez-vous amoureux. Comme disait notre Luchini, toute discussion finit toujours par devenir chiante, on ne fait que repousser le moment, pas vrai ? Il vous incombe donc d’agir en dirigeant, aiguillant et dynamisant la conversation pour que ça ne soit pas le cas. Pour ce faire, évitez à tout prix les thèmes suivants :

  • La mort, la maladie
  • La misère et les maux de la société
  • La politique
  • La religion
  • Les prises de position idéologique radicale
  • Les relations hommes-femmes
  • (liste non exhaustive)

Mener une interaction avec une femme doit être à la fois un jeu et un plaisir, alors faites-vous réellement plaisir : parlez de ce que vous aimez et qui vous passionne, et restez à l’écart de ce qui précède…

Et jamais, Ô grand jamais, ne laissez la fille mener à votre place. C’est l’enlisement assuré, et les sables mouvants ont ceci de particulier qu’au contraire de la merde, une fois dedans, vous pouvez bien vous agiter, vous y resterez. Voilà pour les pires erreurs en rendez-vous amoureux.

Alexandre

Vous avez d’autres erreurs en rendez-vous amoureux à nous signaler ? Allez-y en commentaire.


Crédit photo : What is in us


SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "être un leader"
  1. Devenez plus écouté, plus intéressant et plus charismatique
  2. Ayez confiance en vous pour oser plus
  3. Développez votre énergie physique et votre force mentale
  4. Appliquez les techniques de séduction au monde professionnel
  5. Assumez et développez votre masculinité
SEMINAIRE SUR CE THEME
- Commandez le séminaire "être sexué mod. 2" (les contraintes du quotidien)
  1. Ayez confiance en vous pour oser plus
  2. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  3. Assumez et développez votre masculinité

69 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Vos conseils sont nuls. Ne pas ramener une fille à sa porte ? Et si c’est le soir et que c’est dangereux ? Ne pas aller la chercher ? Pour moi, l’inverse montre justement de la galanterie et de l’intérêt du garçon. La majorité veulent nous allonger alors si en plus il faudrait bouger pour voir un homme, lol. Je ne rencontrais jamais d’hommes qui ne voulait pas bouger pour moi. Vous êtes à côté de la plaque. Les hommes si vous voulez des conseils, venez me parler.

  • Plus je lis des articles de ce site, plus je suis atterrée par certains des conseils que vous donnez.

    On a juste l’impression qu’ils sont des conseils pour se protéger des femmes, qui sont toutes de base profondément malfaisantes et malveillantes.

    C’est triste.

    Si vous ne pouvez pas parler de tout avec la femme qui est en face de vous, même au premier rendez-vous, surtout à partir d’un âge où l’on est censés être adultes (je dirais à partir de 30ans), c’est qu’elle n’est pas « la bonne » et ne le sera jamais pour vous. Et si (pour contredire un de vos « arguments »), l’empathie est importante entre adultes et entre humains. Tout commence par cela.

    Bon, effectivement, ne parler que de choses négatives, tristes ou dévalorisantes sur soi ou l’autre lors d’un premier rendez-vous n’est pas constructif, et pourra mettre mal à l’aise s’il y a trop « d’insistance sur le sujet par celui qui l’a abordé, s’il n’a pas senti pas votre malaise pour pouvoir changer de sujet et débloquer la situation ». Mais savoir parler de tout, entre adultes et sans dramatiser, c’est important ! Car votre future compagne ou compagnon devrait dans l’absolu devenir aussi votre « meilleur ami », votre coéquipier/ère, votre complice. Et c’est par le fait d’aborder des sujets « délicats », ou disons un peu plus profonds que les sujets bateaux (qui finissent par 20min de silence malaisant sur le chemin du retour de votre balade), que l’on apprend à connaitre l’autre, ses valeurs et par extension si cette personne nous convient et conviendra ou pas.

    Je dirais même que les sujets « qui fâchent »/délicats/etc., peuvent jouer un rôle crucial (aussi crucial que les points communs/d’intérêt) pour savoir si l’on a envie de revoir la personne lors d’un 2ème rdv ou non.

    Alors certes c’est bien de se mettre en valeur, mais attention à ne pas tricher sur qui l’on est. Ne vous mettez pas sur « votre 31 », en par exemple mettant des tonnes de parfum et vous habillant en costard cravate les 15 premiers rendez-vous, pour ensuite dévoiler votre vraie nature, qui parfois sera aux antipodes de ce « galant de teen movie, pour son bal de promo ». En faire trop peut être aussi négatif qu’en faire trop peu. En faire trop c’est mentir sur qui l’on est, et faire fantasmer une personne que l’on est pas à celle/celui que l’on « convoite ». Danger, car si elle/il vous fantasme, elle/il ne laissera plus de place dans son coeur et son cerveau pour autre chose que la représentation qu’elle/il s’est fait(e) de vous, et donc, lorsque vous vous révélerez, la personne ne pourra qu’être déçue, votre image ne collant pas à ce qu’elle/il avait imaginé……..

    Sur plusieurs autres points, j’ai envie de résumer aussi par cette phrase : « Restez-vous même, simplement, les jeux de séductions où la femme/l’homme ne révèle rien et joue la comédie (pcq on lui dit de se préserver de ceci ou cela car l’autre est un inconnu dont il faut se méfier, ou en tout cas avec qui il faut avoir de la réserve) c’est juste (pardonnez moi l’expression), pour une femme comme je le suis, de mon âge, hé bin, super lassant en fait !

    Ni les hommes ni les femmes ne sont des robots, ou d’office des êtres malfaisants. Si vous ne partez pas avec un peu de confiance, de simplicité et de spontanéité, c’est que vous n’êtes peut-être pas réellement prêt à ouvrir votre coeur (pour l’instant en tout cas). Et si vraiment, vous tombez malencontreusement sur une personne malfaisante que vous n’aviez pas détectée virtuellement, mais qui au premier rdv se montre étrange dans ses réactions, vous fait ressentir des doutes, et bien, faites confiance à votre instinct !

    L’instinct est puissant et de par notre éducation on nous apprend à l’étouffer, mais il est important de lui faire confiance, de l’écouter, d’apprendre à le « ré-écouter », car en quelques instants (quelques heures/quelques jours), si vous restez vous même inconditionnellement, il vous guidera vers les personnes positives pour vous et vous fera fuir celles pour qui vous n’avez plus envie de perdre du temps, car vous n’avez plus 16ans, vous savez qui vous êtes, ce que vous voulez et/ou surtout, ce dont vous ne voulez plus, et serez catégorique sur ces points pour choisir vos relations (« beaucoup plus vite »).

    Bref, les pétasses/les connards « étaient attirant quand on avait 16ans », mais là vous savez quand même à quoi elles/ils ressemblent, leurs caractéristiques, depuis le temps, donc faites vous confiance, vous ne serez plus dupe, tout autant que par fairplay, soyez vous (sous votre meilleur jour, au top, en forme, cool et souriant), et toujours vous, même au premier rendez-vous, et parlez de ce dont vous avez envie de parler (tout en restant attentif et attentionné envers l’autre en n’insistant pas si vous sentez que l’autre n’est pas encore prêt à parler de tout cela……..ou, j’ai envie de rajouter, aussi parfois, n’est pas prêt à en parler avec ces termes là, car tout peut être évoqué avec diplomatie si l’on travaille et soigne sa com pour la rendre plus franche sans être dure ou « flippante »).

    Dernier point sur lequel j’ai envie de réagir pour l’instant est qu’avoir un égo c’est bien, c’est même vital, mais mal le placer en le transformant en fierté (vous faisant tricher sur qui vous êtes au final), est la pire erreur dans toutes relations humaines, et d’autant plus dans les relations amoureuses……..

    En résumé, si vous êtes prêt à aimer, soyez honnête, entier, dites/faites ce dont vous avez envie, ne dramatisez pas, permettez vous d’être humain, de suivre vos propres règles, de vous remettre en question (aussi) pour évoluer/grandir, sachez dire non et aussi OUI (car vivre dans la méfiance, c’est vivre dans la peur et vivre dans la peur, ce n’est pas vivre), respectez vous…….et cela vous apportera la personne qui vous conviendra vraiment.

    Petit bonus :

    1) Si vous êtes timide et qu’il y a vraiment une attirance réciproque, n’ayez crainte, l’un ou l’autre à un moment donné mettra sa timidité de côté pour que choses se passent.

    2) Et……(histoire de finir sur une touche d’humour)……..Si vous êtes un homme hétéro (ou une femme lesbienne), arrêtez de vous faire croire qu’une relation « sans prise de tête » avec une femme existe, hahaha, l’humain est par excellence prise de tête étant donné qu’il est un être pensant, et une femme passe physiologiquement cérébralement par 3 points, de plus qu’un homme, d’analyse de donnée/d’information quand elle la reçoit (en tout par 5 points alors que l’homme par 2 points)……..Hahaha, tirez en les conclusions que vous voulez, mais personnellement, une femme « pas prise de tête » (qui ne l’est pas du tout et jamais…….je ne dis pas non plus qu’il faut accepter l’hystérie, la comédie, les caprices de Diva, etc.), je m’en méfierais : Ou elle est sous anti-dépresseur/produit qui lui fait s’en foutre de tout dont de vous, ou elle n’est pas totalement honnête et sincère avec vous/s’en fiche et fait de vous un parmi tant d’autres, ou elle triche sur qui elle est et vous allez le payer dans quelques temps quand la relation sera bien installée et que vous vous serez bien accroché affectivement à elle, ou a un Q.I. frisant le zéro et vous lassera vite d’être montrée à vos côtés lors des rencontres de votre vie sociale, ou encore, elle prend de la testostérone pour devenir bientôt un homme, ou que sais-je, elle est en fait une extraterrestre/un robot/une poupée gonflable nouvelle génération, hahaha (j’use de clichés pour un peu rire de tout cela et vous remettre gentiment les pieds sur terre sur l’expression la plus en vogue de cette époque « pas prise de tête »).

    Ha oui, et dernière grande révélation aussi,hahaha, une relation parfaite, avec quelqu’un de toujours motivé et souriant, n’existe pas, donc ne vous faites pas avoir par ce doux rêve/cette belle tromperie qui ne se réalisera jamais et que l’on nous a vendu dès l’enfance dans les animations de Walt Di**ey; une relation/l’amour se construit dans « le meilleur et le pire », et l’amour doit être une liberté et non devenir une prison, il n’est jamais acquis, s’entretient, peut être passionnel mais toujours raisonnablement, pour ne pas tomber dans la passion destructrice, résiste aux jugements familiaux/sociaux et aux tempêtes, pour mieux partager le beau temps ;).

    A bon lecteur………Le meilleur à vous……….

    Une petite nana de 36ans qui avait envie de voir « l’autre côté des sites de conseils amoureux » et qui en lisant tout ce qu’elle a lu, avait envie d’y réagir ^^

  • Plus je lis des articles de ce site, plus je suis atterrée par certains des conseils que vous donnez.

    On a juste l’impression qu’ils sont des conseils pour se protéger des femmes, qui sont toutes de base profondément malfaisantes et malveillantes.

    C’est triste.

    Si vous ne pouvez pas parler de tout avec la femme qui est en face de vous, même au premier rendez-vous, surtout à partir d’un âge où l’on est censés être adultes (je dirais à partir de 30ans), c’est qu’elle n’est pas « la bonne » et ne le sera jamais pour vous. Et si (pour contredire un de vos « arguments »), l’empathie est importante entre adultes et entre humains. Tout commence par cela.

    Bon, effectivement, ne parler que de choses négatives, tristes ou dévalorisantes sur soi ou l’autre lors d’un premier rendez-vous n’est pas constructif, et pourra mettre mal à l’aise s’il y a trop « d’insistance sur le sujet par celui qui l’a abordé, s’il n’a pas senti pas votre malaise pour pouvoir changer de sujet et débloquer la situation ». Mais savoir parler de tout, entre adultes et sans dramatiser, c’est important ! Car votre future compagne ou compagnon devrait dans l’absolu devenir aussi votre « meilleur ami », votre coéquipier, votre complice. Et c’est par le fait d’aborder des sujets « délicats », ou disons un peu plus profond que les sujets bateaux (qui finissent par 20min de silence malaisant sur le chemin du retour de votre balade), que l’on apprend à connaitre l’autre, ses valeurs et par extension si cette personne vous convient et conviendra ou pas.

    Je dirais même que les sujets « qui fâchent »/délicats/etc., peuvent jouer un rôle crucial (aussi crucial que les points communs/d’intérêt) pour savoir si l’on a envie de revoir la personne lors d’un 2ème rdv ou non.

    Alors certes c’est bien de se mettre en valeur, mais attention à ne pas tricher sur qui l’on est. Ne vous mettez pas sur « votre 31 », en par exemple mettant des tonnes de parfum et vous habillant en costard cravate les 15 premiers rendez-vous, pour ensuite dévoiler votre vraie nature, qui parfois sera aux antipodes de ce « galant de teen movie, pour son bal de promo ». En faire trop peut être aussi négatif qu’en faire trop peu. En faire trop c’est mentir sur qui l’on est, et faire fantasmer une personne que l’on est pas à celle/celui que l’on « convoite ». Danger, car si elle/il vous fantasme, elle/il ne laissera plus de place dans son coeur et son cerveau pour autre chose que la représentation qu’elle/il s’est fait(e) de vous, et donc, lorsque vous vous révélerez, la personne ne pourra qu’être déçue, votre image ne collant pas à ce qu’elle/il avait imaginé……..

    Sur plusieurs autres points, j’ai envie de résumé aussi par cette toute simple phrase : « Restez-vous même, simplement, les jeux de séductions où l’homme ne révèle rien (pcq on lui dit de se préserver de ceci ou cela car l’autre est un inconnu dont il faut se méfier, ou en tout cas avec qui il faut avoir de la réserve) c’est juste (pardonnez moi l’expression), pour une femme comme je le suis, de mon âge, hé bin, super lassant en fait !

    Ne les hommes ni les femmes ne sont des robots, ou d’office des êtres malfaisants. Si vous ne partez pas avec un peu de confiance, de simplicité et de spontanéité, c’est que vous n’êtes peut-être tout simplement pas prêt à ouvrir votre coeur (pour l’instant en tout cas). Et si vraiment, vous tombez malencontreusement sur une personne malfaisante que vous n’aviez pas détectée virtuellement, mais qui au premier rdv se montre étrange dans ses réactions, vous fait ressentir des doutes, et bien, faites confiance à votre instinct !

    L’instinct est puissant et de par notre éducation on nous apprend à l’étouffer, mais il est important de lui faire confiance, de l’écouter, d’apprendre à le « ré-écouter », car en quelques instants (quelques heures/quelques jours), si vous restez vous même inconditionnellement, il vous guidera vers les personnes positives pour vous et vous fera fuir celles pour qui vous n’avez plus envie de perdre du temps, car vous n’avez plus 16ans, vous savez qui vous êtes, ce que vous voulez et/ou surtout, ce dont vous ne voulez plus, et serez catégorique sur ces points pour choisir vos relations (« beaucoup plus vite »).

    Bref, les pétasses/les connards « étaient attirant quand on avait 16ans », mais là vous savez quand même à quoi elles/ils ressemblent, leurs caractéristiques, depuis le temps, donc faites vous confiance, vous ne serez plus dupe, tout autant que par fairplay, soyez vous (sous votre meilleur jour, au top, en forme, cool et souriant), et toujours vous, même au premier rendez-vous, et parlez de ce dont vous avez envie de parler (tout en restant attentif et attentionné envers l’autre en n’insistant pas si vous sentez que l’autre n’est pas encore prêt à parler de tout cela……..ou, j’ai envie de rajouter, aussi parfois, n’est pas prêt à en parler avec ces termes là, car tout peut être évoqué avec diplomatie si l’on travaille et soigne sa com pour la rendre plus franche sans être dure ou « flippante »).

    Dernier point sur lequel j’ai envie de réagir pour l’instant est qu’avoir un égo c’est bien, c’est même vital, mais mal le placer en le transformant en fierté (vous faisant tricher sur qui vous êtes au final), est la pire erreur dans toutes relations humaines, et d’autant plus dans les relations amoureuses……..

    En résumé, si vous êtes prêt à aimer, soyez honnête, entier, dites/faites ce dont vous avez envie, ne dramatisez pas, permettez vous d’être humain, de suivre vos propres règles, de vous remettre en question (aussi) pour évoluer/grandir, sachez dire non et aussi OUI (car vivre dans la méfiance, c’est vivre dans la peur et vivre dans la peur, ce n’est pas vivre), respectez vous…….et cela vous apportera la personne qui vous conviendra vraiment.

    Petit bonus :

    1) Si vous êtes timide et qu’il y a vraiment une attirance réciproque, n’ayez crainte, l’un ou l’autre à un moment donné mettra sa timidité de côté pour que choses se passent.

    2) Et……(histoire de finir sur une touche d’humour)……..Si vous êtes un homme hétéro (ou une femme lesbienne), arrêtez de vous faire croire qu’une relation « sans prise de tête » avec une femme existe, hahaha, l’humain est par excellence prise de tête étant donné qu’il est un être pensant, et une femme passe physiologiquement cérébralement par 3 points, de plus qu’un homme, d’analyse de donnée/d’information quand elle la reçoit (en tout par 5 points alors que l’homme par 2points)……..Hahaha, tirez en les conclusions que vous voulez, mais personnellement, une femme « pas prise de tête » (qui ne l’est pas du tout et jamais…….je ne dis pas non plus qu’il faut accepter l’hystérie, la comédie, les caprices de Diva, etc.), je m’en méfierais : Ou elle est sous anti-dépresseur/produit qui lui fait s’en foutre de tout dont de vous, ou elle n’est pas totalement honnête et sincère avec vous/s’en fiche et fais de vous un parmi tant d’autres, ou elle triche sur qui elle est et vous allez le payer dans quelques temps quand la relation sera bien installée et que vous vous serez bien accroché affectivement à elle, ou a un Q.I. frisant le zéro et vous lassera vite d’être montrée à vos côtés lors de votre vie sociale, ou encore, elle prend de la testostérone pour devenir bientôt un homme, ou que sais-je, elle est en fait une extraterrestre/un robot/une poupée gonflable nouvelle génération, hahaha (j’use de clichés pour un peu rire de tout cela et vous remettre gentiment les pieds sur terre sur l’expression la plus en vogue de cette époque « pas prise de tête »).

    Ha oui, et dernière grande révélation aussi, ,hahaha, une relation parfaite, avec quelqu’un de toujours motivé et souriant, n’existe pas, donc ne vous faites pas avoir par ce doux rêve/cette belle tromperie qui ne se réalisera jamais et que l’on nous a vendu dès l’enfance dans les animations de Walt Di**ey; une relation/l’amour se construit dans « le meilleur et le pire », et l’amour doit être une liberté et non devenir une prison, il n’est jamais acquis, s’entretient, peut être passionnel mais toujours raisonnablement,pour ne pas tomber dans la passion destructrice, résiste aux jugements familiaux/sociaux et aux tempêtes, pour mieux partager le beau temps ;).

    A bon lecteur………Le meilleur à vous……….

    Une petite nana de 36ans qui avait envie de voir « l’autre côté des sites de conseils amoureux » et qui en lisant tout ce qu’elle a lu, avait envie d’y réagir ^^

  • Quand je lis l’avis principalement des femmes ici, je me dis que cet article a en partie tapé dans le mille. Si il y a bien une chose à ne pas faire sur la séduction, c’est de suivre les conseils d’une femme. Vos rendez-vous ne feront que s’enliser car pour caricaturer elle attend souvent l’inverse de ce qu’elle vous dit attendre.

  • Les commentaires sont BIEN PLUS interressant à lire que ce texte à la « j’essaye d’ecrire à la sauce Louis XV » ! Ca m’enerves tu peux pas imaginer !

  • Je ne suis pas d’accord avec les attitudes. Je sais que je peux tomber sur une femme qui voudrait juste profiter d’une soirée au resto. Mais je ne calcule pas ça, je ne fais pas de « rentabilité ». J’ai un rendez-vous demain soir avec une femme que j’ai connu sur un site hier. Elle à accepté le rendez-vous. Je vais allé la chercher en voiture et la ramènerai ensuite. Je ne suis pas naïf, je regarde juste le bon coté des choses. Pourquoi est-ce que je devrais m’imaginer que je vais tomber sur une mauvaise femme ? Si je ne lui plais pas, tant pis, elle sortira peut être avec des hommes mieux que moi, qui oublieront leur CB au moment de payer, qui diront « on partage » et qui la laisseront rentrer sauf si elle veut bien coucher. A ce moment là, elle se souviendra surement qu’il y a des hommes comme moi et elle ne restera pas sur l’idée « tous des connards ». Je suis d’accord pour ne pas aborder tous les sujets tout de suite, mais certains sont évidents, comme les enfants. On va se rencontrer alors que bous avons 44 ans. Il est certain qu’à nos âges nous avons déjà un passé et des enfants. J’aime les enfants, je ne lui cacherai pas que j’en ai un. Sa situation pro ou sociale ne m’intéresse pas, c’est sa manière d’être et aussi son physique qui me plaira, pas d’où elle vient ni ce qu’elle fait ou sa liste de diplômes. A prendre avec des pincettes cet article.

  • Après ça dépend de la situation par exemple dans mon cas j’étais en formation pour retrouver un emploi et il y avait une femme qui m’a dévorer des yeux pendant le cours ensuite a la pause je lui ai parlé simplement puis a la fin du cours en sortant je l’ai attendu et je lui ai demandé si elle prend le métro hop premier contact ensuite je descend a ma station en lui faisant la bise en suite cette aprem en c’est revu a la formation et a la pause je lui demande si elle veux aller au centre commercial comme elle aime la mode bon plan elle a dit oui bref elle ne savait pas a l’avance elle était habillée normal j’allais pas me dire oh bah non heinn elle pas sur son 31 j’invite pas bref et ensuite j’ai conclu et a la fin j’ai pris son numéro ! ensuite si il est tard il vaut mieux raccompagner une femme que l’a laisser toute seule ! même si elle ne vous invite pas a prendre un thé chez elle :)

  • Vous parlez d’estime mais bon, une femme qui est en transition car elle change de région ne va pas dire, j’ai obtenu un super poste alors qu’elle est en recherche d’emploi et en reconversion. Le mensonge se sait toujours et est impardonnable surtout dès le début. Et puis, on peut inverser le schéma, qu’est-ce que je devrais dire il est au rsa, il va revenir dans la même ville que moi et sera donc aussi en transition. Je suis juste en transition et je gagne très bien ma vie, ces conclusions sont hâtives et décontextualisées. Comme le Mai, il y a aussi le naturel, ça suffit les faux-semblants si on nous accepte pas telle qu’on est, tant pis, on n’est pas fait pour être ensemble et c’est tout. Jouez un jeu ça ne tient pas sur la longueur.

  • Mais que racontez-vous là?!

    Vous divaguez mais complètement.. Et être naturels, faire ce dont vous avez envie, cela ne vous a pas effleuré … C’est cela qu’on aime les femmes, pas découvrir ce que vous cachez…
    C’est quoi ces conneries… On paye des verres en cas d’effort vestimentaire… Ouyouille….
    J’ai envie de finir vieille fille quand je vous lis… Navrant

  • je suis une femme de 33 ans et vraiment rien qu’en lisant les 1ères j’ai eu envie d’arrêter, c’est tellement faux, tellement à l’opposé de ce que je pense … mais peut être suis je vieille école ? peut être que ca marche sur les moins de 30 ans uniquement lol

  • Très bon article à suivre à la lettre si vous voulez passez pour un gros con auprès des femmes. Ou comment se torturer l’esprit pour rien. Soyez naturels et FAITES CE QUI VOUS PLAIT. Si vous avez envie de vous donner rendez-vous au zoo et de porter des Grolls, faites-le bon dieu ! Il n’y a rien de pire qu’un homme calculateur. Et croyez-moi, ça se sent tout de suite ces choses-là. Vous qui passez par là et qui cherchez des conseils en séduction, prenez vos jambes à votre cou.

  • Franchement j’ai kiffé cet article ! Les conseils de sont plutôt adressés aux machos séducteurs mais ne sont pas tous dénués de sens.

    Mais ce qui m’a plu c’est l’écriture, j’ai du reprendre mon souffle pour cause de fou rire plusieurs fois ;)

    En somme merci Alexandre pour cette bonne tranche de rigolade et et tant pis pour les hyènes !

  • C’est bien écrit, ça passe très bien, je ris, même si le contenu est grave et véridique.

  • honnêtement, je pense que cet article est bien écrit mais totalement à côté de la plaque car pour 95% des nanas, tout ces conseils sont au contraire fortement éliminatoire …

  • ahah j’ai vrt bien rigolé. On vous explique qu’il faut rester naturel mais surtout, ne vous mettez pas de profil les gars !!!!
    Les mono-maniaques de la seduction. Que vs soyez un homme ou une femme, vous avez le droit de payer. En tant que femme, je prefere payer, les hommes pensent que payer un cafe les transforment en chevalier blanc genereux et je ne donnerai pas ce plaisir, surtout si c’est un gros con que j’ai en face ( il y a des exemples ds les comm).
    Ne pas la raccompagner ou au moins le proposer, est un signe d’égoïsme et de manque d’éducation, c’est rédhibitoire.
    Va falloir ouvrir un bouquin de psycho sinon ça n’ira jamais tres loin…

  • MAIS QUELLE CONNERIE CET ARTICLE. Avis d’une fille elle meme ce comportement nous fera juste FUIRE

  • Salut

    Voilà j’ai eu un 1er rv avec une femme suite à un contact+chat sur un site de rencontre. Nous sommes allés boire un verre et avons eu un bon feeling. D’ailleurs sans que je le veuille c’est elle qui a payé à un moment où je me suis absenté…
    Le lendemain, après un SMS avec de la dévalorisation et private joke, je lui propose un 2è date. Elle me réponds qu’elle a aussi passé une bonne soirée.
    Par contre on ne peut pas poser immédiatement le 2 èRV car elle garde son fils la semaine prochaine. Il faut donc planifier ça ds 2 semaines.
    Ma question c’est comment maintenir son attention (et une certaine tension sexuelle) sans lui envoyer de message ou l’appeler pendant une semaine en faisant le needy ?

  • Lors du premier rendez-vous avec la première fille avec qui j’ai eu une relation sérieuse, j’ai accumulé les points 1,2,3 et 5. On est resté 6 mois ensemble, partagé de TRES bons moments ;) et quittés en bons termes. Ma conclusion: conseils valables avec certaines mais pas toutes, peut-être en fonction de la tranche d’age? Du niveau d’éducation? Du niveau « social »?

    De toute façon, je raccompagne TOUJOURS (si la fille le désire): Si j’ai le choix entre me faire plaquer aujourd’hui et vivre seul le restant de mes jours ou vivre en sachant que la fille s’est fait agressée parce que j’ai voulu jouer au « player », je choisi la 1e option. Et que ceux qui crient « AFC » aillent se faire voir!

  • @LadyMiranda: Tout a fait d’accord. La dernière fois j’ai malencontreusement oublié de raccompager chez elle la fille avec qui j’avais rendez vous, et elle s’est malencontreusement fait violer entre Bastille et République. Ce sont des choses qui arrivent de nos jours, il ne faut pas sous estimer ce genre de risques.

    Egalement d’accord pour les bonnes manières. Je suis aller avec ma petite amie diner chez sa mere le dimanche. Notre relation battait alors de l’aile, mais quand elle a vu que j’avais fait toute la vaisselle chez sa maman, le soir meme nous avons fait l’amour comme jamais.

  • Ou va t on je vous le demande!?
    Reprenons les points qui méritent d’être approfondis et les raisons données.
    Messieurs dites vous bien qu’avoir des bonnes manières est synonyme d’éducation, d’élégance et de distinction. Plus que ça c’est un langage..
    Règle 2 : ne pas raccompagner une fille?
    Au nom de 1) vous ennuyez 2) ne pas marquer de points…

    Je vous répondrais que passer une certaine heure, les rues n’étant pas sure : raccompagner une fille est l’assurance qu’il ne lui arrivera rien.
    Viens ensuite la question du : « je m’ennuie » … ben laissez moi vous dire que si vous vous ennuyez c’est qu’il ne s’agit pas de la bonne : vous ne la verrez pas.
    Quant à marquer des points? sous prétexte que vous seriez cote à cote, votre charme n’opérerait pas? Il est aussi plaisant qu’un homme puisse discuter… les frôlements des mains possibles c’est un excellent moyen pour clore en douceur un rdv.

    Règle 4 : appretée .. ou non
    Messieur : allez vous arrivez en costume? Un peu de naturel ne fa

  • mieux vaut vivre seul que mal accompagner sa c’est claire;des filles qui croie que monsieur doit leur tombé tout cuit dans les bras il y en a une tartiné;ont et plus dans les année 30 ou 40 ans réveillez vous les filles l’homme n’est pas une acquisition à médité un homme cela se mérite ou alors ne vous étonné pas de tombé sur des cons dans la vie on récolte se qu’ont à semé

  • c’est claire les fille ont leur cède un peu trop à leur caprices,quelles trime un peu pour obtenir l’âme soeur cela leur fera un grand bien;même si dans certaine situation ont risque de perdre la fille c’est quelle en valait pas là pêne et ont passe à la suivante sur tout de nos jours il ne faut pas perdre sont temps avec des filles qui croie que l’homme et quelque choses qui tombe comme ça du ciel sans se boucher le cul

  • moi se que je constate c’est que la femme de la vie de tout les jours attend toujours que les hommes lui tombes tout cuit dans les bras;et après elles se plain de la qualité de monsieur ou que monsieur ne veut pas partagé ces taches ménagère alors que elles elle à fait courir les mecs derrière elle pendant longtemps,bref la femme na aucun mérite de connaitre le bonheur

  • Ahhh les commentaires sont toujours aussi magnifiques et remplis d’innocence (pour les mecs) et de méconnaissance de soi même (pour les filles). Faudrait voir à arrêter Biba et Picsou magazine. :D

    Ne vous y trompez pas chers mâles, soyez forts, ayez du respect pour vous même, c’est ce qui nous fait frétiller!

  • Alors là niveau galanterie c’est zéro ! c’est quoi ces betises de ne pas raccompagner la fille chez elle ou ne pas se balader dans un parc?? si un mec ose se comporter comme ça avec moi, je ne donnerais pas suite! Il faut un minimum de respect de politesse et de galanterie quand meme! Ca joue beaucoup au niveau de la séduction et pour moi cela montre si un mec est bien élevé ou pas. Donc messieurs je vous déconseille fortement de suivre ces articles, sauf si vous voulez rester célibataires biensûr.

  • C’est vraiment pathétique de pensez ainsi! une rencontre doit se faire naturellement, utiliser de tel stratège et c’est le panneau assuré.
    Comment peut on inventer des articles aussi farfelues aussi compliqués pour faire des rencontres?
    Arrêtez de vous posez autant de question et a lire des articles sur des mecs qui soi disant en connaissent plus que vous en matière de séduction! au passage j’aimerais bien voir leur parcours de ces coach en séduction en réalité pas en fiction.

    C’est en lisant de tel articles que l’on pense que séduire est compliqué, la solution du coach répond a cette croyance beau bizness.

  • Non mais c’est impréssionnant comme vous êtes tous naifs -_-‘ vous pensez que en lisant ces conneries vous plairez à la femme/homme que vous aimer ? la seule solution c’est de rester vous même et ^d’être sincère l’un envers l’autre mais bon si vous pensez a sa continuer sa me fais bien marrer =) sur ceux bonne chance

  • Pour une fois que je suis d’accord avec un article de Spikeseduction…

    C’est assez effrayant de voir les réactions haineuses des filles face aux croyances de mecs qui se savent le prix.

  • Très pénible à lire et pathétique. Du niveau- le Connard typique. Si vous suivez ca les mecs, je vous ASSURE, à 100%, que vous passerez vos vies seuls.
    Qui a une copine parmi vous en fait?…

  • je n’ai pas l’hab de ce genre de premier rdv aprés échange msg ,ces soir dans un bar !!
    je suis plutôt vrai mais ne veux pas lui faire peur par ma vivacité!
    quelques conseils please ? (blagues ou pas, vrai ou calme, quelques sujet non direct ? )

  • Préférer n’être pas trop loin de chez moi dans mon cas ça serait pas pour ne pas faire l’effort de me déplacer, ça je m’en fiche, mais pour être en terrain connu au cas où je tombe sur un mec pas net. Vous parlez de filles bizarres qui apparemment seraient légion, je veux bien le croire, mais j’aime bien l’idée de pouvoir battre en retraite rapidement avec des amis qui habitent pas loin pour m’aider en cas de soucis parce que des mec louches y en a pas mal aussi.
    Je peux comprendre sans problème le reste des conseils, mais celui là, c’est juste une question de me sentir en sécurité, si le mec tient à m’attirer loin de chez moi pour un premier rendez vous, je vais me méfier, et dire non.

  • ahhhh ce que les femmes disent vouloir et ce qu’elles ont besoin/ce qu’il faut (vraiment)faire ou être… merci spikeseduction, fut une époque où on aurait pu être crédule face au propos du commentaire de lily…

  • Oh la la ! Moi je peux vous dire que le mec qui me fait aller a l’autre bout de la ville pour aller boire un verre sans meme proposer de au moins me racompagner. Je le lache direct. Vous nous imaginez: marcher, prendre les transports ou autres, sur votre 31 avec des talons de 10 cm. Alors là pour moi ca serait une bonne raison de venir en baskets.
    La seule possibilité que je vois c’est que le lieux serait aussi loin pour tous les deux. Aller la chercher ok! je comprends ca blombe l’ambiance. On a pas cette excitation en y allant, en plus il attend devant chez soi, pas terrible. pour moi : ma rue, devant mon immeuble ou mon appart’ c’est perso.

    Mais pour le retour, et surtout si c’est loin, c’est recommandé. Si on se perd on préfère le faire avec vous. On trouve tjrs quelque chose a dire. Mais si on rentre en robe, dans le noir, avec ses talons et seule! Ou l’on peut se faire agresser. Non! ou alors c’est sur que le prochain on lui proposera le bar de la rue d’a côté (sans le préciser bien sûr). Les femmes aiment la galenterie: C’est flateur! Parce que là vous risquez juste de passer pour un connard.

  • Je viens de vivre les points 3 et 5 en vrai et malheureusement,je n’étais jamais venu sur ce site.Ca m’aurait évité un déplacement aussi long pour un résultat aussi nul.

    Tout est vrai d’un bout à l’autre, c’est bluffant!
    Le rédacteur de cet article aurait il écrit un livre?
    Si oui,j’achète direct,habitant en Belgique,les cours ne me sont pas accessibles…

  • Les raisons pour ne pas payer et surtout pour ne pas raccompagner sont pertinentes.
    Néanmoins, il existe plusieurs degrés d’analyse psychologique et le plus haut placé rejoint ce qu’a dit quelqu’un précédemment : l’éducation.
    Si on a été élevé pour être un gentleman, on paye et on raccompagne. (On traite ainsi la miss en lady)

    Si la nana connaît ce code (ce qui en ferait une nana de goût), elle trouvera complètement incongru d’avoir à raquer et à rentrer seule comme une miséreuse – la nuit. Et je peux vous assurer que non seulement elle ne donnera pas suite (sauf si maso) mais cette anecdote de goujaterie fera le tour de ses copines. (C’est du vécu)

    En tout, c’est souvent l’intention qui compte. Si le mec veut payer et que la nana refuse, il faut insister juste ce qu’il faut par politesse et soit obtenir gain de cause (payer), soit céder au titre de sa participation à la lutte pour les droits de la femme (accepter qu’elle paye – et non pas trouver normal qu’elle paye).

    Pareil pour le raccompagnage. Insister vraiment (mais légèrement) pour la raccompagner, car c’est bien la moindre des choses, ça ne vous dérange pas, il n’est pas question de la laisser seule la nuit, etc. Mais ne pas être trop lourd. S’incliner si la fille ne veut pas être raccompagnée plus que ça. Il ne faut pas qu’elle associe raccompagnage et baise obligatoire. C’est important.

    Pour l’histoire du second rv, faut envoyer un message au bout de 2 à 3 jours et voir si un prochain est envisageable. Si oui, le fixer maximum à une semaine du 1er (= 3 jours du coup de fil ou mail). Recontacter la fille la veille pour confirmer en souriant. Si c’est par tel, ne pas s’y éterniser car sinon, y’aurait plus rien pour le lendemain.

    Mais tout cela est fluctuant selon le feeling, la personnalité, la liberté morale, le projet ou l’urgence du désir des protagonistes.

    signé : une nana

  • Je vais écrire la version pour les filles. ça commencera par « s’il n’est pas riche, qu’il ne t’invite pas au resto et qu’il n’a pas une grosse bite, tu l’oublies. »

    Bonne continuation bande de baltringues <3

  • salut

    franchement j’ai bien rigolé ils sont cool tes 10 pieges a évité j’adore , merci a toi j’ai passé un tres bon moment de rigolade et en plus t’a pas tord sur tout
    au plaisir
    +++

  • L’histoire de raccompagner son rendez-vous.
    Je ne suis d’accord, passé une certaine heure, il est bon d’au moins proposer! (sans insister !) (d’accord, les manières se perdent xD)

    Un peu de bon sens, certains chemins tard le soir sont un peu craignos, parfois même des mecs peuvent avoir peur…
    Il n’y a pas de raisons que cela casse le rythme, certes vous n’êtes plus face à face, mais normalement vous l’avez à votre bras et vous pouvez toujours mener la conversation vers des choses agréables.

    Pour la conso, idem je paye souvent les deux ensemble parce que c’est plus simple, ça fait gentleman, et franchement 3ou 4€ c’est des cacahuètes, mais à chaque fois il y a une deuxième dépense que la partenaire paie et ça compense (la dernière fois j’ai même fini la soirée aussi riche qu’au début xD) Je t’invite, tu m’invites en quelle que sorte.

  • dans ces moments là il est de bon ton de placer un proverbe chinois: pas de nouvelles……. pas de nouvelles!

  • Excellent article.

    Cependant, ma question est la suivante :
    Combien de temps apres le premier rdv, il faut attendre pour fixer un deuxieme RDV ?
    Je ne sait pas trop quoi faire ? (ca fait 3 jours, suite au premier rdv) que je n’ai plus de nouvelle d’elle.
    Si vous avez des conseils merci d’avance

  • heu en fait quand elle a dit que c’est elle qui payait, pas moi. Mais bon c’est pas facile de comprendre ce qui se passe dans leur tête. Mais à notre prochain rdv, c’est sur que je l’invite.

  • c’est tout simplement qu’elle est à un stade bien plus supérieur que 80% d’attention et que ça la gêne de payer a toi de faire le gentleman et de ne pas céder à la tentation du rdv sans rien payer.

  • OK, mais que penser d’une nana qui insiste et se précipite pour payer? Cela m’ai arriver y a pas longtemps et je ne sais pas comment l’interpréter. Elle m’a dit pour cette fois je paye.

  • Bonjour,

    Je me demande si ne pas payer la conso au 1er RDV ne fais pas radin. Non honnêtement, je pense que la nana va se dire attend c koi ce radin! Je suis d’accord avec les autres conseils mais là ça me parait abusé.
    Donnez moi une meilleure explication sur la nécéssité de ne pas payer s’il vous plaît.

    Cordialement.

  • Si certains conseils sont pertinents, d’autres peuvent provoquer l’effet contraire.

    Un homme va chercher/raccompagne une femme parce qu’il est galant et non pour marquer ou non des points. Idem pour la conso.

    Personnellement (et pour la majorité des filles que je connais), un mec qui ne me raccompagne pas passé 21h, qui ne paie pas l’addition n’a aucune chance de me revoir. Pourquoi? Non pas parce que je suis une gold diggueuses (please!sinon j’ai mieux à faire que d’accepter des rdv) mais parce que cela témoigne d’une éducation. Bref, ces conseils sont valables pour les filles qui n’ont pas confiance en elles et qui sont capables d’accepter ce genre de comportement. Pas pour les vraies « catch »…

    On ne pensera jamais que le mec est comme 90% des mecs parce quil paie ou raccompagne, au contraire, les manieres se perdent …

    Mais continuez c’est drole…

  • Si la fille , n’apprécie pas votre gentilesse et votre generosité , (et reciproquement) c’est que vous etes pas fait l’un pour l’autre , si le courant passe bien , on le ressent tous de suite , c’est physique … si vous n’avez pas de 2eme rendez vous c’est soit:

    – vous n’avez pas les moyens qu’elle escomptait obtenir (si c une profiteuse
    – y a pas de reciprocités ( on ne se plait pas l’un l’autre)

    Bref, la question c pas quand comment , ou, c’est qui avec qui? , optez pour le hazard et soyez patient vous la trouverez .

    Mais n’oubliez pas , optez pour la franchise et la sincérité , soyez honnete avec vous meme et elle . (si vous etes radins , trouvez une fille qui aime les radins)

    Bon courage…!

  • Bonjour, pour un premier rdv, est-il tout de même intéressant d’utiliser sa belle voiture de sport (porsche, audi S5 ….pas la clio 16S ;-) ) pour la remaner ou/et aller la chercher ? est-ce un atout ?
    Merci d’avance pour vos réponses

  • D’après mon expérience, il ne vaut mieux effectivement PAS raccompagner la belle chez elle:
    _ça fait try hard
    _on se met en position délicate, il est plus difficile de marquer des points en mouvement dans la rue que assis face à face dans un bar.

    Bien sur, si elle t’as explicitement invité à passer chez elle, la situation est radicalement différente.

    En rêgle générale, etre trop dur avec une fille sera toujours nettement moins grave que d’être trop gentil…

    Que ce soit pour refuser de lui payer refuser sa conso, ou de venir la chercher en bas de chez elle, il faut le faire avec tact pour ne pas la froisser:
    _ »je peux pas te le payer, c’est l’argent pour les étrennes de ma concierge… attend tu serais pas de mêche avec elle ? »
    – « dis donc tu veux pas plutot me payer ma conso? Ya ce bébé kangorou que je voudrai acheter, ça me rendrai super service »
    _ « je peux pas te raccompagner, j’ai une compet’ de curling ».
    On n’oubliera pas le sourire et l’attitude qui vont avec…

    Je suis vraiment convaincu qu’il FAUT être têtu au premier rendez vous, et ne pas céder à sa demande de lui payer son verre ou quoique ce soit d’autre:
    _ Lui payer son verre, faire comme les 90% de mecs avant vous et lui communiquer « tu mérites bien que je te paye ta conso ».
    _ Lui tenir tête, c’est montrer qu’on a du caractère, que des filles comme elle on en voit passer des dizaines … et c’est aussi économiser toutes les consos qu’elle s’abstiendra de nous taxer par la suite! Là d’ailleurs la mienne me taxe toutes mes cloppes parce que j’étais été trop gentil au début, à bon entendeur ;)

  • Est-ce que ça ne fait pas trop « méchant » de ne pas proposer de raccompagner une fille chez elle?
    Je suis quelqu’un qui joue assez sur la psychologie de la personne, donc je m’adapte très rapidement à ce qu’elle concevrait comme étant l’homme « idéal » de la situation. La plus pars des filles aiment se faire gâter c’est connu. C’est pourquoi je me dis qu’aller chercher une fille chez elle ou la ramener après peut justement la mettre dans un état de confort et permettera également à celle-ci d’accepter plus facilement le date étant donné qu’elle a une facilité de déplacement

    Qu’en pensez-vous?.

  • J’ai beaucoup apprécié cette page sur laquelle je suis tombée. C’est vrai qu’il est important de toujours revoir ses classiques quand il s’agit de rencontre . En lisant avec soit les 10 pièges à éviter , je reconnais que moi je réalise 10 sur 10 des erreurs à ne pas commettre lors d’un premier rdv. Merci pour ce site d’utilité public Spike! je vais avoir de meilleurs résultats dorénavent.

  • j’ai lu les 5 1ère regles et franchement je ne suis pas totalement d’accord je pense que vous généralisez un peu trop les cas… ou bien vous etes souvent (beaucoup trop) tomber sur les mauvaises personnes.
    mais sinon c’est un bon site qu’on peut recommander a pas mal de gars

    bonne continuation

  • tres bonne annalyse on voit kon a a faire a des connaisseures bravo a toute l equipe.
    Pour que tous ceux qui ont echoues jusque ici se reprenne et triomphe

  • d’accord avec toi car j’ai déja field-testé les 3 premières.succès largement inférieur à 40%! »évitons d’ètre trop gentils.enfin,c’est mon point de vue.